L'épopée des champions

de Muay Thai Hollandais

Special report

by Serge TRÉFEU (2020)

(Merci à Senseï Thom Harinck, aux grands champions Rob Kaman et Tommy Van Den Berg, à Dirk Stal et David Leonardo)

 

 

Cela fait longtemps que la Hollande est une terre de guerriers des sports de combat. Le football, c'est le Brésil, la Nouvelle Zélande, le rugby, les États-Unis et Cuba, la boxe anglaise, la Hollande, c'est la boxe pieds et poings. Ce petit pays d'Europe est une nation forte, même la meilleur, dans les styles Kick Boxing, K1 et Muay Thai.

En Hollande, les sports pieds et poings sont très médiatisés, lors des grandes réunions de boxe, les gens envahissent les stadiums qui sont souvent pleins à craqués (30 000 spectateurs ont assisté au dernier show « GLORY Collision 2 » qui s'est déroulé au Gelredome à Arnhem, le 20 décembre 2019). Les champions Hollandais sont connus et adulés par de nombreux fans.

Il y a une culture des sports de contact pieds et poings qui est ancrée solidement dans le pays depuis toujours. En Hollande, un boxeur professionnel de pieds et poings de haut niveau peut vivre correctement de son sport. Ce qui est loin d'être le cas des boxeurs pieds et poings dans la plupart des pays européens...

De nos jours, les combattants Hollandais en Muay Thai sont moins prolifiques qu'il y a quelques années. Par contre, les champions Hollandais sont toujours parmi les meilleurs mondiaux en style Kick Boxing et en style K1.

 

Les grands shows de Muay Thai et de Kick Boxing en Hollande étaient dans les années 80 et 90, parmi les plus beaux événements mondiaux

 

En Muay Thai, les Hollandais ont été les précurseurs de ce sport en Europe, juste avant les combattants Français et Anglais. Dans les années 80, les boxeurs Hollandais dominaient les championnats européens et ils ont été les premiers boxeurs occidentaux à défier les champions Thaïlandais dans leur pays !

Beaucoup de combats entre la Hollande et la Thaïlande des années 80 et 90 sont devenus des matchs anthologiques dans l'histoire du Muay Thai mondiale. Aussi, à l'époque, en Europe, les boxeurs Français étaient les grands rivaux des combattants Hollandais. La Team Yamatsuki de Roger Paschy et la Team Brizon Gym de Patrick Brizon, les deux pionniers du Muay Thai en France, ont fait des terribles rencontres contre les Teams Chakuriki et Mejiro Gym !

 

Hollande contre France, un classique des années 80 et 90, présenté à Paris par The Voice Daniel Allouche

 

Team Yamatsuki

 

Team Brizon Gym

 

Les Hollandais affrontaient également souvent des grands champions anglais tels que Ronnie Green, Kash Gill, Sandy Holt, Humphrey Harrison, William Hilditch, Nigel Ashton, Vinny Shoreman.

Les shows de Muay Thai Hollande contre Thaïlande et Hollande contre France étaient courant dans les années 80. Quelques grands plateaux de ces moments magiques des matchs de Muay Thai avec les Teams Hollandaises.

Le 23 janvier 1982, Hollande contre Thaïlande

Peter Van Os vs Rengrit Kittikasem, Rob Kaman vs Lakchart Sor Prasartporn, Milo El Geubli vs Pribul Osothsapha, Marchel Swank vs David Osothsapha.

Le 17 avril 1983, Hollande contre France et Thaïlande

Dort vs Ay, Peter Van Os vs Coban, Pearce vs Le Gouez, Rick Van De Vathorst vs Kouider, Sprang vs Wanpadet, Mousid Yamali vs Fanta Attapong, Bloemberg vs Nonglek.

 

Les légendaires champions Thaïlandais Nonglek, Wanpadet et Fanta face aux meilleurs champions Hollandais

 

Le 27 juin 1983, Hollande contre France, premier championnat d'Europe organisé en France par Roger Paschy, Gilles Belloni et Richard Dieux

Kappeler (France Brizon Gym) vs Schwank (Hollande Mejiro Gym) Victoire de Kappeler, Bahfir (France Yamatsuki Gym) vs Kaman (Hollande Mejiro Gym) Victoire de Kaman, Kouider (France Yamatsuki Gym) vs Ay (Hollande Mejiro Gym) Victoire de Kouider, Jami (France Yamatsuki Gym) vs Van Os (Hollande Mejiro Gym) Victoire de Jami, Cantamessi (France Belloni Gym) vs Mac Lenon (Angleterre), Victoire de Cantamessi (Le champion Ronnie Green devait normalement affronté Cantamessi, le Français a conservé sa ceinture de champion d'Europe un an après contre Ronnie Green à Amsterdam, Desjardins (France Yamatsuki Gym) vs El Geubli (Hollande Mejiro Gym) Victoire de El Geubli

 

 

Le 23 septembre 1983, Show mixte, Hollande, France, Angleterre, Japon, Thaïlande

Moessid vs Perroteau, Milo El Geubli vs Soudareth, Ronnie Green vs Philipe Cantamessi, Muzzafer Yamali vs Wankeow, Peter Van Os vs Payap Penchai, Andre Brilleman vs Nanthan, Iwan Sprang vs Ishino, Fred Royers vs Billy Chau, Rob Kaman vs John Moncayo.

Le 15 janvier 1984, Hollande contre France

Tekin Donmez vs Herman Miser, Hamid El Abbassi vs Chris Klootwike, Didier Le Borgne vs Lucien Carbin, Lilly Rodriguez vs Lucia Rijker, Mark Holland vs Kenneth Plak, Gerard Dimier vs Rik Van Den Vathorst (Championnat d'Europe), Walt Rugebrect vs René Desjardin (Championnat d'Europe), Robert Davis vs Christian Bahfir (Championnat d'Europe), Benny Urquidez vs Iwan Sprang (Championnat du Monde).

Le 27 mai 1984, Hollande contre France

Ploos vs Van Halden, Carbin vs Charry, Marina vs Paschy, Colak vs Romeo, Gravenberg vs Asdin, Tekin vs Desjardin.

 

Ensuite, durant les années 90, les chocs Hollande contre Thaïlande étaient souvent les plus beaux plateaux de cette période de l'âge d'or du Muay Thai mondial.

Le 18 février 1990, à Amsterdam, Hollande contre Thaïlande

Ramon Dekkers vs Namphon Nongkee Pahuyuth, Rob Kaman vs Changpuek Kiatsongrit, Michael Lieuwfat vs Rambo Pongsiree

Le 27 avril 1990, à Bangkok, au stadium du Lumpinee, Hollande contre Thaïlande

Michael Lieuwfat vs Karuhat Sor Supawan, Ramon Dekkers vs Nampon Nongkeepahayuth, Rob Kaman vs Changpuek Kiatsongrit, Joao Vieira vs Coban Lookchaomaesaitong.

 

Hollande contre Thaïlande, 27 avril 1990, Ramon Dekkers vs Namphon Nongkee Pahuyuth, Rob Kaman vs Changpuek Kiatsongrit, Joao Vieira vs Coban Lookchaomaesaitong, Michael Lieuwfat vs Karuhat Sor Supawan

 

Le 31 août 1990, à Bangkok, au stadium du Lumpinee, Hollande contre Thaïlande.

Peter Smit vs Changpuek Kiatsongrit, Ramon Dekkers vs Superlek Sor Isaan, Leo De Snoo vs Chartsingh Lukprabat, Marcel Wille vs Kongpattaya Sithyodtong.

 

Hollande contre Thaïlande, 31 août 1990, Ramon Dekkers contre Superlek Sor Isaan (Victoire aux points de Ramon Dekkers), Marcel Wille contre Kongpattaya Sityodtong (Victoire par KO de Kongpattaya), Peter Smith contre Changpuek Kiatsongrit (Victoire par KO de Peter Smith pour la ceinture mondiale IMF), Leo De Snoo contre Chartsingh Lukprabath (Victoire par KO de Leo De Snoo pour la ceinture mondiale IMF), Combats d'encadrements Oley Kiatoneway contre Namkabuan Nongkeephahuyut (Victoire de Namkabuan), Cherry Sor Wanich contre Thedkiat Sitthepitak (Victoire de Cherry), Langsuan Phanyuthaphum contre Samranthong Kietbanchong (Victoire de Samranthong par KO), Samransak Muangsurin contre Yodwitaya Sityodtong (Victoire de Yodwitaya), Chainoi Muangsurin contre Jareonsap Kietbanchong (Victoire de Jareonsap)

 

Le 14 octobre 1990, à Amsterdam, Hollande contre Thaïlande

Gilbert Ballantine vs Sangtiennoi Sor Rungroj (Championnat du monde WMTA), Ivan Hippolyte vs Mongkondet Kiatprachanchai (Championnat du monde WMTA), Bayram Colak vs Jomhod Kiatadisak, Tekin Donmez vs Samai Suek

Le 27 novembre 1990, à Bangkok, au stadium du Lumpinee, Hollande contre Thaïlande

Ramon Dekkers vs Issara Sakneerin pour la ceinture du stadium Lumpinee (Victoire Issara), Peter Smit vs Changpuek Kiatsongrit pour la ceinture mondiale IMTF (Victoire Changpuek)

 

Lumpinee Show 1992, Ramon Dekkers (Hollande), Orlando Wiet (Hollande), Rob Kaman (Hollande), Mickael Lieuwfat (Hollande), Joël Cesar (France), Orono (Thaïlande), Sedou (Thaïlande), Chumpung (Thaïlande), Kongtawan (Thaïlande), Den Ubon (Thaïlande)

 

King's Birhday show 5 décembre 1993, Samart Payakaroon (Thaïlande), Gilbert Ballantine (Hollande), Sakmongkon Sitchuchok (Thaïlande), Ramon Dekkers (Hollande), Changpuek Kiatsongkrit (Thaïlande), Stéphane Nikiéma (France)

 

Hollande contre Thaïlande, un classique des années 90

 

 

Au début des années 70, la boxe Thaï, ce sport inconnu en Europe était seulement pratiqué par une petite communauté d'immigrants asiatiques, la plupart étaient des Laotiens qui vivaient en France, en Hollande et en Angleterre. Le groupe le plus important se trouvait à Paris. Ils s’entraînaient entre eux et très peu d'étrangers avaient accès à leur cours de Muay Thai. Plus tard, ce sont les immigrants Vietnamiens et Cambodgiens qui ont développé de façon plus importante le Muay Thai en France et en Angleterre.

En France, notamment grâce au Vietnamien Maître de Karatéka Roger Paschy qui a découvert ce sport lors d'un voyage en Thaïlande.

 

Master Roger Paschy

 

En Angleterre, ce sont les Maîtres Thaïlandais Master Sken, Master Toddy et Master Woody qui ont dévoilé les secrets de leur Art. Puis, des champions Thaïlandais installés au quatre coins de l'Europe ont permis de faire connaître encore mieux le Muay Thai aux Français, Anglais, Espagnols, Belges et Hollandais.

Les grands pionniers de la boxe Thaï en Hollande sont indéniablement Thom Harinck, Jan Plas et Johan Vos qui ont d'abords pratiqués un style de Kick Boxing Japonais où les projections et les coups de coude n'étaient pas utilisés.

Thom Harinck a été un très grand karatéka qui a fondé son propre style de combat en 1972, parce qu'il n'était pas satisfait des arts martiaux existants en Europe. Un peu comme Bruce Lee l'avait fait à son apogée, Thom Harinck a mélangé des techniques de Karaté, de Lutte, de Boxe Anglaise, de Boxe Française et de Boxe Thaï, il a appelé ce style « Chakuriki » (En japonais cela signifie «pouvoir emprunté»). Il a ouvert son club en 1972, le Chakuriki Gym qui existe encore aujourd'hui. C'est le plus ancien club de Kick Boxing de Hollande.

Durant le début des années 70, Thom Harinck a formé des combattants aux styles de Kick Boxing japonais et de Muay Thai. En 1976, Tom Harinck, Jan Plas et Jan Van Looijen ont fondé la Dutch Kick Boxing Association (N.K.B.B.). La même année, le premier gala de Kick Boxing avec des combattants professionnels s'est fait à Amsterdam, les protagonistes de ces matchs étaient De Ruiter vs Schreve, A. Ekkelboom vs W. Galenkamp, R. Leedeman vs P. Zeegers, J. Boom vs R. Kuyt, J. Plas vs G. Platje, F. Karakus vs E. Cairo, J. Vos vs G. Bakker, G. Groningen vs H. Rompa, R. Harinck vs L. Carbin, C. Brugman vs P. Ladenius.

En 1978, Thom Harinck a créé une équipe de combattants Hollandais qui est partie défiée les Thaïlandais chez eux. Ce fut la première équipe étrangère à combattre au fameux stadium du Lumpinee de Bangkok. L'équipe Hollandaise dirigée par Thom Harinck était composée des boxeurs Imro Hetten, Faizel Karakus, Ron Kuyt, Kenneth Ramkisoen et Robbie Schumann.

Tous les combattants Hollandais ont perdu par KO au 1er et 2ème round contre des grands champions Thaïlandais. L'Art du Muay Thai n'était pas encore bien maîtrisé par les européens, surtout les coups de coude et coups de genoux, les boxeurs hollandais ont été les premiers à subir les techniques foudroyantes des champions Thaïlandais.

Imro Hetten, en 70 Kg, a perdu au premier round contre Sriprai Kiatsompob, Faizel Karakus, en 70 Kg, a perdu face à Satanfah Sor Prathip par KO au deuxième round, Ron Kuyt, en 70 Kg, a été mis KO au deuxième round par le redoutable Porsai Sittiboonlert (Meilleur boxeur de l'année 1976), Kenneth Ramkisoen, en 60 Kg, a perdu au premier round contre Ekachai Sitmorart et Robbie Schumann, en 60 Kg, n'a pas tenu plus d'un round, il a été mis KO par Sakata Porntawe.

 

Premier Hollande contre Thaïlande en 1978 au stadium du Lumpinee

 

Hollande contre Thaïlande 1978 en couverture d'un magazine spécialisé Thaïlandais

 

Après ce show au Lumpinee, Thom Harinck est resté trois mois en Thaïlande dans des camps de boxe pour apprendre les techniques du pur Muay Thai, afin de les enseigner à ses élèves en Hollande.

Les boxeurs Hollandais ont appris de cette cinglante défaite en s’entraînant plus dur et en apprenant des techniques qu'ils avaient vu en Thaïlande. Une autre équipe de boxeurs Hollandais est allée défier des champions Thaïlandais à Bangkok. Ils venaient du club Vos Gym de Johan Vos et du Mejiro Gym de Jan Plas. Tous les combattants Hollandais ont encore perdu contre les boxeurs Thaïlandais. Mais cette fois-ci, les Hollandais se sont inclinés seulement aux points. L'épopée héroïque des champions Hollandais a commencé, une aventure martiale dont beaucoup de champions des pays-bas ont marqué à tout jamais l'histoire du Muay Thai !

Thom Harinck était un professeur qui entraînait ses élèves durement mais efficacement. Les anciens du Kick Boxing en Hollande se souviennent tous des élèves du Chakuriki qui couraient en pleine nuit dans le centre d'Amsterdam avant d'attaquer des entraînements de commando dans la salle du Senseï Thom Harinck.

 

Senseï Thom Harinck

 

Kenneth Plak et Thom Harinck

 

Chakuriki Gym

 

Chakuriki Gym une Team de champion exceptionnel

 

Thom Harinck avec le grand entraîneur Cor Hemmers en Thaïlande, on peut apercevoir les champions Hollandais Frank Lobman, Gilbert Ballantine, Ramon Dekkers, le champion Français Jo Prestia, le champion Suédois Patrick Eriksson

 

Le Chakuriki Gym a des clubs annexes en Allemagne, au Japon et au Brésil

 

La superstar Française Jérôme Le Banner a combattu pour le Chakuriki Gym en 2010

 

Un livre sur l'extraordinaire parcours de Master Thom Harinck est sortie en 2016

 

Thom Harinck est un grand nom du Kick Boxing et du Muay Thai en Hollande. En 1983, il a fondé le MTBN, en 1984, l'EMTA (European Muay Thai Association) et en 1985 le WMTA (World Muay Thai Association).

En 1990, Thom Harinck a été choisi comme le seul non-asiatique représentant à l'IMTA (International Muay Thai Association).

En 1994, le général Thaïlandais Tomrat Yoenyong a choisi Thom Harinck comme président de l'Europe au FIM (Fédération internationale de Muay Thai).

 

Thom Harinck est l'ambassadeur européen du Muay Thai en Thaïlande

 

Thom Harinck a formé des légendes comme Branko Cikatic (Vainqueur du tournoi K-1 World Grand Prix en 1993) et Peter Aerts (Vainqueur du tournoi K-1 World Grand Prix en 1994, 1995 et 1998) ainsi que des grands champions comme Gilbert Ballantine (Champion du Monde de Muay Thai, champion du monde de Kick Boxing, champion d'Europe de Muay Thai, champion d'Europe de Kick Boxing) et Perry Ubeda (Champion du Monde de Muay Thai, champion du monde de Kick Boxing, champion d'Europe de Muay Thai, champion d'Europe de Kick Boxing).

 

Branko Cikatic

 

Peter Aerts

 

Peter Aerts contre Frank Lobman

 

Trois légendes des rings Gilbert Ballantine, Branko Cikatic, Peter Aerts et Master Thom Harinck

 

Gilbert Ballantine surnommé The Bullterrier a affronté des grandes stars Thaïlandaises telles que Anukun Sitwayvat (Victoire par KO), Chanchai Sor Tamarangsri (Défaite), Saengtiennoi Sor Rungroj (Victoire), Robert Kaennorasing (Défaite), Samart Payakaroon (Défaite), ainsi que les grands champions Français Philippe Cantamessi (Défaite), René Desjardins (Victoire), André Richard-Nam (Victoire). Gilbert Ballantine a rencontré quatre fois le légendaire Ramon Dekkers dans des matchs épiques, il a battu trois fois Ramon Dekkers et ne s'est incliné qu'une seule fois face à la terreur Hollandaise !

 

Gilbert Ballantine

 

Gilbert Ballantine contre Milo El Guebli à Amsterdam en 1988

 

Gilbert Ballantine contre Sangtiennoi Sor Rungroj à Amsterdam en 1990

 

Gilbert Ballantine contre Chanoy Porntawee en 1994 en Allemagne

 

Perry Ubeda surnommé The Dynamite a fait des grands affrontements contre les champions Thaïlandais Vicharn Chor Rochanachai (Victoire), Sakmongkol Sithchuchok (2 Défaites), Nuengtrakarn Por Muang Ubon (Victoire) ainsi que les champions étrangers Moussa Sissoko (Victoire), Ashwin Balrak (Victoire par KO), Ivan Hippolyte (Victoire), Stephan Nikiema (Victoire par TKO), Orlando Wiet (Match nul), Hassan Ettaki (Victoire par KO), Rayen Simson (Victoire), Joerie Mes (Défaite) !

 

Perry Ubeda

 

Thom Harrinck a aussi formé, Tekin Donmez (Champion d'Europe), Bayram Colak (Champion d'Europe), Rick Van De Vathorst (Champion d'Europe), Hesdy Gerges (Champion du monde It's Show Time, champion du monde WFCA), Lloyd Van Dams (Champion du monde WFCA, champion du monde WMTA, champion d'Europe EMTA, qui a débuté au Budokai Vleesenbeek Gym) et le champion Badr Hari (3 fois champion du monde poids-lourds It's Showtime, 3 fois champion du monde K1 des poids-lourds) qui a été formé au Sitan Gym de Aït Hassou, puis au Chakuriki Gym.

 

Thom Harinck avec ses champions du Chakuriki Gym, Gilbert Ballantine, Tekin Donmez, Rick Van De Vathorst, Branko Cikatic, Bayram Colak

 

Hesdy Gerges

 

Hesdy Gerges avec Senseï Thom Harinck

 

Badr Hari

 

Badr Hari avec Senseï Thom Harinck

 

Tekin Donmez a remporté le titre de champion d'Europe de Boxe Thai en – 57 Kg en 1984 contre le champion Français René Desjardin. Tekin Donmez a également combattu en 1984 en France pour le titre Européen contre le grand champion Philippe Cantamessi qui l'a battu aux points.

 

Tekin Donmez

 

Tekin Donmez contre le redoutable Lamkong

 

Bayram Colak est l'un des premiers combattants Hollandais à combattre au stadium du Radja, il a également gagné une ceinture de champion d'Europe de boxe Thai.

 

Bayram Colak

 

Bayram Colak au stadium du Radja

 

Rick Van De Vathorst a aussi gagné le titre européen de boxe Thai, il a notamment battu par KO l'immense champion du Radja Fanta Attapong et fait des grands matchs face aux légendaires Krongsak, Somsong et Nonglek.

 

Rick Van De Vathorst

 

Rick Van De Vathorst et Senseï Thom Harinck

 

Rick Van De Vathorst contre Somsong

 

Rick Van De Vathorst contre Krongsak

 

Rick Van De Vathorst contre Nonglek

 

Rick Van De Vathorst contre Fanta Attapong à Amsterdam en 1985

 

Rick Van De Vathorst a maintenant son club, le Van De Vathorst Gym où il a formé l'une des plus grandes star hollandaise des années 90, Rayen Simson. Rayen Simson était un combattant extraordinaire qui a remporté 7 titres mondiaux et a été classé numéro 2 au célèbre stadium du Lumpinee de Bangkok.

Rayen Simson a battu des immenses champions Thaïlandais comme Nongmoon Subutong (Champion du Monde), Lamsongkram Chuwattana (Champion du Radja, champion du Monde) (KO), Orono Por Muang Ubon (Champion du Lumpinee, Champion du Monde), Pajonsuk Lukprabat (Champion du Lumpinee, Champion du Monde), Vihoknoi Siththeppitak (N° 1 au stadium Lumpinee)(KO), Dejpitak Sityodtong (Champion du Lumpinee) et fait de terribles batailles face à Jomhod Kiatadisak (Champion du Lumpinee, champion du Radja, Champion du Monde), Yoddecha Sityodthong (Champion du Lumpinee), Nuengtrakarn Por Muang Ubon (Champion du Lumpinee), Sakmongkol Sitchuchok (Champion du Lumpinee, Champion du Monde). Rayen Simson est l'un des rares boxeurs à avoir mis KO Ramon Dekkers dans un match mémorable où les deux combattants se sont mis KO en même temps, c'est Rayen Simson qui a récupéré le plus vite et gagné le match !

 

Rayen Simson

 

Le 23 mars 1997, Rayen Simson et Ramon Dekkers ont fait un match dantesque avec un spectaculaire double KO. Un match dont le manager des deux stars était le célèbre Don Clovis (Fondateur du K-1 avec le Japonais M. Ishii)

 

Ramon Dekkers, Rayen Simson et Don Clovis

 

Rayen Simson contre Dejpitak Sityodtong

 

Jan Plas a commencé par le Karaté, il fut formé par Johannes Bluming (10ème Dan de Karaté), le pionnier du Karaté Kyokushinkaï en Hollande.

Au début des années 70, Jan Plas, accompagné de Peter Van Den Hemel et Jan Van Looijen, sont partis au Japon pour perfectionner leurs techniques de Karaté. Jan Plas s'est entraîné au Karaté dans le club du maître Kenji Kurosaki. Dans ce club, Jan Plas a découvert le Kick Boxing qui commençait a être enseigné par Kenji Kurosaki.

Kenji Kurosaki a été le pionnier du Kick Boxing au Japon dans les années 70. Il a créé son club dans le quartier de Mejiro de l'arrondissement de Toshima à Tokyo et l'a nommé tout simplement le « Mejiro Gym ». Maître Kurosaki a eu de nombreux grands champions comme élèves tels que Mitsuo Shima, Kunimitsu Okao et le légendaire Toshio Fujiwara.

De retour en Hollande, Jan Plas a acquis les bases du Kick Boxing Japonais qui était du Muay Thai sans coups de coude et coups de genoux. En 1978, il a fondé son club à Amsterdam qu'il a nommé le Mejiro Gym en référence au club de son professeur Japonais, Master Kurosaki.

L'un des premiers élèves de Jan Plas a été Johan Vos qui s’entraînait avec lui au Karaté au dojo de Master Johannes Bluming. Jan Plas a ouvert le Mejiro Gym avec Johan Vos, un an plus tard, Johan Vos a créé son propre club, le célèbre Vos Gym. Le grand champion Lucien Carbin était également un élève de Jan Plas, il a ensuite fondé son club.

Le Mejiro Gym est un club mythique qui a engrangé des grands champions hollandais comme Rob Kaman, André Brilleman, Fred Royers, Milo El Geubli, Mustafa Yamali, Tommy Van Den Berg, André Mannaart, Leo de Snoo, Remy Bonjasky.

Rob Kaman est devenu le premier champion du monde de Kick Boxing en 1982, puis, sous les couleurs du Mejiro Gym, André Brilleman, Fred Royers, Milo El Geubli, Tommy Van Den Berg, Andre Mannaart ont aussi remporté ce prestigieux titre, et plus tard, Remy Bonjasky.

Le 1er septembre 2010, Jan Plas le fondateur du Mejiro Gym, après avoir été incarcéré, à sa sortie de prison, il est retrouvé plus tard, mort chez lui. Sa mort est déclarée officiellement comme un suicide, il avait 65 ans...

 

Les deux pionniers du Muay Thai en Hollande Jan Plas et Thom Harinck

 

Mejiro Gym

 

La Team magique du Mejiro Gym

 

Jan Plas avec la légende des rings Toshio Fujiwara

 

Au fameux camp Sidyodtong en 1982, Milo El Guebli, Kongtoranee Payakaroon, Rob Kaman, Samart Payakaroon, Jan Plas

 

Le club Mejiro Gym, qui est toujours à Amsterdam au 86 Lauriergracht street à 15 minutes de la gare centrale d'Amsterdam, appartient aujourd’hui à l'ancien grand champion André Mannaart qui avait racheté les parts du club à Jan Plas.

Rob Kaman est la légende vivante des rings le plus connu du Mejiro Gym. « The Dutch Man » fait partie « des combattants du siècle », au même titre que son compatriote Ramon Dekkers. Rob Kaman et Ramon Dekkers sont sûrement les deux champions hollandais qui ont le plus marqué l’histoire du Kick Boxing et du Muay Thai à travers le monde.

Rob Kaman a commencé à s’entraîner au Mejiro Gym à l'âge de 18 ans, en 1978, juste avant, il avait débuté le Kick Boxing avec le grand champion Lucien Carbin dans le club Black Belt où Lucien Carbin donnait des cours. Rob Kaman totalise 113 combats pour 98 victoires (78 KO), il a remporté la ceinture de champion du Monde de Kick Boxing WKA en moyen et en mi-lourd, la ceinture de champion du Monde de Kick Boxing IKBF en mi-lourd, la ceinture de champion du Monde de Kick Boxing ISKA en mi-lourd, la ceinture de champion du Monde de Boxe Thai IMTF en mi-lourd, la ceinture de champion du Monde de Full Contact ISKA en Super Moyen et la ceinture de champion d’Europe de Full Contact PKA en moyen.

Le style « Kaman » avec ses lows kicks de bûcheron a inspiré bons nombres de boxeurs européens. Mais c’est surtout sa combativité exceptionnelle qui forçait l’admiration partout où il combattait. Ses combats d’anthologie contre Ernesto Hoost, Changpuek Kiatsongrit, Rick Roufus, John Moncayo, Peter Smit, Luc Verheyen, Jean-Yves Theriault, Marek Piotrowsky, Tosca Pedriti font désormais parties des meilleurs affrontements de toute l’histoire des pieds et poings !

 

Rob Kaman

 

Rob Kaman et Samart Paykaroon, deux monstres du Muay Thai

 

Rob Kaman contre John Moncayo pour le titre de champion du monde de Full Contact WKA, le 23 septembre 1983 à Amsterdam (Victoire par KO de Rob Kaman)

 

Rob Kaman vs Payap Penchai, le 12 Janvier 1984 à Amsterdam

 

Le champion Rob Kaman, le promoteur Roger Paschy et le champion Krongsak Boranrat pour le titre de champion du monde, le 6 février 1988 à Paris (Victoire de Krongsak)

 

Rob Kaman contre Changpuek Kiatsongrit, le 24 avril 1990 au stadium du Lumpinee

 

André Brilleman, surnommé The Bulldog, a combattu un peu partout dans le monde, aux USA, au Japon et en France. En 1981, il a même remporté un championnat de Karaté en Israël. C'est l'un des premiers grands champion du Mejiro Gym. En 1984, à Amsterdam, André Brilleman a battu le grand champion américain Howard Jackson pour le titre mondial de Kick Boxing WKA en – 70 Kg. André Brilleman a battu les champions Ron Kuyt (KO), Keith Nathan, Muzaffer Yamali, Kioji Saito et fait de terrible affrontement, comme celui contre le champion du Radja et du Lumpinee Fanta Attapong contre lequel il s'est incliné par KO technique à Paris en 1982.

Durant sa carrière de boxeur, André Brilleman était l'un des gardes du corps du gros trafiquant de drogue Klaas Bruinsma et portier dans son club, le Flora Palace. Lors d'un règlement de compte, André Brilleman a été assassiné en 1985, il n'avait que 26 ans...

 

Andre Brilleman

 

Andre Brilleman aux paos avec Master Jan Plas

 

Andre Brilleman contre Howard Jackson pour le titre mondial WKA, le 21 avril 1984 (Victoire de Andre Brilleman)

 

Andre Brilleman contre Somkuan en 1984 à Amsterdam

 

Andre Brilleman contre Fanta Attapong à Amsterdam en 1985

 

Fred Royers est une autre grande légende vivante des rings hollandais issu du Mejiro Gym. Destiné à devenir professeur d’anglais, il a préféré consacré sa vie entière aux sports de combats. Sa carrière fut riche de grandes victoires face aux champions de son époque et cela dans plusieurs disciplines des sports de contact. Si, dans les années 80, le Free Fight était apparu, il est sûr que « Le Gladiateur » y serait parmi les meilleurs combattants de cette nouvelle discipline.

Pendant toutes ses années de compétition, il a eu droit de nombreuse fois à « La Une » dans les magazines spécialisés de toute l’Europe.

Ce boxeur incroyable a toujours été à la recherche d’expérience nouvelle dans différente forme de sport de combat. Il n'a pas hésité à aller aux quatre coins de la planète, aux USA pour perfectionner sa boxe anglaise ou en Thaïlande pour apprendre les techniques secrètes du Muay Thai.

Fred Royers fut l'un des premiers grands champions Hollandais, avec 43 combats pour 39 victoires, 4 défaites, 1 match nul, il a été champion d’Europe de Full Contact en 1982, champion de Hollande de Muay Thai en 1982, champion de Hollande de Full Contact en 1982, champion d’Europe de Boxe Française en 1983, champion du Monde WKA de Kick Boxing en 1985 !

Fred Royers a affronté les meilleurs champions Français, chacun dans sa discipline, tels que Robert Paturel en boxe Française (2 victoires), Youssef Zénaf en Full Contact (1 victoire, 1 défaite), Pascal Leplat en Kick Boxing (2 victoires) et Christian Bahfir en boxe Thai (1 victoire, 1 match nul).

Fred Royers a son club depuis des années, le Kick Boxing Arnhem à Arnhem. En Hollande, il fait partie des meilleurs entraîneurs du pays, la liste des champions qu’il a formé est très longue, Jan Wessels, Nico Anches, Perry Telgt, Jan Lomulder, Ray Staring, Khalid Bourdif, Krista Fleming, Mazhar Kamalizadeh, William Diender, Germaine De Randami, Jimmy Eimers, Jemyma Betrian, Tarik Mokhtar.

 

Fred Royers

 

Fred Royers a souvent fait la couverture des magazines spécialisés

 

Fred Royers et la légende Japonaise Toshio Fujiwara en 1982

 

Jan Plas, Fred Royers, Rob Kaman

 

Fred Royers et Rob Kaman, deux immenses champions qui ont marqué l'histoire du Kick Boxing et du Muay Thai Hollandais

 

Fred Royers en Thaïlande au camp Singpatong Gym pour sa préparation pour son championnat du monde de Kick Boxing au Japon en 1985, victoire de Fred Royers contre Yasuo Tabata

 

Fred Royers et le grand champion Français Christian Bahfir ont fait deux affrontements titanesques en Muay Thai, en 1982 à Amsterdam et en 1984 à Paris (1 victoire aux points de Fred Royers et un match nul)

 

Le Kickboxing Arnhem de Fred Royers

 

Andre Mannaart a commencé à s’entraîner au Mejiro Gym en 1982 après que Master Sken a stoppé ses cours de Muay Thai au club Black Belt à Amsterdam. Le grand maître de Muay Thai Sken a enseigné son art en Angleterre de 1977 à 1978 puis en Hollande de 1979 à 1981 notamment dans les clubs Samurai Gym et Black Belt. En 1982, Master Sken est revenu en Angleterre où il a fondé un club de boxe, il s'est marié avec une anglaise et il est resté de nombreuses années en Angleterre. Le club Black Belt à Amsterdam appartenait à Robert Bos qui enseignait le Taekwondo, Andre Mannaart était son élève.

Andre Mannaart a fait son premier combat en 1984 en Muay Thai contre Peter Hillen qu'il a battu aux points. Un an après, il a affronté le redoutable Ernesto Hoost contre qui il a perdu deux fois. Puis, Andre Mannaart a rencontré le grand champion de l'époque Peter Smit, il a perdu aux points dans un match qui s'est déroulé au Japon. Juste après ce combat, Andre Mannaart a battu par KO le jeune qui montait en Hollande, Peter Aerts.

Andre Mannaart a combattu pour le Mejiro Gym un peu partout en Europe, souvent au Japon, il a affronté des pointures telles que Maurice Smith, Branko Cikatić, Frank Lobman, Ray Sefo, Adel Ferreira, Luc Verheyen, et remporté le titre de champion du monde en Kick Boxing WKA, le titre de champion du monde en K1 WKA et le titre de champion du monde en Muay Thai WPKL !

Andre Mannaart est maintenant le propriétaire et l’entraîneur principale du Mejiro Gym depuis 1999, il a formé le jeune Rémy Bonjasky qui est devenu une superstar du K1 au Japon avec trois titres de champion K-1 World Grand Prix en 2003, 2004 et 2008. Aussi, son propre fils, Roël Mannaart qui est aujourd'hui l'un des meilleurs poids lourds Hollandais en Kick Boxing, champion du monde K1 au Japon, en 2018, contre le Croate Antonio Plazibat, une ceinture qu'il a défendu victorieusement au Japon le 24 novembre 2019 où il a battu par KO l'Australien Chris Bradford. La fille d'Andre Mannaart, Sharon Mannaart est également une excellente combattante professionnelle en Kick Boxing.

 

Andre Mannaart

 

André Mannaart contre Lakchart Sorprasartporn à Amsterdam en 1989

 

Andre Mannaart, champion du monde de Kick Boxing au Japon à Tokyo le 4 mars 1994

 

André Mannaart est l’entraîneur en chef du Mejiro Gym aujourd'hui

 

Un autre grand champion qui a marqué l'histoire du Mejiro Gym, c'est le talentueux Tommy Van Den Berg, il a effectué 52 combats pour 44 victoires (22 KO), 6 défaites et 2 matchs nuls et remporté deux fois le titre de champion du Monde de Kick Boxing WKA en 1989 et en 1992, ainsi que plusieurs titres de champion de Hollande en Kick Boxing et en Full Contact.

Au Japon, à Tokyo, le 5 septembre 1987, en Kick Boxing, Tommy Van Den Berg a été le premier Hollandais à combattre au pays du soleil levant. Il a battu par KO le grand champion Japonais Naoki Ishino. En 1989, à Amsterdam, il est devenu champion du monde de Kick Boxing contre le champion en titre le Japonais Kioji Saito qu'il a battu par KO avec un superbe High Kick foudroyant.

En Muay Thai, Tommy Van Den Berg a fait de grands combats, à Amsterdam en 1987, il a battu le champion Wattana Soudareth (N° 1 au stadium du Radja). A Amsterdam, en 1990, il a rencontré le taureau Coban Lookchaomaesaitong (Champion du Lumpinee, champion du Monde) qui l'a battu par KO, aussi, le technicien Jareonthong Kiatbanchong (Champion du Lumpinee, champion du Monde) contre lequel il a perdu aux points.

Tommy Van Den Berg a maintenant son propre club, le Team Van Den Berg qui se trouve à Almere près d'Amsterdam.

 

 

Tommy Van Den Berg

 

Tommy Van Den Berg aux paos avec Jan Plas

 

Tommy Van Den Berg contre Wattana Soudareth à Amsterdam en 1987

 

Tommy Van Den Berg contre Coban Lookchaomaesaitong à Amsterdam en 1990

 

Tommy Van Den Berg contre Jaroenthong Kiatbanchong

 

Les champions Milo El Geubli (Champion d'Europe, champion du monde), Muzzafer Yamali (Champion d'Europe) et Leo de Snoo (Champion d'Europe, champion du monde), ont également contribué à la fabuleuse histoire du Mejiro Gym.

Milo El Geubli a été l'un des premiers combattants du Mejiro Gym. Surnommé « La Tornade Africaine », il a combattu contre des tueurs Thaïlandais tels que Kongtoranee Payakaroon (Défaite), Wattana Soudareth (Victoire), et gagné le titre de champion d'Europe de boxe Thaï contre le grand champion Français René Desjardins.

Milo El Geubli a affronté le redoutable Joao Vieira pour le titre mondial WKA, le 12 octobre 1986. Milo El Geubli s’était cassé la main au deuxième round, malgré la douleur, il a gagné ce match en douze round et remporté la ceinture mondiale. Ce fut l'un des meilleurs combats jamais disputé en Hollande !

L'un des derniers grands combats de la Tornade Africaine a été contre la star de l'époque, Gilbert Ballentine, le 27 février 1988, il a perdu par KO pour un championnat du monde de Boxe Thai WMTA. Milo El Geubli a effectué son dernier combat en 1991 au Maroc, il a battu par KO le Français Hosseini El Hermy. Juste après ce combat, de retour en Hollande, Milo El Geubli et un autre combattant du Mejiro Gym ont tout simplement disparu d'Amsterdam et de Hollande, leurs familles ne les ont plus jamais revus. Cette histoire sordide a été diffusée plusieurs fois à la télévision Hollandaise dans l'émission "personnes disparues", l'affaire des deux disparus du Mejiro Gym n'a jamais été résolue et aucun corps n'a été retrouvé. Officiellement, les deux hommes ont été victimes d'un assassinat...

 

Milo El Geubli

 

Championnat d'Europe entre Milo El Geubli et Rene Desjardins

 

Championnat du monde entre Milo El Geubli et Joao Vieira

 

Milo El Geubli contre Wattana Soudareth

 

Muzzafer Yamali a commencé au Chakuriki Gym de Thom Harinck, il a affronté d'ailleurs des combattants du Mejiro Gym notamment le grand champion André Brilleman contre lequel il a perdu aux points. Ensuite, Muzzafer Yamali a combattu pour le Mejiro Gym. Ce superbe technicien a rencontré des grands champions comme Kash Gill (Victoire), Fanta Attapong (Défaite), Stéphane Nikiéma (Victoire). Muzzafer Yamali a remporté le titre de champion d'Europe de boxe Thai.

 

Muzzafer Yamali

 

Muzzafer Yamali contre Fanta Attapong

 

Leo De Snoo a vaincu Chartsingh Lukprabath par KO pour la ceinture mondiale IMF, le 31 août 1990 au stadium du Lumpinee. Leo De Snoo a été le premier occidental (Avec Peter Smit) a remporté une ceinture mondiale au stadium du Lumpinee.

Leo De Snoo a fait trois affrontements mémorables contre Peter Smit avec un match nul en 1985, une défaite en 1988 et une défaite pour le titre européen en 1990. Leo De Snoo n'a jamais été mis KO durant sa carrière, il a affronté des champions Thaïlandais très durs tels que Sakmongkol Sitchuchok (Défaite), Sayid Khan (Victoire) ainsi que trois fois la star Ernesto Hoost (3 défaites aux points) et la star Canadienne du Full Contact Jean-Yves Theriault pour le titre mondial de Full Contact ISKA (Défaite de Leo De Snoo par disqualification).

Ce grand champion est malheureusement décédé le 15 février 2004 lors d'un accident, il avait 41 ans...

 

Leo De Snoo contre Ernesto Hoost à Amsterdam en 1985

 

Leo de Snoo contre Sayid Khan à Amsterdam en 1990

 

Johan Vos était un grand Karatéka qui s'est formé au Karaté Kyokushin dans le dojo de Master Johannes Bluming. Il a apprit les bases du Kick Boxing avec Jan Plas, puis, en 1978, Johan Vos a créé son club le Vos Gym qui était situé dans une ruelle de la Spuistraat au Nieuwezijds Voorburgwal, une artère urbaine d'Amsterdam. Le club a été à cette adresse durant 32 ans. En 2012, le Vos Gym a déménagé pour installer ses locaux à Donker Curtiusstraat dans le quartier de Westerpark.

 

Le Vos Gym était un club à l'ancienne, un peu comme les clubs de boxe anglaise dans les quartiers pauvres de New-York

 

Johan Vos était un entraîneur passionné de sports de combat, il s'est rapidement constitué au sein de son club une équipe de grand combattant. Au début des années 80, sa Team comprenait des champions tels que Ivan Hippolyte, Mousid Akhamrane, Lucia Rijker et Ivan Sprang. Puis, sont arrivés Peter Teijse, Michele A’boro, Tom Walraven, Jerrel Venetiaan et le phénoménal Ernesto Hoost.

 

Johan Vos

 

Les trois pionniers du Muay Thai en Hollande Jan Plas, Johan Vos, Thom Harinck

 

Ivan Hippolyte surnommé "The Hydro" a débuté au Vos Gym en 1982. Ce superbe champion a remporté quatre fois la ceinture de champion d'Europe en Muay Thai. En 1988, il a gagné le titre mondial en Kick Boxing contre l'américain David Humphries et il a été le premier étranger a remporté un titre mondial de boxe Thaï reconnu par les officiels thaïlandais. Le 14 octobre 1990, à Amsterdam, Ivan Hippolyte a battu le Thaïlandais Mungkondetch Kiatprasanchai pour la ceinture mondiale WMTA. En 1995, à Bangkok, au stadium du Lumpinee, il a terrassé par KO Pompetch Naratreekul et gagné le titre mondiale WMTC en – 74 Kg. Fort de 82 combats pour 69 victoires, Ivan Hippolyte a vaincu des champions comme Orlando Wiet, Guillaume Kerner, Jomhod Kiatadisak (KO), Vichan Chorrotchai, Changpuek Kiatsongrit (KO), Perry Ubeda, Rayen Simson !

Ivan Hippolyte a repris le club Vos Gym en 1995, il est aujourd'hui le propriétaire du Vos Gym et l'entraîneur principal.

 

 

En 2019, Ivan Hippolyte s'est associé avec Michael Passenier pour établir une coopération entre leur deux clubs, le Vos Gym et le Mike’s Gym. Michael «Big Mike» Passenier est le propriétaire du fameux Mike’s Gym, il entraîne des grands combattants tels que Badr Hari, Gokhan Saki, Melvin Manhoef et Serhii Adamchuk. Les deux clubs sont dans le même bâtiment mais sont indépendants pour les entraînements.

 

Ivan Hippolyte

 

Ivan Hippolyte contre Krongsak Boranrat à Paris en 1989

 

Ivan Hippolyte contre André Masseurs à Amsterdam en 1994

 

Ivan Hippolyte contre Vicha Chorrotchai

 

Mousid Akhamrane a effectué 83 combats pour 72 victoires, il a été champion du monde de Kick Boxing, champion du monde de Muay Thai et champion du monde de Full Contact, il a aussi remporté plusieurs titres européens. En 1989, il a créé son club le Mousid Gym à Amsterdam. Mousid Akhamrane est devenu un entraîneur renommé qui a formé des champions comme Mourad Bouzidi, Hafid El Boustati, Fikri Tijart et Mosab Amrani !

 

Mousid Akhamrane

 

Lucia Rijker est une légende vivante des rings, c'est la plus grande combattante de l'histoire des pieds et poings. Elle a aussi marqué son empreinte à jamais dans le noble Art féminin en s'imposant face aux meilleures championnes de l'époque. Sa férocité, sa détermination et son punch faisaient d'elle une boxeuse redoutée sur tous les rings de la planète. Elle n'en demeure pas moins une charmante et généreuse femme en dehors des rings. Mais jusqu'à aujourd'hui, aucune combattante n'a réussi à terrasser « La destructrice Hollandaise » qui a été quatre fois Championne du Monde de Kick Boxing (IWBA, WKA, ISKA), deux fois championne du monde en Boxe Anglaise (WIBF, WIBO) et Championne d'Europe de boxe Anglaise WIBF !

 

Lucia Rijker

 

Lucia Rijker contre Valérie Henin

 

Ernesto Hoost fait partie du cercle très fermé des légendes vivantes du Kick Boxing. Il a remporté au Japon quatre fois le prestigieux titre du tournoi World K1 Grand Prix (1997, 1999, 2000, 2002). Ernesto Hoost est l’un des rares boxeurs, toutes catégories confondues, à détenir le titre suprême dans toutes les disciplines pieds et poings, Champion du Monde de Boxe Française en 1989, Champion du Monde de Boxe Thai en 1989, Champion du Monde de Kick Boxing en 1990 et Champion du Monde de Full Contact ISKA en 1994.

Il a combattu sur les rings du monde entier, sa longévité de combattant est extraordinaire, 23 ans de carrière avec 119 combats pour 97 victoires dont 62 par KO, il a battu des grands noms tels que Andre Mannaart (KO), Leo de Snoo, Pascal Ducros, Peter Aerts, Branko Cikatic, Luc Verheyen, Jan Wessels, Maurice Smith (KO), Changpuek Kiatsongrit (KO), Masaaki Satake (KO), Rick Roufus (KO), Andy Hug, Mirko Cro Cop (KO), Ray Sefo (KO), Mike Bernardo (Arrêt arbitre), Stefan Leko (KO), Jérôme Le Banner (KO), Francisco Filho, Sam Greco (Arrêt arbitre), Mark Hunt, Cyril Abidi !

 

Ernesto Hoost

 

Ernesto Hoost contre Branko Cikatic à Amsterdam en 1989

 

Ernesto Hoost contre Rob Kaman à Amsterdam en 1990

 

Ernesto Hoost contre Seyoke à Amsterdam en 1990

 

Ernesto Hoost contre Changpuek à Tokyo en 1993

 

Ernesto Hoost vainqueur du Tournoi K2 contre Changpuek

 

Lucien Carbin s’entraînait également au dojo de Johannes Bluming dont l'un des professeurs était Jan Plas, il a commencé le Kick Boxing avec Jan Plas, Edgar Cairo, Johan Vos et Andre Brilleman. Lucien Carbin a été champion de Hollande en Kick Boxing, en Karaté Kyokushinkai et en Full Contact, champion d'Europe en Karaté Kyokushinkai, en Boxe Française et en Kick Boxing et champion du monde en Kick Boxing. Durant sa longue carrière, il a combattu dans tous les styles, en Kick Boxing, en Muay Thai et en Full Contact, il n'a subi qu'une seule défaite. Beaucoup de champions Hollandais se sont inspirés de son style de combattant.

Lucien Carbin a créé son club le Fighting Factory Carbin, il est considéré comme l’un des meilleurs entraîneurs du pays. La liste des champion qui sont passés entre les mains de Master Carbin est impressionnante, Rob Kaman, Robert Westmaas, Imro Main, Tyron Spong, Ilonka Elmont, Rodney Doorje, Edmond Amelo, Jerry Morris, Marco London, Vincent Vyent, Gilbert Yvel, Gilbert Ballantine, Vincent Dap, Andy Oosterling, Tarik El Idrissi, Noel Soares, Allistair Overeem, Otmar Diange, Jennifer Trustfull, Merel Dorgulo, Frank Lobman, Aziz Kallah, James McSweeney, Rinaldo Morris, Sonny Zichterman, Rodney Faverus, Faysal Redding !

Lucien Carbin a formé l'une des plus grandes championnes de Muay Thai Hollandaise, Ilonka Elmont. Surnommé « Killer Queen », elle a remporté 7 titres de championne du monde de boxe Thai et vaincu toutes les meilleurs championnes de sa catégorie !

 

Lucien Carbin

 

Lucien Carbin contre Mousid Akhamrane à Amsterdam en 1987

 

Lucien Carbin est devenu un grand entraîneur

 

Lucien Carbin et sa championne Ilonka Elmont

 

Lucien Carbin avec la star Tyron Spong

 

Ilonka Elmont

 

Ilonka Elmont contre Cunera Cremers

 

Deux autres clubs ont aussi participé à l'essor du Muay Thai et du Kick Boxing en Hollande en produisant des grands champions, ce sont le Hemmers Gym et le Budokai Vleesenbeek Gym.

Le Hemmers Gym qui se nommait au départ le Maeng Ho Breda Gym a été créé par le grand entraîneur Cor Hemmers, le club se trouve à Breda dans le sud de la Hollande.

Cor Hemmers a débuté sa formation d'arts martiaux par le judo à l'âge de 6 ans, un sport qu'il a pratiqué jusqu'à l'âge de 15 ans. Puis, il est passé au Karaté Kyokushin. En 1976, Cor Hemmers a commencé à faire de la compétition en Karaté avec contact. Au début des années 80, il s'est entraîné au Kick Boxing et au Muay Thaï et a combattu en Kick Boxing et en Muay Thai, des disciplines dans lesquelles il a effectué 29 combats professionnels pour 25 victoires, 3 défaites et 1 match nul.

En 1984, Cor Hemmers a ouvert son club à Breda. Cor Hemmers est l'un des plus grands entraîneurs de Hollande car il a formé de nombreux champions comme Bas Ruten, Luc Verheyen, Duc Nguyen, Mickael Lieuwfat, Kees Bezems, Silvio Zimmerman, Gerard Van Tilborg, Marcel Wille, Noel Van Den Heuvel, Andre Masseurs, Orlando Wiet et la légende des rings Ramon Dekkers.

L'entraînement et la gestion du club Hemmers Gym sont maintenant sous la responsabilité du fils de Cor Hemmers, Nick Hemmers.

Au début des années 2000, Cor Hemmers et son partenaire Bas Boon ont créé une Team de combattants professionnels exceptionnelle, la Team se nommait le Golden Glory et comprenait les plus grands champions en style K1 de la planète tels que Chalid Arrab, Fatih Kocamis, Murat Chungkaev, Valentine et Alistair Overeem, Sergei Kharitonov, Olav Einemo, Stefan Leko, Gokhan Saki, Nieky Holzken et Semmy Schilt !

Aujourd’hui, Cor Hemmers fait partie des dirigeants de la plus grande organisation de Kick Boxing au monde, le « Glory ».

 

Master Cor Hemmers

 

La fameuse ceinture « GLORY »

 

Entraînement en Thaïlande en novembre 1990 avec João Vieira, Ed Bruin, Luc Verheyen, Cor Hemmers et Peter Smit

 

Maeng Ho Breda Gym en 1992, on peut apercevoir les grands champions Ramon Dekkers, Fred Royers, Orlando Wiet, Marcel Wille, Noël Van Den Heuvel, Bas Rutten, Silvio Zimmerman et Master Cor Hermmers

 

Cor Hemmers avec son poulain Ramon Dekkers devant le fameux Temple mondial de la boxe Thaï, le stadium du Lumpinee

 

Ramon Dekkers, Cor Hemmers, Luc Verheyen

 

Cor Hemmers était le beau-père de Ramon Dekkers, c'est lui qui a formé le jeune diamant des rings dès l'âge de 12 ans.

Ramon Dekkers a fait 210 combats pour 185 victoires (98 KO), 20 défaites et 5 matchs nuls. Il a remporté les titres de champion de Hollande de Boxe Thaï, champion d’Europe de boxe thaï, et il a été 8 fois champions du Monde de Boxe Thaï et de Kick Boxing dans quatre catégories de poids en - 59 Kg, - 63 Kg, - 67 Kg et - 70 kilos Kg.

Surnommé « The Diamond » et « La Turbine de l'enfer », Ramon Dekkers a été le premier occidental à battre les champions Thaïlandais chez eux dans les grands stadiums de Bangkok. En Thaïlande, il est considéré comme une légende vivante du Muay Thai. Dans le monde entier son nom est gravé à jamais dans l’histoire des pieds et poings.

Beaucoup de champions l’ont battu mais très peu ont réussi une carrière aussi prestigieuse que la sienne. Son punch et son courage hors norme lui ont permis de terrasser les plus grandes pointures de son époque. « The Diamond » a fait régné la terreur pendant de longues années sur tous les rings de la planète.

La liste des champions qu’il a battu est impressionnante, de plus, il les a souvent battu chez eux, comme Ramkisoen (KO), André Richard Nam (KO), Mike Morris, Gilbert Ballantine (KO), Namphon Nongkee Pahuyuth, Cherry Sor Wanich (KO), Superlek Sorn E-Sarn, Sombat Sor Thanikul, Coban Lookchaomaesaitong (KO), Joel Cesar (KO), Jo Prestia, Mourad Djebli, James Bond (KO), Hassan Kassrioui (KO), Saengtiennoi Sor Rungroj, Decharwin (KO), Pralomran (KO), Taro Minato (KO), Hiroshi Yoshitaka, Fernandos Calleros (KO), Hector Pena (KO), Gerald Mamadeus (KO), Marino De Florin (KO), Kenichi Ogata (KO), Duane Ludwig !

Il a aussi livré des combats mémorables en perdant de peu aux points ou par arrêt sur blessure contre des grands champions mondiaux tels que Joao Vieira, Jomhod Kiatadisak, Issara Sakkreerin, Den Muangsurin, Sakmongkol Sitchuchoke, Orono Por Muang Ubon, Jareonthong Kietbanchong, Dida Diafat, Khalid Rahilou, Rayen Simson, Namkabuan Nong Kee Pahuyut, Jerry Morris, Luiz Guilherme, Saimaï Chor Suananant, Dany Bill, François Pennachio, Takayuki Kohiruimaki, André Menzentsef, Joerie Mes.

Le 27 février 2013, une crise cardiaque a mis KO définitivement The Diamond, cette légende des rings à rendu l’âme à 43 ans laissant un grand vide dans le monde de la boxe Thaï...

 

Ramon Dekkers The Diamond

 

Ramon Dekkers et le plus grand promoteur de Thaïlande M. Songchai Ratanasuban. C'est Songchai qui a surnommé Ramon Dekkers The Diamond, selon le promoteur Thaïlandais, le combattant Hollandais était comme un diamant gemme, il était dur, et aussi beau

 

1991, entraînement à Bangkok, juste avant le deuxième combat entre Ramon Dekkers et Coban Lookchaomaesaithong au stadium du Lumpinee. Cor Hemmers, Orlando Wiet, Ramon Dekkers et Ben Pontier

 

Ramon Dekkers faisait souvent la couverture des journaux spécialisés en Thaïlande

 

 

Ramon Dekkers contre Superlek Sor Isaan en 1990 à Bangkok au stadium du Lumpinee

 

Ramon Dekkers contre Namphon Nongkee Pahuyuth en 1990 à Bangkok au stadium du Lumpinee

 

Ramon Dekkers contre Coban Lookchaomaesaithong en 1991 et 1993 en France à Paris

 

Ramon Dekkers contre Sangtiennoi Sor Rungroj en 1991 au Japon à Tokyo

 

Ramon Dekkers contre Jo Prestia en 1992 en France à Paris

 

Parmi les nombreux autres champions du Hemmers Gym ont peut citer Luc Verheyen, Mickael Lieuwfat, Orlando Wiet, Andre Masseurs et Noel Van Den Heuvel.

Luc The Destroyer Verheyen, en 1990, a battu le terrible Peter Smit pour la ceinture européen de Kick Boxing WKA, il a fait trois grands affrontements contre Peter Smit avec une victoire par arrêt sur blessure et une victoire par arrêt de l'arbitre, et une défaite par KO. En 1994, il a remporté la ceinture de champion d'Europe WMTA de Kick Boxing en battant le grand champion Frank Lobman. En 1995, à Bangkok, il a remporté la ceinture de champion du Monde de boxe Thaï WMTA en - 75 Kg face au solide Saidkhan Kiatpathan.

 

Luc Verheyen contre Ernesto Hoost à Amsterdam en 1991

 

Mickael Lieuwfat (Champion d'Europe) était un immense combattant, dur au mal, qui a affronté les plus grands champions Thaïs tels que Samart Payakaroon (Meilleur boxeur de l'année 1981, 1983 et 1988), Orono Por Muang Ubon (Meilleur boxeur de l'année 1994), Langsuan Phanyutaphum (Meilleur boxeur de l'année 1987), Paluhadlek Sitchunthong (Champion du Lumpinee), Karuhat Sor Supawan (Champion du Lumpinee), Rambo Pongsiree (N° 1 du Lumpinee)

Mickael Lieuwfat a aussi fait deux championnats d'Europe mémorables contre les grands champions Français Jaid Seddak (2 défaites dont une par KO) et Rachid El Herdmi qui l'ont battu pour le titre.

 

Mickael Lieuwfat

 

Mickael Lieuwfat avec la star Karuhat Sor Supawan

 

Mickael Lieuwfat contre Rambo Pongsiree à Amsterdam en 1990

 

Mickael Lieuwfat contre Paluhadlek Sitchunthong à Amsterdam en 1990

 

Mickael Lieuwfat contre Noppadet Sor Raywadee à Amsterdam en 1991

 

Orlando Wiet surnommé The Gladiator a effectué 180 combats dans les disciplines de la Boxe Thaï, du Kick Boxing, de la Boxe Anglaise et du Free Fight. Il a été l'un des premiers combattants Hollandais à combattre en Free Fight à l'UFC en 1994. Orlando Wiet a remporté la ceinture de champion d'Europe de boxe Thaï en 1985 contre le Français Stéphane Nikiéma et en 1989 contre le Français Omar Benamar, il a ensuite gagné un titre mondial.

Orlando Wiet a affronté des champions Thaïlandais comme Kongburi Phayaphan (Championnat du monde en 1991, victoire Kongburi), Changpuek Kiatsongkrit (Championnat du monde en 1992, victoire Changpuek), Denubon Premchai (Défaite), Jomhod Kiatadisak (Défaite), Krongsak Boranrat (Défaite) et d'autres combattants Thaïlandais qu'il a parfois battu au stadium du Lumpinee.

Orlando Wiet a également rencontré beaucoup de grands champions européens tels que Azem Maksutaj (Victoire par KO), Ivan Hyppolite (1 victoire, 1 défaite), Stéphane Nikiéma (1 victoire, 1 défaite), Keith Nathan (victoire par KO), Aurélien Duarte (1 match nul et 1 défaite pour le titre de champion du monde de boxe Thai), Farid Kenniche (Championnat d'Europe, victoire de Farid Kenniche), Perry Ubeda (Match nul).

 

Orlando Wiet

 

Orlando Wiet a gagné de nombreux titres

 

Orlando Wiet contre Mongkoldet Kiatprasanchai

 

Orlando Wiet contre Stéphane Nikiéma

 

Andre Masseurs a gagné le titre mondial de boxe Thai en – 72 Kg en 1992 en battant Mankonjuk Sayam par KO, et il a affronté notamment en France le redoutable champion du Lumpinee Jaroenthong Kiatbanchong ainsi que Vichan Chorrotchai.

 

André Masseurs

 

André Masseurs contre Vichan Rudchai à Amsterdam en 1992

 

Noel Van Den Heuvel, d'origine Belge, surnommé The Lion, a gagné en 1993 le titre mondial de boxe Thai en battant la star Française Dida Diafat, et deux titres de champion du monde de Kick Boxing.

 

Noel Van Den Heuvel

 

Le Budokai Vleesenbeek était surtout un grand club de Karaté Kyokushin mais il a produit aussi plusieurs grands champions de Kick Boxing et de Muay Thai, comme Ricardo Nassy, Michael Bos, Kurtulus Akpin, les plus connus sont le poids Lourd, Lloyd Van Dams et le légendaire Peter Smit.

Lloyd Van Dams a d'abord été formé au Surinamese gym puis au Budokai Vleesenbeek Gym et il a fini au Chakuriki Gym.

Lloyd Van Dams a gagné le tournoi Muay Thai Power en battant en finale Rémy Bonjasky, il a remporté la ceinture de champion d'Europe de Muay Thai EMTA contre William Van Rosmalen et le titre mondiale WMTA en Muay Thai face à Bob Schreiber.

 

Lloyd Van Dams

 

Peter Smit fait partie des légendaires combattants Hollandais, ce guerrier a marqué l'histoire du Kick Boxing et du Muay Thai Hollandais. Il a fait ses armes en commençant le Karaté au Budokai Vleesenbeek avec Senseï Jan Vleesenbeek, le fondateur du Budokai Vleesenbeek. Plus tard, Peter Smit a combattu pour le Maeng Ho Breda Gym de Cor Hemmers.

Peter Smit a remporté de nombreux titres de champion de Karaté avec ses camarades d’entraînements Andre Van Den Linden et Gerrie Hoogeveen. En 1984, il a commencé le Kick Boxing puis la boxe Thai en 1985 où il a été s’entraîner au fameux camp Sityodtong de Samart et Kongtoranee Payakaroon. Surnommé The Hurricane, il a effectué 26 combats professionnels pour 17 victoires 6 défaites et 3 matchs nuls.

En 1990, il a gagné la ceinture de champion d'Europe de Kick Boxing en – 75 Kg contre le redoutable Leo de Snoo, ceinture qu'il a défendu avec succès en battant ensuite par KO Luc Verheyen. Mais ses deux combats mémorables sont face au seigneur des rings Rob Kaman et la star Thaïlandaise Changpuek Kiatsongkrit. Le 30 juin 1990, au Japon, pour le titre de champion du monde WKA de Kick Boxing, il a vaincu Rob Kaman par KO au dixième round, un match qui a été élu combat de l'année au Japon, la terre du Kick Boxing.

Deux mois après, le 31 août 1990, au stadium du Lumpinee de Bangkok, Peter Smit a réussi l'exploit de battre par KO le taureau Changpuek Kiatsongkrit pour le titre mondial IMTF de Muay Thai. Peter Smit a été le premier occidental (Avec Leo De Snoo) a remporté une ceinture mondiale au stadium du Lumpinee. Trois mois plus tard, Peter Smit a défendu son titre mondial au stadium du Lumpinee, il a perdu aux points pour la revanche contre Changpuek Kiatsongkrit.

Malheureusement, ce grand champion a connu une fin tragique, le 15 août 2005, lors d'une bagarre, il a été abattu à Rotterdam, il avait 43 ans...

 

Peter Smit

 

Peter Smit champion du monde de MuayThai IMF

 

Peter Smit champion du monde de Kick Boxing WKA

 

Peter Smit à l’entraînement avec le champion Frank Lobman en 1983

 

Peter Smit à l’entraînement avec la légende Ramon Dekkers

 

Au célèbre camp Sityodtong en Thaïlande en 1985, John Brand, Peter Smit, Kongtoranee Payakaroon, Maurice Vleesenbeek

 

Peter Smit contre Andre Mannaart à Tokyo, le 29 janvier 1989, un match dantesque remporté par Peter Smit

 

Les deux affrontements mémorables de Peter Smit et Changpuek au stadium du Lumpinee, le 31 août 1990 et le 27 novembre 1990

 

Peter « Hurricane » Smit contre Rob « The Viking » Kaman, le match de l'année à Tokyo le 30 juin 1990

 

Victoire de Peter Smit et Leo De Snoo au stadium du Lumpinee en 1990 pour les titres de champion du monde IMF

 

Joao Vieira qui a été formé dans un petit club, le Ommoord Gym, est aussi un très grand champion Hollandais qui a participé à l'âge d'or du Muay Thai Hollandais. Joao Vieira a combattu contre les terreurs Thaïlandaises Coban Lookchaomaesaitong, Kongtoranee Payakaroon et Superlek Sor Isaan. Il a remporté les titres de champion du monde de Kick Boxing, champion d'Europe de boxe Française et champion de Hollande de boxe Thai. Le 28 Septembre 1985, en France, il a rencontré pour un championnat d'Europe de boxe Thaï, le champion d'Europe Français Philippe Cantamessi qui détenait le titre, Joao Vieira a perdu le match aux points.

Joao Vieira a battu les stars Hollandaises Ramon Dekkers (Il est le premier à battre par KO Ramon Dekkers en 1988) et Gilbert Ballantine (1 victoire en Boxe Française, 2 défaites en Boxe Thai), ainsi que le champion d'Europe Français André Richard-Nam (1 victoire, 1 défaite), il a aussi fait deux beaux championnats du monde WKA contre le légendaire champion Anglais Ronnie Green et face à Milo El Geubli du Mejiro Gym, les deux l'ont battu aux points.

Joao Vieira a aujourd'hui son club le Muay Thai Vieira à Rotterdam.

 

Joao Vieira contre André Richard-Nam en Hollande en 1987

 

Joao Vieira contre Kongtoranee Payakaroon

 

Joao Vieira contre Superlek Sor Isaan

 

Les champions Hollandais de Muay Thai et de Kick Boxing sont tellement nombreux que l'ont n'a pas assez de pages pour les mettre tous, on peut citer encore Brian Pieters, Chris Van Venrooij, Dylan Gravenbergh, Frank Lobman, Gerold Mamadeus, Hassan Ettaki, Iwan Thorne, Jan Lomulder, Jerry Morris, Joerie Mes, William Van Roosmalen, et bien d'autres...

 

Brian Pieters

 

Chris Van Venrooij

 

Dylan Gravenbergh

 

Frank Lobman

 

Gerold Mamadeus

 

Hassan Ettaki

 

Iwan Thorne

 

Jan Lomulder

 

Jerry Morris

 

Joerie Mes

 

William Van Roosmalen

 

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium