PAIROJNOI SOR SIAMCHAI CONTRE PONGSIRI POR RUAMRUEDEE

LE COMBAT DU SIÈCLE

Special report by Serge TREFEU (2020)

 

 

 

Les années 80/90, c'était un peu l'âge d'or du Muay Thai en Thaïlande, une époque où les champions s'affrontaient souvent sans retenue et sans se maîtriser constamment. Dans beaucoup de matchs, ils se battaient dès le premier coup de gong et jusqu’à la fin du round, pratiquement sans temps mort, ce qui donnait des batailles hallucinantes !

Ces affrontements titanesques ont vu le jour grâce à des promoteurs de génies tels que Kleo Sor Thanikul et Songchai Rattanasuban qui ont su monter des plateaux exceptionnels. Ils organisaient régulièrement des oppositions entre les meilleurs combattants du moment, des combats épiques qui faisaient vibrer le public des stadiums de Bangkok !

A l'époque, le promoteur Songchai était l'un des plus habiles pour faire des combats équilibrés entre les plus grands champions de la planète. Le célèbre promoteur a organisé beaucoup d'événements grandioses.

Le 11 octobre 1988, au stadium du Lumpinee, il a réalisé un plateau époustouflant, une soirée unique avec l'élite des champions de l'année.

Le programme comprenait dix combats intenses qui étaient Huahinlek Lukwan contre Namkabuan Nongkee Pahuyut en 102 lbs (Victoire Namkabuan), Kawao Kor Pongkiait contre Oley Kiatonway en 106 lbs (Victoire Oley), Sekson Sitjoenthong contre Karuhate Sor Supawan en 110 lbs (Victoire Karuhate), Hippy Singmanee contre Paleuhatlek Sitchunthong en 112 lbs (Victoire Paleuhatlek), Pongsiri Por Ruamruedee contre Pairojnoi Sor Siamchai en 112 lbs (Match nul), Wangchainoi Sor Palangchai contre Chamophet Ha Phalang en 118 lbs (Victoire Wangchainoi), Samransak Muangsurin contre Jareonthong Kietbanchong en 126 lbs (Victoire Samransak), Superlek Sor Isaan contre Kaonam Bualuangprakanpay en 118 lbs (Victoire Kaonam), Songchainoi Por Somjitae contre Coban Sitkrutchat en 106 lbs (Victoire par KO Songchainoi) et Nungubon Sitlerchai contre Wisanlek Lukbangplanoy en 100 lbs (Victoire Nungubon) !

Tous les combats ont été mémorables. Mais le combat entre Pongsiri et Pairojnoi fût le plus impressionnant, un match à rebondissement qui s'est terminé par une décision nul entre les deux champions.

 

L'AGE D'OR DU MUAY THAI THAÏLANDAIS, LE 11 OCTOBRE 1988, ONESONGCHAI PROMOTION

SAMRANSAK MUANGSURIN VS JAREONTHONG KIETBANCHONG

WANGCHANNOI SOR PALANGCHAI VS CHAMOPHET HA PHALANG

HIPPY SINGMANEE VS PALEUHATLEK SITCHUNTHONG

PONGSIRI POR RUAMRUEDEE VS PAIROJNOI SOR SIAMCHAI

SEKSON SITJOENTHONG VS KARUHATE SOR SUPAWAN

 

PREMIÈRE CONFRONTATION ENTRE PAIROJNOI SOR SIAMCHAI ET PONGSIRI POR RUAMRUEDEE

 

Le promoteur Songchai a organisé rapidement la revanche entre Pongsiri et Pairojnoi, le match a eu lieu de nouveau au stadium du Lumpinee, le 4 novembre 1988. Ce combat a atteint un dumpan (Pari entre Team) avec la somme record de 3 millions de bahts, une première dans l'histoire du Muay Thai. Les deux combats Main Event de la soirée étaient Pongsiri Por Ruamruedee contre Pairojnoi Sor Siamchai et Hippy Singmanee contre le puncheur Weerapol Sahaponhom (Hyppy a battu aux points Weerapol).

 

PAIROJNOI SOR SIAMCHAI CONTRE PONGSIRI POR RUAMRUEDEE, LE 4 NOVEMBRE AU STADIUM DU LUMPINEE

 

Pongsiri et Pairojnoi ont fait un combat de folie, un match dans lequel ils ont été jusqu'au bout d’eux-mêmes, ouverts tous les deux aux visages, ensanglantés, chacun a faillit être arrêtés sur blessure. Ils se sont battus jusqu'à la dernière minutes du cinquième rounds, Pongsiri a remporté le combat aux points. Les deux combattants ont fini exténué à l’hôpital...

Le match a été élu « meilleur combat de l'année » et désigné comme le combat le plus dur de ces vingt dernières années, le match du siècle !

 

MATCHE REVANCHE ENTRE PAIROJNOI SOR SIAMCHAI ET PONGSIRI POR RUAMRUEDEE

 

La belle entre ces deux gladiateurs des temps modernes s'est faite le 25 juillet 1989, un affrontement qui fut encore l'un des combats les plus violents de l'année au stadium du Lumpinee. Cette fois-ci, c'est Pairojnoi qui a gagné ce match aux points.

Les trois rencontres entre ces deux légendes des rings sont marquées à jamais dans les annales de l'histoire du Muay Thai !

 

LE MATCH DU SIÈCLE, LE 4 NOVEMBRE 1988, AU STADIUM DU LUMPINEE

PAIROJNOI SOR SIAMCHAI CONTRE PONGSIRI « RAMBO » POR RUAMRUEDEE

 

 

Pairojnoi Sor Siamchai a débuté la boxe avec des moines dans un temple dans sa région natale de Chachoengsao, une région du centre du pays. Puis, il a fait toute sa carrière de combattant au camp Sor Siamchai à Chachoengsao, un camp dont le promoteur était Songchai Rattanasuban, le promoteur N° 1 de l'époque.

Pairojnoi était surnommé « Ayleuhatlek » (L'acier sanglant), car sa combativité sur le ring était exceptionnelle, c'était un féroce combattant, un formidable encaisseur avec une tête d'acier qui avançait sur ses adversaires tel un rhinocéros furieux.

En 1987, Pairojnoi a gagné la ceinture du Lumpinee en 105 lbs contre Kompayak Singmanee, un redoutable champion qui était du même camp que le célèbre Hippy Singmanee.

Pairojnoi a battu des grands noms du Muay Thai durant sa carrière comme Karuhat Sor Supawan (Champion du Lumpinee), Denthaksin Kiatrathaphon (Champion du Radja), et Silachai Wor Preecha (Somjit Jongjohor) qui fût plus tard Médaille d'Or aux Jeux Olympique de Pékin en 2008.

Son adversaire le plus dur a été, sans aucun doute, le terrible Pongsiri « Rambo » Por Ruamruedee.

Pairojnoi a effectué 250 combats pour 180 victoires, 60 défaites et 10 nuls, il a beaucoup combattu au stadium du Lumpinee où il y a fait 130 combats, il a conservé trois fois sa ceinture du Lumpinee.

Après sa carrière de combattant, Pairojnoi est devenu entraîneur en Thaïlande, il a également beaucoup voyagé à l’étranger pour donner des cours de Muay Thai, des stages qu'il a donné en Italie, au Japon, à Hong Kong et au Brésil.

Au Brésil, il y est resté six mois et s’est créé de nombreux contacts avec les combattants brésiliens. Des boxeurs Brésiliens qui sont venus ensuite s’entraîner dans le camp Kor Romsritong. Le camp où Pairojnoi a été entraîneur principal pendant de longues années, un camp qui se trouvait à Samut Sakhon et qui est aujourd'hui fermé. Au Kor Romsritong Gym, Pairojnoi a souvent préparé les champions Brésiliens Cosmo Alexandre (Champion du Monde WPMF, Champion S1, Champion du Monde It’s Show Time) et Leo Monteiro (Champion WMC MAD, Champion du Stadium Chaweng, Champion de Sao Paulo).

Pairojnoi a aussi formé les champions Kamlaiyok Kor Romsritong (Champion du Lumpinee, Champion TV7), Kongmuanjan Kor Romsritong (Champion du Lumpinee, Champion TV7), Kongbeng Kor Romsritong (Champion de Thaïlande en 115 lbs) et Asawin Kor Romsritong (Champion de Thaïlande).

Lorsque le camp Kor Romsritong a fermé, Pairojnoi est parti au célèbre camp Sitsongpeenong à Bangkok. Au côté du fameux entraîneur du Jocky Gym Pipa, il a préparé plusieurs fois les deux stars du camp Kem Sitsongpeenong et Sittichai Sitsongpeenong.

Aujourd'hui, Pairojnoi a créé son propre camp, le « Pairojnoi Muaythai Camp» qui est à Samut Sakhon (30 Km de Bangkok) dans le quartier de Krathum Baen.

 

KHRU PAIROJNOI

 

PAIROJNOI AU CAMP KOR ROMSRITONG

 

LE CAMP SOR SIAMCHAI OÙ A ÉTÉ FORMÉ PAIROJNOI

 

PAIROJNOI AVEC KEM SITSONGPEENONG

 

PAIROJNOI AVEC SITTICHAI SITSONGPEENONG

 

TROIS EXTRAORDINAIRES MUAY BOUK QUI ONT FAIT LEVER LES FOULES DES STADIUMS DE BANGKOK, PAIROJNOI SOR SIAMCHAI, SANGTIENOI SOR RUNGROJ ET BOWEE SOR UDOMSON

 

SEMINAR AVEC MASTER PAIROJNOI

 

CHAMPION DU LUMPINEE

 

PAIROJNOI A FAIT BEAUCOUP DE MATCHS SANGLANTS DURANT SA CARRIÈRE

 

PAIROJNOI AVEC LE PLUS GRAND PROMOTEUR DES ANNÉES 90 ET 2000, M. SONGCHAI RATANASUBAN

 

PAIROJNOI SOR SIAMCHAI DANS LES MAGAZINES SPÉCIALISÉS

 

Pongsiri Por Ruamruedee de son vrai nom « Phayboun Ladnongkhi » est né dans la ville de Thaleang dans la province de Nakhon Ratchasima, au Nord Est de la Thaïlande.

Ce combattant était surnommé « Rambo » parce qu'il avait un style de boxe très agressif comme un soldat mercenaire qui prend d'assaut le ring. C'était un rouleau compresseur, un tank qui avançait constamment sur ses adversaires. Rambo était une terreur des rings dans la catégorie des 112 lbs et 115 lbs, beaucoup de combattants le craignaient.

Il montait sur le ring avec un drapeau de pirate pour faire peur à ses opposants, un drapeau noir avec une tête de mort blanche, une tête de mort qu'il arborait aussi sur son peignoir et son short.

Il a marqué l'histoire du Muay Thai avec son style de boxe, un véritable Muay Bouk qui avançait sur ses adversaires, sans reculer, comme un buffle enragé.

Plus tard, dans les années 2000, le champion Bowee Sor Udomson a eu un style de boxe similaire. A tel point que Bowee était surnommé le « Nouveau Rambo », il avait même repris l’emblème de Pongsiri, une tête de mort blanche qu'il portait sur son short !

Pongsiri Por Ruamruedee n'a jamais remporté de ceinture des grands stadiums de Bangkok. Il a tout de même été champion du monde et il est resté longtemps N° 1 du Lumpinee en affrontant tous les ténors de sa catégorie.

Pongsiri a battu des grands champions comme Hippy Singmanee, Toto Por Pongsawang, Nungubon Sitlerdchai, Chaïnoy Muangsurin, Morakot Sor Thamarangsee, Seksan Sitjomthong, Tukkatatong Por Pongsawang, Yodarwut Sor Totsapon, Paleuhatlek Sitchunthong, Chandech Sor Prantalay, Langsuan Phanyuthapum. Il a également vaincu des champions étrangers tels que le redoutable hollandais Michael Lieuwfat et les grands champions français Jaid Seddak et Khaled Hebieb.

Pongsiri a stoppé sa carrière assez tôt, à l'âge de 25 ans, car après pratiquement chacun de ses combats il était blessé et terminait souvent à l’hôpital, il a subit des opérations importantes notamment aux oreilles. Pongsiri a fait trop de combats durs qui l'ont malheureusement marqué physiquement...

Lorsqu'il a mis fin à sa carrière, il s'est reconverti dans la chanson, il a chanté pendant un moment des chansons Folk dans les provinces du pays. Il a aussi continuer à s’entraîner au Muay Thai et a été pendant quelques temps entraîneur au camp Muaythai Plaza à Bangkok.

Aujourd'hui, Pongsiri s'occupe de la carrière de son fils qui se nomme Boonan Ladnongkhi et qui est devenu un boxeur professionnel. Âgé de 19 ans, il combat aujourd'hui sous le nom de « Rambonoï Ladnongkhi » (Le petit Rambo), son promoteur est M. Songchai Ratanasuban, le même promoteur que son père à sa grande époque.

 

PONGSIRI « RAMBO » POR RUAMRUEDEE

LE FAMEUX DRAPEAU DE PIRATE DE RAMBO

 

PONGSIRI POR RUAMRUEDEE AVEC SON FILS RAMBONOÏ

 

PONGSIRI POR RUAMRUEDEE DANS LES MAGAZINES SPÉCIALISÉS

 

De nos jours, les matchs entre anciens champions sont devenus à la mode dans les stadiums de Bangkok, un remake du match entre Pongsiri et Pairojnoi devait avoir lieu en 2013 avec un dumpan d'un million de bahts en jeu. Mais finalement Pongsiri a affronté un autre ancien champion, Langsuan Phanyuthaphum. Un combat organisé de nouveau par le promoteur Songchai Rattanasuban et qui eu lieu au stadium du Radja le 5 août 2013. Pongsiri et Langsuan s'était déjà rencontrés à quatre reprises, il y a vingt ans, avec trois victoires pour Langsuan, le match s'est terminé par un nul entre les deux vieux rivales...

 

MALGRÉ TROIS AFFRONTEMENTS DANTESQUES, LES DEUX CHAMPIONS PONGSIRI ET PAIROJNOI SONT DEVENUS AUJOURD'HUI DES GRANDS AMIS

 

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium