Interview de GRÉGOIRE GOTTARDI

by Serge TRÉFEU (2020)

 

 

Bonjour Grégoire. Tout d'abord, comment vas tu ?

Grégoire Gottardi : Salut Serge ça va très bien et toi ?

 

Tu es né où et dans quelle ville tu as grandi ?

Je suis né à Toulon

 

Quel âge as tu ?

J'ai 25 ans

 

Est ce que tu étais du style bagarreur enfant ou pas du tout ?

Pas trop bagarreur. Mais j’étais un garçon très nerveux

 

A quel âge tu as débuté la boxe ?

J'ai débuté la boxe Thaï à l'âge de 15 ans

 

Tu as commencé les sports de combat directement par le Muay Thai ?

J'ai d'abord fait du Kempo et un peu de Judo

 

Quel sport tu as pratiqué dans ta jeunesse ?

Vers l'âge de 10 ans, j'ai pratiqué le Kempo (Le Shorinji Kempo est un art martial traditionnel) pendant 3 ans. Après, j'ai arrêté le sport et j'ai repris avec la boxe Thai à l'âge de 15 ans

 

Comment tu as découvert la boxe ?

Je regardais beaucoup les films sur la boxe, j'adore Jean-Claude Van Damme (Rire). Après, j'ai découvert le film Chok Dee de Dida Diafat et ce film m'a donné envie de partir en Thaïlande !

 

Qu'est ce qui t'a attiré dans ce sport ?

J'ai envie de répondre que tout m'a attiré dans ce sport, déjà la culture, l'adrénaline, l'envie de se dépasser et d’être le meilleur

 

Dans quel club tu as débuté ta formation ?

Au club Yoseikan à Toulon, le club où j'ai commencé depuis mes 15 ans

 

Aujourd'hui, tu es dans quel club avec quel entraîneur ?

Je suis toujours dans le club Yoseikan (Yoseikan Academy, 16 avenue Colbert, 83000 Toulon) avec mon entraîneur Vincent D'Arco et Wandee Vinai (Un ancien boxeur thaïlandais qui a combattu en Thaïlande il y a plusieurs années)

 

LA TEAM YOSEIKAN ACADEMY EST UNE ÉQUIPE TRÈS SOUDÉE

 

Quels sont tes sparrings partners ?

Walid Haddad (Champion du monde K1 ISKA, 2 fois vainqueur du Tournoi TK2) et Mehdi Bagdad (Champion du Monde de Muay Thaï WKBC, combattant Pro MMA à l'UFC)

 

GRÉGOIRE AVEC LE CHAMPION DU MONDE WALID HADDAD

 

GRÉGOIRE AVEC LE GRAND CHAMPION MEHDI BAGDAD

 

Tu te souviens de ton premier combat ?

Oui, je me souviens mieux de mon premier combat professionnel en Thaïlande. Car en France, je n'ai boxé qu'une fois en amateur et je n’avais pas aimé combattre avec des protections, de plus, je m'étais fait voler le match (Rire). En Thaïlande, c’était au stadium Max Muay Thai à Pattaya. Le jour du combat, j'étais énormément stressé mais j'ai gagné mon combat avec une victoire aux points contre un adversaire qui avait un palmarès de 100 combats (Rire). Après ce match, j'avais mal partout. Mais ce premier combat m'a confirmé que je devais continuer dans ce sport !

 

Est ce qu'il y a des champions en particulier qui t'ont inspiré au début de ta carrière ?

Les champions Dida Diafat et Stéphane Nikiéma, aussi beaucoup de champions thaïs car j'adore leur style

 

Tu es parti très jeune en Thaïlande, c'était en quelle année et comment s'est passé ton premier séjour en Thaïlande ?

C'était en 2014. Cela s'est super bien passé, je suis allé dans le camp à Stéphane Nikiéma à Pattaya. Au début, je ne devais rester qu'un mois en Thaïlande et faire un combat. Finalement, j'ai fait deux combats avec deux victoires. Stéphane m'a alors proposé de rester pour combattre, du coup je suis resté vivre trois ans là-bas !

 

Est ce que tu connaissais la réputation de ce grand champion qu'était Stéphane Nikiéma ?

Bien sûr  ! Dans le monde de la boxe qui ne connaît pas Stéphane. C'est un grand champion !

 

GRÉGOIRE GOTTARDI AVEC LE LÉGENDAIRE STÉPHANE « BLACK DIESEL » NIKIÉMA

 

Je suppose que Stéphane t'a fait énormément travailler sa spécialité « les coups de genoux » ?

Oui énormément de travail avec les genoux et aussi beaucoup de techniques des jambes

 

SÉANCE ENDIABLÉE AUX PAOS AVEC MASTER NIKIÉMA

 

Tu peux nous décrire un peu la période que tu as passé aux côtés de cette légende des rings Stéphane Nikiéma alias Diesel Black ?

C’était mes débuts en tant que boxeur professionnel. Avec Stéphane j'ai passé beaucoup de bons moments. J'ai fait 11 combats avec Stéphane dans mon coin et j'ai gagné 10 combats. Stéphane s'est très bien occupé de moi, il m'a fait découvrir beaucoup de choses dans la boxe et grâce à lui j'ai réalisé des rêves, comme de pouvoir boxer au stadium du Lumpinee. Ensuite, Stéphane m'a dirigé vers le camp de Youssef Boughanem car il était en train de fermer son camp

 

Tu as donc intégré le camp d'une autre légende vivante des rings, le Petchsaman Gym du grand champion Youssef Boughanem, Youssef Boughanem est un technicien très méticuleux, tu as perfectionné tes techniques avec lui ?

Oui Youssef est un immense champion. J'ai beaucoup appris techniquement, je tournais beaucoup en sparring avec lui. J'ai beaucoup progressé grâce à lui aussi !

 

DANS LE CAMP PETCHSAMAN GYM, GRÉGOIRE GOTTARDI S'EST ENTRAÎNÉ AUX CÔTÉS DES DEUX GRANDS CHAMPIONS YOUSSEF BOUGHANEM ET YASSINE BOUGHANEM

 

GRÉGOIRE GOTTARDI AVEC YOUSSEF BOUGHANEM (LE SEUL ÉTRANGER AU MONDE A AVOIR CONQUIS TROIS CEINTURES DES PLUS GRANDS STADIUMS DE BANGKOK, LA CEINTURE DU LUMPINEE, LA CEINTURE DU RADJA ET LA CEINTURE D'OMNOÎ)

 

Combien de combats tu as effectué en Thaïlande ?

En Thaïlande, j'ai fait 31 combats pour 25 victoires

 

Est ce que tu as eu l'occasion de combattre dans plusieurs grands stadiums de Bangkok ?

Oui, au stadium du Lumpinee et au stadium du Radja. Au stadium du Radja, j'ai rencontré un adversaire qui est devenu quelques mois après champion du Radja. J'ai fait jeu égal avec lui mais j'ai perdu le match aux points, cela reste un très bon souvenir

 

Quelles sensations tu as ressenti en combattant dans ces mythiques stadiums ?

C'était un rêve qui s'est réalisé, surtout au stadium du Radja, avant le combat j’étais nerveux mais très fier de pouvoir boxer dans ce stadium !

 

Comment s'est passé ton long séjour en Thaïlande ?

J'ai passé trois ans en Thaïlande. Mes meilleurs souvenirs restes les grands stadiums de Bangkok où j’ai eu la chance de pouvoir y boxer, au stadium du Lumpinee et au stadium du Radja. C'est un rêve pour tous les boxeurs qui pratiquent le Muay Thai de pouvoir boxer dans ces stadiums, l'ambiance est juste énorme, les parieurs, tous les bruits, tout est différent de l'ambiance en France...

 

Quels sont les combattants thaïlandais connus que tu as affronté ?

J'ai affronté Manaowan Sitsongpeenong (Champion du Radja, champion du Monde WBC), Yoddiesel Lukjaomaesaitong, Phet Ubon Sitchefboontham (Champion du Radja), Jaisoo Chor Thaisate (Ancien champion TV7), après je ne me rappelle plus trop les noms...

 

Tu totalises combien de combats jusqu'à aujourd'hui ?

J'ai fait 48 combats pour 39 victoires

 

Combien de victoires par KO ?

15 victoires par KO

 

Est ce que tu as une technique préférée que tu aimes placer en combat ?

J'aime beaucoup les techniques de jambe, surtout le middle gauche (Je suis gaucher)

 

Dans quelle catégorie tu combats actuellement ?

Je combats en 67 Kg

 

Quel est ton style de combattant, plutôt Fimeuu, Muay Mat, Muay Khao ?

Je dirais plutôt Fimeu mais cela dépend de l'adversaire que j'affronte

 

Quel a été jusqu'à maintenant ton plus dur combat ?

Mon plus dur combat a été contre Manaowan Sitsongpeenong (Vainqueur de Azize Hlali pour le titre de champion du Radja, vainqueur de Morgan Adrar pour le titre de champion du monde WBC, défaite contre Fabio Pinca pour le titre de champion du Radja) car je ne m'étais pas bien entraîné pour ce combat, et en plus l’arbitre a dû arrêter le match à la fin du deuxième round...

 

Ton meilleur souvenir de boxe ?

Mon meilleur souvenir c’était dans un tournoi au Super Muay Thai. J'ai gagné contre un boxeur du Yokkao Gym, je ne me souviens plus de son nom (Phetpaitoo Yokkao Saenchai Gym). Le combat a été très dur, je pensais que je perdais les deux premiers rounds. Alors, au troisième round, j'ai tout donné et j'ai réussi à faire abandonner le thaïlandais !

 

Tu combats maintenant également en style K1, c'est une discipline dans laquelle tu te sens, sur le ring, aussi bien que le Muay Thai ?

Oui, je me sens bien en style K1. Je boxe beaucoup en K1 car depuis mon retour en France il y a beaucoup plus de combats dans cette discipline. Et j'adore boxer souvent...

 

Tu combats régulièrement dans ces deux disciplines, le Muay Thai et le K1, souhaites tu aussi combattre dans les règles d'autres disciplines ?

Je ne combats pratiquement qu'en style K1 maintenant, j'adore cette discipline mais je garde mon style Muay Thaï

 

Quels sont les titres que tu as remporté ?

J'ai gagné en Italie un championnat d'Europe WCTS en – 67 Kg contre l'Italien Daniele Iodice, c'était en style K1

 

Quelle profession tu exerces ?

Je travaille un jour ou deux par semaine à Decathlon pour assurer les blessures, cela me laisse le temps de bien m’entraîner

 

Quels sont tes projets pour l'année 2021 ?

Que la boxe reparte bien. Avec la pandémie de ce virus les choses sont compliquées, j’espère faire bientôt beaucoup de combats se sera déjà parfait...

 

Tu veux ajouter quelque chose pour nos lecteurs ?

Un grand merci à toi pour cette interview, avant de boxer en professionnel, je regardais tout le temps ton travail sur siamfightmag et je suis fier aujourd'hui d'en faire partie !

 

Merci beaucoup Grégoire pour cette interview et je te souhaite Chookdee pour tes prochains fights !

Merci et à bientôt !

 

Formé au club Yoseikan Academy de Vincent D'Arco, le jeune Grégoire Gottardi est parti très jeune en Thaïlande pour assouvir sa passion du Muay Thai. A 18 ans, il a effectué son premier combat Pro dans le fameux stadium Max Muay Thai à Pattaya avec une victoire aux points. Un stadium dans lequel il a ensuite combattu à mainte reprise avec succès (12 combats avec 10 victoires au stadium Max Muay Thai).

 

GRÉGOIRE GOTTARDI A FAIT SES ARMES DANS LE STADIUM LE PLUS CONNU DE PATTAYA, LE MAX MUAY THAI STADIUM

 

Le jeune Grégoire a eu la chance d'être pris en main par deux immenses champions durant son long séjour de trois ans au royaume du Siam, le pays du Muay Thai. D'abord avec Master Nikiéma qui lui a enseigné ses petits secrets du Muay Thai « Made in Thailand » et ensuite aux côtés de la star des rings Youssef « Terminator » Boughanem avec qui il a peaufiné ses techniques, sa tactique et sa stratégie de combat.

Les promoteurs Thaïlandais ont vite remarqué ce jeune talentueux qui ne cessait de progresser à chacun de ses combats. Ils l'ont invité à combattre dans les grandes réunions de Muay Thai telles que le Max Muay Thai, le Super Muay Thai, la King's Birthday, le stadium du Lumpinee et le stadium du Radja.

 

GRÉGOIRE GOTTARDI A COMBATTU 8 FOIS DANS L'ORGANISATION « SUPER MUAY THAI » A BANGKOK AVEC 4 VICTOIRES ET 4 DÉFAITES

 

Au stadium du Lumpinee, il a battu aux points un combattant brésilien et par KO un combattant italien. Son combat dans le stadium du Radja, le 7 août 2017, a été moins prolifique car Grégoire a perdu aux points face au futur champion du Radja de sa catégorie, Phet Ubon Sitchefboontham. Ce redoutable combattant était classé N°1 du Radja et possédait à son actif plus de 150 combats. Quelques mois plus tard, Phet Ubon a battu, le 30 novembre 2017, le champion Sakmongkol Sor Sommai (Champion du Radja) pour la ceinture vacante du Radja en - 147 lbs. Malgré avoir perdu, cette défaite face à l'expérimenté Phet Ubon a renforcé la détermination du jeune Grégoire Gottardi.

 

GRÉGOIRE GOTTARDI A COMBATTU AU STADIUM DU RADJA DANS LA SOIRÉE DU GROS SHOW DU PROMOTEUR M. SOMMAI SAKULMETTA. UN ÉVÉNEMENT DANS LEQUEL LES GRANDS CHAMPIONS YOUSSEF BOUGHANEM, PHET UTONG OR KWANMUANG, SEKSAN SOR SOMMAI ET CHADD COLLINS, ONT COMBATTU

 

Après ce match contre Phet Ubon, Grégoire Gottardi a fait trois combats au stadium Max Muay Thai où il a battu aux points l'ancien champion du stadium TV7 Jaisoo Chor Thaisate et un autre bon combattant, Klakhunsuek Artit, il s'est incliné aux points face au rugueux Yoddiesel Lukjaomaesaitong.

Au début de l'année 2018, Grégoire est rentrée en France, son pays et son entourage familial lui manquait. Son expérience et son bagage technique, acquis durement sur les rings thaïlandais, lui ont permis de s'imposer face à des bons combattants européens. En deux ans, il a effectué 17 combats avec 15 victoires dont 4 victoires par KO. Il n'a perdu que face à l'italien Enderson Bonat (Défaite par KO, en style K1) et contre Thibaut Arias (Défaite aux points en style Muay Thai). Grégoire Gottardi a battu notamment Anthony Gazel (Champion du Monde AFSO de Muay Thai, champion d'Europe WBC et WPMF de Muay Thai), victoire sur blessure, le belge Xavier Lejour (Champion international WKN de Muay Thai), victoire par KO, Philippe Salmon (Champion du Monde WKN K1), victoire aux points, le belge Ali Makhi (Champion de Belgique K1), victoire aux points, Yoann Mermoux (Champion de France de Full Contact), victoire aux points, Thibaut Arias (Champion d'Europe WMC de Muay Thai), victoire aux points et Hakim Ketaieb (Champion d'Europe WKN K1), victoire par KO.

 

GRÉGOIRE GOTTARDI A COMBATTU DEUX FOIS DANS LE SHOW « LA NUIT DES CHAMPIONS », L'UN DES PLUS GROS ÉVÉNEMENTS PIEDS ET POINGS DE L'HEXAGONE, AVEC UNE VICTOIRE SUR GEISYM DEROUICHE ET UNE DÉFAITE AUX POINTS CONTRE THIBAUT ARIAS (PHOTO MARC SANTONI)

 

GRÉGOIRE GOTTARDI A COMBATTU DEUX FOIS DANS LE SHOW « LA NUIT DES GLADIATEURS » AVEC DEUX VICTOIRES FACE A YOANN MERMOUX (VICTOIRE AUX POINTS) ET HAKIM KETAIEB (VICTOIRE PAR KO) (PHOTO MARC SANTONI)

 

Le 15 décembre 2019, Grégoire Gottardi a affronté chez lui, à Naples, en style K1, le napolitain Daniele Iodice pour la ceinture de champion d'Europe WCTS en – 67 Kg. Après un magnifique combat du français qui a dominé le combattant italien durant tous le combat, les juges ont donné gagnant le champion local. Un scandale qui a fait réagir les instances de la fédération WCTS, à tel point que c'est le président de la fédération en personne qui a changé la décision pour donner la victoire aux points au français. M. Witteboord a officiellement remis la ceinture européen à Grégoire Gottardi. Un trophée bien mérité !

 

CHAMPION D'EUROPE K1 WCTS

 

Grégoire Gottardi a encore de bons moments à offrir aux fans de boxe pieds et poings, l'avenir lui appartient. Avec son physique longiligne atypique et son style posé sur le ring, le toulonnais fait penser à un Cobra Royal qui attend le bon moment pour frapper son adversaire et le foudroyer. Grégoire « The King Cobra »  Gottardi !

Ce jeune champion mérite d'être plus souvent à l’affiche dans les grands shows européens, avis aux promoteurs pour leur future organisation, que ce soit en Muay Thai ou en K1, King Cobra est prêt à enflammer vos soirées !

 

Grégoire GOTTARDI

Date de naissance : 23 septembre 1995

Poids : 67 Kg

Taille : 1m83

Titre : Champion d'Europe WCTS K1 en - 67 Kg (2019), Vainqueur du Tournoi Trophée des étoiles en – 67 Kg (2018), champion Best Of Fights en – 67 Kg (2018), champion Spart Fight en - 67 Kg (2018)

Nombre de combat : 48. 39 victoires (15 KO), 9 défaites

Team : YOSEIKAN GYM

 

 

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium