L’image contient peut-être : 16 personnes, dont ค่ายมวย ส.เพชร นางโท et Karuhas Supawan, texte
 
 

SAMRANSAK MUANGSURIN

THE IRON FIST

 

Samransak de son vrai nom Ran Kijram est né le 18 juin 1959 à Buriram, l'une des régions du nord-est de la Thaïlande qui a produit le plus grand nombre de champions de boxe.

Samransak est considéré par beaucoup de spécialistes comme l'un des plus gros puncheurs de l'histoire du Muay Thai. Son surnom de combattant était « Ay Matsaklek » (Le poing d'acier) car il avait une puissance phénoménale dans les poings.

C'était aussi un formidable « Muay Tone » (Encaisseur), Samransak a toujours fait des combats terribles face aux nombreux adversaires qu'il a affronté.

Samransak a représenté avec honneur son camp pendant des années, le célèbre Muangsurin Gym. Un camp qui se situait dans le quartier de Laksi à Bangkok. Le camp Muangsurin fut fondé par Khru Amornrat Rakwanich qui est décédé en 1981, c'est son fils M. Apirak Rakvanich qui a ensuite repris le camp.

Ce fameux camp était réputé pour le travail des poings car il a produit des grands champions en boxe anglaise tels que le légendaire Saensak Muangsurin qui fût Champion du Monde WBC à 25 ans après seulement trois combats professionnels, ainsi que Prayonsak Muangsurin (Champion du Monde OPBF), Tongta Kietwayupha et Jong Satiyengym !

Le Muangsurin Gym a formé également d'excellents champions de Muay Thai comme Srinarong Muangsurin, Raktae Muangsurin (Champion du Radja), Samsak Muangsurin, Den Muangsurin (Champion du Lumpinee, Champion du Monde), Jonrob Muangsurin, Khaosot Muangsurin, Saensucknoi et son frère le puncheur Chainoi Muangsurin.

Beaucoup de champions d'autres camps venaient se perfectionner en boxe anglaise dans ce camp, les immenses champions Coban « The Cruncher » Lookchaomaesaitong et Wangchannoi « Wonderman » Sor Palangchai se sont entraînés pendant longtemps au Muangsurin Gym.

Samransak Muangsurin a effectué une remarquable carrière, jusqu'à 33 ans, il a affronté tous les meilleurs combattants de sa catégorie, des grands champions tels que Kongtoranee Payakaroon, Samart Payakaroon, Sonsin Sitneunpayom, Saencheung Pinsinchai, Yoknoi Fairtex, Jomwo Chienggym, Mafeuang Weerapon, Panrit Luksirat, Chanchai Sor Tamrangsi, Chamophet Haphalang, Sanit Wichitkrengkrai, Saengsakda Kitikasem, Panomtuanlek Haphalang, Jaroenthong Kietbanchong, Coban Lookchaomaesaitong, Cherry Sor Waniche, Wangchannoi Sor Palangchai, Sakmongkol Sitchuchok, Samrantong Kietbanchong !

Samransak a fait environ 120 combats pour 90 victoires dont une cinquantaine remportés par KO !

En 1981, le 21 février, au stadium du Radja, un combat choc a opposé les deux hommes forts du moment qui étaient Samransak, 22 ans, et Kongtoranee Payakaroon, 21 ans, surnommé « Aynou Mahasadjan » (Le jeune prodige). Kongtoranee était déjà détenteur de plusieurs ceintures du Lumpinee. Mais Samransak a battu aux points le taureau Kongtoranee !

La revanche entre les deux frappeurs a eu lieu le 13 octobre, au Lumpinee, et Samransak a de nouveau battu aux points Kongtoranee.

Le 28 avril 1982, une soirée exceptionnelle de Muay Thai fut organisée lors de l'anniversaire du bicentenaire de Rattanakosin, la dynastie des Rois Chakri (Rama) qui est la dynastie actuellement régnante en Thaïlande. La dynastie Chakri a prit la succession des Rois d'Ayutthaya.

Une délégation de champions japonais a donc été invité à en découdre pour affronter une équipe thaïlandaise. Huit ceintures de champion du Monde WFMA étaient enjeu durant cet événement prestigieux qui a eu lieu au stadium du Ratchadamoen, un stadium plein à craquer avec 10 000 spectateurs !

Sur les huit titres, sept ont été remportés par les champions thaïlandais, la huitième ceinture a été gagné par un japonais qui avait affronté un champion de Corée du Sud.

Nongkhai Sor Prapasorn a gagné le titre en 130 lbs, Dieselnoi Chor Thanasurakarn celui en 135 lbs, Khaopong Sittuchai le titre en 147 lbs, David O Sot en 153 lbs, deux autres champions thaïlandais prirent le titre en 140 lbs et en 160 lbs. Et enfin, Samransak Muangsurin a remporté le titre en 122 lbs face au japonais Masayuki Yamamoto en le battant par KO au deuxième round !

Deux ans après ses victoires sur Kongtoranee, la superstar Samart Payakaroon, le petit frère de Kongtoranee, a vengé son grand frère, en battant aux points Samransak, le 15 avril 1983, au stadium du Lumpinee.

Cette même année, Samransak a affronté Sonsin Sitneunpayom, le 12 juillet, au Lumpinee, et il a battu le grand champion Sonsin. Ils se sont retrouvés de nouveau au Lumpinee, le 4 octobre, et Samransak l'a encore battu aux points. Sonsin a prit sa revanche en 1984, le 28 septembre, au stadium du Lumpinee où il a gagné aux points. Mais, le 9 novembre, au Lumpinee, Samransak a battu une nouvelle fois aux points Sonsin !

En 1983, Samransak a effectué son premier combat à l'étranger, aux États-Unis, à Los Angeles, où il a battu par KO l'américain Nelson Placentia.

En 1985, Samransak a remporté de belles victoires par KO, il a battu Nikom Phetpothong et Maewnoi Sitchang au troisième round, ainsi que les grands champions Saencheung Pinsinchai et Chanchai Sor Tamrangsi, Saencheung au deuxième round et Chanchai au premier round !

Samransak a gagné également un grand match aux points face à Yoknoi Fairtex.

Mais il a perdu des combats aux points contre des pointures comme Jomwo Chienggym, le 18 juin, au Lumpinee, Chamophet Haphalang, le 3 septembre, au Lumpinee, et Sanit Wichitkrengkrai, le 6 décembre, au Lumpinee.

Le 6 mai 1986, Samransak a rencontré le puissant Saengsakda Kitikasem qui l'a mit KO au 2ème round, c'est l'une des rares défaites de Samransak par KO...

Le 13 juin, au Lumpinee, Samransak et Saengsakda ont fait le combat revanche avec en plus la ceinture du Lumpinee en 126 lbs en jeu qui était détenue par Saengsakda. Les deux champions ont réalisé un match de folie qui a été élu « Meilleur combat de l'année en 1986 » . Dans ce duel de titan, Samransak a gagné par KO au cinquième round et remporté la ceinture du Lumpinee en 126 lbs !

Le 9 septembre, au Lumpinee, ils se sont retrouvés pour une troisième confrontation. Au premier round, le puncheur Samransak a décroché une droite fulgurante qui a mit KO Saengsakda !

A la fin de l'année, le 19 décembre, à l'Indoor Stadium Huamark de Bangkok, Samransak s'est s'incliné aux points face à Saencheung Pinsinchai pour une ceinture de champion du Monde en 126 lbs...

L'année 1987 fut chargée pour « Ay Matsaklek », le 6 février, au Lumpinee, il a fait un terrible combat contre Yoknoi Fairtex. Samransak a été compté dans le troisième round, il a fini la reprise difficilement. Mais au quatrième round Samransak a réussi à mettre KO Yoknoi !

Le 6 mars, au Lumpinee, il a perdu aux points contre le technicien Panomtuanlek Haphalang. Le 19 mai, les deux hommes se sont de nouveau affrontés au Lumpinee, Panomtuanlek a encore battu Samransak aux points.

Le 31 juillet, au Lumpinee, Samransak a retrouvé le multiple champion Chamophet Haphalang, Chamophet a gagné une nouvelle fois le combat aux points mais il a finit le combat très éprouvé, la tête ensanglantée...

Samransak a aussi perdu aux points, le 22 septembre, au Lumpinee, contre Bandone Sit Bangpradjan.

Un mois après, le 27 octobre, au Lumpinee, Samransak a battu aux points Payboun Fairtex. Puis, le 8 décembre, au Lumpinee, il a affronté le champion Sanit Wichitkrengkrai. Pour ce grand combat, un dumpan de 800 000 bahts était en jeu. Mais au final, le match s'est terminé par un nul...

La revanche a eu lieu, le 29 décembre, au Lumpinee, et Samransak a battu aux points Sanit !

En 1988, le 2 février, au Lumpinee, Samransak a battu aux points Tuanthong Loukdecha.

Au mois d'avril, Samransak s’est envolé pour le Japon pour y affronté son compatriote Phetdam Loukborai. Le 2 avril, il a perdu aux points face au champion du Lumpinee Phetdam.

Après sa défaite au Japon, Samransak a rencontré Chanchai Sor Tamrangsi, le 29 avril, au Lumpinee. Chanchai était le champion en titre du Lumpinee en 126 lbs. Samransak a vaincu ce superbe technicien et lui a raflé sa ceinture du Lumpinee. Samransak a de nouveau remporté une ceinture du Lumpinee en 126 lbs !

Le 26 mai, il a retrouvé la star Samart Payakaroon au stadium du Lumpinee. Samransak a perdu le match aux points. Le 24 juin, il a encore affronté Samart Payakaroon au Lumpinee et Samransak s'est une nouvelle fois incliné face au seigneur des rings. En quatre affrontements, Samransak n'a jamais pu vaincre Samart Payakaroon...

Le 18 juillet, au stadium du Radja, il a battu aux points Punsawat Wor Singhsanae. Et au Lumpinee, le 30 août, pour le match retour, il a terrassé Punsawat par KO au troisième round !

Le 11 octobre, au Lumpinee, le jeune Jaroenthong Kietbanchong, qui avait 20 ans, a défié Samransak alors âgé de 29 ans. C'est Samransak qui a remporté ce choc de génération !

Mais pour le match revanche, au Lumpinee, le 25 novembre, Samransak a perdu sa ceinture du Lumpinee en 126 lbs face au jeune loup Jaroenthong...

Durant l'année 1989, Samransak a battu le solide Dokmaipah Por Pongsawan et effectué une bataille titanesque contre la star Wangchannoi Sor Palangchai. Dans ce combat, Wangchannoi a finit le match au bord du KO mais il sera finalement déclaré vainqueur aux points...

Cette année là, Samransak a affronté aussi deux fois le grand champion Cherry Sor Waniche, Cherry a battu aux points Samransak et ils ont fait un match nul.

Le 12 octobre, au Lumpinee, il a également fait match nul avec son vieux rival le grand champion Kongtoranee Payakaroon.

Les deux légendes des rings se sont retrouvés pour un dernier combat, le 9 novembre 1990, au stadium du Lumpinee. Cette fois-ci, c'est Kongtoranee qui s'est imposé aux points.

Le 31 août 1990, au Lumpinee, Samransak a fait un beau combat contre Yodvittaya Sithyodthong qu'il a battu par KO au deuxième round !

En 1991, le 31 mai, au Lumpinee, Samransak (32 ans) a rencontré l'un des plus gros frappeurs de l'histoire du Muay Thai, Coban Lookchaomaesaitong (24 ans). Coban était au sommet de sa gloire. Un mois auparavant, en France, il venait de battre par KO au premier round, la terreur hollandaise Ramon Dekkers. Dans ce match de frappeur, Coban a goûté au punch du « poing d'acier » en faisant « l'ascenseur » au troisième round. Mais ensuite, dans ce même troisième round, Coban a touché durement Samransak avec un crochet du droit, compté, Samransak est reparti au combat. Mais Coban lui a envoyé un terrible high kick. Samransak fut de nouveau compté, le vieux lion a résisté, Coban s'est jetté sur sa proie et lui a assèné une série aux poings, Samransak était KO debout, l'arbitre a sagement arrêté le combat. Pour la revanche, « The Cruncher » a battu de nouveau « Aymatsalek » mais cette fois ci par KO au deuxième round !

Mais le 24 août, au stadium du Lumpinee, Samransak a montré qu'il était toujours présent en mettant KO au deuxième round le jeune qui montait, Sakmongkol Sitchuchok qui avait tout juste 18 ans !

Le 7 avril 1992, au stadium du Lumpinee, à 33 ans, dans une grosse soirée organisée par le promoteur N°1 du moment, Songchai Ratanasuban, Samransak a fait son combat d'adieu contre le redoutable Samranthong Kietbanchong, le petit frère de Jaroenthong. Samransak a terrassé Samranthong au deuxième round !

BY SERGE TRÉFEU

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium