LES COMBATS D'ANTHOLOGIE

DE L'ÂGE D'OR DU MUAY THAÏ

(CHAPITRE II)

by Serge TRÉFEU (2019)

 

 

L'âge d'or du Muay Thai en Thaïlande se situe entre la fin des années 80 et la fin des années 90. Une période où il y a eu le plus grands nombres de légendes des rings qui se sont rencontrées dans des matchs d'anthologies. Des promotions qui ont souvent été organisées par le promoteur N° 1 de l'époque M. Songchaï Ratanasuban !

 

CHAPITRE II

 

Lamnamoon Sor Sumalee

ลำน้ำมูล ส.สุมาลี

Date de naissance : 5 mai 1973

Ville de naissance : Amnat Jaroen dans la province d'Ubon Ratchathani (Région Nord-Est)

Team : Sor Sumalee Gym

Titre : Champion du Lumpinee en 115 lbs (1993), Champion du Lumpinee en 126 lbs (1996), Champion du Lumpinee en 130 lbs (1997, 1999), Champion du Monde WPKL en 135 lbs (2004)

Adversaires qu'il a battu : Chatchai Paiseetong, Samkor Kietmontep, Karuhate Sor Supawan, Langsuan Panyuthaphum, Lippidet Sor Ploenchit, Jaroenchap Kiatbanchong, Matee Jedipitak, Rambojiew Don Golf Service, Chookdee Por Pramuk, Kaoponglek Luksuritham, Attachai Por Samranchai, Krekchai Kaewsamrit, Rittichai Lookchaopodam

Signe Particulier : Son nom réel est Khukrit Kamolroek. Lamnamoon apprend les bases du Muay Thai dans le camp Sit Pongtap où son grand frère s’entraînait déjà. Il fait environ 20 combats pour le Sit Pongtap puis entre au camp Sor Sumalee à Ubon Ratchathani, un camp dans lequel il restera jusqu'à la fin de sa carrière.

Lamnamoon a été formé dans le célèbre camp Sor Sumalee au côté d'autres stars telles que Deachkalon, Panomrunglek, Superlek et Jompoblek.

Deachkalon Sor Sumalee a remporté la ceinture du Lumpinee et une ceinture WBC, il a aujourd'hui son propre camp à Phuket. Panomrunglek Chor Sawat a été champion du Lumpinee, il a affronté notamment le grand champion Dany Bill (Victoire de Dany Bill) et Sakmongkol Sitchutchok, Panomrunglek est décédé il y a quelques années. Superlek Sor Sumalee, connu aussi sous le nom de Superlek Sor Isaan, était un immense champion qui a remporté deux ceintures du Lumpinee, il est malheureusement aussi décédé en avril 2013.

A 16 ans, Lamnamoon fait son premier combat au stadium du Lumpinee, il a combattu plus de 100 fois dans ce mythique stadium de Bangkok.

En 1993, il a remporté sa première ceinture du Lumpinee en 115 lbs contre Jaroensap Kiatbanchong. Le 21 mai 1996, il a gagné la ceinture du Lumpinee en 126 lbs contre Matee Jedipitak. En 1997, le 19 décembre, il a battu Samkor Kietmontep pour la ceinture du Lumpinee en 130 lbs. Lamnamoon a remporté de nouveau la ceinture du Lumpinee en 130 lbs en 1999 contre Rambojiew Don Golf Service. Enfin, le 27 mars 2004, il a gagné la ceinture de champion du Monde WPKL en 135 lbs à Rotterdam contre le Hollandais Mustapha Ziani.

En tout, durant sa carrière, Lamnamoon a fait 200 combats pour 150 victoires et 4 nuls.

Dans les années 90, ce longiligne combattant maîtrisait à merveille les techniques de coup de genou et ses techniques de corps à corps étaient superbes. Ses coups de genoux étaient si redoutés que les fans de Muay Thai l'avaient surnommé « Khun Khao Weetaan » (Le coup de genou du Vampire). Weetaan en Thaïlande est une sorte de fantôme mystique qui hante les cimetières, c'est l'équivalent des vampires pour les occidentaux. Weetaan est un esprit méchant et malin, Lamnamoon avait donc des techniques de coups de genou très vicieuses.

Ses plus durs combats ont été contre Boonlay Sor Thanikul qui l'a battu par KO, et face aux redoutables champions que sont Wangchanoi, Kaensak, Karuhat et Chatchai qui l'ont battu aux points.

Lamnamoon a battu les plus grands champions de son époque comme Chatchai Paiseetong qu'il a affronté cinq fois avec trois victoires pour Lamnamoon et deux défaites, Samkor Kietmontep qu'il a affronté aussi cinq fois avec quatre victoires pour Lamnamoon et une défaite, Karuhate Sor Supawan (Une victoire, une défaite), Langsuan Panyuthaphum (Une victoire, une défaite).

Ce grand champion qui était à l'époque l'un des meilleurs combattants du célèbre promoteur Songchai Ratanasuban touchait souvent des bourses de 200 000 bahts.

Lamnamoon a ouvert son camp dans sa région natale d'Ubon Ratchathani, un camp qui se nomme le Sor Sumalee Gym en hommage à son ancien camp qui l'a formé, le camp s’appelle aussi le Lamnamoon Muay Thai Gym.

 

Lamnamoon Sor Sumalee vs Langsuan Phayutaphum Lumpinee (Stadium du Lumpinee 1992, victoire de Lamnamoon)

 

Lamnamoon Sor Sumalee vs Jaroensap Kiatbanchong (Stadium du Lumpinee 1993, victoire de Lamnamoon pour la ceinture du Lumpinee)

 

Lamnamoon Sor Sumalee vs Samkor Kietmontep (Stadium du Lumpinee 1994, victoire de Lamnamoon)

  

Langsuan Phayutaphum

หลังสวน พันธ์ยุทธภูมิ

Date de naissance : 1er février 1967

Ville de naissance : Ban Tom Dong dans la province de Phayao (Région Nord)

Team : Sasiprapa Gym

Titre : Champion du Lumpinee en 108 lbs (1989), Champion du Lumpinee en 112 lbs (1991), Champion du Lumpinee en 115 lbs (1992), Champion du Monde en 112 lbs et 115 lbs

Adversaires qu'il a battu : Samson Isaan, Rambo Pongsiri (KO), Paluhadlek Sitchunthong, Kasemlek Keatsiri, Mickael Sor Ploenchit, Paruhatlek Sitchuchong, Peemai Or Yuthanakorn, Dokmaipa Por Pongsawang, Hippy Singmanee (KO), Thammawit Sakhomsil, Thongsak Fairtex, Jaroensap Kiatbanchong, Wangchannoi Sor Palangchaï, Otnoï Lukprabat, Karuhat Sor Supawan

Signe Particulier : Langsuan de son vrai nom Pinthong Wongpanya a commencé sa formation dans le camp Sak Boontham à Chiangmaï dans le nord du pays, il combattait sous le nom de Pinthongphan Yuthaphum. Puis, il est parti au camp Sasiprapa Gym à Bangkok et a combattu avec le nom de Langsuan Phayutaphum.

Langsuan était un redoutable combattant qui maîtrisait parfaitement les techniques de coup de genoux, il était surnommé Khun Khao Raïnamjay (Le coup de genoux majestueux).

Langsuan a remporté sa première ceinture du Lumpinee en 108 lbs contre Paruhatlek Sitchuchong. Ensuite, il a gagné la ceinture du Lumpinee en 112 lbs en battant le grand champion Jaroensap Kiatbanchong. Et il a conquis la ceinture du Lumpinee en 115 lbs contre Dokmaipa Por Pongsawang. Langsuan a également remporté une ceinture de champion du monde en 112 lbs contre le redoutable Wangchannoi Sor Palangchaï et une ceinture de champion du monde en 115 lbs face à Otnoï Lukprabat.

Langsuan est l'un des rares combattants à avoir battu par KO le terrible Pongsiree «  Rambo » Por Ruamrudee, Langsuan a aussi battu aux points Rambo et Rambo a gagné une fois aux points contre Langsuan.

Langsuan a également terrassé avec une série de coup de genoux le grand champion des années 80, Hippy Singmanee.

Le 4 mars 1988, Langsuan a rencontré Chamophet au stadium du Lumpinee. Le match n'a pas pu se terminer car il y a eu des coups de feu au quatrième round.

Ce 4 mars 1988 fut la plus grande tragédie au stadium du Lumpinee avec l’assassinat du promoteur Chaiwat Palangwattanakit (Gnow Ha Phalang, propriétaire du célèbre camp Ha Phalang et proche de la mafia). La soirée était organisée par le promoteur Songchai Ratanasuban, et lors du combat vedette entre Chamophet Ha Phalang (Meilleur boxeur de l'année 1985) et Langsuan Phayuthapum (Meilleur boxeur de l'année 1987), au quatrième round, des coups de feu ont été tiré près du ring.

Il y eu plusieurs morts et beaucoup de blessés dans le public suite à une monstrueuse bousculade. Un spectateur français fut même blessé gravement et transporté à l’hôpital. Les gens s'enfuyaient, laissant les cadavres des victimes, c'était une panique générale. Le promoteur Songchai Ratanasuban, présent à cette soirée, a dû fuir la scène tragique en escaladant les grilles du stadium.

Langsuan et Chamophet se sont retrouvés plus tard pour un match revanche et Chamophet a battu Langsuan aux points.

En 1987, Langsuan a été élu « Meilleur boxeur de l'année » par « l'Association des journalistes sportifs de Thaïlande » (The Sport Writers Association of Thailand).

Sa plus grosse bourse a été de 250 000 bahts contre le champion du Radja, Rajasak Sor Worapin. Le 27 novembre 1989, au stadium du Radja, Rajasak (Champion en titre du Radja en 115 lbs) a battu Langsuan qui détenait alors la ceinture du Lumpinee en 112 lbs.

Après sa carrière Langsuan est partis plusieurs années au Japon pour enseigner son savoir aux combattants Japonais.

Aujourd'hui, Langsuan est entraîneur dans le camp Suwannakhiri qui est situé à Ban Maï dans la province de Phayao au nord du pays.

 

Langsuan Phayutaphum vs Chamophet Ha Phalang (Stadium du Lumpinee 1988, pas de vainqueur, match stoppé à cause d'une fusillade)

 

Langsuan Phayutaphum vs Samson Isaan (Stadium du Lumpinee 1991, victoire de Langsuan)

 

Langsuan Phayutaphum vs Mickael Sor Ploenchit (Stadium du Lumpinee, victoire de Langsuan)

 

Langsuan Phayutaphum vs Pongsiree «  Rambo » Por Ruamrudee (Stadium du Lumpinee, victoire de Langsuan par KO)

  

Namkabuan Nong Kee Pahuyuth

นำขบวน หนองกี่พาหุยุทธ

Date de naissance : 4 février 1974

Ville de naissance : Nongkee dans la province de Buriram (Région Nord-Est)

Team : Nong Kee Pahuyuth Gym

Titre : Champion du Lumpinee en 130 lbs (1991), Champion du Monde WMC en 130 lbs (1997)

Adversaires qu'il a battu : Lamnamoon Sor Sumalee, Oley Kiat Oneway, Matee Jedeeptak (KO), Cherry Sor Wanich, Chatchai Phaiseethong, Robert Kaennorasing, Jomrak Lookprabat, Boonlay Sor Thanikul, Therdkiat Sitthepitak, Samkor Kietmontep, Sangtiennoi Sor Rungroj, Jongsanan Fairtex, Sakmongkol Sitchuchoke, Nuathoranee Thongraja, Pairot Wor Wolapon

Signe Particulier : Son nom réel est Naipure Sidjatheuk. Namkabuan est le benjamin d'une famille de huit enfants. Son grand frère Nampon lui fait découvrir la boxe en l’emmenant s’entraîner avec lui au fameux camp Nong Kee Pahuyuth, le camp de Maître Pramote Haymook.

Nampon qui avait quatre ans de plus que son petit frère était aussi un grand champion. Il n'avait pas le même style de combat que son jeune frère, Nampon était plus un encaisseur qui avançait sur ses adversaires en envoyant des coups de genoux et des terribles low kick.

Nampon a fait beaucoup de combats durs, beaucoup trop, des matchs où il s'était souvent ouvert au visage. A tel point que les fans de Muay l'avaient surnommé « Khun Khao Nay Peuaiye » (Le coup de genou reconstruit). Car durant sa carrière, il a eu 72 points de suture, de plus il a eu un grave accident de voiture ce qui lui a valu des points de sutures supplémentaires.

Nampon a gagné la ceinture du Lumpinee en 112 lbs et 126 lbs, il a rencontré deux fois le grand Samart Payakaroon (2 défaites), deux fois le légendaire Hollandais Ramon Dekkers (1 victoire, 1 défaite), trois fois le redoutable Jaroenthong Kietbanchong (1 victoire, 1 défaite, 1 nul), deux fois le taureau Neutharonee Tongraja (1 victoire, 1 nul) et bien d'autres grands champions comme Orono Por Muang Ubon, Sangtiennoi Sor Rungroj, Cherry Sor Wanich, Phetdam Lukborai.

Namkabuan est toujours resté fidèle à son camp, le Nong Kee Pahuyuth. Mais lorsqu'il devait combattre dans les stadiums de Bangkok, il finissait sa préparation dans le célèbre camp Muang Surin à Bangkok.

Ce technicien hors pair a effectué 283 combats pour 266 victoires et seulement 15 défaites et 2 matchs nuls.

Namkabuan était un immense champion dans les années 90, c'était la star incontestée de tous les aficionados du Lumpinee. Il enflammait le stadium avec ses techniques époustouflantes. Namkabuan était un phénoménal technicien qui a réussi à vaincre des combattants bien plus puissants que lui grâce à sa maîtrise technique exceptionnelle.

Sa science du ring et sa façon de combattre lui valurent beaucoup de surnoms. L'un des plus connus est sans doute « The Ring Genius » (Le génie des rings) mais il était également appelé « Khun Khao Phanom Rung » (Le coup de genou de Phanom Rung) du fameux temple Phanom Rung dans la région de Buriram.

Les fans de Muay Thai l'avaient surnommé Djomkaynaa (Le Laboureur). Car sa spécialité était les techniques de saisie des jambes, il saisissait la jambe de son opposant et la levait pour déséquilibrer son adversaire et le faire tomber. Cette technique faisait penser à un agriculteur qui pousse sa charrue et laboure son champ, Namkabuan était le paysan et les jambes de ses adversaires les poignées de la charrue.

Namkabuan a remporté la ceinture du Lumpinee en 130 lbs le 31 mai 1991 contre Cherry Sor Wanich et l'a conservée durant six ans. Il a gardé son trophée face à de nombreux adversaires, notamment contre des grands champions comme Pairot Wor Wolapon et Nuathoranee Thongraja.

Faute de challenger, il a laissé vacante sa ceinture pour prendre un titre de champion du Monde WMC en 130 lbs, un titre qu'il a gardé plusieurs années.

Les deux frères, après leur carrière, ont chacun ouvert un restaurant à Nakhon Ratchassima dans la région du nord-est, des styles de restaurants très connus en Thaïlande qui sont appelés « Neua Yang Kaoli » (Barbecue Coréen) où la spécialité est la grillade de porc. Nampon est malheureusement décédé en 2016 des suites d'une longue maladie.

 

Namkabuan Nong Kee Pahuyuth vs Thedkiat Sitthepitak (Stadium du Lumpinee, victoire de Namkabuan)

 

Namkabuan Nong Kee Pahuyuth vs Boonlay Sor Thanikul (Stadium du Lumpinee, victoire de Namkabuan)

 

Namkabuan Nong Kee Pahuyuth vs Cherry Sor Wanich (Stadium du Lumpinee 1991, victoire de Namkabuan pour la ceinture du Lumpinee)

 

Namkabuan Nong Kee Pahuyuth vs Lamnamoon Sor Sumalee (Stadium du Lumpinee 1995, victoire de Namkabuan)

 

Namkabuan Nong Kee Pahuyuth vs Sangtiennoi Sor Rungroj (Stadium du Lumpinee, victoire de Namkabuan)

 

Namkabuan Nong Kee Pahuyuth vs Oley Kiatoneway (Stadium du Lumpinee 1993, victoire de Namkabuan)

 

Namkabuan Nong Kee Pahuyuth vs Nuathoranee Thongraja (Stadium du Lumpinee, victoire de Namkabuan pour la ceinture du Lumpinee)

 

Namsaknoi Yudthagarngamtor

นำศักดิ์น้อย ยุทธการกำธร

Date de naissance : 13 octobre 1979

Ville de naissance : Chaiya, dans la province de Surat Thani (Région sud)

Team : Por Pramuk Gym

Titre : Champion du Lumpinee en 112 lbs (1995), Champion du Lumpinee en 130 lbs (1999), Champion du Lumpinee en 135 lbs (2000), Champion du Monde WMC en 112 lbs (1995), Champion du Monde WAKO en 154 lbs (2010)

Adversaires qu'il a battu : Saenchai Sor Kingstar, Lamnammoon Sor Sumalee (KO), Kaolan Kaovichit, Neungpichit Sityodtong, Nontachai Sit O, Samkor Kietmontep, Thongchai Thor Silachai, Pajonsuk Lookprabat, Noppadet Sengsimaigym, Samranchai 96 Peenang, Mangkon Kietsomkoum

Signe Particulier : Namsaknoi de son vrai nom Muhammud Chaiyamart est né dans un petit village de pêcheurs qui s'appelait Chaiya, dans la région de Surat Thani au sud de la Thaïlande.

Namsaknoi est le plus jeune enfant de la famille Chaiyamart qui comprend cinq garçons et deux filles. Namsaknoi a débuté la boxe avec son grand frère dont le nom de combattant était Ges.

Il a fait son premier combat à l'age de 8 ans, il a gagné 150 baht, une petite somme qu'il a donné entièrement à sa mère.

Namsaknoi s'est formé dans deux petits camps près de chez lui, le Pon Pichit et le Sit Kru Pan.

Ensuite, il est parti à Bangkok et a combattu pour le camp Kiatsingnoi pendant cinq ans. Puis, il a intégré le célèbre camp Por Pramuk à Chachoengsao. Il est resté huit ans au camp Por Pramuk au côté du champion Buakaw qui était plus jeune, il avait trois ans de moins que lui.

Namsaknoi a fait son premier combat à Bangkok à l'âge de 13 ans. La plupart de ses combats ont été effectué dans le stadium du Lumpinee.

Il a remporté ses premières ceintures importantes en 1995 en battant Neungpichit Sityodtong pour la ceinture du Lumpinee en 112 lbs et la ceinture de champion du Monde WMC en 112 lbs. En 1999, il a gagné la ceinture du Lumpinee en 130 lbs contre Lamnammoon Sor Sumalee qu'il a battu par KO. En 2000, il a remporté la ceinture du Lumpinee en 135 lbs contre Kaolan Kaovichit. Une ceinture du Lumpinee qu'il a conservé jusqu'en 2006, il a défendu sa ceinture avec succès contre les grands champions Noppadet Sengsimaigym, Nontachai Sit O (Deux fois) et Samranchai 96 Peenang. En 2010, il a aussi gagné la ceinture de champion du Monde WAKO en 154 lbs contre l'italien Diego Calzolari qu'il a battu par KO.

Namsaknoi a fait 300 combats pour 280 victoires, 15 défaites et 5 nuls.

Son meilleur souvenir de boxe fut son cinquième combats contre le terrible Samkor Kietmontep. Dans lors premiers combats, Samkor l'avait battu deux fois, puis Namsaknoi a gagné une fois et ils ont fait un match nul. Namsaknoi fut donc très heureux de remporter leur cinquième confrontations.

Namsaknoi est une légende des rings qui a marqué l'histoire du Muay Thai. Il détient le plus long règne en tant que champion du Lumpinee en étant resté invaincu durant six ans pour le titre de champion du Lumpinee en 135 livres. Ce long règne lui valu le surnom de "L'Empereur" par les fans de Muay Thai. Mais il était aussi surnommé « Rachanramuay » (Le Roi du Ramuay) et « Ram Muay Mokii » (Le Ram Muay du sorcier) en référence au magnifique Ram Muay/Way Khru qu'il effectuait à chacun de ses combats. Namsaknoi a reçu deux fois le trophée de « Meilleur Ramuay/Way Khru de l'année » en 2001 et en 2006.

Son nom de combattant « Namsaknoi » lui a été donné au début de sa carrière pour honorer son oncle qui fut un immense champion et qui se nommait « Namsak Yuntarakit ». Namsak a été le premier combattant à recevoir le trophée de « Meilleur boxeur » par le Roi de Thaïlande. « Namsak » veut dire « Le puissant ». Et « Namsaknoi » correspond au « Puissant Junior (Noi = Petit) ».

Namsaknoi a battu pratiquement tous les grands champions de son époque et il est l'un des rares combattants à avoir battu par TKO le grand champion japonais Satoshi Kobayashi.

Namsaknoi a reçu le trophée de « Meilleur boxeur de l'année » par les deux plus prestigieuses associations thaïlandaises. En 1996, il a été élu meilleur boxeur de l'année par « The Sportswriters Association of Thailand » (L'association des journalistes sportifs de Thaïlande) et en 1999 par « The Sports Authority of Thailand » (L’autorité Sportive de Thaïlande).

Cet immense champion enseigne désormais son savoir dans son camp, le Namsaknoi Muay Thai Gym sur l’île de Koh Pha Ngan dans le sud du pays.

 

Namsaknoi Yudthagarngamtor vs Thongchai Thor Silachai (Stadium du Lumpinee 1997, victoire de Namsaknoi)

 

Namsaknoi Yudthagarngamtor vs Saenchai Sor Kingstar (Stadium du Lumpinee 1997, victoire de Namsaknoi)

 

Namsaknoi Yudthagarngamtor vs Lamnamoon Sor Sumalee (Stadium du Lumpinee 1999, victoire de Namsaknoi par KO pour la ceinture du Lumpinee)

 

Nuathoranee Thongraja

เหนือธรณี ทองราชา

เหนือธรณี ว.ทวีเกียรติ

Date de naissance : 25 octobre 1971

Ville de naissance : Ban Phaï dans la province de Khon Kaen (Région Nord-Est)

Team : Wor Thaweekiat Gym

Titre : N° 1 du stadium Lumpinee (1993, 1994)

Adversaires qu'il a battu : Sangtiennoi Sor Rungroj, Den Muangsurin (TKO), Ritthichai Lookchaomaesaitong, Pomphet Naratreekul, Pairoj Wor Wirapon (KO), Jongsanan Fairtex, Ankaradech Por Pao In, Rajasak Sor Worapin, Chodchoy Chuchokchay, Pomphet Naratrikul, Wangchanoi Sor Palangchaï, Jaroenthong Kiatbanchong

Signe Particulier : Formé au Wor Thaweekiat Gym, puis chez M. Thongraja, Nuathoranee a également combattu pour Master Yodtong, le propriétaire du Sityodtong. Nuathoranee a fait beaucoup de combats extrêmement violent, c'était un rouleau compresseur qui maîtrisait très bien les techniques de coup de coude. Il finissait souvent ses combats avec des ouvertures aux visages, aussi bien lui que ses adversaires. Comme son match contre Matee Jedipitak au stadium du Radja en 1994 où les deux combattants ont fini la tête ensanglantée (Victoire de Matee Jedipitak). Son combat contre le solide Den Muangsurin en 1993 est aussi un match sanglant (Victoire de Nuathoranee par arrêt de l'arbitre). Nuathoranee était surnommé par les fans de Muay Thai « Ay Ret Dong » (Le rhinocéros puissant).

Nuathoranee a été plusieurs fois N° 1 du stadium Lumpinee mais il n'a jamais réussi a remporté une ceinture d'un grand stadium de Bangkok. Il a notamment combattu pour la ceinture du Lumpinee en 130 lbs contre Namkabuan Nong Kee Pahuyuth qui l'a battu aux points.

Dans les années 90, à Macao, Nuathoranee a tenté un challenge en affrontant deux champions en même temps, il s'agissait des champions français Manu N'Tho et Eddy Saban. Nuathoranee a d'abord rencontré Manu N'Tho puis Eddy Saban. Le match fut très physique surtout contre le cogneur Manu N'Tho. Au final, les juges ont déclaré les deux champions français vainqueurs aux points.

La star Namkabuan Nong Kee Pahuyuth avait aussi une fois affronté dans un match spécial à Bangkok ces deux champions Manu N'Tho et Eddy Saban. Namkabuan avait remporté le match aux points contre les deux champions français.

Après sa carrière Nuathoranee est parti entraîner dans un club au Japon.

 

Nuathoranee Thongraja vs Wangchannoi Sor Palangchai (Stadium du Lumpinee, victoire de Nuathoranee)

 

Nuathoranee Thongraja vs Sangtiennoi Sor Rungroj (Stadium du Lumpinee 1994, victoire de Nuathoranee)

 

Nuathoranee Thongraja vs Jongsanan Fairtex (Stadium du Lumpinee 1992, victoire de Nuathoranee)

  

Nungubon Sitlerchai

หนึ่งอุบล ศิษย์เลิศชัย

Date de naissance : 20 mars 1971

Ville de naissance : Ubon Ratchathani (Région Nord-Est)

Team : Por Muang Ubon Gym

Titre : Champion du Lumpinee en 105 lbs (1990), Champion du Lumpinee en 112 lbs (1991), Champion du Lumpinee en 115 lbs (1995), Champion du Lumpinee en 118 lbs (1999)

Adversaires qu'il a battu : Kompayak Singmanee, Langsuan Phanyuthapum (TKO), Yodsiam Sor Pranthalai, Saenchai Sor Kingstar, Wangchainoi Sor Palangchai (KO), Samkor Kiatmontep (KO), Tongchai Tor Silachai, Hansuk Prasatinpanomrung, Silapathai Jocky Gym, Paluhadlek Sitchuntong, Lipidet Sor Ploenchit, Jaroensap Kiatbanchong, Kaensak Sor Ploenchit, Phranphet Mueangsurin, Veeraphol Sahaprom, Karuhat Sor Supawan, Duansongpong Por Pongsawan, Ritidhet Kerdphayak

Signe Particulier : Nungubon de son vrai nom Samorn Kwamsawat a été initié à la boxe par son grand frère. Formé ensuite par Master Lertchai, un entraîneur de renom qui lui a appris les bases du Muay Thai, Nungubon intègre à 16 ans le camp Por Muang Ubon Gym à Ubon Ratchathani. Un camp qui comprenait des grands champions comme Orono et Nungtrakarn.

Ce formidable combattant était surnommé « Tuan Pey » (Le boiteux). Ce surnom vient du fait que Nungubon a une jambe plus courte que l'autre, sa jambe droite est plus courte que sa jambe gauche. Mais ce petit handicape n'a pas empêché Nungubon de posséder une puissance de frappe phénoménale avec sa jambe gauche, un middle gauche précis et puissant qui a fait mal à bon nombre de ses adversaires.

Nungubon est l'un des rares combattants à avoir battu par KO le terrible Wangchainoi Sor Palangchai qu'il a battu au deuxième round et le légendaire Samkor Kiatmontep, qu'il a terrassé au troisième round.

Aussi, Nungubon a laminé le grand champion Langsuan Phanyuthapum qui s'est incliné par TKO après avoir été ouvert au visage, pour ce combat, la ceinture du Lumpinee en 112 lbs était en jeu.

Nungubon a remporté sa première ceinture du Lumpinee en 105 lbs contre Kompayak Singmanee en 1990, puis la ceinture en 112 lbs contre Langsuan Phanyuthapum en 1991, la ceinture en 115 lbs contre Yodsiam Sor Pranthalai en 1995 et enfin la ceinture en 118 lbs contre Saenchai Sor Kingstar en 1999.

A l'âge de 28 ans, en 1999, Nungubon a battu le jeune prodige du Muay Thai, Saenchai Sor Kingstar et remporté sa dernière ceinture du Lumpinee. Lors de ce combat, Saenchai était âgé de 19 ans, en pleine ascension, champion en titre du Lumpinee en 118 lbs, il avait battu tout le monde dans cette catégorie. C'est d’ailleurs en 1999 que Saenchai a reçu son premier trophée de « Meilleur boxeur de l'année ». Mais l'ancien Nungubon a vaincu le jeune surdoué des rings et lui a ravit sa ceinture.

Nungubon a effectué 233 combats pour 200 victoires, 30 défaites et 3 matchs nuls, sa plus grosse bourse a été de 180 000 bahts.

Nungubon était également très fort en boxe anglaise. Il a effectué une remarquable carrière en remportant trois fois le titre PABA en poids coq avec à son actif seize combats professionnels pour quinze victoires.

Nungubon a créé son propre camp le Sit Nungubon Gym situé à Ubon Ratchathani.

 

Nungubon Sitlerchai vs Silapathai Jockygym (Stadium du Lumpinee 1991, victoire de Nungubon)

 

Nungubon Sitlerchai vs Kaensak Sor Ploenchit (Stadium du Lumpinee 1993, victoire de Nungubon)

 

Nungubon Sitlerchai vs Samkor Kietmontep (Stadium du Lumpinee 1995, victoire de Nungubon par KO)

  

Oley Kiatoneway

โอเล่ห์ เกียรติวันเวย์

Date de naissance : 13 avril 1973

Ville de naissance : Thung Song dans la province de Nakhon Si Thammarat (Région Sud)

Team : Kiatbanchong Gym

Titre : Champion du Lumpinee en 122 lbs (1990)

Adversaires qu'il a battu : Wangchanoi Sor Palangchai, Pairojnoi Sor Siamchaï, Detduang Por Pongsawang, Dokmaipah Por Pongsawang, Phanpetch Muangsurin, Chamophet Ha Phalang, Superlek Sor Isaan, Namkabuan Nong Kee Pahuyuth, Boonlay Sor Thanikul, Therdkiat Sitthepitak (KO), Ployrungphet Saimunsknooker, Kawao Kor Pongkiat, Peannoi Chuwatthana (KO), Dejrit Sor Ploenchit, Cherry Sor Wanich (KO), Karuhat Sor Supawan, Chainoy Por Somjitair

Signe Particulier : Son surnom de combattant était « Khaimukdam Andaman » (La perle noire d'Andaman) car il venait de la région sud de la Thaïlande. La mer d'Andaman est une mer de l'océan Indien, bordant les côtes de la Birmanie et de la Thaïlande.

Oley a représenté pendant des années le fameux camp Kiatbanchong de Bangkok aux côtés des champions Jareonthong, Jaroensap, Jokapop, Padmadep, Samranthong.

Oley était un combattant Fimeuu (Technicien) doué d'une grande dextérité. Son spécial « coup de genoux sauté » a fait vaciller bons nombres de ses adversaires. Oley a toujours fait des matchs extraordinaires face aux plus grands combattants de sa catégorie. Il a notamment affronté six fois la star de l'époque Namkabuan Nong Kee Pahuyuth avec trois victoires et trois défaites.

Oley a remporté sa ceinture du Lumpinee contre l'autre star du moment Karuhat Sor Supawan.

Oley Kiatoneway est entraîneur aujourd’hui dans le célèbre camp Parunchaï Gym (Meilleur camp de l'année 2015, meilleur boxeur de l'année TV7 2015 Sing Parunchaï, meilleur entraîneur de l'année 2015 Ajahn Nouwo) situé à Thung Song.

 

Oley Kiatoneway vs Namkabuan Nong Kee Pahuyuth (Stadium du Lumpinee 1993, victoire de Oley)

 

Oley Kiatoneway vs Chamophet Ha Phalang (Stadium du Lumpinee 1993, victoire de Oley )

 

Oley Kiatoneway vs Superlek Sor Isaan (Stadium du Lumpinee 1994, victoire de Oley )

 

Orono Por Muang Ubon

โอโรโน่ พ.เมืองอุบล

Date de naissance : 14 janvier 1973

Ville de naissance : Ubon Ratchathani (Région Nord-Est)

Team : Por Muang Ubon Gym

Titre : Champion du Lumpinee en 135 lbs (1994, 1995), Champion du Monde en 140 lbs (1995), Champion du Monde en 147 lbs (2000)

Adversaires qu'il a battu : Jongsanan Fairtex, Pichai Wor Wolapon, Pairoj Wor Wolapon (KO), Krekchai Sor Khettalingchan, Tuktathong Por Pongsawang, Neunthong Singkiri, Sangtiennoi Sor Rungroj, Sakmongkol Sitchuchok, Rodtang Wor Thaweekiet, Nuathoranee Wor Thaweekiet, Namkabuan Nong Kee Pahuyuth, Den Muangsurin, Namphon Nong Kee Pahuyuth, Somchaï Sor Nanthana (KO), Dejpitak Sityodtong, Saenchai Kiatworawut, Jaroenthong Kiatbanchong, Suriya Sor Ploenchit, Kompayak Singmanee, Praphayree Sitphraphom, Jirasak Por Pongsawang

Signe Particulier : Orono de son vrai nom Somkid Deomprakon est né d'une mère Thaïlandaise et d'un père américain. Il a été formé au Muay Thai dans le fameux camp Por Muang Ubon Gym qui comprenait des grands champions comme Nungtrakarn et Nungubon.

L'origine de son nom « Orono » vient de l'ancien champion de boxe vénézuélien, Raphael Orono qui a remporté la ceinture de champion du monde WBC en 115 lbs en 1980. Raphael Orono a perdu pour le championnat du monde WBA en 1985, au stadium du Radja, contre le plus gros puncheur Thaïlandais de l'histoire Khaosaï Galaxy. C'est après avoir vu ce match entre ces deux légendes du noble Art que l’entraîneur du camp Por Muang Ubon a donné le nom de combattant « Orono » à Somkid Deomprakon. Car il trouvait que le champion de boxe anglaise Raphael Orono avait une incroyable ressemblance physique avec le jeune nakmuay Somkid.

Surnommé « Sam O » (3 O), Orono était un combattant au style particulier, un gaucher très difficile à battre. Un encaisseur exceptionnel qui a parfois prit trop de coups durant sa longue carrière professionnelle. A 40 ans, Orono combattait encore. Il a effectué plus de 250 combats.

En octobre 1993, Orono a perdu contre Phetdam Sityodthong pour la ceinture du Lumpinee en 135 lbs. Mais il a ensuite gagné cette ceinture du Lumpinee en 135 lbs en 1994, une ceinture qu'il a défendu trois fois victorieusement notamment contre le légendaire Jongsanan Fairtex, le 28 mars en 1995.

Orono a également remporté une ceinture de champion du monde en 140 lbs contre Sangtiennoi et Nuathoranee. Ainsi qu'une ceinture de champion du Monde en 147 lbs contre le grand champion Français Stéphane Nikiéma à Tokyo en 2000.

Orono a fait beaucoup de combats très durs notamment contre Sakmongkol Sitchuchok, ils se sont rencontrés sept fois, Orono a gagné une fois, Sakmongkol a gagné cinq fois et ils ont fait un match nul. Les deux champions ont reçu en 1998 pour leur affrontement mémorable le trophée de « Match le plus dur de l'année au Lumpinee ».

En 1994, le 24 octobre, au stadium du Radja, après la décision du match entre Orono Por Muang Ubon et Pairoj Wor Wolapon, les parieurs ont déclenché une émeute dans le stadium qui a failli dégénérer. Pairoj Wor Wolapon avait été donné vainqueur aux points à la grande surprise du public. Pour calmer la foule, le responsable officiel a dû annoncer au micro l'annulation du verdict, le résultat fut un match sans vainqueur. Orono et Pairoj se sont retrouvés un an après, le 24 décembre 1995, au stadium du Lumpinee, et Orono a remporté le match par KO. Le match a été élu « Meilleur combat de l'année » par « l'Association des journalistes sportifs de Thaïlande ».

En 1994, Orono a aussi été élu « Meilleur boxeur de l'année » par « l'Association des journalistes sportifs de Thaïlande » (The Sport Writers Association of Thailand).

Orono est sans doute l'un des champions Thaïlandais des années 90 qui a rencontré le plus de combattants étrangers.

A 19 ans, en 1993, Orono a battu le légendaire Hollandais Ramon Dekkers à Bangkok. Il a gagné de nouveau contre le Hollandais en 1995.

Orono a affronté des champions tels que Farid Villaume (Défaite), Mickael Lieuwfat (Victoire par KO), Morad Sari (1 victoire, 1 défaite), Soren Eminentair (Défaite), John Wayne Parr (1 victoire par TKO, 1 défaite), Dany Bill (2 Défaites), Stéphane Nikiéma (Victoire), Jean-Charles Skarbowsky (2 défaites dont une par TKO, 1 match nul), Vlad Malko (Victoire par TKO).

Orono est aujourd'hui entraîneur dans le camp 13 Coins Resort à Bangkok.

 

Orono Por Muang Ubon vs Jareonthong Kiatbanchong (Stadium du Lumpinee 1993, victoire de Orono)

 

Orono Por Muang Ubon vs Namkabuan Nong Kee Pahuyuth (Stadium du Lumpinee 1995, victoire de Orono)

 

Orono Por Muang Ubon vs Nuathoranee Thongraja (Stadium du Lumpinee 1997, victoire de Orono)

 

Orono Por Muang Ubon vs Sakmongkol Sitchuchok (Stadium du Lumpinee 1998, match nul)

 

Rajasak Sor Vorapin

ราชศักดิ์ ส.วรพิน

Date de naissance : 23 février 1967

Ville de naissance : Chamni dans la province de Buriram (Région Nord-Est)

Team : Sor Vorapin Gym

Titre : Champion du Radja en 115 lbs (1989), Champion du Radja en 122 lbs (1990), Champion du Radja en 126 lbs (1991)

Adversaires qu'il a battu : Jaroenthong Kiatbanchong, Pannarin Sor Suwanphakdi, Padedseuk Kietphayathai, Banluedej Lookprabaht, Jongrak Lookprabaht, Saenpetch Chor Waikon, Samernoi Tor Boonlert, Padphon Dejritta, Langsuan Phanyutaphum, Thedkiet Sitthepikat, Ekapol Chuwatthana, Jack Kiatniwat (KO), Robert Kaennorasing, Chamophet Ha Phalang, Neungsiam Kiatvichan, Wanghin Por Chaiwat

Signe Particulier : Rajasak de son vrai nom Phusak Kerdrum était un redoutable combattant qui maîtrisait les coups de genoux à la perfection. Il était surnommé « Khun Khao Laweeyan » (Le coup de genoux mortel) et « Khun Khao Kmer » (Le coup de genoux Khmer).

Dans les années 90, Rajasak a fait la renommé du fameux camp Sor Vorapin dont les propriétaires étaient Surapon et Vorapin Rungsikulpipat.

Le couple Surapon et Vorapin Rungsikulpipat tenaient un restaurant près de la célèbre rue Khao San Road à Bangkok. Après leur business dans la restauration, ils se sont mis dans la promotion de la boxe en créant le camp Sor Vorapin en 1984. Ce camp a produit de nombreux champions jusqu'à la fin des années 90, Rajasak fut l'un des derniers grands champions du camp Sor Vorapin. Le camp Sor Vorapin comprenait à sa belle époque des champions comme Pornthep, Phonnoi, Runfaa, Maneua, Pornchai, Sakchai, Somchai, Chaïchana, Thepchaï, Rungsak, Ketpetch, Ratanapol, Ratanachaï, Kaïchon, Kosol, Jaiphet, Tanongsak, Kriengkai et Rajasak.

En 1989, Rajasak a remporté sa première ceinture du Radja contre Ekapol Chuwatthana, la ceinture du Radja en 115 lbs. Rajasak a ensuite gagné la ceinture du Radja en 122 lbs en 1990 et la ceinture du Radja en 126 lbs en 1991.

Le 27 novembre 1989 au stadium du Radja, Rajasak a rencontré Langsuan Phanyutaphum. Rajasak était le tenant du titre du Radja en 115 lbs et Langsuan le tenant du titre du Lumpinee en 112 lbs. Après un match épique, Rajasak a battu le grand champion Langsuan.

Le 30 janvier 1991, Rajasak a affronté la star du moment Jareonthong Kiatbanchong. Rajasak qui était champion du Radja a battu aux points Jaroenthong au stadium du Radja. Les deux champions se sont retrouvés en 1991 et 1992 au stadium du Lumpinee et Jareonthong a battu deux fois aux points Rajasak. En 1991, le 20 décembre, au stadium du Radja, Rajasak a aussi battu le champion du Lumpinee Thedkiet Sitthepikat. Auparavant, à Samut Prakarn, il avait vaincu le légendaire Chamophet Ha Phalang.

Lorsque Rajasak a fini sa carrière il a été entraîneur au camp Sor Vorapin, puis dans d'autres camps de Bangkok.

 

Rajasak Sor Vorapin vs Banluedej Lookprabaht (Stadium du Radja 1993, victoire de Rajasak)

 

Rajasak Sor Vorapin vs Jongrak Lookprabaht (Stadium du Radja 1994, victoire de Rajasak)

  

Sakmongkol Sitchuchok

ศักดิ์มงคล ศิษย์ชูโชค

Date de naissance : 6 juillet 1973

Ville de naissance : Prachin Buri (Région Est)

Team : Sitchuchok Gym

Titre : Champion du Lumpinee en 135 lbs (1994), Champion du Monde WMTC en 160 lbs (1996), Champion du Monde WPKL en 160 lbs (1998, 1999)

Adversaires qu'il a battu : Panomrunglek Chor Siwat, Jongsanan Fairtex (KO), Orono Por Muang Ubon, Namkabuan Nongkee Pahuyut, Sangtiennoi Sor Rungroj, Chanchai Sor Tamrangsee, Cherry Sor Wanich, Coban Lookchaomaesaitong, Nuanthoranee Thongraja, Nungubon Sitleartchai

Signe Particulier : Sakmongkol commence la boxe très tôt, à l'âge de 6 ans et il fait son premier combat à 8 ans. Son nom de naissance est Kalek Mongkhon. Son père, un passionné de boxe, lui apprend les bases du Muay Thai. Puis, Sakmongkol entre dans le camp Sitchuchok qui se trouvait dans la région de Trat dans le village de Bo Rai. Il fera pratiquement toute sa carrière au Sitchuchok. A 12 ans, il fait son premier combat dans un grand stadium de Bangkok.

Sakmongkol remporte sa première ceinture en 1994, la ceinture du Lumpinee en 135 lbs. Il bat Panomrunglek Chor Siwat et devient champion du Lumpinee en 135 lbs, un titre qu'il va défendre victorieusement plusieurs fois.

En 1996, il affronte le redoutable Hollandais Ivan Hippolyte et gagne la ceinture de Champion du Monde WMTC en 160 lbs.

Sakmongkol remporte ensuite, en 1998, la ceinture de Champion du Monde WPKL en 160 lbs contre le Hollandais Jerry Morris et de nouveau la ceinture de champion du Monde WPKL en 160 lbs contre le Hollandais Hassan Etakki en 1999.

Sakmongkol a effectué durant sa carrière 254 combats pour 231 victoires, 19 défaites et 4 nuls.

Ses combats les plus durs ont été contre Jongsanan Fairtex et Ramon Dekkers. Jongsanan et Sakmongkol se sont affrontés sept fois avec quatre victoires pour Jongsanan et trois victoires pour Sakmongkol.

En 1991, le jeune Sakmongkol (17 ans) rencontre le Hollandais Ramon Dekkers (22 ans) au stadium du Lumpinee. Ramon Dekkers est alors une terreur des rings qui a battu plusieurs champions thaïlandais par KO. Sakmongkol bat le Hollandais aux points après un terrible affrontement où Ramon Dekkers terminera le match la tête ensanglantée. Ce sera sans doute l'un des combats les plus sanglants du légendaire Hollandais.

Dans les années 90, Sakmongkol était considéré par les fans de Muay Thai comme l'un des boxeurs possédant « la jambe gauche » la plus puissante du circuit thaïlandais.

Ce formidable combattant a toujours fait des combats mémorables face aux meilleurs de sa catégorie, plusieurs de ses matchs dantesques, comme ses affrontements contre Jongsanan Fairtex, Orono Por Muang Ubon, Sangtiennoi Sor Rungroj, Namkabuan Nongkeepahuyut et Chanchai Sor Tamrangsee, font partie désormais des combats cultes de l'histoire du Muay Thai.

Ces combats contre Orono Por Muang Ubon et Namkabuan Nongkeepahuyut sont des grands classiques des années 90. Sakmongkol a battu cinq fois le « taureau » Orono, il a perdu une fois face à lui et ils ont fait un match nul. Les affrontements entre ces deux combattants ont toujours été des matches titanesques. Les deux champions ont d’ailleurs reçu le trophée du « Combat le plus dur de l'année au Lumpinee ».

Sakmongkol et Namkabuan se sont rencontrés six fois. Sakmongkol a remporté trois victoires dont une par KO et Namkabuan a gagné trois victoires. C'est face à Namkabuan que Sakmongkol a gagné sa plus grosse prime de combat, une bourse de 160 000 bahts.

Aujourd'hui, Sakmongkol est devenu entraîneur au club WKO (World Kumite Organization), un centre de Fitness à Pattaya, sur Central Road. Au sein de ce centre, on n'enseigne le Karaté, le K1, le MMA et le Muay Thai.

 

Sakmongkol Sitchuchok vs Jongsanan Fairtex (Stadium du Lumpinee 1993, victoire de Sakmongkol)

 

Sakmongkol Sitchuchok vs Namkabuan Nong Kee Pahuyuth (Stadium du Lumpinee 1994, victoire de Sakmongkol)

 

Sakmongkol Sitchuchok vs Sangtiennoi Sor Rungroj (Stadium du Lumpinee 1994, victoire de Sakmongkol)

 

Sakmongkol Sitchuchok vs Cherry Sor Wanich (Stadium du Lumpinee, victoire de Sakmongkol)

  

Samkor Kietmontep

สามกอ เกียรติมนต์เทพ

Date de naissance : 2 avril 1975

Ville de naissance : Buriram (Région Nord-Est)

Team : Kietmontep Gym

Titre : Champion du Lumpinee en 122 lbs (1995), Champion du Lumpinee en 135 lbs (1997), Champion de Thaïlande en 130 lbs (1997), Champion du Lumpinee en 130 lbs (2000), Champion du Monde WMC en 154 lbs (2011)

Adversaires qu'il a battu : Wangchainoi Sor Palangchai, Lamnammoon Sor Sumalee, Karuhat Sor Supawan, Jareonsap Kiatbanchong, Sangtiennoi Sor Rungroj, Khaoponglek Luksuritam, Saenchai Sor Kingstar, Nungubon Sitlerchai, Chernung Sit Yutapoon, Rambojew Dongolf Service, Nontachai Kiatwanlop, Namsaknoi Yutthakarnkamtorn, Terdkiat Siththeppitak, Thongthai Por Burapa, Jompoplek Sor Sumalee, Attachai Por Samranchai, Khunsuk Petsuphapaan

Signe Particulier : Formé au camp Kietmontep (Sitboonmee Gym) de Buriram, à 16 ans, il a effectué son premier combat au stadium du Lumpinee, il s’entraînait alors au camp Chor Rachatasupak à Buriram. Son nom réel est Somsak Nuasai.

Samkor a beaucoup changé de camp durant sa carrière, Dirak Gym, Carryboy Gym, Sangtiennoi Gym, Ingram Gym et Muaythai Plaza 2004.

Samkor a remporté sa première ceinture en 1995 contre Chernung Sit Yutapoon, la ceinture du Lumpinee en 122 lbs.

En 1997, il a affronté Sangtiennoi Sor Rungroj pour la ceinture du Lumpinee en 135 lbs qu'il lui a ravit. Puis, il a battu Thongthai Por Burapa pour la ceinture de Thaïlande en 130 lbs.

En 2000, il a remporté la ceinture du Lumpinee en 130 lbs face à Rambojew. Cinq ans après, lors de l'anniversaire du Roi, Samkor a gagné le fameux tournoi Marathon dans la catégorie des – 70 Kg (154 lbs), une catégorie dans laquelle il a combattu ensuite jusqu'à la fin de sa carrière.

Sa dernière ceinture, la ceinture de champion du Monde WMC en 154 lbs, il l'a gagné en 2011, à Hong Kong, contre le russe Varaxa.

Samkor a effectué au total 300 combats pour 248 victoires, 50 défaites et 2 nuls.

Ses plus durs combats furent contre Pichitnoi Sithbangrajan (Champion du Monde de boxe anglaise WBA) et Nungubon Sitlerchai (Champion du Lumpinee dans 4 catégories différentes).

A tout juste 17 ans, au stadium du Lumpinee, Samkor a rencontré le jeune champion Pichitnoi qui l'a mit KO avec un foudroyant uppercut.

Nungubon était aussi un redoutable puncheur qui a mis KO Samkor lors de leur combat revanche, Samkor avait remporté aux points la première confrontation face à ce grand champion.

Samkor a dominé le circuit thaïlandais durant la fin des années 90 et le début des années 2000. Ce redoutable combattant était une véritable machine de guerre qui envoyait son middle gauche à répétition comme une mitraillette. Sa fameuse « Jambe gauche » a fait mal à beaucoup de ses adversaires.

Les plus grands combattants des années 90 et 2000 se sont tous inclinés face au phénoménal « Batman ».

 

Samkor Kietmontep vs Jaroensap Kiatbanchong (Stadium du Lumpinee 1993, victoire de Samkor)

 

Samkor Kietmontep vs Wangchannoi Sor Palangchai (Stadium du Lumpinee 1994, victoire de Samkor)

 

Samkor Kietmontep vs Sangtiennoi Sor Rungroj (Stadium du Lumpinee 1999, victoire de Samkor pour la ceinture du Lumpinee)

 

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium