« ORONO » UN NOM DE CHAMPION

BY SERGE TRÉFEU (2021)

 



ORONO est un nom qui est devenu célèbre dans le circuit du Muay Thai thaïlandais car il a été porté par des grands combattants thaïlandais. Depuis des années, ce fameux surnom de combattant a été adopté par de nombreux boxeurs tels que Orono Por Muang Ubon, Orono Wor Petchpun, Orono Muangsima, Orono Sor Sakulphan, Orono Eminent Air, Orono Sitbenjama, Orono Yong 101, Orono Tor Taotai, Orono Thor Tamararit Gym, Orono Chor Petchmuangkhon.

Les plus connus sont sans conteste Orono Por Muang Ubon, Orono Wor Petchpun, Orono Muangsima et Orono Sor Sakulphan !

Le premier boxeur à avoir porté ce surnom de combattant est Somkid Deomprakon qui s'est fait appelé « Orono ». D'abord, Orono Kiatkamchai puis Orono Por Muang Ubon.

ORONO POR MUANG UBON, LE PREMIER ORONO


 

Somkid Deomprakon est né le 14 janvier 1973 dans la ville de Ubon Ratchathani (Région Nord-Est) d'une mère Thaïlandaise et d'un père GI américain. Il a été formé à 10 ans au Muay Thai dans le camp Kiatkamchai de Santhanongnoi Kiatkamchai.

 

LE JEUNE ORONO ÉTAIT UNE GRAINE DE STAR DES RINGS

 

Ensuite, Somkid a intégré le fameux camp Por Muang Ubon Gym qui comprenait des grands champions comme Nungtrakarn (Champion du monde S1, champion du monde WMC) et Nungubon (Champion du Lumpinee en 105 lbs, en 112 lbs, en 115 lbs et en 118 lbs).

 

LE CAMP POR MUANG UBON, UN CAMP DE CHAMPION

 

C'est son entraîneur Khru Kiatkamchai qui lui a donné le nom de Orono. L'origine de son nom « Orono » vient de l'ancien champion de boxe vénézuélien, Raphael Orono qui a remporté la ceinture de champion du monde WBC en 115 lbs en 1980. Raphael Orono a perdu pour le championnat du monde WBA en 1985, au stadium du Radja, contre le plus gros puncheur Thaïlandais de l'histoire Khaosaï Galaxy. C'est après avoir vu ce match entre ces deux légendes du noble Art que son entraîneur a donné le nom de combattant « Orono » à Somkid Deomprakon. Car il trouvait que le champion de boxe anglaise Raphael Orono avait une incroyable ressemblance physique avec le jeune nakmuay Somkid.

 

LE CHAMPION DU MONDE DE BOXE ANGLAISE RAPHAEL ORONO

 

Surnommé « Sam O » (3 O), Orono était un combattant au style particulier, un gaucher très difficile à battre. Un encaisseur exceptionnel qui a parfois prit trop de coups durant sa longue carrière professionnelle. A 45 ans, Orono combattait encore. Il a effectué plus de 250 combats.

En octobre 1993, Orono a perdu contre Phetdam Sityodthong pour la ceinture du Lumpinee en 135 lbs. Mais il a ensuite gagné cette ceinture du Lumpinee en 135 lbs en 1994 contre Pairoj Wor Wolapon, une ceinture qu'il a défendu trois fois victorieusement notamment contre le légendaire Jongsanan Fairtex, le 28 mars 1995.

Orono a également remporté une ceinture de champion du monde en 140 lbs contre les grands champions Sangtiennoi Sor Rungroj et Nuathoranee Wor Thaweekiet. Ainsi qu'une ceinture de champion du Monde en 147 lbs contre le grand champion Français Stéphane Nikiéma à Tokyo en 2000.

 

CHAMPION DU LUMPINEE ET CHAMPION DU MONDE

 

Orono a fait beaucoup de combats très durs notamment contre Sakmongkol Sitchuchok, ils se sont rencontrés sept fois, Orono a gagné une fois, Sakmongkol a gagné cinq fois et ils ont fait un match nul. Les deux champions ont reçu en 1998, pour leur affrontement mémorable, le trophée de « Match le plus dur de l'année au stadium du Lumpinee ».

En 1994, le 24 octobre, au stadium du Radja, après la décision du match entre Orono Por Muang Ubon et Pairoj Wor Wolapon, les parieurs ont déclenché une émeute dans le stadium qui a failli dégénérer. Pairoj Wor Wolapon avait été donné vainqueur aux points à la grande surprise du public. Pour calmer la foule, le responsable officiel a dû annoncer au micro l'annulation du verdict, le résultat fut un match sans vainqueur.

Le 24 décembre, Orono a de nouveau affronté Pairoj Wor Wolapon. Pairoj détenait la ceinture du Lumpinee en 135 lbs qu'il avait mise en jeu contre Orono. Après un grand combat, Orono a remporté le match aux points et conquis la ceinture du Lumpinee en 135 lbs !

Orono et Pairoj se sont retrouvés un an après, le 24 décembre 1995, au stadium du Lumpinee, et Orono a remporté le match par KO. Le match a été élu « Meilleur combat de l'année » par « l'Association des journalistes sportifs de Thaïlande ».

En 1994, Orono a été élu « Meilleur boxeur de l'année » par la prestigieuse « Association des journalistes sportifs de Thaïlande » (The Sport Writers Association of Thailand).

 

MEILLEUR BOXEUR DE L'ANNÉE 1994

 

Orono a affronté et battu les meilleurs champions de son époque tels que Jongsanan Fairtex, Pichai Wor Wolapon, Pairoj Wor Wolapon (KO), Krekchai Sor Khettalingchan, Tuktathong Por Pongsawang, Neunthong Singkiri, Sangtiennoi Sor Rungroj (2 fois), Sakmongkol Sitchuchok, Rodtang Wor Thaweekiet, Nuathoranee Wor Thaweekiet, Namkabuan Nong Kee Pahuyuth, Den Muangsurin, Namphon Nong Kee Pahuyuth (2 fois), Somchaï Sor Nanthana (KO), Dejpitak Sityodtong, Saenchai Kiatworawut, Jaroenthong Kiatbanchong, Suriya Sor Ploenchit, Kompayak Singmanee, Praphayree Sitphraphom, Jirasak Por Pongsawang, Coban Lookchaomaesaitong, Rambo Pongsiree, Cherry Sor Wanich !

Orono est sans doute l'un des champions Thaïlandais des années 90 qui a rencontré le plus de combattants étrangers.

A 19 ans, en 1993, Orono a battu le légendaire Hollandais Ramon Dekkers à Bangkok. Il a gagné de nouveau contre le Hollandais en 1995.

Orono a affronté des champions comme Farid Villaume (Défaite), Mickael Lieuwfat (Victoire par KO), Morad Sari (1 victoire, 1 défaite), Soren Eminentair (Défaite), John Wayne Parr (1 victoire par TKO, 1 défaite), Dany Bill (2 Défaites), Stéphane Nikiéma (Victoire), Jean-Charles Skarbowsky (2 défaites dont une par TKO, 1 match nul), Vlad Malko (Victoire par TKO), Djimé Coulibaly (Défaite).

Orono a été longtemps entraîneur dans le célèbre camp 13 Coins Resort à Bangkok.

 

ORONO AVEC LE PROPRIÉTAIRE DU CAMP 13 COINS RESORT, M. SOMCHAI NITIVANGUE

 

ORONO CONTRE PAIROJ POUR LA CEINTURE DU LUMPINEE EN 135 LBS

 

ORONO CONTRE SAKMONGKOL

 

Orono Wor Petchpun (Sitjepayao, Majestic), de son vrai nom Opas Iamsaa, est né le 21 août 1978 dans la ville de Sai Noi de la province de Nonthaburi. Il a ensuite grandi dans la ville de Song Phi Nong dans la région de Suphanburi.

Orono a été formé à la boxe dans le camp Sitjepayao qui se trouvait à Song Phi Nong dans la province de Suphanburi. Ensuite, il a combattu de nombreuse années pour le Wor Petchpun Gym de Khru Wayphot Petchpun, un camp qui était situé à Nakhon Ratchassima.

Surnommé « Sam O Suphan (Trois O de Suphan Buri) », Orono fut un immense champion qui a fait 160 combats pour 120 victoires, 37 défaites et 3 matchs nuls. Ce technicien des rings a battu les meilleurs champions des années 2000, il a terrassé deux fois par KO le terrible Yodsaenklai Fairtex et vaincu aux points les légendaires Buakaw Por Pramuk et Saenchai Sor Kingstar. Orono a battu aussi les grands champions Nongbee Kiatyongyut, Singdam Kiatmuu 9, Attachai Fairtex, Kaew Fairtex, Petchmankong Sit Or, Lerdsila Chumpairtour, ainsi que des champions étrangers comme Damien Alamos (KO), Warren Stevelmans, Faldir Chahbari !

Orono a remporté sa première ceinture importante en battant Phet Ek Sor Suwanpakdee pour la ceinture de champion du monde WMC en 122 lbs. Ensuite, il a conquis le titre de champion de Thaïlande en 126 lbs contre la star Kongpipop Petchyindee. Orono a gagné sa deuxième ceinture de champion de Thaïlande en battant Tongthai Por Bunpha pour la ceinture de Thaïlande en 130 lbs.

Le 17 décembre 2007, au stadium du Lumpinee, Orono a remporté la ceinture du Lumpinee en 130 lbs. Orono a battu le légendaire Saenchai Sor Kingstar dans un combat très dur où le King des rings Saenchai a terminé la tête ensanglantée !

ILS SONT PEU NOMBREUX LES COMBATTANTS QUI ONT BATTU SI DUREMENT LE KING DES RINGS SAENCHAI



Le samedi 19 décembre 2009 au stadium du Lumpinee, Orono a gagné le tournoi relevé Wrangyer en battant en finale Panpetch Chor Na Phatthalung et empoché la somme de 500 000 baths.

Orono a également conquis trois ceintures de champion du monde, il a été champion du monde WPMF en 140 lbs, champion du monde WFCA en 147 lbs et champion du monde It's Show Time en 147 lbs !

Ce grand champion est devenu entraîneur dans le renommé club Evolve MMA Muay Thai à Singapour.

 

ORONO WOR PETCHPUN A CONQUIS 8 CEINTURES

 

Orono Muangsima, de son vrai nom Nee Wisoramai, est né le 22 octobre 1984 dans la ville de Bang Pa-In de la province de Phra Nakhon Si Ayuthaya. Il a été formé au camp Muangsima à Samut Prakarn, le camp de Khru Jamnong Muangsima.

Surnommé « Sam O d'Ayutthaya », Orono était un boxeur qui avait du cœur sur le ring, il était à la fois Muay Bouk (Boxeur qui avance) et Fimeuu (Technique), sa jambe avant était puissante et ses Tei Kan Ko (High kicks) très redoutables.

Orono a fait 120 combats pour 90 victoires et 30 défaites, il a souvent combattu dans les stadiums du Radja et de la TV7, deux des plus grands stadiums de Bangkok, il a affronté des grands champions comme Pornsanae Sitmonchai (Défaite), Daenchai Thor Silachai (Victoire), Saksurin Kiatyongyut (Victoire), Lamtong Por Bonchai (Victoire), Denkiri Sor Sommai (Défaite), Kwanpichit 13Reanresort (Victoire), Chatchanoi Sitbenjama (Victoire), Aikpracha Meenayothin (Défaite), Nong Bee Kiatyongyut (Défaite), Puja Sor Suwanee (Défaite), Thongchai Thor Silachai (Défaite) !

 

LES COMBATS DE « SAM O D'AYUTTHAYA » ONT SOUVENT ENFLAMMÉ LE PUBLIC DU STADIUM DU RADJA

 

Orono a remporté la ceinture de champion du Radja en 112 lbs contre le puissant Kwanpichit 13Reanresort (Champion du Radja). Il a été également champion du monde S1, champion du monde WMA et champion du monde WPMF.

 

CHAMPION DU RADJA, CHAMPION DU MONDE S1, CHAMPION DU MONDE WPMF, CHAMPION DU MONDE WMA

 

En 2014, Orono (30 ans) a battu le jeune Sofiane Bougossa au show Best Of Siam 5 à Paris. Orono est venu combattre de nouveau en France en 2018 où il a perdu par KO contre le champion Mohamed Galaoui au gala TEK Fight et en 2019 à La Nuit Du Muay Thai, il a perdu aux points face à Giovanni Boyer.

 

LE COMBAT ENTRE ORONO ET BOUGOSSA A ÉTÉ L'UN DES PLUS ÂPRES DE LA SOIRÉE DU BEST OF SIAM 5

 

Orono Muangsima avait une réputation de « Bad Boy » car il a souvent eu des problèmes avec la justice. Sa plus grosse affaire médiatique fut en 2013, lorsque la police est venu l'arrêter au stadium du Radja juste après son combat. Il avait été accusé de cambriolage par son ancienne fiancée, une boxeuse hongroise qui a déclaré avoir été cambriolée dans sa chambre de la somme de 200 000 bahts (Argent liquide, caméra vidéo, appareil photo, bijoux). Orono a toujours nié le vol de ces objets et de l'argent en disant que c'était deux amis à lui, qu'il avait hébergé pour une nuit, qui avaient fait ce cambriolage dans l'appartement qu'il partageait avec sa fiancée...

La dernière affaire du sulfureux Orono est sa suspension pour dopage. Orono Muangsima a officiellement été suspendu d'événements sportifs internationales pendant 4 ans, du 3 mars 2019 au 3 mars 2023. Le Bureau de contrôle du dopage des sports français a détecté dans les urines de M. Wisoramai des substances dopantes. Ce contrôle a été effectué après son combat au show TEK Fight, le 3 mars 2018 en France...

 

Orono Sor Sakulphan (Tawane), de son vrai nom Watit Raksajun, est né le 8 juin 1986 dans le village de Talaenoi qui se trouve dans la région de Phatthalung au sud de la Thaïlande. Watit est issu d'une famille de cinq enfants dont plusieurs sont devenus des boxeurs. Son grand frère Naysomkit Raksajun, né le 29 juin 1982, fut un grand champion qui a combattu sous le nom de Sakapetch Sor Sakulphan (Ingram Gym).

Watit a d'abord combattu en portant le nom de Sakathong Kietkisikida dans le petit camp de son père. A l'âge de 15 ans, il a intégré le camp Sor Sakulphan de Khru Somchai Sakulphan qui est situé à Kanchanaburi (Région centre de la Thaïlande à 150 Km de Bangkok) et adopté le nom de combattant de Orono Sor Sakulphan. Il était surnommé « Sam O Muang Kan » (3 O de la ville de Kanchanaburi).

Orono, avec son frère, a ensuite combattu pratiquement toute sa carrière pour le camp Sor Sakulphan.

Le Sor Sakulphan Gym était un camp de grands combattants qui comprenait des champions comme Saengphet Sor Sakulphan (Champion du Radja en 108 lbs, champion du monde WBO en boxe anglaise), Michael Sor Sakulphan (Champion du Lumpinee en 115 lbs, champion du Monde WMC), Mithaï Sor Sakulphan (Champion du Lumpinee en 130 lbs), Pornpitak Sor Sakulphan (Champion du Lumpinee en 126 lbs) et Sakapetch Sor Sakulphan.

 

SAENGPHET SOR SAKULPHAN, MICHAEL SOR SAKULPHAN, SAKAPETCH SOR SAKULPHAN, MITHAI SOR SAKULPHAN

 

Sakapetch est devenu une grande star en remportant la ceinture du Lumpinee en 130 lbs contre Singdam Kiatmuu9, la ceinture du Lumpinee en 135 lbs contre Samranchai 96 Peenong, la ceinture du Radja en 130 lbs contre Yokthanu Petchnangnut et il a remporté en 2002 le fameux Tournoi Mitsubishi. Sakapetch a ensuite représenté pendant plusieurs années le célèbre camp Ingram Gym à Bangkok. Sakapetch a aussi battu des grands champions tels que Orono Wor Petchpun, Yodsaenklai Petchyindee, Jean-Charles Skarbowsky (Arrêt de l'arbitre), Lakhin Sakjaowee, Khunphinit Kiattawan.

 

SAKAPETCH A SOUVENT FAIT LA UNE DES MAGAZINES SPÉCIALISÉS

 

SAKAPETCH EST L'UN DES RARES CHAMPIONS A AVOIR BATTU PAR ARRÊT DE L'ARBITRE LE PUNCHEUR « CHONG SKARBOWSKY »



Orono Sor Sakulphan a remporté la ceinture du stadium du Radja en 112 lbs et battu les champions Saenchainoi Toyotarayong, Komphet Petchrajabhat, la star Thongchai Thor Silachai et mit KO le terrible Bowee Sor Udomson !

LE JEUNE CHAMPION DU RADJA ORONO SOR SAKULPHAN EST LA FIERTÉ DE LA FAMILLE RAKSAJUN



« SAM O MUANG KAN » EN ACTION AU STADIUM DU RADJA



DEUX ORONO DANS LE MÊME SHOW DU PROMOTEUR SONGCHAI RATANASUBAN, LE MERCREDI 18 JUIN 2003, AU STADIUM DU RADJA. ORONO MUANGSIMA A BATTU PAR KO CHATCHANOI SITBENJAMA ET ORONO SOR SAKULPHAN A BATTU SAENCHAINOI TOYOTA RAYONG

 

AU SHOW ONE SONGCHAI, LE JEUDI 24 JUILLET 2002, AU STADIUM DE BOXE RATCHADAMNOEN, ORONO SOR SAKULPHAN A BATTU LE LÉGENDAIRE THONGCHAI THOR SILACHAI ET ORONO MUANGSIMA A PERDU FACE À PONGSINGH KIATCHANSINGH

 

3 ORONO, 3 SAM O, ORONO MUANGSIMA, ORONO WOR PETCHPUN, ORONO SOR SAKULPHAN

 

Orono Eminent Air, de son vrai nom Narawut Thumilamnaode, est né le 15 janvier 1988 dans le village de Ban Khok Phek de la région de Sisaket. Formé dans le camp Chor Thanaphon, il a d'abord combattu sous le nom de Orono Chor Thanaphon. Puis, il a intégré le fameux camp Eminent Air à Bangkok. Il a représenté le Eminent Air Gym pendant plusieurs années.

Le Eminent Air Gym de M. Somboon Niruttimetee comprenait des grands champions comme Tapaothong Eminent Air (Champion du Lumpinee, champion TV7), Neugthep Eminent Air (Champion du Lumpinee, champion du monde WMC), Rung Ubon Eminent Air (Champion d'Omnoi), Satanfaa Eminent Air (Champion TV7), Chook Eminent Air (Champion TV7), Kongfah Udonmuang (Champion du Lumpinee) et la superstar Jomhod Eminent Air (Champion du Radja, champion TV7, champion du monde S1, champion du monde M-One).

Orono était un solide boxeur qui a fait beaucoup de combats très durs surtout au stadium TV7 de Bangkok, il combattait dans la catégorie des 118 lbs puis en 122 lbs. En 2008, Orono est arrivée en finale du réputé tournoi Tiger Ciment TV7 (Muayrop Poun Seua), il a perdu aux points contre Thongsuk Singpatong. Orono a battu au stadium TV7 des combattants comme Nongbee Sitsarawatjiraphong (KO), Keng Siam Nor Sri Phueng. Jairak Sor Kamsingh, Singseuk Tedeed 99, Mahaiswan Sakdinirandantan, Payakmeuasan, Payakusan Siyubon !

 

ORONO EMINENT AIR

 

ORONO A BEAUCOUP COMBATTU DANS LE CÉLÈBRE STADIUM TV7. EN 2008, IL A ÉTÉ FINALISTE DU TOURNOI TIGER CIMENT TV7



Orono Sitbenjama (Thor Bangsaen), de son vrai nom Tongchai Podram, est né le 17 mars 1991 dans la ville de Lumpuk dans la région de Buriram. Il a été formé au camp Por Plukram à Buriram. Son premier nom de combattant était Kaenpetch Por Plukram.

Ensuite, il a intégré le camp Sitbenjama dans la province de Chachoengsao et prit le nom de Orono Sitbenjama. Le Sitbenjama Gym est le camp de la star Chatchanoi Sitbenjama (Champion du Radja, champion du monde WMC, champion du monde S1).

Orono était surnommé « Sam O Phoukhaofay » (Le volcan 3 O) et combattait dans la catégorie des 115 lbs. Dans les grands stadiums de Bangkok, il a battu des champions comme Chatpetch Kiatitawon (KO), Khochasanoi Singkhlongsi, Saenthanong Thor Silachai (KO), Lamnampong Sitkhumeuk, Daenjandee Djandeeloha, Thaweesak Singkhlongsi, Kongpanlek Sakamnuay, Taewa Sitkhunma.

ORONO SITBENJAMA COMBATTAIT AUSSI SOUS LE NOM DE ORONO THOR BANGSAEN



Orono Yong 101, de la région de Roi Et, a 26 ans, il a combattu ensuite sous le nom de Kong Danai Sor Sommai. En 130 lbs, dans les années 2010, il était bien classé dans les stadiums du Lumpinee et du Radja où il a battu des bons combattants tels que Muangfahlek Por Phetsiri, Extra Sor Sirilack, Cholasit Kiatpoonphol, Sakchainoi M.U. Den, Sirimongkol P.K. Saenchai Muay Thai Gym, Kochasarn Wor Wiwattananon, Yodsiam Sor Jor Vichitpedriew, Yamean Sor Jor Vichitpedriew, Changsuk Kiatsongrit.

 

ORONO YONG 101 ALIAS KONG DANAI SOR SOMMAI

 

Orono Tor Taotai, de la région de Uttaradit, combat souvent dans le circuit Max Muay Thai, dans la catégorie des – 70 Kg, il a battu notamment Petchsayrung Sitjasayrung et combattu pour la ceinture The Champion Muay Thai contre Boonlung Puifoeman qui l'a battu aux points. Orono a aussi beaucoup combattu contre des combattants étrangers tels que l'australien Hayden Lyon (Défaite), les américains William Whipple (Défaite) et Warren Stavone (Défaite), le français Jean Savigny (Victoire), le brésilien Daniel Morales (Défaite), l'anglais Joshua Hill (Défaite), l'argentin Brian Alleveto (Défaite), l'ukrainien Artur Zakirko (Défaite), le suisse Gligor Stojanov (Victoire).

 

ORONO TOR TAOTAI COMBAT ÉNORMEMENT DANS LE CIRCUIT MAX MUAY THAI

 

Orono Thor Tamararit Gym, de son vrai nom Kiattipong Kumsawat, est de Sa Keo, il a 23 ans. Orono est un vrai phénomène, il n'est pas grand mais très vaillant, dans sa catégorie en 108 lbs, il combat souvent au stadium du Radja et au stadium Max Muay Thai de Pattaya. Orono a battu notamment Petchmaesot Or Sanitphan, Bigben Talatkondeunpleonmuang, Komfek N.P. Boxing Gym (KO).

 

ORONO THOR TAMARAIT GYM EST UN PETIT GABARIT TRÈS PUISSANT



Orono Chor Petchmuangkhon vient de Nong Bua Lamphu, c'est un jeune de 18 ans qui monte actuellement dans le circuit des stadiums de Bangkok dans la catégorie des 118 lbs, il a été champion de la province de Buriram en 108 lbs en 2019.

ORONO CHOR PETCHMUANGKHON

 

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium