SPECIAL FIGHT CARD BEST OF SIAM 10

AU STADIUM DU RATCHADAMNOEN A BANGKOK

JEUDI 23 FÉVRIER 2017

By Serge TREFEU

(Photo montage Brandon Sivo)




 

Jean-Charles Skarbowsky et Hakim Didda ont fait de nouveau très fort pour le début d'année 2017 avec un Best Of Siam organisé dans l’enceinte du mythique stadium de Bangkok, le Ratchadamnoen. Cette fois-ci, cette superbe soirée se déroulera un jeudi soir, le jour le plus important dans les soirées du stadium du Radja, preuve que le Best Of Siam fait dorénavant partie des grands événements pugilistiques en Thaïlande.

En effet, le Best Of Siam 8 avait eu lieu le 27 mai 2016 au stadium du Radja. Une date qui tombait un vendredi soir et officiellement le stadium du Radja est fermé le vendredi (Les jours d'ouvertures du stadium du Radja sont le Lundi, le mercredi, le jeudi et le dimanche. Les jours d'ouvertures du stadium du Lumpinee sont le samedi, le mardi et le vendredi). Les fans et parieurs thaïlandais n'étaient pas venus assister au gala organisé par les promoteurs français, préférant certainement une grosse soirée qui se déroulait le même jour au stadium du Lumpinee...

Le Best Of Siam 10 sera de nouveau un France contre Thaïlande avec la collaboration du directeur du stadium du Ratchadamnoen, M. Prai Panyalakshana et M. Jit Cheosakul, le petit-fils du fondateur du stadium du Ratchadamnoen M. Chalerm Cheosakul. Deux hommes très influents dans le monde du Muay Thai.

 

M. PRAI AVEC JEAN-CHARLES SKARBOWSKY

 

Lors de cet événement, une ceinture du stadium du Radja sera en jeux. Ainsi que quatre ceintures de champion du Monde WBC. Aussi, les combats d'encadrements seront des matchs entre champions thaïlandais ce qui nous promet une superbe soirée de pure Muay Thai !

Le premier français qui a tenté de remporter une ceinture du Radja fut Mickael Piscitello en 2010 qui a affronté le thaïlandais Aikchanachaï, il s'était incliné aux points. Aujourd'hui, il est vrai que cette ceinture mythique est devenue un peu plus accessible qu'à l'époque où le premier étranger de l'histoire l'a conquis.

Le premier non-thai qui remporta une ceinture d’un grand stadium thaïlandais fût le légendaire japonais Toshio Fujiwara (141 combats, 126 victoires dont 104 victoires par KO) issu du célèbre club Mejiro Gym à Tokyo. Combattant exceptionnel, il affronta et vaincu chez eux les plus grands champions thaïlandais comme Rungnapa Sitsomsak, Charanpon Sotai, Pud Pad Noi, Siri Monkon Ruksilapat. En 1978, au Japon, il a battu le thaïlandais Mongsawan Lokchaman par KO pour le titre du Radja en 130 lbs et il est devenu ainsi le premier étranger à gagner une ceinture du stadium du Ratchadamnoen !

Ensuite, plusieurs combattants japonais ont gagné cette ceinture, en 2001, Kozo Takeda et Hitoshi Ogasawara, au Japon. Et en 2011, toujours au Japon, Hiroki Ishii qui a défendu deux fois victorieusement sa ceinture du Radja en - 63 Kg 500 au Japon.

Deux français, Aziz Hlali et Anthony Defretin, ainsi que le belge Youssef Boughanem, ont échoué pour le titre du Radja en 2016, lors du Best Of Siam 8, le 27 mai 2016. Mais le grand champion Youssef Boughanem est finalement rentré dans l’histoire du Muay Thai en décrochant ce titre suprême le 31 août 2016. Le belge a battu par KO Komphetlek Lookprabat accrochant ainsi une deuxième ceintures d'un grand stadium de Bangkok après avoir remporté celle du stadium d'Omnoï en 2015 !

Le tenant du titre dans la catégorie des 67 Kg est le jeune Manaowan Sitsongpeenong qui a conquis la ceinture du Radja en battant Azize Hlali. Pour affronter et espérer enfin ramener ce titre élogieux en France, qui de mieux placé peut réaliser ce rêve ?

Le numéro 1 français toute catégorie confondue, bien-sûr, j'ai nommé Fabio Pinca, « The Iron Fist ». Bien qu'il n'ait pas rencontré des champions thaïs ces deux dernières années, la star française est certainement le combattant étranger qui mérite le plus de disputer une ceinture d'un grand stadium de Bangkok. Car depuis une dizaine d'années Pinca a affronté et battu les meilleurs champions thaïlandais de sa catégorie.

Enfin, les combats pour les ceintures de champion du Monde WBC seront deux affrontements franco-thai entre le grand champion Jimmy Vienot et Petchwanlop, le redoutable Rafi Singpatong contre Singsuriya, une rencontre entre le phénoménale belge Yassine Boughanem et Benz RSM, et un match 100 % thaï entre les champions Phanpayak Sitjatik et Khaimukkao Por Thairungreankamai !

Le show sera retransmis par la chaîne française Kombat Sport avec les deux célèbres commentateurs Kamel Khemili et Kamel Jemel.

 

 

Le plateau en détaille de cette soirée mémorable !



FABIO PINCA VS MANAOWAN SITSONGPEENONG - 67 Kg

CEINTURE DU RADJA



Fabio Pinca (124 combats professionnels, 98 victoires, 22 défaites, 4 nuls, champion du Monde WBC, ISKA et MT, Champion d'Europe WPKC, champion Intercontinental WBC, vainqueur du Tournoi Isuzu Thai Fight) est le numéro 1 mondial actuel dans sa catégorie. Ce formidable combattant est au top niveau depuis maintenant une dizaine d'années. C'est certainement le boxeur le plus doué de sa génération, un combattant hors norme qui a affronté tous les grands champions thaïlandais d'aujourd'hui, une star aussi bien en France qu'à l'étranger. Il a battu des pointures telles que Keansak Sor Ploenchit, Sudsakorn Sor Klinmee, Bovy Sor Udomson, Danthai Siangmanasak, Singmanee Sor Srisompong, Petchmonkong Petchfocus, Big Ben Chor Praram, Malaipet Sasiprapa, Diesellek Aodonmuang et c'est le seul européen à avoir battu la star Seanchai Sor Kingstar, rien que ça !

Fabio Pinca a également battu les meilleurs champions étrangers comme Mustapha "Totof" Youcef, Raouf Beliouz, Hassan Ait Bassou, Rafi Zouheir, Youssef Boughanem, Mosab Amrani, Mehdi Zatout, Bobo Sacko, Andrei Kulebin, Liam Harrison, Azize Hlali, Reece McAllister.

Il a aussi fait des combats de folie face à des terreurs des rings comme Attachai Fairtex, Kaopong Lek, Sittichai Sitsongpeenong, Aikpracha Meenayothin, Saiyok Pumpanmuang, Giorgio Petrosyan et Kem Sitsongpeenong. Le français avait rencontré Kem en finale du Tournoi Thai Fight 2011, le thaïlandais avait gagné aux points dans un match très serré...

« Iron Fist » est un guerrier au mental hors du commun, il est aussi fort avec ses poings qu'avec ses jambes, très complet, il fait mal, très mal, et ses adversaires se souviennent toujours de ses frappes après un affrontement face à lui...

Fabio Pinca a combattu de nombreuse fois en Thaïlande et lorsqu'il a remporté la ceinture du fameux tournoi Thai Fight en 2010, il est devenu célèbre dans tous le pays. Les aficionados du Muay Thai l'ont surnommé « Muken Snaipeur Yoshi Hiro », « Le Super Héros Sniper Yoshi Hero ». Yoshi est un super héros d'un jeu vidéo japonais et le mot « sniper » est donné pour la précision des coups que Pinca inflige à ses adversaires !

Après un arrêt de plus d'un an pour cause de blessure, Fabio Pinca est revenu sur le ring encore plus fort et plus déterminé. En 2015, il a vaincu la star française actuelle de sa catégorie, Bobo Sacko, remporté une ceinture de champion du Monde Kombat League MT en Italie, en battant par KO l'italien Mauro Serra, et battu l'espagnol Edye Ruiz en Espagne.

Aussi , Fabio Pinca a fait une année 2016 remarquable en gagnant tous ses combats. Son unique défaite a été contre le chinois Tie Yinghua, en avril, en Chine, une défaite litigieuse qui n'entache en rien son incroyable palmarès. En janvier 2016, il a défendu avec succès sa ceinture Lion Fight (Gagné en 2013) contre l'anglais Charlie Peters aux États-Unis, en mars, à Tours, en France, il a battu l'autre star française en - 67 Kg, Azize Hlali, au mois de mai, en Angleterre, il a vaincu l'anglais Reece McAllister et empoché la ceinture de champion du Monde ISKA, en juillet, en Chine, il a remis les pendules à l'heure en battant le champion chinois Yang Zhuo, en septembre, à Paris, il a battu le grand champion Bielorusse Andrei Kulebin, en octobre, dans le fief du champion anglais Liam Harrison, le français s'est imposé superbement face à la star anglaise et en décembre, en Allemagne, au Glory 36, il a battu pour la deuxième fois le hollandais Mosab Amrani !

Manaowan (Champion du Radja, Vainqueur du Tournoi Muay Thai 4 Man) est un jeune champion de 19 ans qui s’entraîne au fameux camp Sitsongpeenong Gym, le camp de la star Sittichai. Manaowan est l'actuel champion du stadium du Radja en 147 lbs (- 67 Kg), une ceinture qu'il a remporté le 27 mai 2016 dans le cadre du gala Best Of Siam 8 à Bangkok où il a battu le français Azize Hlali aux points. Manaowan défendra donc son bien contre la star française Pinca !

Le 5 mars 2016, à Pattaya, Manaowan avait remporté aussi la ceinture du tournoi Muay Thai 4 Man en - 70 Kg en battant le champion Chok Eminentair en finale. Manaowan a également combattu en 2015, au Lumpinee, pour les ceintures vacantes du Lumpinee et de Thaïlande en 147 lb contre Mangkonphet Sor Kaitwat qui l'a battu aux points.

Le 22 octobre 2016, Manaowan est venu pour la première fois combattre en France dans le gala Nuit des Challenges 16 à Lyon, il s'est incliné aux points face au redoutable champion français Dylan Salvador. Le 17 décembre 2016, en Chine, il a perdu aux points face au champion chinois Liu Xiangming.

Manaowan connaît bien les combattants français car il a aussi battu en Thaïlande par KO Greg Petchsaman du Team à Youssef Boughanem et aux points Valentino Thibault du Max Sport Gym.

Avant son combat contre Fabio Pinca, le thaïlandais a un autre gros client à affronter le 28 janvier 2017 en France. Manaowan viendra défier le français Morgan Adrar sur ses terres où celui-ci défendra sa ceinture de champion du Monde WBC en – 67 Kg.

Manaowan a déjà battu des combattants tels que Abbas Luksuan, Suadam Kongsitha, Bandonlek Wor Phetphou, Sakettong Tonminburi, Sakyaipha Sitsongpeenong, Phetsanguan Sor Yupinda, Winaylek Kongfayfah, Sangtangnoi Tanasuranakorn, Rambo Petchpokhao, Teetong Por Rungsawat, Chok Eminentair !


 

YASSINE BOUGHANEM VS BENZ RSM ACADEMY + 105 KG

CEINTURE MONDIALE WBC



Yassine Boughanem (Champion du Monde WPMF, champion du Monde WKPL, champion du Monde Pattaya Boxing stadium, Vainqueur du Tournoi Super Muay Thai) est un superbe fimeuu (Technicien), ce qui est assez rare dans la catégorie des poids-lourds. Ce jeune champion a fait la plus grande partie de sa carrière en Thaïlande, a seulement 21 ans il a déjà effectué 155 combats pour 116 victoires et battu des redoutables thaïlandais comme Bernueng Topkingboxing, Panom Topkingboxing, Kiatchai Singwancha, Karuhat Eakchumpon et Dejrit Poptheeratham ainsi que des champions étrangers tels que Mike Sityodtong (KO), Thomas Alizier, Emmanuel Payet, Malik Aliane (KO), Yuksel Ayaydin, Sami Bachar !

Yassine a fait une belle année en 2016, il a remporté au mois d’août le tournoi Super Muay Thai poids lourd en Thaïlande, en battant ses deux adversaires par KO, l'irlandais Liam John Mackendry et l’américain Steven Bank. Yassine a battu aussi au gala Kerner Thaï le champion Sami Bachar. Sa seule défaite fut lors du Best Of Siam 8, au mois de mai, au Radja, pour la ceinture de champion du Monde WBC contre le thaïlandais Benz. Mais il a prit une magnifique revanche face au thaïlandais en le battant aux points dans le cadre du gala Best Of Siam 9, en octobre à Paris. Pour la belle, entre ses deux colosses des rings, le choc sera encore explosif avec la ceinture WBC en jeu !

Benz (81 combats pour 55 victoires, 23 défaites et 3 nuls, Champion du Monde WBC, Champion du Monde WMF, Vainqueur du Tournoi Super Muay Thai) a 20 ans, il pèse 119 Kg, il s’entraîne au camp RSM Academy à Bangkok, un camp High Tech situé au 3ème étages d'un building dans le quartier de Thong Lor. Benz a baigné dans le monde du Muay Thai depuis l'age de 5 ans. Ses parents travaillaient au stadium du Lumpinee (Ancien Stadium), ils vendaient des tickets à l'entrée du stadium.

A 18 ans, en 2014, il a remporté une ceinture de champion du Monde WMF.

Ce jeune poids lourd thaï a une boxe très agressive, il attaque fort dès le premier round, il est surnommé "Benz Sip Winaatii (10 secondes)" depuis qu'il a mis KO en 10 secondes, en février 2016, le malaisien Mohamed Hassan Bin !

Le 27 mars 2016, il a remporté le tournoi Super Muay Thai (Promotion Buakaw) en battant en finale le russe Nikolav Gussev. Le 27 mai 2016, au stadium du Ratchadamnoen, le thaïlandais a battu Yassine Boughanem et remporté la ceinture de champion du Monde WBC. Son dernier combat, il l'a fait en France, en octobre 2016. Au gala Best Of Siam 9, Benz a perdu la revanche contre Yassine Boughanem. Benz a déjà battu des combattants étrangers tels que Peter Rompothong, Alex Chainoy, Satuyan Ailechi (KO)...


 

RAFI SINGPATONG VS SINGSURIYA SAKCHAICHOTE - 63 KG 500

CEINTURE MONDIALE WBC



Rafi Singpatong (Champion du Monde WBC et WMC, Vainqueur du Tournoi Muay Thai Fury, Vainqueur du Tournoi Max Muay Thai ceinture Argent ) fait partie des derniers baroudeurs des rings, devenus très rares, qui font leur carrière au Royaume du Siam en affrontant les meilleurs combattants thaïlandais du moment. Pas à pas, il fait son chemin en s'imposant durement dans le circuit thaïlandais et depuis 2014 son ascension est fulgurante. Aujourd'hui, il commence à être très coté en Thaïlande car son style combatif et agressif plaît énormément aux parieurs. Lorsque la machine se met en marche, ce boxeur au visage imperturbable, impassible, est comme un rouleau compresseur qui broie ses adversaires, son surnom de combattant pourrait être "Yeuakyen Bot" (L'impassible Broyeur) !

Rafi a déjà rencontré la crème des champions actuels, il a fait match nul contre le redoutable Rungrat Naratrikul (Champion du Radja, Champion TV7, Champion du Monde WMC), il a battu par KO l'un des meilleurs champions actuels, Saen Parunchai, qui a remporté la ceinture du Lumpinee en 126 lbs en 2015 et qui est l'un des rares combattants à avoir battu deux fois la superstar Phanpayak, Rafi a également battu par KO le champion du Radja en 154 lbs Nawee Eagle Muay Thai, il a vaincu aussi Jaknalonglek Tor Silachaï (Champion du Lumpinee) aux points, Sangfah Silalaï (Champion du Radja) par KO, Dejteewada Sitikoon (Le frère du champion TV7 en 140 lbs Ritteewada) par KO, Seangsakda Lookbanyai par arrêt de l'arbitre et aux points en Kard Chuek (Sans les gants), Fahmankol Sitparnsak (N° 8 TV7) aux points, Kompetch Lukjaomaesaiwaree par KO, Nakornsri Elite Fight Club par KO, Senkeng Kiatjaroenchaï par KO, Inseetong Por Pinnapat (N° 2 Omnoi) aux points, Moo Chalamkraw (Champion du Sud) aux points !

Avec Youssef Boughanem, Rafi est l'un des rares "Farang" (Étranger) à pouvoir rivaliser aujourd’hui avec l'élite des champions thaïlandais chez eux. Pour preuve, les thaïlandais lui ont déjà donné trois fois l'occasion de remporter une ceinture importante en Thaïlande. La première fois, pour le fameux tournoi Fooktien Group où il a perdu en finale, la deuxième fois pour une ceinture du stadium Omnoi, il a perdu par arrêt sur blessure après avoir effectué un match de folie et enfin pour le titre suprême au stadium du Lumpinee qu'il a perdu aux points de justesse !

Le 3 septembre 2016, Rafi a eu l'honneur de disputer une ceinture du stadium Lumpinee en 140 lbs (- 63 Kg 500), c'est un rare privilège que les thaïlandais ont offert jusqu'à maintenant à seulement une poignée de combattants étrangers. Juste huit étrangers ont combattu pour la ceinture du Lumpinee, Ramon Dekkers en 1992 (Défaite), Mourad Sari (Victoire) et Stéphane Nikiéma (Défaite) en 1999, Farid Villaume (Défaite) et Kamel Jemel (Défaite) en 2010, Abdellah Mabel (Défaite) en France en 2010, Damien Alamos (Victoire) en 2012 et Ito Nakatake (Défaite) au Japon en 2014.

Pour la ceinture du Lumpinee face à Pongsiri Por Siripong (Champion du stadium TV7) Rafi s'est incliné aux points après une terrible bataille dans laquelle son adversaire a terminé la tête ensanglantée, ouvert de plusieurs centimètres sur le dessus du crane. Le thaïlandais a eu 15 points de sutures après son match contre le français.

Le dernier combat en France de Rafi, lors du Best Of Siam 9, au mois d'octobre 2016, s'est mal terminé car il a perdu par KO face au dangeureux Chujaroen Dabrasarakham (Champion du Lumpinee, Vainqueur du Tournoi Fooktien group). Mais un mois après, en décembre, en Thaïlande, au Lumpinee, il a mis KO le thaïlandais Chalamthong Sitpanont (N° 4 TV7) en détruisant les jambes de son adversaires au deuxième round.

Rafi mettra son titre de champion du Monde WBC en jeu face au thaïlandais Singsuriya, un titre qu'il a conquis le 27 mai 2016, au stadium du Radja lors du Best Of Siam 8, où il a battu Aranchai Pran 26.

Singsuriya (Le Lion ensoleillé) Sakchaichote est un jeune combattant de 22 ans (98 combats, 73 victoires, 23 défaites, 2 nuls) qui vient de Sukkhothai, dans le nord de la Thaïlande. Il s’entraîne au camp Tedeed 99 à Bangkok au côté de la star Superbank Sakchaichote. Singsuriya est actuellement classé N°5 au stadium du Radja en 147 lbs.

Singsuriya a déjà affronté un champion français, en 2013, il est venu combattre à Bordeaux dans le gala Impact Fight Night. Il s'était incliné aux points dans un match très serré face à la jeune star Damien Alamos. Mais ensuite, Damien Alamos pour la défense de sa ceinture du Lumpinee en 140 lbs avait battu par KO Singsuriya.

Singsuriya fait parti du Top 5 des champions des stadiums de Bangkok, il a participé en 2012 au fameux tournoi Isuzu, tournoi très relevé qui a lieu dans le célèbre stadium d'Omnoi. Ce combattant a une boxe propre, c'est un solide encaisseur avec des bons enchaînements en poing, il est surnommé « Bowee 2 » par les fans de Muay Thai. Il a battu des champions tels que Krengkray Thor Silachaï, Chookdee Por Pramuk (KO), Chartshy Kiatyongyuth, Senkeng Jor Noparath et Wacharalek Or Kwanmuang.

En septembre 2016, au stadium d'Omnoi, il avait battu par KO Nawee Poweroofphuket mais la décision fut annulée car l'arbitre a estimé que Nawee avait fait un « Lom Muay » (Combat arrangé). Au mois d'octobre, Singsuriya a combattu en Chine où il a battu un champion Chinois de la ville de Nanchang. Et en décembre, au stadium de Rangsit, il a perdu aux points face au solide Khunsuk Eakbangzai.



 

JIMMY VIENOT VS PETCHWANLOP SITSONGPEENONG - 72 KG 500

CEINTURE MONDIALE WBC



Jimmy Vienot (Champion du Monde WPMF, Champion d'Europe, Champion Thai Tournament, Champion de France) est un boxeur complet en pleine ascension qui ne cesse de progresser ces dernières années, ses belles techniques et surtout son mental sur le ring font de lui aujourd'hui un adversaire très redouté malgré son jeune age. Jimmy Vienot a déjà battu des champions comme Morgan Adrar, Kaiss Najim, Lahoucine Idouche, Guimba Coulibaly, Rafi Bohic, Dmitry Varats, Mohamed Souane, Johane Beausejour, Gaétan Dambo. C'est un boxeur qui accepte tous les défis, il a affronté la crème des champions thaïlandais, Singmanee Kaewsamrit, Petboonchu FA Group, Pakorn Sakyotin, Yodwicha Por Boonsit (Deux fois), Chanajon PK Saenchai Gym.

Le jeune Jimmy Vienot a fait une année 2016 exceptionnelle en remportant pratiquement tous ses combats. La seule défaite qu'il a concédée a été face à la terreur thaïlandaise Yodwicha contre lequel il a perdu aux points dans un match très serré. Vienot a battu les champions Yasid Boussaha, Johane Beausejour, Gaétan Dambo, Mustapha Yasar (KO), Mohamed Souane, il a vaincu le champion actuel du Lumpinee en 147 lbs, Yodpayak Sitsongpeenong et surtout en octobre, au Best Of Siam 9, il a battu l’épouvantail de la catégorie des – 72 Kg, le puncheur Super X. Enfin, Jimmy Vienot a terminé l'année en apothéose en remportant la ceinture de champion du Monde WPMF à Bangkok. Le 4 décembre, lors de la fête du Roi, il a terrassé le brésilien José Neto au deuxième round. Le champion français est vraiment en forme !

Petchwanlop Sitsongpeenong (147 combats, 121 victoires, 24 défaites, 2 nuls) de son vrai nom Sathit Yototharak est un jeune combattant de 22 ans qui vient du sud de la Thaïlande de l’île de Phuket. Petchwanlop s’entraînait au camp Petchyindee Academy avant d'intégrer le Sitsongpeenong Gym. Ce longiligne boxeur est un dangereux combattant aussi fort avec ses puissants middles qu'avec ses coups de coude.

Petchwanlop est actuellement classé N° 4 au stadium d'Omnoi et N° 6 au stadium du Lumpinee en 154 lbs. Petchwanlop a battu des combattants tels que Phetmanee Dabransarakam (KO), Sennabha Thor Sangtiannoi, Raruang Lukjampachai, Buakiew Por Pongsawang, Palangchoke Mor Rachapatmoobaanjombueng (KO), Fahsai Chang Muaythai Gym, Yodbuangarm Sor Chokekijchai (KO), Saenpetch Saengmorakot (KO), Suayngarm Phumpanmuang (KO).

Petchwanlop a fait une excellente année 2016 en remportant cinq victoires sur ses sept combats. La plupart de ses matchs ont été effectué au stadium d'Omnoi. Le 3 janvier, il a battu par KO au deuxième round Palangchoke Mor Rachapatmoobaanjombueng. Le 13 avril, il a vaincu aux points Fahsai Chang Muaythai Gym. Le 22 avril, il a mis KO au troisième round Yodbuangarm Sor Chokekijchai. Le 23 juillet, il a terrassé Saenpetch Saengmorakot au troisième round avec un magnifique High Kick. Le 13 août, il a électrocuté Suayngarm Phumpanmuang avec un coup de coude gauche au troisième round. Le 17 septembre, il a perdu la revanche face à Buakiew Por Pongsawang qu'il avait battu en 2015. Et pour son dernier combat, le 26 novembre, il s'est incliné aux points face à Arundej Tor Pran 26.

Petchwanlop est un solide combattant mais le jeune Jimmy Viennot a toutes ses chances de remporter la ceinture WBC. Car le dernier boxeur étranger que Petchwanlop a affronté fut le teigneux champion australien Toby Smith contre lequel il a perdu par KO au mois d’octobre 2015...


 

KHAIMUKKAO POR THAIRUNGREANGKAMAI VS PHANPAYAK SITJATIK - 61 KG 500

CEINTURE MONDIALE WBC



Khaimukkao (La perle blanche) (Champion du Radja en 130 lbs, champion de Thaïlande en 135 lbs, champion du Monde WBC en 130 lbs, champion du Radja en 126 lbs) a 25 ans, il est de Buriram dans le nord-est. Khaimukkao a fait sa formation dans le célèbre camp Sit O à Buriram, camp qui est aujourd'hui fermé. Ensuite, il a combattu pour le camp Chuwattana Gym à Bangkok, le camp du promoteur du Radja Chujaroen Raveeramwong puis pour le camp de l'ancien champion Watcharachai et enfin au camp Por Thai Rung Reang Gym à Bangkok. Maintenant, il combat pour le célèbre camp Petchyindee Academy.

Khaimukkao a été champion du Radja en 126 lbs en 2010, champion du Radja en 130 lbs et champion du Monde WBC en 130 lbs en 2012 en battant le solide Ekkarit Mor Krungthepthonburee (Ceinture du Radja et WBC en jeu), champion de Thaïlande en 135 lbs en 2015 en battant Bangpleenoi 96 Peenang et de nouveau champion du Radja en 130 lbs en 2016, une ceinture qu'il a remportée contre Kaewkangwan Prewayo, le 9 mai 2016. Khaimukkao a laissé sa ceinture du Radja en 130 lbs vacante pour monter de catégorie. Ce « Muay Khao » (Fort en genoux) est actuellement classé N°3 au stadium du Radja en 135 lbs.

En 2011, Khaimukkao a battu notamment le champion Ritidej Wor Wanthavee mais surtout fait deux affrontements mémorables contre le taureau des rings Seksun, il a perdu deux fois face à lui. Mais l'un des combats en 2011, au Radja, entre Khaimukkao et Seksun a été élu « Meilleur combat de l'année » au stadium du Ratchadamnoen !

Son dernier combat, Khaimukkao l'a fait le 22 décembre 2016, au stadium du Radja il a battu par KO au quatrième round Superball Tedeed 99.

Khaimukkao a vaincu beaucoup de champions, la liste est longue, il a battu Ritidej Wor Wanthavee, Ekkarit Mor Krungthepthonburee, Yuthachai Kiatpataraphan, Lekkla Tanasuranakon, Yokvitaya Phetsimean, Saksuriya Kaiyanghadaogym, Phetmorakot Wor Sungprapai, Phetthavee Sor Kitichai, Petch Mousapanmay (KO), Bangpleenoi 96 Peenang, Kwan Sor Ploenchit, Yodlekphet Or Pitisak, Rodlek Chaothalethong, Superball Tedeed 99 (KO) !

Phanpayak (Le Tigre Racé) (Vainqueur du Tournoi Shell Rimula) a 22 ans, il est de Surin dans le nord-est, Phanpayak s’entraînait dans un petit camp à Bangkok, le Sitjatik Gym. Aujourd'hui, il est dans le camp du célèbre promoteur du Lumpinee M. Tidipong Aomanun (Jartui), le Saengmorakot Gym dans le centre de Bangkok. C'est un camp qui a produit plusieurs grands champions où se trouvait le champion Petchasawin (Un Champion qui a combattu plusieurs fois au gala Best Of Siam) et le jeune prodige Yodwicha (Aujourd’hui dans le camp Kem Muay Thai Gym dans le nord-est). Au Saengmorakot Gym, il y a maintenant le champion Iquezang (Champion qui combat très souvent dans la fameuse organisation Thai Fight).

En 2015, Phanpayak a été le grand vainqueur du tournoi Shell Rimula organisé au stadium d'Omnoi et sponsorisé par les stations d'essences Shell, le vainqueur de ce tournoi gagne la somme de 250 000 bahts. Phanpayak a remporté la ceinture du tournoi Shell Rimula en 126 lbs, le 7 mars 2015, en battant en finale Kaonar P.K Saenchaigym. Phanpayak est actuellement classé N° 1 dans le ranking des champions de Thaïlande en 135 lbs.

Phanpayak est un excellent technicien mais qui a un peu le menton fragile, il a perdu par KO deux fois contre le puncheur Yodlekphet Or Pitisak et face à Thanonchai Poptheeratham...

Mais Phanpayak a battu de remarquable champions tels que Yokvitaya Phetsimuu, Mongkolkeaw Sor Sommai, Kaonar PK Saenchaigym, Fasatan Numsangkorsang (KO), Rodlek Jaotalaytong, Phet U-Tong Or Kwanmuang !

Son dernier combat, Phanpayak l'a fait le 1er janvier 2017, il a battu Phonek Mor Puwana au stadium du Ratchadamnoen.

 

 

 

 

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium