Le CAMP K.ROMSRITONG

Special report by Serge TREFEU (2010)

 

Le K.Romsritong a ouvert en 2003 et se trouve dans la ville de Samut Sakhon. Il y a seulement trois camps de Muay Thai dans cette région, le Romsritong est le plus grand de la région. Samut Sakhon est une ville située à 30 km de Bangkok, elle est célèbre pour son sanctuaire dédié à Phanthai Norasing le barreur officiel de la barge royale du Roi d’Ayuthaya, Phra Chao Sua (Le Roi Tigre, redoutable  Nakmuay). Il y a aussi dans cette ville l’un des plus importants stadium de Muay Thai du pays, le stadium d’Omnoi. Le camp K.Romsritong est à seulement cinq kilomètres du fameux stadium.

Pour accéder à ce camp il faut prendre une moto-taxi car il est en pleine campagne, loin du centre ville.

De l’extérieur l’aspect du camp fait penser à une usine dans un hangar plutôt qu’à une salle de gym. Mais une fois à l’intérieur cela change complètement car la structure du camp est parfaite pour l’entrainement. C’est très bien aéré avec beaucoup d’espace. Un ring gigantesque permet aux boxeurs de s’entrainer sans se bousculer. Les onze sacs de frappes accrochés autour du ring sont aussi bien espacés. L’endroit est très calme et la large rivière qui s’écoule près du camp rend l’endroit encore plus paisible.

En face de l’entrée du camp, le long d’un étang, il y a quatre bungalows qui appartiennent au camp. Ces bungalows peuvent accueillir des boxeurs étrangers qui souhaitent rester pour de long séjour dans le camp. Dans le petit étang cela grouille de poisson car tous les jours l’entraîneur principal vient les nourrir. « C’est notre garde-manger » me confie l’entraineur en rigolant. L’autre passion de ce sympathique entraîneur c’est le football, il connait toutes les équipes européennes et suit régulièrement les championnats anglais, italien et même français…

Le camp a été créé par Mr.SriKung Romsrithong, un homme d’affaire qui est le propriétaire. Romsritong est le surnom de Mr Srikung, en thaïlandais cela veut dire « L’ombrelle d’or ». L’entraîneur en chef et manager du camp s’appelle Pairojnoi Sor. Siamchai, c’est un ancien grand champion des années 80. Il a débuté la boxe avec des moines dans un temple. Ensuite il a été dans un camp à Chachoengsao dont le promoteur était Songchai. En 1987 il a remporté la ceinture du Lumpinee face au redoutable Kompayak Singmanee. Avec plus de 200 combats à son actif il a battu des grands champions comme Karuhat Sor Supawan, Pongsiri "Rambo" Por Rumrudee  et bien d’autres.

Après sa carrière de combattant il est devenu entraineur en Thaïlande mais il a surtout beaucoup voyagé à l’étranger pour donner des cours de Muay Thai, en Italie, au Japon, à Hong Kong et au Brésil. Au Brésil il y est resté six mois et c’est créé de nombreux contacts avec les combattants brésiliens. C’est pour cela qu’aujourd’hui beaucoup de boxeur brésilien viennent dans son camp. Les premiers étrangers qui sont venus s’entrainer dans ce camp sont les champions brésilien Cosmo Alexandre (Champion du Monde WPMF, Champion S1, Champion du Monde It’s Show Time) et Leo Monteiro (Champion WMC MAD., Champion du Stadium Chaweng, Champion de Sao Paulo). Ils ont tout les deux combattus plusieurs fois pour le camp…

Environ une douzaine de boxeurs s’entrainent en permanence ici. Ils combattent tous pour le promoteur Chun Kiatpetch parfois aussi pour les promoteurs Seangmorakot et Songchai. Les nakmuays sont encadrés par quatre entraineurs qui sont de la région de Samut Sakhon sauf Pairojnoi qui lui est originaire de Chachoengsao. Les champions principaux du camp sont Kamlaiyok Kor. Romsritong (Champion du Lumpinee, Champion TV7) actuellement N° 2 du Radja en 112 lbs, Kongmuanjan Kor. Romsritong en 112 lbs (Champion du Lumpinee, Champion TV7), Kongbeng Kor. Romsritong en 130 lbs (Champion de Thaïlande en 115 lbs) et Asawin Kor Romsritong en 112 lbs (Champion de Thaïlande). Il y a aussi d’excellents combattants comme Ploymuangjan Kor Romsritong en 117 lbs et Buriangnong Kor. Romsritong en 110 lbs.

Le footing du matin est de 15 Km à travers la campagne, les boxeurs l’apprécient car courir dans la fraîcheur matinale est assez agréable. Par contre, le footing pour l’entraînement de l’après midi est plus éprouvant. Les nakmuays ne font que 7 Km mais sous un soleil de plomb, sans un brin d’ombre durant tout le trajet qu’ils effectuent.

Après leur footing les boxeurs font une demi-heure aux paos, une demi-heure aux sacs de frappes et terminent par 40 minutes de séance en corps à corps. Ici la spécialité c’est les genoux, les boxeurs travaillent beaucoup toutes les techniques de coup de genou, au sac, au pao ou en sparring…

Le K.Romsritong est un camp tranquille, très bien pour s’entraîner au calme loin de la grouillante cité de Bangkok. Les étrangers sont les bienvenus ici, Mme Thaworn épouse de Pairojnoiles accueilles avec le sourire. Et pour les passionnés de Muay Thai, ils pourront aller tout les samedi matin assister en direct aux combats dans le célèbre stadium d’Omnoi !

 

KRomsritong (1)
KRomsritong (10)
KRomsritong (11)
KRomsritong (12)
KRomsritong (13)
KRomsritong (14)
KRomsritong (15)
KRomsritong (16)
KRomsritong (17)
KRomsritong (18)
KRomsritong (19)
KRomsritong (2)
KRomsritong (20)
KRomsritong (21)
KRomsritong (22)
KRomsritong (23)
KRomsritong (24)
KRomsritong (25)
KRomsritong (26)
KRomsritong (27)
KRomsritong (28)
KRomsritong (29)
KRomsritong (3)
KRomsritong (30)
KRomsritong (31)
KRomsritong (32)
KRomsritong (33)
KRomsritong (34)
KRomsritong (35)
KRomsritong (36)
KRomsritong (37)
KRomsritong (38)
KRomsritong (39)
KRomsritong (4)
KRomsritong (40)
KRomsritong (41)
KRomsritong (42)
KRomsritong (43)
KRomsritong (44)
KRomsritong (45)
KRomsritong (46)
KRomsritong (47)
KRomsritong (48)
KRomsritong (49)
KRomsritong (5)
KRomsritong (50)
KRomsritong (51)
KRomsritong (52)
KRomsritong (53)
KRomsritong (6)
KRomsritong (7)
KRomsritong (8)
KRomsritong (9)
01/53 
start stop bwd fwd