INTERVIEW DE SILAPATHAI JOCKYGYM

by Serge TRÉFEU (2021)

 

 

Bonjour comment vas tu ?

SILAPATHAI : Toujours en forme, ça va

Quel âge as-tu  ?

J’ai 46 ans

Tu es né dans quelle région de la Thaïlande ?

Je suis né dans le village de Nhongharn dans la province de Udon Thani dans la région de l’Isaan. La même région que Pipa qui était entraîneur en chef au Jocky Gym

Est-ce que tu as des enfants ?

J’ai deux garçons

Tes enfants font de la boxe ?

Non

Tu as des frères et sœurs ?

J'ai quatre sœurs. Je suis le seul garçon et le petit dernier de la famille (Rire)

 

LA FAMILLE DU JEUNE ADUL KHUNNOI (NOM DE NAISSANCE DE SILAPATHAI), AVEC SON PÈRE ET SA MÈRE ET TROIS DE SES SOEURS

 

Est-ce que tu étais bagarreur quant tu étais enfant ?

Oui, un petit peu, juste à l'école et avec mes sœurs (Rire)

Tu as commencé la boxe à quel âge ?

Vers 10 ans

Comment as-tu découvert la boxe Thaï ?

Mon père avait un petit camp de boxe. Et j’avais pleins d’amis qui faisaient de la boxe, en les voyants s’entraîner, cela m’a donné envie de pratiquer ce sport

 

SILAPATHAI A DÉBUTE TRÈS TÔT LA BOXE A 10 ANS

 

Ton père était un boxeur professionnel ?

Oui, il a fait beaucoup de combats à Udon Thani et à Khon Kaen. Mais il n'a jamais combattu à Bangkok

Ta famille vivait grâce à la boxe ?

Non, mes parents sont des agriculteurs, ils travaillaient dans les rizières et vendent aussi des légumes sur le marché. Mais mon père est un passionné de boxe depuis longtemps...

 

M. ET MME KHUNNOI, LES PARENTS DU JEUNE ADUL KHUNNOI ALIAS SILAPATHAI

 

Ton premier combat tu l’as fait à quel âge ?

A 11 ans, j’ai gagné 20 bahts (0,30 euros)

Tu as commencé la boxe dans quel camp ?

Au camp Sit Poonsak, le camp de mon père

Tu as fait beaucoup de combats pour ce camp ?

Pas énormément, j’ai dû faire une vingtaine de combats pour ce camp

Tu es venu à quel âge à Bangkok pour boxer et dans quel camp ?

Je suis venu très jeune à Bangkok, j’avais 12 ans quand je suis arrivé au Jocky Gym. C'est Pipa (Entraîneur au Jocky Gym) qui m'a emmené à Bangkok. Pipa est du même village que moi et il connaissait mon père

Tu es toujours resté au Jocky Gym ?

J’ai combattu jusqu’à l’âge de 28 ans pour le Jocky, Khru Somat était mon manager. Et ensuite, un petit peu pour le Nor Sripeung Gym à Bangkok

 

SILAPATHAI AVEC M. SOMAT HONG SAKOUN QUI A ÉTÉ LE PROPRIÉTAIRE, DEPUIS 1974, DU PLUS CÉLÈBRE DES CAMPS DE BANGKOK, LE JOCKY GYM

 

Tu avais ta propre chambre au Jocky Gym ?

Je partageai ma chambre avec d’autres boxeurs

 

SILAPATHAI A VÉCU SON ENFANCE ET SON ADOLESCENCE AVEC LA GRANDE TEAM DU JOCKY GYM, SA SECONDE FAMILLE

 

Quels champions étaient au Jocky Gym lorsque tu combattais pour ce camp ?

Il y en avait beaucoup, à l'époque le Jocky Gym était l'un des plus grands camps de Bangkok, il y avait Wangwisep, Robert, Rolek, Platong, Somrak, Thongdee, Thepabut, Yodthongchai, Wannarong, Singnoi...

Est-ce que tu as gagné des ceintures des grands stadiums de Bangkok ?

J’ai gagné deux fois la ceinture du stadium du Radja. En 1991, la ceinture du Radja en 108 lbs contre Namkabuan Ratchapeutkafe, en 1994, la ceinture du Radja en 122 lbs contre Chamophet. En 1991, j'ai remporté la ceinture spéciale de « Meilleur boxeur de l'année du stadium du Radja » !

 

 

Dans quelle catégorie tu combattais ?

En 122 lbs et en 127 lbs

Combien as-tu fais de combats ?

J’ai fait 190 combats pour 160 victoires, 27 défaites et 3 nuls

Tu as gagné beaucoup de combats par KO ?

Environ une vingtaine de combats gagnés par KO

Tu avais quel style de boxe ?

J’étais Fimeuu (Technicien)

Dans quels stadiums tu as le plus souvent combattu  ?

J’ai beaucoup combattu au stadium du Radja. J’ai fait environ 60 combats au Radja. Au stadium du Lumpinee, j'ai fait 6 combats et 6 combats au stadium d’Omnoï

A quel âge tu as fait ton premier combat au stadium du Radja ?

A 14 ans !

Quels sont les adversaires connus que tu as affrontés ?

Il y en a eu beaucoup, Samkor, Veeraphol, Karuhat, Lakhin, Boonlay, Kaensak, Chamophet, Singdam, Namkabuan, Saenklay, Nungubon, Prabseuk...

Contre quel adversaire tu as effectués ton combat le plus dur ?

Mes combats contre Veeraphol ont été très durs, nous nous sommes affrontés trois fois, je l'ai battu deux fois aux points et il m'a battu une fois par KO, un match qui comptait pour la ceinture du Radja en 115 lbs...

Ton meilleur souvenir de combattant ?

Ma victoire contre Samkor (Champion du Lumpinee) au stadium du Lumpinee. A l’époque, Samkor était le N° 1 de la catégorie et il était champion du Lumpinee en titre. Ma victoire contre Lakhin est aussi un bon souvenir car il était très puissant et redouté à l'époque

Tu as déjà combattu à l’étranger  ?

J’ai déjà combattu deux fois à Hong Kong avec deux victoires

Tu connais des champions français ?

Chong Skarbowsky et Stéphane Nikiema sont mes amis. Stéphane, je le connais depuis plus de 25 ans !

 

SILAPATHAI ET LE CHAMPION JEAN-CHARLES SKARBOWSKY SE CONNAISSENT DEPUIS PLUS DE 15 ANS

 

SILAPATHAI ET LE GRAND CHAMPION STÉPHANE NIKIÉMA SE SONT SOUVENT ENTRAÎNÉS ENSEMBLE DANS LES ANNÉES 90

 

Pour toi, qui est le meilleur nakmuay étranger ?

Chong Skarbowsky, il était très fort !

Tu gagnais des bonnes bourses lorsque tu combattais ?

Oui, j’ai gagné des bourses de plus de 200 000 bahts. J'ai acheté une maison à Udon Thani grâce à la boxe

A l’époque, qui était ton promoteur ?

C’était Mister Khounseu, promoteur au Radja

Aujourd’hui, selon toi, qui est le meilleur nakmuay  en Thaïlande ?

Aujourd’hui, je ne sais pas trop. Mais Saenchaï Sor Kingstar a été longtemps le meilleur !

Tu avais une technique préférée en Muay Thai   ?

J’aimais beaucoup les tips (Front kick), c'était l'une de mes techniques préférées

Tu es maintenant devenu entraîneur ?

Exact, j'ai entraîné pendant un moment dans un camp à Rayong (Pas loin de Pattaya). Et de temps en temps, j’entraînais aussi au Jocky Gym à Bangkok, mon ancien camp. Aujourd'hui, je suis entraîneur dans le camp Skarbowsky Gym à Bangkok, Chong (Skarbowsky) a acheté le camp Jocky Gym et lui a donné le nom de « Skarbowsky Gym »

 

SILAPATHAI EST ENTRAÎNEUR AU SKARBOWSKY GYM À BANGKOK (ANCIENNEMENT LE JOCKY GYM)

 

Justement, on t'a vu en France dans le club de boxe du champion Jean-Charles Skarbowsky à Paris, c'était la première fois que tu venais en France ?

Oui, je suis venu en France car Chong m'a demandé d'être entraîneur dans son camp à Paris

Combien de temps tu es resté au club Skarbowsky Gym à Paris en tant qu’entraîneur ?

Environ trois mois

 

SILAPATHAI AU SKARBOWSKY GYM À PARIS, LE CHAMPION THAÏLANDAIS A ÉTÉ ENTRAÎNEUR DANS LES DEUX CLUBS SKARBOWSKY GYM, DANS LE 20ÈME ARRONDISSEMENT ET DANS LE 18ÈME ARRONDISSEMENT

 

Que penses-tu du niveau des nakmuays français ?

En France, ce n'est pas comme en Thaïlande, il y a beaucoup de débutants et très peu de boxeurs professionnels. Mais je trouve que les français aiment beaucoup le style « Fimeu » (Technique), ils demandent à connaître toutes les techniques possibles du Muay Thai !

Comment s'est passé ton séjour en France ?

Très bien, j'ai visité Paris, j'ai adoré cette ville. Mon séjour s'est bien passé, juste le froid, ce n'était pas très agréable (Rire)

 

LE CHAMPION SILAPATHAI À PARIS

 

Merci beaucoup et chookdee pour tes futurs projets

Merci pour l'interview

 

Silapathai est considéré comme l’un des plus grands boxeurs de sa génération. Pipa, l’entraîneur en chef du Jocky Gym dit de Silapathai qu’il a été pour lui le meilleur boxeur du camp Jocky Gym.

 

LA BELLE ÉPOQUE DU MYTHIQUE CAMP JOCKY GYM AVEC TROIS GRANDS CHAMPIONS DU RADJA, SILAPATHAI (CHAMPION DU RADJA EN 108 LBS ET EN 122 LBS), WANGWISEP (CHAMPION DU RADJA EN 126 LBS), PLATONG (CHAMPION DU RADJA EN 108 LBS)

 

Silapathai était surnommé « Jomsopklap » (Le spécialiste du coup de coude retourné) suite à son magnifique KO avec un coup de coude retourné sur le champion du Radja Khomsan Saknarin. Silapathai était également surnommé « Jomtip 116 » (Les 116 fronts kicks) car il maîtrisait à merveille les techniques de Front Kick.

 

LES FAMEUX TIPS DE SILAPATHAI SONT À MONTRER DANS TOUTES LES ÉCOLES DE MUAY THAÏ

 

Ce surdoué des rings, roi des esquives et des feintes, fut l'un des meilleurs techniciens des années 90.

 

SILAPATHAI ADORAIT PLACER SES SUPERBES TEI KAN KO (HIGH KICK)

 

Silapathai a été champion du Radja dans deux catégories différentes. Le 23 décembre 1991, à seulement 17 ans, il a gagné la ceinture du Radja en 108 lbs face à Namkabuan Ratchapeutkafe qui a été un grand champion du Lumpinee (Ne pas confondre avec la star Namkabuan Nong Kee Pahuyut). Cette année 1991, Silapathai a été invaincu avec 11 combats effectués pour 10 victoires et un match nul. Silapathai a reçu le trophée de « Meilleur boxeur de l'année au stadium du Radja », les hauts dignitaires du stadium du Radja lui ont remis une ceinture spéciale qui est offerte à de rare occasion !

 

CHAMPION DU RADJA À 17 ANS

 

ILS SONT RARES LES CHAMPIONS QUI ONT EU L'HONNEUR DE REMPORTER LA CEINTURE SPÉCIALE DE « MEILLEUR CHAMPION DE L'ANNÉE DU STADIUM DU RADJA »

 

Trois ans après, à 20 ans, le 27 avril 1994, Silapathai a vaincu le légendaire Chamophet Ha Phalang (5 ceintures du Radja, 4 ceintures du Lumpinee, Meilleur boxeur de l'année 1985) pour la ceinture du Radja en 122 lbs, Chamophet avait 32 ans et était le champion en titre du Radja.

 

CHAMPION DU RADJA À 20 ANS

 

SILAPATHAI CONTRE CHAMOPHET POUR LA CEINTURE DU RADJA EN 122 LBS

 

1994 a été l'une des meilleurs années de sa carrière, Silapathai a fait 10 combats avec 8 victoires et 2 défaites, il a battu au stadium du Radja Khomkiet Sor Thanikul, Ekachai Soungkeelanongkee, Jaiphet Sor Worapin, Chamophet Ha Phalang (Pour la ceinture du Radja en 122 lbs), Boonlay Sor Thanikul par KO au deuxième round, il a perdu aux points contre Chengnern Sitputapim, au stadium du Lumpinee, Silapathai a battu Karuhat Sor Supawan, Kaensak Sor Ploenchit, Samkor Kietmontep et perdu aux points contre Meechok Sor Ploenchit !

Ce phénoménal technicien a battu des stars des rings telles que les terribles puncheurs Lakhin Wassantasit (Champion du Radja en 115 lbs en 1991, Vainqueur du Tournoi Isuzu en 115 lbs en 1992, Champion Omnoi en 140 lbs en 2004, Vainqueur du tournoi Tam Jai en 140 lbs en 2004, invaincu en boxe anglaise) qui était surnommé « Mat Phayayom » (Le puncheur de l'enfer) et Veeraphol Sahaprom (Champion du Radja en 108 lbs, en 112 lbs et en 115 lbs, champion du monde de boxe anglaise WBA et WBC, 46 victoires par KO en boxe anglaise). Silapathai a battu deux fois « The Death Mask » et Veeraphol l'a battu une fois par KO.

 

SILAPATHAI CONTRE « LE PUNCHEUR DE L'ENFER » LAKHIN WASSANTASIT

 

SILAPATHAI CONTRE LA TERREUR DES RINGS « DEATH MASK » VEERAPHOL SAHAPROM

 

Silapathai a vaincu les supers techniciens des rings Samkor Kietmontep (Champion du Lumpinee en 122 lbs, champion du Lumpinee en 130 lbs, champion du Lumpine en 135 lbs, champion de Thaïlande en 135 lbs), Karuhat Sor Supawan (Champion du Lumpinee en 112 lbs et en 122 lbs) qui était surnommé Aysiya (Le surdoué), Kaensak Sor Ploenchit (Champion du Lumpinee en 112 lbs, champion du Radja en 112 lbs, Meilleur boxeur de l'année 1989 et 1990), Saenklai Sit Kruod (Champion du Lumpinee 118 lbs, champion du monde WMC en 122 lbs), une victoire pour Silapathai, une victoire pour Saenklai, les encaisseurs Tukkatatong Por Pongsawang (Champion du Lumpinee en 108 lbs) et Duansongpong Por Pongsawang.

 

LES DEUX FORMIDABLES TECHNICIENS DES RINGS SILAPATHAI ET KARUHAT SE SONT AFFRONTÉS DEUX FOIS, AVEC UNE VICTOIRE CHACUN

 

SILAPATHAI A BATTU EN 1994 LA STAR KAENSAK SOR PLOENCHIT (MEILLEUR BOXEUR DE L'ANNÉE 1989 ET 1990)

 

SILAPATHAI A BATTU LE RUGUEUX TUKKATATONG

 

Silapathai est l'un des rares à avoir mis KO l’immense champion Boonlay Sor Thanikul (Champion du Lumpinee en 115 lbs et en 122 lbs).

 

SILAPATHAI CONTRE LE GRAND CHAMPION BOONLAY

 

Silapathai a aussi battu le redoutable champion du Radja Prabseuk Sitsantad (1 victoire, 1 défaite, 1 nul), les champions Khomkiet Sor Thanikul, Phet Ek Sor Suwanpakdee (KO), Arunee Sakyindee (2 victoires, 1 défaite), Wichan Sitchuchok, Meechok Sor Ploenchit (1 victoire, 1 défaite), Ekachai Soungkeelanongkee, Jaiphet Sor Worapin, Petnamek Sor Siriwat, Dentoranee Dawee !

 

SILAPATHAI ET PRABSEUK SE SONT AFFRONTÉS TROIS FOIS DANS DES MATCHS TOUJOURS TRÈS ÉQUILIBRÉS

 

SILAPATHAI ET LE SOLIDE KHOMKIET (N°1 DU RADJA) ONT EFFECTUÉ UNE TERRIBLE BATAILLE AVEC LA VICTOIRE DE JOMSOPKLAP

 

SILAPATHAI ET ARUNEE SE SONT AFFRONTÉS TROIS FOIS, DEUX VICTOIRES POUR SILAPATHAI ET UNE VICTOIRE POUR ARUNEE

 

L'UNE DES DERNIÈRES GROSSES BATAILLES DE SILAPATHAI, LE 21 AOÛT 2000, AU STADIUM DU RADJA, SILAPATHAI A VAINCU LE JEUNE CHAMPION PHETNAMEK SOR SIRIWAT. À CETTE PÉRIODE DE SA FIN DE CARRIÈRE, SILAPATHAI S'ENTRAÎNAIT AU CAMP NOR SRIPEUNG À BANGKOK, IL A COMBATTU SOUS LE NOM DE SILAPATHAI NOR SRIPEUNG PENDANT QUELQUES TEMPS AU POIDS DE 127 LBS

 

SILAPATHAI A FAIT PARTIE DU TOP TEN DES MEILLEURS CHAMPIONS DE L'ANNÉE 1995 AUX CÔTES DE LÉGENDES COMME NAMKABUAN, CHAMOPHET, SAENKLAI, SAMKOR, SANGTIENNOI, MATEE, CHATCHAI

 

SILAPATHAI A SOUVENT FAIT LA UNE DES MAGAZINES SPÉCIALISÉS THAÏLANDAIS

 

SERGE TRÉFEU AVEC SILAPATHAI EN 2008 AU JOCKY GYM DE BANGKOK

 

SERGE TRÉFEU AVEC SILAPATHAI EN 2019 AU SKARBOWSKY GYM DE PARIS

 

SILAPATHAI JOCKYGYM

 

Nom réel : Adul Khunnoi

Date de naissance : 23 Novembre 1974

Ville de naissance : Nhongharn dans la province de Udon Thani

Surnom : « 116 Times push kicker » (Le front kick au 116 coups), « Jomsopklap » (Le spécialiste du coup de coude retourné)

Poids : 56 Kg

Nombre de combat : 190. 160 victoires. 27 défaites. 3 nuls.

Style : Fimeuu

Titre : Champion du Radja en 108 lbs (1991), champion du Radja en 122 lbs (1994)

 

 

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium