Le SOMRAK KAMSING GYM

special report by Serge TREFEU

 

Somrak Kamsing ancien grand champion (Médaille d’or de boxe anglaise aux jeux d’Atlanta 1996) a monté en 2002 son propre camp dans le quartier de Bangkapi à Bangkok. C’est un camp vétuste situé sur un terrain vague dans un quartier éloigné du centre de la ville. Il ne paye pas de mine mais l’entraînement ici y est de qualité. En plus des conseils du maître des lieux Somrak lui-même, les nakmuays sont dirigés par l’un des meilleurs entraîneurs du moment, Wanvisep Norrasingh. Wanvisep ancienne pointure du muay avait déjà entraîné au Jocky Gym pendant de nombreuses années puis au camp 13 Reanresort. Aujourd’hui, il met ses talents au service du camp de Somrak. Les deux hommes se connaissent depuis longtemps, ils ont pratiquement commencés ensembles au Jocky Gym.

Le ring abrité par un toit en tôle sent la sueur des rudes corps à corps qui ont lieu tout les jours. Cinq sacs de frappe permettent aux nakmuays de se défouler. Les chambres des boxeurs malgré quelles soient petites peuvent accueillir une quinzaine de personnes. Le camp compte parfois jusqu’à 30 nakmuays qui s’entraîne ici. Plusieurs boxeurs d’autres camps viennent tourner ici. Chaowalit et Leucila du Jocky Gym sont souvent de passage chez Somrak. Il y a encore 2 ans Seanchai Sor Kingstar s’entraînait ici, c’était le poulain numéro 1 de Somrak. Aujourd’hui, Somrak a une autre perle du muay dans son Team, Ninmongkon Kaennorasing. Ninmongkon bien qu’en mauvaise forme cette année, était en 2007 classée Numéro 1 du Lumpinee en – 55 Kg. Hero (- 47 Kg) et Super (- 48 Kg) respectivement classée N° 7 et N° 8 au stadium TV7 sont des nakmuays durs au mal et très forts en poings qui montent doucement dans les classements des stadiums de Bangkok. Il y a aussi Chairak un jeune qui monte et qui ne va pas tarder à faire parler de lui.

Au début Somrak ne souhaitais pas trop recevoir des « farangs » dans son camp mais aujourd’hui il a changé d’avis. Un hollandais est déjà venu s’entraîner ici ainsi qu’un champion espagnol qui est resté plus de deux mois. Des champions français comme Albert chey et le jeune Damien Alamos sont restés longtemps dans le camp et ont boxé pour le Somrack Gym. Les boxeurs étrangers peuvent louer une chambre juste à côté du camp dans les nombreux bâtiments qui entourent le camp. Le prix de la location est dérisoire 2000 bahts par mois. Au bout du soi (ruelle) on tombe sur une grande artère de la ville, Sukha Phiban 1, qui est très animées. Les boxeurs l’empruntent pour leur jogging quotidien. L’avenue fourmille de petit resto sympathique.

Le Somrak Kamsing Gym est un camp rugueux à la thaï qui rappelle un peu les petits camps typiques au fin fond de l’Isaan (Nord Est du pays)…

somrak khamsing (1)
somrak khamsing (10)
somrak khamsing (11)
somrak khamsing (12)
somrak khamsing (13)
somrak khamsing (14)
somrak khamsing (15)
somrak khamsing (16)
somrak khamsing (17)
somrak khamsing (18)
somrak khamsing (19)
somrak khamsing (2)
somrak khamsing (20)
somrak khamsing (21)
somrak khamsing (22)
somrak khamsing (23)
somrak khamsing (24)
somrak khamsing (25)
somrak khamsing (26)
somrak khamsing (27)
somrak khamsing (28)
somrak khamsing (29)
somrak khamsing (3)
somrak khamsing (30)
somrak khamsing (31)
somrak khamsing (32)
somrak khamsing (33)
somrak khamsing (34)
somrak khamsing (35)
somrak khamsing (36)
somrak khamsing (37)
somrak khamsing (38)
somrak khamsing (39)
somrak khamsing (4)
somrak khamsing (40)
somrak khamsing (41)
somrak khamsing (5)
somrak khamsing (6)
somrak khamsing (7)
somrak khamsing (8)
somrak khamsing (9)
01/41 
start stop bwd fwd