DIESELNOI CHOR THANASUKARN

« THE SKY PIERCING KNEE KICKER »

 

Dieselnoi de son vrai nom Charin Sorndee est né le 26 décembre 1961 à Hua Khung dans la province de Nakhon Luang dans la région de Phra Nakorn Sri Ayudhaya (Il a grandi dans cette région, officiellement il est né à Ayutthaya). Charin avait un grand frère et une grande sœur, il était le plus jeune de la famille Sorndee. Ses parents étaient commerçants sur des navires marchands (Vente de charbon de bois), le jeune Charin est pratiquement né sur un bateau. La famille de Charin était sur un grand bateau fluvial, le bateau naviguait sur la rivière Pasak, lorsque sa mère a commencé à avoir des contractions importantes, elle a été transportée à l’hôpital avec une barque. Mais arrivée au quai de Hua Ro (Quartier de Ayutthaya), elle a accouché de son enfant...

La famille Sorndee n'était pas très riche mais elle ne vivait pas sous le seuil de pauvreté comme beaucoup de familles paysannes de la région du centre de la Thaïlande.

Charin a débuté la boxe à l'âge de 12 ans, son grand frère et son père adoraient la boxe, ils lui ont donné l'envie de faire ce sport. Mais ils l'ont aussi un peu forcé à pratiquer la boxe...

Son père avait donné deux choix à son enfant pour son avenir, soit, il devait « entrer dans les ordres pour devenir un moine », soit, il devait « faire de la boxe pour devenir un boxeur professionnel ». Charin avait peur des fantômes, les moines Thaïs doivent chasser en permanence les fantômes de tous les endroits où ils peuvent s'installer, les bons et les mauvais esprits sont partout, la majorité des thaïlandais croient dur comme fer en leur existence. Charin a préféré faire une carrière dans la boxe, pour lui, c'était moins dangereux d'affronter des boxeurs que des fantômes...

Charin a commencé sa formation au Muay Thai avec son grand frère qui se nommait Sunan Sorndee, il a été son premier professeur. Son grand frère voulait absolument que Dieselnoi devienne un bon boxeur, il l'a poussé à s’entraîner durement, tellement que Dieselnoi a eu une déchirure de la rate, il a été hospitalisé et a dû stopper un moment les entraînements de boxe.

Puis, Dieselnoi a suivi son grand frère qui vendait du charbon de bois dans la région de Trat (Région Est du pays près de la frontière du Cambodge). La famille Sorndee s'est installée dans la province de Trat. A Trat, le grand frère de Dieselnoi l'a emmené dans le petit camp Sor Banjongsak, le camp appartenait à Khru Banjong. Charin a pris le nom de combattant de « Dieselnoi Sor Banjongsak » et a combattu quelques mois pour ce camp. Il a fait son premier combat à 13 ans sous ce nom, il a remporté son match par KO et gagné la modique somme de 50 bahts (1 € 40).

Ensuite, Dieselnoi est allé à Chonburi car son grand frère vendait du charbon de bois dans cette région. Dieselnoi a intégré le camp Sor Worakulchai de Master Boonlert Sriworakul, il a pris le nom de combattant de « Dieselnoi Sor Worakulchai ».

Sa morphologie, son style de combattant, sa rage sur le ring, lui ont permis d'être invaincu durant longtemps dans les régions des provinces de la Thaïlande telles que Chonburi, Rayong et Trat, au début de sa carrière, il a effectué plus de 20 combats sans aucunes défaites. Grâce à sa grande taille, ses coups de genoux dévastateurs ont terrassé bon nombre de ses adversaires.

A 15 ans, Dieselnoi est allé au camp Sor Sirinan (Chor Thanasukarn) à Bangkok, le camp de « Hey Kuang » Somchai Duangprasertdee et « Janan » Sirinand Duangprasertdee.

Il a porté le nom de « Dieselnoi Chor Thanasukarn » et combattu pendant environ une année pour ce camp avant d’être acheté par le fameux camp Sor Thanikul Gym du promoteur Kléo Thanikul. Le Sor Thanikul Gym venait juste d'ouvrir en 1977 et Dieselnoi a été l'un des premiers champions du Sor Thanikul Gym. Dieselnoi Sor Thanikul a combattu sous les couleurs de ce camp durant cinq ans, un camp qui comprenait à l'époque les grands champions Sombat, Samingnoi, Banklanoi, Lom Isaan, Youssop et d'autres merveilles du Muay Thai qui sont arrivées plus tard.

Dieselnoi a terminé sa carrière dans le camp Ha Phalang Gym avec les deux stars Chamophet Ha Phalang (5 ceintures du Radja, 4 ceintures du Lumpinee, Meilleur boxeur de l'année 1985) et Panomtuanglek Ha Phalang (Champion du Radja en 118 lbs et en 115 lbs, champion du Lumpinee en 122 lbs, Meilleur boxeur de l'année 1986).

Le camp Sor Thanikul appartenait à M. Kléo Thanikul, le plus grand parrain de la mafia de Bangkok et le camp Ha Phalang était dirigé par M. Chainat Palangwattanakit surnommé « Gnow Ha Phalang », un gangster important du milieu thaïlandais. Ces deux grands mafieux de Bangkok se sont souvent embrouillés pour des histoires d'argent et de territoires. Gnow Ha Phalang a été assassiné en 1988 dans le stadium du Lumpinee et Kléo Thanikul est mort criblé de balles en 1991 dans sa voiture sur l'avenue Pinklao Nakhon Chaisi...

Dieselnoi est, avec Samart Payakaroon, certainement l'un des boxeurs qui a le plus marqué l'histoire du Muay Thai en Thaïlande. Ce combattant hors norme mesurait près d'un mètre quatre-vingt dix (1m88), pour un poids de 60 Kg à 62 Kg. La taille moyenne d'un homme en Thaïlande dans les années 70 était d'1 mètre 65. Les thaïlandais qui dépassaient la taille des 1m80 étaient vraiment très rares à l'époque.

Le plus connu fut l'acteur « Mitr Chaibancha », le « John Wayne Thaïlandais », qui mesurait près d'1 mètre 90 et qui a été la plus grande star du cinéma thaïlandais dans les années 50 et 60 (300 films), décédé à 36 ans en 1970 ses funérailles furent comme un deuil national pour ses nombreux fans. Avant d'être une star de cinéma, Mitr Chaibancha a été un redoutable combattant en Muay Thai. Grâce à sa grande taille, il a gagné beaucoup de combats et remporté plusieurs fois le titre de champion de province dans la catégorie des poids légers.

Dieselnoi détruisait tous ses adversaires avec ses fabuleuses techniques de coups de genoux. Il était surnommé « Khun Khao Talufaa » (Le coup de genoux qui perce le ciel). Ce surnom lui a été attribué par les fans de Muay Thai après sa victoire sur Posaï Sitboonlert qui était aussi un fabuleux combattant en coup de genoux.

En 1981, Dieselnoi a gagné la ceinture du stadium du Lumpinee en 135 lbs contre Kaopong Sitichuchai.

En 1982, Dieselnoi a remporté la ceinture de champion du monde de Muay Thai en 135 lbs contre le Japonais Shinobu Onuki.

Dieselnoi a reçu le prestigieux prix du « Meilleur boxeur de l'année » en 1982, un trophée offert par « The Sport Writers Association of Thailand » !

Dieselnoi a effectué 68 combats pour 56 victoires, 11 défaites et 1 match nul.

En 1976, à 15 ans, Dieselnoi a combattu pour la première fois au stadium du Radja de Bangkok où il a battu Fanoy Saksaendee. Dieselnoi a remporté tous ses combats en 1976 dans la catégorie des 100 lbs. Il a combattu au stadium de Samrong et au stadium du Radja, il a battu notamment Penoi Sakornpitak (2 fois), Dechai Koyrungruaang et Supernoi Kiatchainarong.

Dieselnoi a combattu pour les promoteurs du Radja M. Gong Hei Li Thavornchai et le célèbre '' Chae Thaeng '' Niwat Laosuwanwat (Promoteur du légendaire champion du monde de boxe anglaise Khaosai Galaxy).

En 1977, Dieselnoi a encore été invaincu, il a gagné ses huit combats, six combats fait au stadium du Lumpinee, un match au stadium du Radja et un combat effectué dans la région du nord. Au stadium du Lumpinee, il a battu Numraman Sitmuhamat, Pichit Kweangmichai, Phansuknoi Kwinchumphae, Noklek Singtanongsak, Daotong Sityodtong, Kingthong Sakornpitak, au stadium du Radja, Paruhat Loh Ngern et dans le Nord, Chatchanoi Phasingkamram.

A seulement 16 ans, Dieselnoi a vaincu les grands champions Daotong Sityodtong (Champion du Lumpinee en 108 lbs) surnommé « Ferocious Lion from Rayong » (Le Lion féroce de Rayong) et Paruhat Loh Ngern (Champion du Lumpinee en 118 lbs) surnommé « The Bull from Rangsit » (Le taureau de Rangsit) !

En 1978, Dieselnoi a pris du poids et combattait en 126 lbs, puis en 130 lbs, il a effectué sept combats au stadium du Ratchadamnoen et en a gagné six, seule la légende Vicharnoi Porntawee l'a battu aux points.

Au début de l'année 1978, au stadium du Radja, Dieselnoi a battu Saknarongnoi Chor Chutirat (Champion du Lumpinee) qui avait battu en 1977 tous les meilleurs du moment tels que Kanchai Porntawee, Inseenoi Luknongkay, Padphon Kietkan, Sakpeemai Reetwibun.

Ensuite, le lundi 27 février, il a gagné contre Singnum Pethanin (Champion du Lumpinee, champion du Radja) surnommé « Thab Suea Sing Tha Khoi » (La frappe du tigre qui chante), l'un des premiers champions à être champion dans les deux plus grands stadiums de Bangkok, le Lumpinee et le Radja.

Le jeudi 4 mai, Dieselnoi a battu Fahkaew Surakorsrang. Fahkaew avait fait un match nul face au légendaire Ruengsak Porntawee (Champion du Lumpinee en 112 lbs et en 130 lbs, champion du Radja en 112 lbs), un an auparavant.

Le mercredi 21 juin, Dieselnoi a gagné contre le champion du Radja Tawanook Sitpoonchaï.

Le 31 juillet, au stadium du Radja, Dieselnoi a fait un match épique face à Nongkhai Sor Prapason. Nongkhai, qui avait 24 ans, était surnommé « Left kicker from Kong river » (Le coup de pied gauche de la rivière Kong), c'était un puissant combattant qui avait remporté les ceintures du Radja en 126 lbs et en 130 lbs. Dieselnoi, qui n'avait que 17 ans, et pesait 128 lbs (58 Kg) pour 1m88 paraissait tout maigre face au costaud Nongkhai. Mais le jeune Dieselnoi a battu cette grande star des années 70. Dieselnoi a remporté le prix du meilleur combattant de la soirée pour son affrontement contre Nongkhai !

Le jeudi 12 octobre, au stadium du Radja, le choc de génération attendu par tous les aficionados a eu lieu. Le jeune prodige Dieselnoi (17 ans) face à l’expérimenté Vicharnoi Porntawee (31 ans). Ce combat était normalement prévu au mois d’août mais plusieurs événements ont retardé cet affrontement. D'abord, Vicharnoi venait de faire dans le sud un gros combat contre Narongnoi Keatbandit et il n'a pas été au poids et prêt pour affronter Dieselnoi. Ensuite, Dieselnoi a eu un accident de la route dans un minibus et a eu plusieurs points de sutures au visage, il a dû attendre que sa blessure se cicatrise correctement. Finalement, pour cet affrontement exceptionnel, les camps des champions se sont mis d'accord pour la date du 12 octobre.

Vicharnoi surnommé « The Immortal » était champion du Lumpinee en 112 lbs, champion du Radja en 112 lbs et en 130 lbs. Vicharnoi était favori pour ce match, par son expérience et sa technique spectaculaire, il avait battu les meilleurs de sa catégorie et venait d’être élu « Meilleur boxeur de l'année 1977 ». Vicharnoi a été classé plus tard parmi les plus grands boxeurs de Muay Thai de tous les temps au « Hall of Fame » aux côtés de Pud Pad Noy Worawoot et Put Laolek (RIP), deux autres Maîtres du Muay Thai !

Les deux combattants ont fait un match splendide et Vicharnoi a bien neutralisé les assauts en coups de genoux de Dieselnoi, l'ancien champion a battu le jeune lion des rings. Cela a été la première défaite de Dieselnoi à Bangkok...

Deux mois après son match contre Vicharnoi, le 6 décembre, au stadium du Radja, Dieselnoi a battu le grand champion Narongnoi Keatbandit (Champion du Radja en 126 lbs et en 130 lbs) surnommé « The discreet Tiger » (Le tigre discret) !

Le 17 janvier 1979, au stadium du Radja, Dieselnoi (18 ans) a de nouveau rencontré le légendaire Vicharnoi Porntawee (31 ans) qui l'avait battu l'année d'avant. Vicharnoi a encore battu aux points Dieselnoi.

Le 1er mars, au stadium du Radja, Dieselnoi a affronté le puissant Padetsuk Pisanurachan. Padetsuk Pisanurachan (Meilleur boxeur de l'année 1979, N° 1 du stadium du Radja) était un gros frappeur qui a été champion du Radja en boxe anglaise. Padetsuk a ouvert Dieselnoi au front avec un coup de coude durant le quatrième round de ce combat équilibré. La blessure n'était pas énorme mais le sang coulait trop sur le visage de Dieselnoi. L'arbitre a décidé de stopper le combat et Dieselnoi a perdu le match. La foule et les parieurs ont hurlé sur l'arbitre et les juges après cette décision d’arrêter le match à cause d'une «  petite » blessure...

Le mardi 26 juin, au stadium du Lumpinee, Dieselnoi a gagné un beau combat contre le terrible Kaosod Sitprapom (Champion du Lumpinee en 130 lbs).

Le 2 août, au stadium du Radja, Dieselnoi a rencontré Prawit Sritham. Prawit venait de remporter quatre matchs consécutifs, il avait battu les champions Raktae, Neuasila, Seksan et Narongnoi, Prawit était en grande forme. Ce fut l'un des plus durs combats de Dieselnoi qui a terminé le match avec l’œil droit complètement fermé suite aux coups de coude de Prawit. Dieselnoi a perdu aux points face à ce grand champion qui est l'un des rares à avoir battu « Khun Khao Talufaa ». A sa décharge, Dieselnoi n'était pas en super forme pour ce combat. Avant son affrontement contre Prawit, il avait eu un abcès cutané douloureux qu'il n'a pas pu soigner correctement. Juste avant le match, son entraîneur lui avait fait des injections pour essayer de calmer la douleur...

Le 9 octobre, au stadium du Lumpinee, Dieselnoi (18 ans) a de nouveau affronté une terreur des rings du moment, le genoux destructeur Posaï Sitboonlert qui avait 23 ans. Posaï avait été classé N° 1 du stadium du Lumpinee, il avait reçu le trophée de « Meilleur boxeur de l'année en 1976 », c'était un redoutable Muay Khao (Fort en genoux) qui était surnommé « Electric Pole Knee Striker » (Le coup de genoux du poteau électrique), il était comme Dieselnoi, un boxeur très grand de taille (1m82). Posaï avait battu les légendes Poot Lorlek, Vichit Praianan, Jocky Sitkanpai et Jitti Muangkhonkaen. Cette bataille des rois des coups de genoux a été fabuleuse et c'est le jeune Dieselnoi qui a remporté la victoire. Dieselnoi a été très fier de battre Posaï car c'était son idole de la boxe, lorsqu'il était jeune, Dieselnoi avait un poster de Posaï dans sa chambre !

De plus, lors de son combat contre Posaï, Dieselnoi était malade, il avait attrapé un parasite qui le fatiguait. Avant sa rencontre contre Posaï, son docteur lui avait prescrit des médicaments pour se débarrasser de ce parasite. Les médicaments n'ont eu aucun effet sur l'infection qu'avait Dieselnoi. Il a quand même continué à s’entraîner durement. Dieselnoi a fait son combat et a tenu le choc en battant Posaï aux points. Ce n'est que plusieurs jours après son match que Dieselnoi a réussi à guérir de cet agent infectieux...

En 1980, le jeune Dieselnoi a réussi une sacré performance en battant la légende des rings Vicharnoi Porntawee !

La troisième rencontre entre Dieselnoi et Vicharnoi Porntawee s'est faite le mardi 22 janvier 1980 au stadium du Lumpinee. Cette fois-ci, Dieselnoi a réussi à battre aux points « The Immortal » !

Le 5 mars, au stadium du Ratchadamnoen, Dieselnoi a battu de nouveau le jeune Pennoi Sakornpitak (19 ans) surnommé « Thephabut Muslim» (L'Ange Musulman). Pennoi était un superbe champion qui n'a jamais pu remporter une ceinture d'un grand stadium mais qui a battu les plus grands champions tels que Tawanook Sitpoonchaï, Raktae Muangsurin, Prawit Sritham, Padetsuk Pisanurachan, Kaopong Sitichuchai, Nongkhai Sor Prapason et Narongnoi Keatbandit.

Dieselnoi et Pennoi se sont affrontés quatre fois et Dieselnoi a remporté les quatre matches !

Le 28 avril, au stadium du Radja, Dieselnoi a fait le match revanche face à Padetsuk Pisanurachan qui l'avait battu par arrêt sur blessure. Dieselnoi a remporté une belle victoire aux points. Dieselnoi et Padetsuk se sont affrontés quatre fois avec trois victoires pour Dieselnoi et une victoire pour Padetsuk.

Le mardi 8 juillet, au stadium du Lumpinee, Dieselnoi a rencontré le puncheur Kaopong Sitichuchai (Champion du Lumpinee en 126 lbs) surnommé « The black cotton ». Kaopong était un redoutable puncheur qui a été, plus tard, médaillé d'Argent en boxe anglaise aux Jeux Olympiques de Los Angeles en 1984. Dieselnoi a fait le forcing avec ses coups de genoux destructeurs et au troisième round, il a mis KO Kaopong avec un coup de genoux au menton !

Le match revanche entre Dieselnoi et Kaopong a eu lieu le vendredi 26 septembre, au stadium du Lumpinee, cette fois-ci, Dieselnoi a perdu par KO au deuxième round contre le puncheur Kaopong Sitichuchai...

1981 a été une grande année pour « Khun Khao Talufaa » qui a remporté la ceinture du Lumpinee et battu des grands noms comme Raktae et Pennoi.

Le championnat du stadium du Lumpinee en 135 lbs entre Dieselnoi et Kaopong Sitichuchai s'est déroulé le 9 janvier au stadium du Lumpinee. Les deux combattants s'étaient déjà rencontrés deux fois, Dieselnoi avait gagné le premier match par KO et le second match, Kaopong avait remporté une victoire par KO, les deux champions se connaissaient bien et se respectaient énormément.

Le match a été magnifique et Dieselnoi a battu aux points Kaopong. Dieselnoi a remporté le titre du Lumpinee en 135 lbs, une belle revanche pour Dieselnoi face à Kaopong qui l'avait battu par KO au deuxième round, trois mois auparavant au stadium du Lumpinee !

Le jeudi 26 mars, au stadium du Radja, Dieselnoi a défié le champion en titre du stadium du Radja, Raktae Muangsurin. Raktae était champion du Radja en 135 lbs et Dieselnoi champion du Lumpinee en 135 lbs, la bataille du Radja contre le Lumpinee allait être féroce.

Raktae était un puncheur surnommé « Ay Mat Narok Tek » (Le coup de poing du tremblement de terre infernal), il avait battu par KO les grands champions Jitti Kiatsuriya, Jocky Sitkunpai et Rackchart Sor Prasatporn. Les deux champions en titre des deux plus grands stadiums de Bangkok ont fait un remarquable combat et Dieselnoi a battu aux points Raktae !

Le 4 août, au stadium du Lumpinee, Dieselnoi a fait son premier combat en boxe anglaise contre le puissant Saengsakda Kitikasem (Champion du Lumpinee en 126 lbs en 1985) qui l'a mis KO au deuxième round. Saengsakda a battu par KO des grands champions comme Samransak Muangsurin, Wanpadet Pukrongfah, Jiti Kiatsuriya et Paruhat Loh Ngern.

Dieselnoi a effectué seulement deux combats dans les règles de la boxe anglaise, il a perdu contre Saengsakda et a battu aux points Krapetch Kratungtong.

Le vendredi 18 septembre, au stadium du Lumpinee, Dieselnoi a de nouveau battu aux points Pennoi Sakornpitak.

1982 a été encore une grande année pour Dieselnoi car il a remporté une ceinture de champion du monde et battu l'un des plus grands boxeurs thaïlandais de tous les temps, Samart Payakaroon.

Le 28 avril 1982, une soirée grandiose de Muay Thai fut organisée lors de l'anniversaire du bicentenaire de Rattanakosin, la dynastie des Rois Chakri (Rama) qui est la dynastie actuelle régnante en Thaïlande. La dynastie Chakri a pris la succession des Rois d'Ayutthaya.

Une délégation de champions japonais a donc été invitée à en découdre pour affronter une équipe thaïlandaise. Huit ceintures de champion du Monde WFMA ont été mises en jeu durant ce prestigieux événement qui a eu lieu au stadium du Ratchadamoen, un stadium qui a accueilli exceptionnellement plus de 5000 spectateurs.

Sur les huit titres, sept ont été remportés par les champions thaïlandais, la huitième ceinture a été gagnée par un japonais qui a affronté un champion de Corée du Sud.

Samransak Muangsurin a remporté le titre en 122 lbs face au japonais Masayuki Yamamoto en le battant par KO au deuxième round. Nongkhai Sor Prapasorn a gagné le titre en 130 lbs, Khaopong Sittuchai, le titre en 147 lbs, David O Sot, le titre en 153 lbs, et deux autres champions thaïlandais prirent le titre en 140 lbs et en 160 lbs.

Dieselnoi a combattu pour le titre de champion du monde en 135 lbs contre le Japonais Shinobu Onuki, le thaïlandais a mis KO au premier round Shinobu Onuki avec un coup de genoux à la face !

Le 24 décembre 1982, au stadium du Radja, a eu lieu un match historique (Vous pouvez voir en vidéo archive ce match historique sur le site « 8limbsus.com », le site web de la championne Sylvie Von Duuglas-Ittu). La star Samart Payakaroon a défié le Roi des coups de genoux Dieselnoi !

Ce match du siècle a été organisé par le célèbre promoteur du stadium du Lumpinee, Kléo Thanikul (Propriétaire du camp Sor Thanikul Gym) en collaboration avec le grand promoteur Songchai Ratanasuban. La promotion de ce choc entre les deux plus grands champions du moment a été énorme à Bangkok. Une semaine avant leur affrontement, deux photos géantes de 10 mètres de haut à l'effigie de Dieselnoi et Samart trônaient devant l'entrée du stadium du Radja.

Le combat principal a été Samart contre Dieselnoi mais il y a eu aussi au programme de cette soirée fantastique les matches entre Lankrung Kiatkriangkrai et Boonam Sor Jarunee (Victoire de Lankrung pour la ceinture du stadium du Radja en 108 lbs), Samransak Muangsurin contre Jomwo Sakniran (Victoire par KO de Samransak), Chamophet Ha Phalang contre Phanmongkhon Or Mahachaï (Victoire de Chamophet), Bangkhlanoi Sor Thanikul contre Mafeuang Weerapon (Victoire de Bangkhlanoi), Jack Kiatniwat contre Padetsuk Pitnurachan (Victoire de Jack) et un combat en boxe anglaise avec le légendaire Kaosai Galaxy qui a battu par KO le japonais Marciano Sekiyama.

Samart était alors champion du Lumpinee en 126 lbs, une ceinture qu'il avait conquise contre Samingnoom Sitibountham, le 13 octobre 1981. Samart avait également remporté les ceintures de champion du Lumpinee en 102 lbs, en 108 lbs et en 115 lbs, il venait d'être élu « Meilleur boxeur de l'année 1981 » (Samart a été élu «  Meilleur boxeur de l'année » en 1981, en 1983 et en 1988).

Samart avait battu les stars Mafeuang Weerapon, Paruhatlek Sitchunthong, Bangkhlanoi Sor Thanikul, Chamophet Ha Phalang, Nongkai Sor Prapason, Padetsuk Pitnurachan, il était au top de sa carrière et donné favori contre Dieselnoi.

Samart combattait entre 126 lbs et 130 lbs et Dieselnoi combattait à 135 lbs, Samart était champion en titre du Lumpinee en 126 lbs et Dieselnoi était champion en titre du Lumpinee en 135 lbs. Le combat s'est fait dans la catégorie des 130 lbs. Le jour de l'affrontement, Dieselnoi pesait 129,7 lbs, il avait perdu énormément de poids pour ce match et Samart quant à lui pesait 132 lbs, il avait, au contraire, pris du poids. Le stadium du Radja était plein à craquer, la soirée s'est déroulée à guichet fermé.

Le match a été fabuleux et très serré entre ces deux légendes des rings, les juges ont donné Dieselnoi vainqueur aux points de ce combat mémorable.

Le combat entre Samart et Dieselnoi a été élu « Meilleur combat de l'année » en 1982 avec les plus grosses bourses des années 80, 350 000 bahts pour Samart et 400 000 bahts pour Dieselnoi. C'était la première fois dans l'histoire que des boxeurs en Muay Thai touchaient des bourses aussi importantes !

Durant plus d'un an, faute d'adversaire, Dieselnoi n'a pas combattu. Et le jeudi 7 juin 1984, au stadium du Ratchadamnoen, Dieselnoi a rencontré Sakad Petchyindee (Champion du Radja en 118 lbs et en 140 lbs, champion du Lumpinee en 135 lbs). Sakad avait déjà battu beaucoup de grands champions comme Kaopong Sitichuchai, Paruhat Loh Ngern, Saksakonsak Channarong, Wangwon Loogmatulee. Sakad était un puncheur et un gros encaisseur, il faisait une carrière en boxe anglaise en parallèle de sa carrière en Muay Thai (14 combats professionnels en boxe anglaise avec 12 victoires dont 9 par KO, champion WBC Asian Boxing). Dieselnoi a fait un grand match et battu aux points l'encaisseur Sakad !

Le 14 juillet 1984, Dieselnoi est parti aux États-Unis avec une délégation de champions thaïlandais pour défier les champions américains de Kick Boxing. Il y avait Rakchat Sor Prasartpon, Kaosod Sitprapom, Bangklanoi Sor Thanikul, Phayanoi Sor Tatsanee, Panpetch Sitprapom, les thaïlandais, au stadium Olympic Auditorium de Los Angeles, ont tous remportés leur combat. Dieselnoi a rencontré le champion local John Moncayo (Champion du monde de Full Contact). Le champion américain pesait plus de 5 Kg que le thaïlandais. Dieselnoi l'a battu par KO au troisième round après l'avoir frappé durement avec des foudroyants coups de genoux durant toutes les reprises du match !

Le 6 octobre, dans la région de l'Isaan, Dieselnoi a retrouvé le solide Sakad Petchyindee et l'a de nouveau battu aux points !

Durant sept mois, Dieselnoi n'a pas eu l’opportunité d'affronter un challenger à sa hauteur. C'est seulement au mois d’août 1985 qu'il a de nouveau franchi les cordes d'un ring pour combattre. Dieselnoi a rencontré le technicien Krongsak Boranrat.

Krongsak surnommé Nakrop Wat (Le guerrier du Temple) était classé N° 1 du stadium du Lumpinee et du Radja en 135 lbs. Krongsak était l'un des meilleurs combattants du moment. Il a battu des monuments du Muay Thai comme la star Sakad Petchyindee qu'il a vaincu trois fois, il a aussi battu trois fois le légendaire Samart Prasanmit, deux fois aux points et une fois par KO, il a également gagné aux points contre les grands champions Jitti Kiatsurya, Payap Premchai, Raktae Muangsurin, Attapong Buaban, Somsong Kiathoranee. Krongsak a été quelques années plus tard en Europe, six fois champion du monde de boxe Thaï et trois fois champion du monde de Kick Boxing.

Le jeudi 8 août 1985, au stadium du Ratchadamnoen, Krongsak Boranrat et Dieselnoi ont effectué l'un des plus violents combats de l'année. Après ce grand combat, les juges ont donné un match nul entre ces deux immenses champions. Une décision qui a mis la plupart des parieurs en colère car ils voyaient Krongsak vainqueur...

Dieselnoi et Krongsak se sont affrontés de nouveau le 12 novembre au stadium du Lumpinee et Dieselnoi a remporté le match aux points !

Dieselnoi a stoppé sa carrière à 25 ans, faute d’adversaire, sa flamme de la motivation pour le combat s'est éteinte...

Dieselnoi a vaincu les plus grands champions des années 70 et 80 tels que Nongkhai Sor Prapason, Vicharnoi Porntawee, Posaï Sitboonlert, Sakad Petchyindee, Samart Payakaroon, Krongsak Boranrat, Raktae Muangsurin, Kaosod Sitprapom, Narongnoi Keatbandit, Kaopong Sitichuchai, Tawanook Sitpoonchaï, Padetsuk Pisanurachan, Daotong Sityodtong, Paruhat Loh Ngern, Saknarongnoi Chor Chutirat, Singnum Pethanin, Pennoi Sakornpitak, ils se sont tous inclinés face au Roi des coups de genoux, Dieselnoi restera à tout jamais parmi les plus grandes légendes de l'histoire du Muay Thai !

Après sa carrière, il est devenu moine quelque temps. Puis, il a été entraîneur au Japon pendant plusieurs années avec son ami le grand champion Chamophet qui est toujours installé au Japon à Tokyo.

Aujourd'hui, Master Dieselnoi dispense son savoir exceptionnel dans plusieurs camps de Bangkok et parfois dans des camps de province ou dans la région de Pattaya !

 

BY SERGE TRÉFEU

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium