2014

  • INTERVIEW DE EKOUÉ

    par Nicholas Read (2014)

     

     

     

    Bonjour  Ekoué, Merci de m’accordez cette interview, tu peux te présenter à nos lecteur qui ne connaissent pas Ekoué du groupe de rap « LA RUMEUR » ?

    Ekoué, 39 ans, je suis né à Villiers-le-Bel. J'ai grandi à Élancourt dans le 78 et cela fait bientôt 20 ans que j'habite dans le 18ème. J’officie au sein du collectif « La Rumeur » depuis 1996.

     

     

     

    Quel est ton métier exactement ?

    Je suis artiste et gérant associé d'une société de production.

    Je sais que tu es un passionné de Muay Thai, comment tu as découvert cet Art martial Thaïlandais ?

    A mon adolescence. J'ai découvert le Muay Thai par un ami breton, Greg et Khalid, un marocain. Nous habitions dans le même quartier. L'un pratiquait la boxe chinoise et l'autre le Kung Fu. Nous nous entraînions dans le parc en face de nos bâtiments après avoir visualisé des K7 VHS des combats de Kerner, Dekkers, Dany Bill, Hoost, Kaman etc… Greg a franchi le pas et s'est inscrit dans un vrai club de Muay...

    D’où te vient cette passion pour le Muay Thai ?

    Des différents combats que j'ai vu en K7 puis en vrai. C'est exactement le genre d'Art martial qui correspondait à mon tempérament !

     

     

     

    Tu as grandi en banlieue parisienne, dans ton quartier il y avait des clubs de Boxe Thai ?

    J'ai grandit à Élancourt dans le 78. Le seul club de Muay était à Plaisir, à une dizaine de kilomètres...

    Avant de découvrir le Muay Thai avais tu déjà fais un autre sport de combat ?

    J'ai fait un peu de judo et de la boxe chinoise, mais vraiment vite fait...

    Tu as pratiqué le Muay Thai, quel souvenir gardes-tu de ce sport ?

    C'est Guillaume Kerner qui m'a transmis l'amour définitif de ce sport. Il a été plus qu'un entraîneur. Il m'a enseigné que cet Art martial découlait d'une histoire séculaire. Il faut avant tout respecter cela avant d'appréhender ce sport !

     

    LE BAVAR, HAMÉ, GUILLAUME KERNER,  EKOUÉ

     

     

    En quelle année tu as commencé le Muay Thai ?

    J'ai commencé vers 16 ans mais à peine un an. C'était précisément à Plaisir. Puis je me suis mis à m’entraîner sérieusement vers l'âge de 21 ans.

    C’était dans quel club, avec quel entraîneur ?

    J'étais au Kajin club avec Guillaume Kerner !

     

     

     

    Comment tu as découvert ce club de Muay Thai ?

    Par hasard, en regardant la revue Karaté Bushido...

     

     

     

    Tu te souviens de tes premiers entraînements ?

    J'ai mesuré le travail à effectuer pour avoir une boxe véloce et maîtrisée... 

    Tu t’entraînais régulièrement ?

    J'essayais de m’entraîner au moins deux fois par semaine. C'était compliqué à gérer avec le « son » et les études...

    Dans le club il y avait des champions ? Est ce que tu les connaissais ?

    Oui mais pour être franc, j'étais plus sensible au parcours des futurs champions. Comme mon ami Dino Adad (Champion de France classe A) ou Mounir Bouti (Champion du Monde Amateur) !

     

    DINO ADAD ET MOUNIR BOUTI


     

    Tu mettais les gants avec les champions ?

    Non, j'étais pas au niveau pour.

    Quelle technique tu aimais le plus travailler à la salle ?

    Le middle aux paos.

    Tu aurais aimé faire une carrière dans la boxe ?

    Non ! Il y a des gens qui ont un don pour cela et il y a les autres… je n'ai pas honte de dire que je n'avais ni ce don et ni le niveau...

    Est ce que tu as eu l'occasion de faire de la compétition, de combattre sur un ring ?

    J'aurais dû combattre en C mais cela ne s'est pas fait...

     

     

     

    Est ce que tu es déjà partie en Thaïlande pour t’entraîner dans un camp ? 

    Non jamais. Mais j'ai mon meilleur pote Naref qui vit là bas !

    Tu connais des champions thaïlandais ?

    Bien sûr, mais étrangement j'ai toujours plus suivi les boxeurs européens. Que ce soit de l'école hollandaise et naturellement française.

    Que t'apporte la pratique du Muay ?

    Je ne pratique plus depuis 2006 en gros. Mais je compte reprendre en suivant les conseils de mon pote Dino par exemple...

    Le Muay Thai, c'est dur comme boxe, il y a les coups de coudes, les coups de genoux, tu aurais pu choisir une autre forme de boxe, pourquoi le Muay Thai ?

    J’aime les grands classiques de boxe anglaise comme tout le monde. Mais rien ne me fait plus vibrer qu’un combat de Muay thai. Il y a ce respect des traditions que je ne retrouve pas ailleurs.

    Le côté Art martial du Muay Thai c'est ce qui t’intéresse aussi ?

    C'est surtout ce qui m'intéresse !

     

    HAMÉ, EKOUÉ, LE BAVAR

     

    Actuellement tu continues toujours à t’entraîner ?

    Non plus du tout. Je compte reprendre Incha'Allah !

    Tu assistes parfois à des galas de Boxe Thai ?

    Récemment je suis allé voir Dino Adad  à Japy. Il a gagné aux points assez facilement d'ailleurs !

    Tu connais des grands champions d’aujourd’hui ou de l’époque,  quels sont ceux que tu apprécies ?

    De l'époque il y a ceux que je t'ai cité précédemment...

    Est ce qu'il y a des boxeurs qui t’ont marqué ?

    Kerner, Dany Bill, Dekkers, Krongsak, Prestia, Hoost, Kaman !

    Ils m'ont marqué car ils ont démystifié les fantasmes  autour de ce sport dans les années 90. Les médias avaient tendances à parler du muay thai comme des combats de pitbull clandestins. Il a fallu que ces grands champions montrent à la face de l'Europe combien ce sport était noble, professionnel et intense !

    Que penses tu du niveaux du Muay en France aujourd’hui ?

    Il y aura toujours des grands boxeurs en France. Notamment dans les quartiers. Je ne me fais pas de soucis pour la nouvelle génération.

    Quels combats, que tu as vu en direct, t'as fais le plus vibrer ?

    Dekkers VS Dany Bill !

    Tu connais bien Guillaume Kerner ?

    Oui c'est devenu un ami.

     

    GUILLAUME KERNER

     

     

    Si je te dis Kerner, cela évoque quoi pour toi ?

    Humilité, effort et respect des traditions. Un grand Monsieur !

    Si je te dis Dino Adad qu’on aperçoit dans le clip HORS-SUJET , cela te dis quoi ?

    Dino est également un ami. Je le connais depuis au moins 10 ans. C'est un monstre de travail. Il bosse tous le temps. A chaque fois que je le croise, il sort ou il va à l’entraînement ! 


    DINO ADAD



    LE CLIP "HORS SUJET"

     

     

    Tu peux nous parler de ta rencontre avec Dino ?

    Je l'ai rencontré au club Kajin. Nous avons des connaissances en commun du côté de Brochant. Il incarne à mon sens les plus saines valeurs du muay thai et du sport plus largement. Le travail et le dépassement de soi, l'humilité et le respect de l'adversaire. C'est un garçon qui regarde également l'avenir, qui obtient les diplômes adéquats pour transmettre aux jeunes générations. Il a fait et continu une brillante carrière et nous avons des projets en parallèle. Nous vous en parlerons au moment venu mais je crois pouvoir dire que nous regardons, humblement, dans la même direction. Je pense que nos jeunes ont besoin de figures exemplaires, dans le sport et au delà, et Dino en fait parti...

     

    DINO ADAD

     

    Tu es un membre fondateur du groupe LA RUMEUR, un groupe référence dans le milieux du Hip Hop Français, tu peux nous en parler ?

    Il suffit d'aller sur notre site www.laruemeurmag.com. Mais je résumerai La Rumeur en 3 dates. 19 ans de carrières, 8 ans de procès initiés par Sarkozy et 4 albums !

     

     EKOUÉ, HAMÉ, LE BAVAR

     

    Le Hip Hop et le Muay Thai font souvent bon ménage, tu connais d'autres rappeurs qui pratiquent le Muay Thai ou qui aiment cet Art martial ?

    Oui effectivement. Mais chacun doit rester à sa place. La musique c'est du spectacle, le Muay Thai c'est un art martial et une hygiène de vie. Si je dois faire référence à la boxe dans un clip, j'appelle un vrai praticien. Les rappeurs que se font mousser en faisant du sac ou des paos dans leurs clips, j’ai toujours trouvé ça bidon. C’est mon avis !  Il faut accepter d’être spectateur et mettre la lumière uniquement sur les boxeurs qui transpirent pour nous offrir le meilleur.

    Tu m'as parlé d’un projet sur le Muay Thai, tu peux nous en dire un peu plus ?

    Pas pour l'instant ,car rien n'ai encore fait. Mais, l'idée est sortie des cartons. Il faut juste que nous réunissions les bonnes personnes autour de la table pour faire avancer les choses de façon significative. Cela fait un an que nous en parlons avec Dino. Pour l'instant nous avons mis en place un humble partenariat entre La Rumeur et Dino. L'objectif à moyen terme est de développer une infrastructure sportive...

    Quelle est ton actualité dans le Hip-Hop ?

    Des concerts, un disque inédits pour mars 2015 et le tournage d'un long métrage Incha'Allah !

     

     

    LE CLIP "TOUT BRULE DÉJÀ"

     

     

    Aurais tu le titre d’un album Hip Hop américain et français a faire découvrir à nos lecteurs ?

    « New York State of Mind » de Nas, de l'album « Illmatic » et  « Rien d'impossible » de mon pote Rachid La Hyène !

    Tu veux ajouter quelques choses ?

    Bonne continuation à vous !

    Merci beaucoup pour cette interview et bonne chance pour tes projets !

     

    La Rumeur est un groupe de rap français composé de Ekoué, Hamé, le Bavar, Mourad et de deux DJs, Soul G et Kool M. 

    La Rumeur se considère comme un groupe de rap underground hardcore, souhaitant se différencier en cela du milieu du rap français qui, en grande partie selon eux, adapte ses textes aux exigences des radios, quitte à perdre son caractère subversif (Nous sommes les premiers sur... sur l'album Regain de Tension). Aussi, ils refusent d'atténuer leurs textes pour être diffusés sur des radios commerciales telles Skyrock ou Fun Radio. 

    Ekoué est titulaire d'une maîtrise en Sciences Politiques, d'un DEA en Droit public et a soutenu une thèse sur "l'abstention dans les zones urbaines sensibles". Il est également diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris. Il a collaboré notamment avec : Assassin, Kalash, Less du Neuf, Vasquez de Less du Neuf, Calbo d'Arsenik, K-reen, Casey (avec entre autres Chacun son raccourci et On ne présente plus la famille) » (Texte Wikipédia Encyclopédie ).

     

    EKOUÉ

     

     

     HAMÉ

     

    LE BAVAR

     

    Albums :

     

    L'Ombre sur la mesure (2002)

    Regain de Tension (2004)

    Du cœur à l'outrage (2007)

    Tout brûle déjà (2012)

     

  •  

    GALA TOPKING WORLD SERIES

    SAMEDI 15 NOVEMBRE 2014

    VELODROME NATIONAL

    MONTIGNY-LE-BRETONNEUX

    by Serge TREFEU

     

     

    Le Tournoi Top King World Series, organisé pour la première fois en France, a remporté un vive succès auprès du public français. Ce gros show eu lieu dans le magnifique stadium du Vélodrome National. On doit cette grande soirée aux deux organisateurs Amidou Mezidi et Narit Wongprasertkan qui sont l'un comme l'autre des grands passionnés de Muay Thai. Mr. Wongprasertkan, le patron de la célèbre marque « Top King » a fait les choses en grand pour que le spectacle soit à la hauteur de sa réputation !

    Quand à Amidou Mezidi, il a mis toutes ses tripes pour monter cette grande soirée avec l'organisation thaïlandaise. On peut lui tirer un grand chapeau car organisé avec des thaïlandais, de plus en France, n'est pas une chose facile, cela demande beaucoup d'énergies et énormément de patience.Les thaïlandais sont des grands professionnels dans leur sport national mais ils sont très exigeants !

    Mais tous c'est déroulé sans accrocs. Et, chose assez rare pour un gala de ce niveau, tous les protagonistes étaient présents, pour une fois il n'y eu aucun forfait de boxeur !

    La seule petit bémol, fut pour le thaïlandais Thongchai Sitsongpeenong qui n'était pas du tout au poids pour son combat. Prévu en – 72 Kg contre le français Djimé Coulibaly, le thaïlandais c'est présenté avec 3 Kg en trop. La Team du français a donc logiquement annuler la rencontre. Cet incident n'est en aucun cas la faute de l'organisateur qui ne peut pas vérifier le poids de chaque combattant...

    Samy Sana, présent à la pesée, a accepté d'affronter à 75 Kg le redoutable Thongchai. Sana a montré qu'il avait bien l'esprit d'un guerrier en relevant ce challenge de dernière minute !

    La pesée a été organisé au Prince Palacel'un des lieux les plus branchés des Champs Élysées !

    LE JOURNALISTE DE KARATÉ BUSHIDO PASCAL IGLICKI PRÉSENTE LES BOXEURS !

    LA STAR BUAKAW AU CÔTÉ DU PRÉSIDENT DE LA MARQUE TOP KING, MR WONGPRASERTKAN !

    AMIDOU MEZIDI EXPLIQUE LE CONCEPTE DU TOURNOI TOP KING !

    NARIT WONGPRASERTKAN ET AMIDOU MEZIDI, DEUX ORGANISATEURS QUI COMPTENT ALLER LOIN !

    LE PATRON DU PRINCE PALACE AVEC AMIDOU MEZIDI !

    LES PROTAGONISTES DU TOP KING WORLD SERIES À LA PESÉ :

    ABRAHAM ROQUENI

    MARAT GRIGORIAN

    ABRAHAM ROQUENI (ESPAGNE) VS MARAT GRIGORIAN (ARMENIE) TOURNOI TOP KING !

    CRICE BOUSSOUKOU ET REECE MCALLISTER

    CRICE BOUSSOUKOU (FRANCE) VS REECE MCALLISTER (ANGLETERRE) TOURNOI TOP KING !

    VLADIMIR KONSKY

    NICLAS LARSEN

    VLADIMIR KONSKY (SLOVAQUIE) VS NICLAS LARSEN (DANEMARK) TOURNOI TOP KING !

    AZIZ HLALI

    MARCIN PARCHETA

    AZIZ HLALI (MAROC) VS MARCIN PARCHETA (POLOGNE) TOURNOI TOP KING !

    BUAKAW BANCHAMEK

    STEVE MOXON

    BUAKAW BANCHAMEK (THAILANDE) VS STEVE MOXON (AUSTRALIE) SUPER FIGHT !

    JIMMY VIENNOT ET PAKORN PK SEANCHAI

    PAKORN PK SEANCHAI (THAILANDE) VS JIMMY VIENNOT (FRANCE) SUPER FIGHT !

    SANSATAN SOR SURADEJ ET DYLAN SALVADOR

    SANSATAN SOR SURADEJ (THAILANDE) VS DYLAN SALVADOR (FRANCE) SUPER FIGHT !

    THONGCHAI SITSONGPEENONG (THAILANDE) VS DJIME COULIBALY (FRANCE) SUPER FIGHT !

    DJIME COULIBALY ÉTAIT AFFÛTÉ ET AU POIDS MAIS CE N'ÉTAIT MALHEUREUSEMENT PAS LE CAS DE SON ADVERSAIRE THONGCHAI !

    Le Show fut retransmis en direct sur une TV thaïlandaise (5 heures de décalage horaires avec la France), c'est pour cela que le gala a commencé en fin d'après midi, à 17h30 exactement !

    Une équipe TV française était également présente avec la chaîne Kombat Sport qui a aussi commenté l’événement en live !

    L'ANCIEN CHAMPION DU MONDE KAMEL JEMEL RECONVERTI EN CONSULTANT AVEC LE COMMENTATEUR KAMEL KHEMILI EN DIRECT POUR KOMBAT SPORT !

    La soirée a été animée par le speaker vedette Jean-Paul Maillet qui a chauffé la salle où plusieurs anciens champions étaient présents tels que Guillaume Kerner, Krim Hamitech, Rachid El Hermy, Jean-Charles Skarbowsky, ainsi que des personnalités du show biz comme le rappeur Joey Starr !

    RACHID, JOEY STARR ET PASCAL IGLICKI ONT PASSÉ UNE EXCELLENTE SOIRÉE !

    TOUS LES COMBATTANTS DU TOP KING WORLD SERIES, RÉUNIS SUR LE RING !

    LES DEUX ORGANISATEURS, AMIDOU MEZIDI ETNARIT WONGPRASERTKAN VONT SE PRESENTER SUR LE RING !

    LES THAÏLANDAIS ONT APPORTÉ AVEC EUX DE CHARMANTES ROUNDS GIRLS !

     

    LES FIGHTS (COMBAT EN 3X3) !

     

    ABRAHAM ROQUENI (ESPAGNE) VS MARAT GRIGORIAN (ARMENIE) TOURNOI TOP KING EN - 70 KG !

    Un combat équilibré entre deux frappeurs, l'espagnol plus habitué a combattre en kick boxing, a sorti de beau high kick, mais l’arménien a fait le forcing avec ses poings, surtout durant le dernier round où il a fait compté Roqueni qui perd le combat aux points...

    PAKORN PK SEANCHAI (THAILANDE) VS JIMMY VIENNOT (FRANCE) SUPER FIGHT EN – 66 KG !

    Le courage du jeune Viennot n'a pas suffi à déstabiliser le redoutable Pakorn. Impressionnant d'efficacité, le thaïlandais a terrassé le français au premier round. Viennot a passé quelques beaux middle qui ont touché le thai, mais Pakorn, après une belle projection, a ensuite enchaîné une feinte de middle suivi d'un superbe crochet gauche qui a électrocuté le français !

    VLADIMIR KONSKY (SLOVAQUIE) VS NICLAS LARSEN (DANEMARK) TOURNOI TOP KING EN - 70 KG !

    Ce n'était pas un bon jour pour le slovaque, qui est pourtant un habitué des grands rendez vous, mais face au solide et fantasque Larsen, il a été complémentent débordé. Konsky a subit une avalanche de coup et fut d'abord compté puis mis KO dès le premier round. Le danois est un client sérieux pour la suite du tournoi !

    SANSATAN SOR SURADEJ (THAILANDE) VS DYLAN SALVADOR (FRANCE) SUPER FIGHT EN – 67 KG !

    Certainement le plus beau combat de la soirée entre deux jeunes loups qui nous ont montré du très grand Muay. Salvador prend sans conteste le premier round avec des belles projections et des puissants low kick. La deuxième reprise est assez équilibré avec un léger avantage pour le français. Dans le dernier round, le thai cherche le corps à corps, Sansatan revient plus fort en appliquant sa spécialité les coups de genoux. Les juges optent pour un match nul mais un extra round aura été plus équitable pour départager ces deux grands combattants !

    AZIZ HLALI (MAROC) VS MARCIN PARCHETA (POLOGNE) TOURNOI TOP KING EN - 70 KG !

    Grand combat de Hlali qui se fait toucher durement au premier round mais revient très fort dans le match. Lhali esquive un high kick du polonais mais se fait surprendre ensuite par un coup de coude retourné. Compté huit, le français repart au combat pour dominer outrageusement son adversaire durant les rounds suivants. Hlali a régalé le public en sortant une panoplie de technique qui a perturbé Parcheta. Le gain du combat lui était acquis mais malheureusement, ce soir là, la chance était du côté du polonais. A la fin du dernier round, le français effectue une belle projection mais en tombant sa tête percute durement le ring. Complètement assommé, Hlali se relève difficilement, à moitié KO, il veut repartir au combat. Mais l'arbitre arrête judicieusement le match pour préserver la santé du boxeur...

    BUAKAW BANCHAMEK (THAILANDE) VS STEVE MOXON (AUSTRALIE) SUPER FIGHT EN - 70 KG !

    Le combat vedette que tous le monde attendait arrive avec l'entrée magistral de la star Buakaw. Beaucoup de personnes ont fait le déplacement pour voir le phénomène Buakaw. Ce ne sera pourtant pas le plus beau combat de la soirée. En effet, l'australien n'était pas du même niveau que le seigneur des rings. Après son fameux Ram Muay de l'archer, Buakaw a attaqué les hostilités contre l'australien. Moxon n'a pu opposé que sa vaillance face au thaïlandais qui a fait le spectacle pour son public. Compté plusieurs fois, l'australien a perdu largement le combat...

    CRICE BOUSSOUKOU (FRANCE) VS REECE MCALLISTER (ANGLETERRE) TOURNOI TOP KING EN - 70 KG !

    Face à l'anglais, Boussoukou a bien démarré son combat avec sa boxe posé en faisant même mal à l'anglais qui saigne du nez dès la première minute. Mais le français est tombé contre une véritable machine de guerre, un combattant anglais puissant et précis qui a tous de suite mis la pression sur Boussoukou. Mcallister touche le français avec un magnifique crochet au foie, Boussoukou est compté, il repart au combat mais a du mal à récupérer. Le français combat au moral face à l'anglais qui se déchaîne et sort un puissant coup de genoux au visage qui touche durement Boussoukou. Compté de nouveau, le français est arrêté dès le premier round. Mcallister est la révélation de ce tournoi et devient l'un des grands favoris pour la victoire de ce tournoi !

    THONGCHAI SITSONGPEENONG (THAILANDE) VS SAMY SANA (FRANCE) SUPER FIGHT EN - 75 KG !

    Pour le dernier match de cette grande soirée, Samy Sana nous a gratifié d'un superbe combat. Prévenu au pied levé en remplacement de Coulibaly, Sana a failli réaliser l'exploit de mettre KO dès le premier round le terrible Thongchai !

    Le premier round est pour le français qui a complètement débordé le thaïlandais, Thongchai est touché durement par les parpaings que lui envoi Sana. Au bord du KO, Thongchai finit difficilement le round. Mais le thailandais, dans les deux rounds suivant va user le français avec ses puissants coup de genoux. Sana est toujours présent mais manque de jus, ses middles n'ont pas réussi a déstabiliser la marche en avant du thaïlandais qui gagne le combat aux points. Gloire au vainqueur ! Honneur au vaincu ! Samy Sana a fait un grand combat, il peut être fier de sa prestation !

     

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium