SHOW GOLDEN FIGHT 8

SAMEDI 14 DÉCEMBRE 2019

STADE PIERRE DE COUBERTIN

special report

by Serge TRÉFEU

 

 

 

Les organisateurs de ce huitième opus du Golden Fight, Lahcene Brigui, Léon Mendy, Arnold Adeniyi, aidés par une équipe dynamique du Derek Boxing, ont de nouveau frappé très fort en offrant de magnifiques combats au public parisien avec la cerise sur le gâteau, un championnat du monde WMC et un tournoi Golden Fight !

Le show Golden Fight 8 s'est déroulé dans la splendide salle Pierre de Coubertin située dans le 16ème arrondissements de Paris. Les organisateurs n'ont pas lésiné sur les moyens, écrans géants avec présentation des boxeurs, sono endiablée par DJ Nono, tables de repas haut de gamme, buffets garnis de petits fours à foison, round girls et hôtesses d'accueil charmantes, une atmosphère digne des grosses soirées de boxe internationales. Les organisateurs de ce label Golden Fight méritent vraiment nos applaudissements les plus chaleureux. Ce n'est pas facile d'organiser des shows de boxe en France, l'équipe du Golden Fight se consacre toute l'année et fournie un travail énorme afin d'aboutir à cet événement exceptionnel dédié aux fans de Muay Thai.

La pesée des boxeurs a eu lieu, la veille, au centre commercial Aéroville de Roissy, devant l'entrée de la salle de sport Fitness Park et du magasin Décathlon. Tous les protagonistes de la soirée étaient aux poids.

 

PESÉE DU GOLDEN FIGHT 8

CHAMPIONNAT DU MONDE WMC

TOURNOI INTERNATIONAL GOLDEN FIGHT

SUPER FIGHT

UNE BELLE BROCHETTE DE CHAMPIONS PRÊTS À EN DÉCOUDRE SUR LE RING

 

L'ancien grand champion Aurélien Duarte, qui a troqué ses gants pour le micro de speaker, a présenté et animé le show avec brio. La soirée a été commenté en live sur RMC Sport par les fameux commentateurs Kamel Khemili et Kamel Jemel. Le parrain de cette belle soirée de boxe fut M. Sami Kebchi. Ce grand monsieur de la boxe a écrit les plus belles pages de l’histoire de la boxe pieds et poings en France avec ses somptueuses organisations durant les années 90 et 2000.

Beaucoup de grands champions étaient aussi présents à cette belle fête du Muay Thai, tels que Guillaume Kerner, Antoine Desjardins, Joël Cesar, Mustapha Totof Youcef, Gregory Choplin, Christian Bahfir, Karim Bezzouh, Karim Saada, Elias Mahmoudi, Krim Hamitech.

 

LE PARRAIN DE LA SOIRÉE, LE PLUS GRAND ORGANISATEUR D'ÉVÉNEMENT DE BOXE PIEDS ET POINGS EN FRANCE, M. SAMI KEBCHI

 

L'UN DES ORGANISATEURS DU GOLDEN FIGHT, M. LAHCÈNE BRIGUI

 

LE TALENTUEUX SPEAKER AURÉLIEN DUARTE

 

LES FIGHTS :

 

ADRIAN SAUTRON (SHORT ROUGE) VS KESSAT MASSIN (SHORT BLEU) – 56 KG

 

Le petit frère du champion Alexis Sautron a dominé techniquement le courageux Kessat. Adrian Sautron a effectué un festival avec de beaux High Kicks qui ont touché durement son adversaire. Kessat Massin a été compté au deuxième round. Adrian Sautron remporte ce combat aux points.

 

 

IMENE CHERAA (SHORT ROUGE) VS JULIA VALENTE (SHORT BLEU) – 56 KG

 

Le combat féminin de la soirée a été très engagé et équilibré, Julia Valente a souvent touché avec ses middles percutants. Imene Cheraa a plus travaillé avec des séries en poings, elle gagne ce match aux points

 

 

TOURNOI INTERNATIONAL GOLDEN FIGHT EN - 67 KG

MORGAN ADRAR (SHORT ROUGE) (FRANCE) VS DMITRY VARATS (SHORT BLEU) (BIELORUSSIE)

 

Au premier round, Morgan Adrar envoi un middle qui claque le flanc du Biélorusse. Celui-ci réplique avec de puissants coups au corps. Dmitry Varats est un boxeur solide, encaisseur, Morgan Adrar est aussi un combattant très robuste. Le match est assez équilibré dans les deux premières reprises, Dmitry Varats projette deux fois le français qui lui rend la pareil avec une belle projection. Au début du troisième round de ce tournoi en 3 rounds, Dmitry Varats fait basculer Morgan Adrar par dessus les cordes du ring. Le français tombe violemment sur les écrans de télévision des commentateurs Kamel Jemel et Kamel Khemili. Morgan Adrar se fait très mal au dos, on pense qu'il ne va pas reprendre le combat. Mais ce guerrier des rings repart au combat. Dmitry Varats met la pression sur le français, il le touche au visage et lui ouvre l'arcade avec ses puissants coups de coude. Le Biélorusse gagne le match aux points et se qualifie pour la final du tournoi. Si Morgan Adrar n'était pas tombé en dehors du ring, la physionomie du combat aurait certainement changé. A savoir également que Morgan Adrar a remplacé dans le tournoi Jérémy Payet qui s'est blessé à l’entraînement. Morgan Adrar devait initialement boxer contre Dany Njiba en - 70 Kg. Il y a trois semaines au Warriors Night, Dany Njiba a perdu par KO, il était préférable pour la santé du boxeur qu'il ne fasse pas son combat au Golden Fight...

 

 

SENGSAM PUMPHANMUANG (SHORT ROUGE) (THAÏLANDE) VS VICTOR CONESA (SHORT BLEU) (ESPAGNE)

 

Le thaïlandais démarre doucement le combat, sa boxe est posée, technique. C'est le premier match à l'étranger de ce jeune combattant de 19 ans. L'espagnol a une boxe similaire au thaïlandais, Victor Conesa a beaucoup d'expériences, c'est un champion qui a combattu dans le monde entier. Au premier round, les deux hommes se valent. Dans la seconde reprises, Sengsam touche plus nettement Victor Conesa avec des middles et des bons low kicks. L'espagnol marque aussi ses points intelligemment, le match est vraiment très serré. Le thaïlandais est déclaré vainqueur aux points, il affrontera le Biélorusse en finale

 

 

SUPER FIGHT

ALEXIS SAUTRON (SHORT ROUGE) VS BRAYAN MATHIAS (SHORT BLEU) - 65 KG

 

Beau combat entre le jeune prometteur Alexis Sautron et le champion de France Brayan Mathias. Alexis Sautron projette deux fois son adversaire dès le premier round, il veut briller devant son public venu en masse l'encourager. Brayan Mathias ne se démonte pas et réplique avec ses low kicks. Il entame un travail avec ses low kicks qui va bien perturbé Alexis Sautron dans les rounds suivant. Alexis Sautron reste fidèle à sa boxe technique et précise, ses esquives et projections sont magnifiques. Brayan Mathias avance constamment et cherche plutôt à détruire les appuies d'Alexis Sautron qui le contre avec un superbe coup de coude retourné dans le dernier round. Les juges donnerons Brayan Mathias vainqueur de cette joute. Une mention spéciale à Alexis Sautron qui après son combat a demandé la main de sa fiancée sur le ring, il fallait osé Bravo !

 

 

SUPER FIGHT

BAMPARA KOUYATE (SHORT ROUGE) VS GUILLAUME BABOUIN (SHORT BLEU) - 72 KG

 

L'un des matchs les plus excitants de la soirée. Mais qui arrivera a stoppé le phénoménal Bambi alias Bampara Kouyaté ?

Bambi impose d'entrée sa boxe technique sur un Guillaume Babouin trop attentiste. Dans le deuxième round, Guillaume Babouin essaye de durcir le combat avec des belles séries en poings. Il avance sur Bampara Kouyaté mais se fait contrer durement par les coups de coude précis de Bampara Kouyaté, Guillaume Babouin est blessé sous l’œil. Dans les rounds suivant, Guillaume Babouin est souvent débordé par la vivacité et le superbe coup d’œil de Bampara Kouyaté qui domine le combat. Guillaume Babouin est compté dans le quatrième round, il va résister jusqu'au cinquième round en n'étant pas loin du KO. Le poulain de Tidiani Biga, Bampara Kouyaté, s'offre une magnifique victoire aux points. Bravo au vainqueur, gloire au vaincu qui a encaissé beaucoup de coups et fait preuve d'une volonté de fer pour aller jusqu'à la fin du combat !

 

 

CHAMPIONNAT DU MONDE WMC - 67 KG

BOBO SACKO (SHORT ROUGE) (FRANCE) VS CHADD COLLINS (SHORT BLEU) (AUSTRALIE)

 

Un grand match qui a fait vibré le public du stade de Coubertin. Bobo Sacko met tout de suite en place la bonne stratégie pour contrer les assauts du tank Chadd Collins, il pique en genoux avec précision les côtes de son adversaire. L'australien se fait percuter également dans le deuxième round par un superbe High Kick de la panthère. Au troisième round, les genoux de Bobo Sacko touchent encore durement l'australien. Chadd Collins perd aux points, il sait qu'il ne pourra gagner que par KO. Alors, au quatrième round et au cinquième round, fidèle à sa réputation de bagarreur, il va foncer sur le français, ses low kicks et ses séries en poings sont dangereux et vont parfois faire mouche. Mais Bobo Sacko est un boxeur d'expérience, intelligent, il ne va pas aller à la bagarre, il va gérer tranquillement son match en marquant ses points. Belle victoire de Bobo Sacko, le protégé de Nicolas Subileau accroche une deuxième ceinture de champion du monde à son palmarès !

 

 

FINALE DU TOURNOI INTERNATIONAL GOLDEN FIGHT EN - 67 KG

SENGSAM PUMPHANMUANG (SHORT ROUGE) (THAÏLANDE) VS DMITRY VARATS (SHORT BLEU) (BIELORUSSIE)

 

Le Biélorusse est déterminé à remporté ce tournoi. A la première reprise, il attaque le thaïlandais avec un redoutable coup de pied retourné au corps qui fait vaciller son adversaire. Le thaïlandais est ensuite électrocuté par Dmitry Varats qui lui décroche un violent crochet droit à la tempe. Victoire au premier round par KO du Biélorusse qui remporte la ceinture du tournoi Golden Fight !

 

 

SUPER FIGHT

HAMZA NGOTO (SHORT ROUGE) VS GAËTAN DAMBO (SHORT BLEU) - 75 KG

 

Un combat de folie entre deux gladiateurs des temps moderne. Gaétan Dambo alias Kirikou, beaucoup plus petit que son adversaire, a prit tout les risques en fonçant tête baissée contre le gigantesque Hamza Ngoto. Dans les premières reprises, Hamza Ngoto tient à distance le rhinocéros des rings Gaétan Dambo, ses genoux et sa longue allonge en anglaise touchent efficacement son opposant. Gaétan Dambo ne recule pas, il essaye avec ses puissants low kicks de bûcheron de casser les longilignes jambes d'Hamza Ngoto. C'est sa seule chance de vaincre un adversaire avec une aussi grande taille. Mais Hamza Ngoto est un renard des rings et sans donne à cœur joie pour contrer les attaques de Gaétan Dambo qui reçoit énormément de coups, trop même. Kirikou est un extraordinaire encaisseur, beaucoup de boxeurs seraient tombés KO après avoir reçus autant de coups puissants et précis. Hamza Ngoto remporte une victoire logique aux points. Il reste le patron en France de la catégorie des 75 Kg. Gaétan Dambo, qui ne combat habituellement qu'en - 72 Kg, mérite un grand respect pour avoir défié Hamza Ngoto dans sa catégorie. Car les adversaires en France ne se bousculent pas pour aller affronter le géant de Suresnes...

 

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium