KRONGSAK SAKASEM

" THE PROFESSOR "

 

Krongsak de son vrai nom Prakong Boranrat est né le 11 septembre 1963 dans le village de Tha Sala près de la ville de Nhongrua dans la province de Khon Kaen (Région Nord-Est).

Les parents de Prakong étaient des paysans pauvres qui travaillaient durement dans les champs de rizière. La famille Boranrat comptait huit enfants, cinq filles et trois garçons. Le jeune Prakong était le septième enfant de la famille, il avait quatre grandes sœurs, deux grands frères et une petite sœur. L'un de ses grands frères a pratiqué un peu la boxe lorsqu'il était jeune.

Vers l'âge de dix ans, Prakong est envoyé par ses parents dans un centre monastique à Bangkok pour qu'il puisse avoir une bonne éducation scolaire. Les moines jouent un rôle important dans la vie sociale et associative en Thaïlande. Souvent des centres monastiques sont organisés comme des institutions scolaires, des enfants orphelins ou des enfants qui viennent de familles très pauvres sont hébergés gratuitement et reçoivent une éducation scolaire.

Le jeune Prakong, en jouant avec ses camarades, a découvert la boxe dans le centre monastique où il vivait au quotidien. Mais il a commencé sérieusement ce sport dans le camp Sakasem, un camp qui était juste à côté du centre monastique de Bangkok.

Prakong a intégré le camp Sakasem et prit le nom de combattant de « Krongsak Sakasem ». Le camp Sakasem appartenait au Sergent Major Chaiwat Chatuwat. Krongsak a combattu pendant douze ans pour le camp Sakasem. Et vers l'âge de 22 ans, il a changé de camp pour aller dans le camp Na Thirawong à Bangkok où il y est resté trois ans.

Krongsak a effectué son premier combat à l'âge de 10 ans, il est rapidement devenu un excellent boxeur, il a affronté des bons boxeurs comme le grand champion Fanta “Attapong” Petchmuangtrat (Champion du Radja en 126 lbs en 1981 contre Singphatong Pongsurakan) qui l'a battu lorsqu'il avait 13 ans. Krongsak et Fanta se sont affrontés trois fois, Fanta a battu Krongsak quand il avait 13 ans et 17 ans et Krongsak, lorsqu'il avait 18 ans, a battu Fanta pour leur troisième confrontation.

A seulement 14 ans, Krongsak a combattu pour la première fois dans un grand stadium de Bangkok, le fameux stadium du Ratchadamnoen.

Les fans de Muay Thai en Thaïlande avaient surnommé Krongsak « Nakrop Wat » (Le guerrier du Temple) à cause de son apprentissage de la boxe dans un temple bouddhiste. Il a aussi été appelé « Young Fighter from Nhongrua » (Le jeune combattant de Nhongrua). Et plus tard, lorsqu'il a combattu en Europe, il a été surnommé « Le Professeur » pour sa maîtrise technique exceptionnelle de l'Art du Muay Thai !

Krongsak a beaucoup combattu dans les deux plus grands stadiums de Bangkok, le Radja et le Lumpinee. A ses débuts de jeune combattant, dans ces deux stadiums, dans la catégorie des 122 lbs et 126 lbs, il a battu Lap Or Yuthanakorn, Rungsai Kiatpetch, Yodphon Phongsit, Chalamsingh Sakwichian, Win Kisaiphodeang, Samoechai Ketsongkran (KO), Yodkhunsuk Kietisingnoi, Kwangtongnoi Kietisingnoi, Densuk Florida !

Le vendredi 9 février 1980, au stadium du Lumpinee, Krongsak a gagné face à Attapee Boonroj, un grand champion qui était surnommé “Jomdeedeuat Jak Ayutthaya” (Le meilleur d'Ayutthaya).

Le mardi 22 juillet 1980, au stadium du Lumpinee, Krongsak a combattu pour la ceinture du stadium du Lumpinee en 122 lbs contre le tenant du titre, le grand champion Lom Isaan Sor Thanikul (Champion du Lumpinee en 122 lbs, champion du Radja en 126 lbs) qui l'a battu par KO au quatrième round avec un High Kick à la nuque.

Lom Isaan était surnommé “ Left kicker from North East” (Le coup de pied gauche du Nord-Est). Son high kick jambe gauche était foudroyant. Lom Isaan a battu des grands champions tels que Fanta Petchmuangtrat (KO), Wanphadet Sakhroumay (3 fois), Nokweed Dawee (3 fois), Jack Kiatniwat. Lom Isaan avait 24 ans et plus d'expérience du ring que le jeune Krongsak qui n'avait que 16 ans...

Le 25 novembre 1980, au stadium du Lumpinee, Krongsak (17 ans) a affronté un monument du Muay Thai, Sakad Petchyindee (22 ans). Sakad Petchyindee a été champion du Radja en 118 lbs et en 140 lbs, et champion du Lumpinee en 135 lbs. Sakad a battu beaucoup de grands champions comme Kaopong Sitichuchai (KO), Kaosod Sitprapom (KO), Fanta Petchmuangtrat (KO), Raktae Muangsurin (KO), Paruhat Loh Ngern, Saksakonsak Channarong, Wangwon Loogmatulee, Nokweed Dawee, Kitti Sor Thanikul, Samart Prasarmit. Sakad était un puncheur et un gros encaisseur, il faisait une carrière en boxe anglaise en parallèle de sa carrière en Muay Thai (14 combats professionnels en boxe anglaise avec 12 victoires dont 9 par KO, champion WBC Asian Boxing).

Krongsak et Sakad ont fait un beau combat, le technicien Krongsak a dominé le puncheur Sakad et l'a battu aux points. Krongsak a de nouveau affronté deux fois le terrible Sakad et l'a battu aux points à chaque fois, ils sont rares ceux qui peuvent se vanter d'avoir battu trois fois le légendaire « Sakad Street Fighter » !

Le 10 mars 1981, au stadium du Lumpinee, Krongsak (17 ans) a battu le grand champion Jitti Kiatsuriya (25 ans). Jitti avait été classé N°1 du stadium du Lumpinee et reçu le trophée de “ Meilleur boxeur de l'année en 1977 ”. Jitti était surnommé “ Le Tricycle Millionnaire ”, c'était un combattant qui ne reculait jamais, il avait battu les légendaires Vicharnoi Porntawee (2 fois), Pud Laolek et Vichit Lukbangprasroi, aussi, trois fois Ruengsak Porntawee dont une fois par KO et deux fois Sagat Petchyindee.

Le mardi 3 novembre 1981, au stadium du Lumpinee, Krongsak a défié le puncheur Raengsak Petchyindee (Porntawee). Raensak était un féroce frappeur surnommé « Manut Hin » (L'homme de pierre) qui a battu les grands champions Sirimongkol Loogsiripat, Padetsuk Pisanurasan, Nath Saknarong, Jitti Kiatsurya, Nokweed Dawee. Raengsak avait remporté la ceinture du Lumpinee et la ceinture du Radja en 112 lbs et la ceinture du champion du Lumpinee en 130 lbs. Raengsak (25 ans) était le champion en titre du Lumpinee en 130 lbs, il mettait sa ceinture en jeu contre le jeune Krongsak (17 ans). Raengsak a mis KO Krongsak au premier round...

Krongsak n'a vraiment pas eu de chance pour ses deux affrontements pour un titre du fameux stadium du Lumpinee, il a perdu deux fois par KO. Krongsak n'a jamais eu l'occasion de remporter la ceinture d'un grand stadium de Bangkok alors qu'il a battu les plus grands champions de son époque qui était souvent détenteur du titre du Lumpinee ou du Radja. Krongsak fait partie des légendes des rings comme Neth Saknarong, Somrak Kamsing, Changpuek Kiatsongrit, Pongsiri Por Ruamrudee, Nuathoranee Thongraja qui ont vaincu tous les meilleurs champions des stadiums de Bangkok mais n'ont jamais pu remporter de ceinture d'un grand stadium...

Le 27 janvier 1982, au stadium du Radja, Krongsak a battu Rakchat Sor Prasaporn (Champion du Radja).

En février de l'année 1982, au stadium du Radja, Krongsak a rencontré la star du moment, Samart Prasarnmit. Samart était un combattant très puissant et technique, il était surnommé «  Big Bumper Push Kicker » (Le coup de pied pare-chocs). Il avait gagné la ceinture du stadium du Radja en 135 lbs, l'année d'avant, et il a remporté la ceinture du Radja en 140 lbs, quatre mois après sa rencontre avec Krongsak. Le 23 juin 1982, il a battu le bûcheron des rings Somsong Kietoranee (Champion du Radja en 140 lbs) pour le titre du Radja. Samart a battu des grands champions tels que Kaosod Sittphraprom (KO), Jocky Sitkanpai (KO), Fanta Attapong Petchmuangtrat (KO), Kaopong Sitichuchai, Padetsuk Pisanurachan, Reangsak Porntawee, Saensathan Saengrit, Sekson Sor Theppitak, Pennoi Sakornpitak, Payap Premchai. Samart a également battu au stadium du Radja la superstar américaine de l'époque, Don Wilson (Champion du monde de Kick boxing en mi-lourd) et le grand champion français François Kappeler (Champion d'Europe).

Krongsak a fait un magnifique combat face à Samart et l'a battu aux points !

Cinq mois après leur rencontre, Krongsak et Samart se sont de nouveau affrontés. Samart était alors le champion en titre du stadium du Radja en 140 lbs, une ceinture qu'il venait de gagner en battant le puissant Somsong. Le match s'est fait au stadium du Radja mais la ceinture de Samart n'a pas été mise en jeu, Krongsak a encore battu aux points le champion Samart. Le 16 août, au stadium du Radja, Krongsak a affronté une troisième fois Samart et l'a battu par KO au quatrième round. Krongsak est l'un des rares boxeurs à avoir battu Samart Prasarnmit par KO !

Le 26 mars 1982, au stadium du Lumpinee, Krongsak a battu aux points le redoutable Nakhonsawan Suanmisakwan.

Cette année-là, Krongsak a aussi combattu dans le fameux stadium TV7 de Bangkok, il a rencontré Fadaeng Sor Borikan qui a été champion du Radja en 140 lbs. Krongsak a battu aux points Fadaeng.

Le 29 août 1983, au stadium du Radja, Krongsak a fait un grand combat en affrontant la star Raktae Muangsurin. Raktae était surnommé « Ay Mat Narok Tek » (Le coup de poing du tremblement de terre infernal) (Hell Quake Punch), c'était un terrible puncheur qui a remporté la ceinture du Radja en 135 lbs. Krongsak a failli battre Raktae par KO en le touchant durement avec une série en poings, il a finalement vaincu aux points ce grand champion !

Le jeudi 3 novembre 1983, au stadium du Radja, Krongsak a défié Inseenoi Sor Thanikul. Inseenoi qui avait 26 ans était un combattant expérimenté et farfelu qui était surnommé «  Melodrama Fighter » (Le combattant mélodrame), le mélodrame est un genre théâtral dramatique populaire. Parce que son surnom de combattant en thaïlandais était «  Payak Yikae » (Le tigre Yikae). Payak Yikae est un personnage du théâtre 'Likay' (prononcez "Liké") qui est l'art du théâtre traditionnel thaïlandais. A chacune de ses promotions pugilistiques, pour défier son adversaire, Inseenoi se maquillait et s'habillait avec son costume de théâtre.

Inseenoi avait battu les champions Padetsuk Pisanurachan (2 fois), Kasemnoi Kiet Thor Sang, Raktae Muangsurin, Samart Prasarnmit, Saksakon Sakhannarong et remporté la ceinture du Radja en 135 lbs.

Krongsak a remporté une belle victoire sur Inseenoi qui a gagné le match revanche face à Krongsak.

Le vendredi 6 avril 1984, en province, dans la région de Nakhon Pathom, Krongsak a vaincu le solide Jomtrai Petchyindee (Champion du Radja), un gros frappeur qui était surnommé « Ay Ngou Din » (Le serpent de pierre).

Le 18 mars 1985, au stadium du Radja, Krongsak a retrouvé pour la troisième fois le légendaire Sakad Petchyindee et l'a de nouveau battu aux points !

En avril 1985, au stadium du Radja, Krongsak a perdu aux points face au puissant Mekong Sor Borikan (Champion du Radja).

Le 4 juillet 1985, au stadium du Radja, Krongsak a vaincu Sawainoi Daopaetrew.

Un mois après, Krongsak a effectué l'un des plus gros défis de sa carrière, une rencontre contre la légende vivante Dieselnoi Chor Thanasukarn.

Dieselnoi était alors un véritable épouvantail des rings, personne ne voulait l'affronter. Cela faisait sept mois qu'il n'avait pas combattu car aucun boxeur n'osait le défier. Dieselnoi avait fait ses deux derniers combats en Thaïlande en 1984, il avait battu deux fois le puncheur Sagat Petchyindee. Dieselnoi détruisait tous ses adversaires avec ses fabuleuses techniques de coups de genoux. Il était surnommé « Khun Khao Talufaa » (Le coup de genoux qui perce le ciel). Dieselnoi avait battu toutes les stars du moment telles que Samart Payakaroon, Vicharnoi Porntawee, Posaï Sitboonlert, Nongkhai Sor Prapason, Kaopong Sitichuchai, Tawanook Sitpoonchaï, Padetsuk Pisanurachan, Daotong Sityodtong, Paruhat Loh Ngern, Dieselnoi (24 ans) était donné favori contre Krongsak (22 ans).

Le match entre le Fimeuu Krongsak et le Muay Khao Dieselnoi a eu lieu le jeudi 8 août 1985, au stadium du Ratchadamnoen. Krongsak et Dieselnoi ont effectué l'un des plus violents combats de l'année. Dans cette bataille titanesque, Dieselnoi a envoyé ses rotules de l’enfer face aux coups de coude vicieux de Krongsak, les deux boxeurs ont terminé le match en sang, Krongsak a eu dix points de sutures et Dieselnoi a eu six points de sutures.

Les juges ont donné un match nul entre ces deux immenses champions. Une décision qui a mis la plupart des parieurs en colère car ils voyaient Krongsak vainqueur aux points et beaucoup de spécialistes du Muay Thai le pensent encore aujourd'hui. Ce fut le seul match nul dans la carrière du légendaire Dieselnoi. Après le match, Dieselnoi a déclaré « c'est mon premier match nul, un match que je n'ai pas gagné...»

Krongsak et Dieselnoi se sont retrouvés pour le match revanche le 12 novembre au stadium du Lumpinee. Ils ont de nouveau fait un grand combat et Dieselnoi a remporté le match aux points !

En Thaïlande, Krongsak combattait pour le promoteur du Radja Chatucho. Mais il a aussi souvent combattu pour le célèbre promoteur du Lumpinee, M. Virat Vichirarattanawong (Petchyindee Promotion). Petchyindee était en relation avec le manageur et promoteur Capitain Narris (Propriétaire du camp Phetmongtran à Bangkok). Le Capitain Narris travaillait avec les fameux promoteurs français du moment, Roger Paschy et Raoul Lamy (RIP), ces deux grands promoteurs ont fait venir beaucoup de champions thailandais en France pour qu'ils combattent dans leur organisation, des champions comme Fanta Attapong, Somsong Kiathoranee, Wanpadet Sakhroumay, Wattana Soudareth et Krongsak.

Krongsak a combattu en France en 1986, c'était la première fois qu'il allait combattre à l'étranger. Ensuite, il a combattu en Hollande. En 1986, Krongsak a rencontré les meilleurs champions hollandais, Rick Varthorst (Champion d'Europe), Orlando Wiet (Champion du Monde, champion d'Europe) et Antoine Druif (Champion d'Europe), Krongsak les a tous battus !

En 1987, en Thaïlande, Krongsak a réussi une grosse performance en battant l'incroyable encaisseur Changpuek Kiatsongrit (Champion du monde de boxe Thaï poids lourds WMK, champion du monde de boxe Thaï poids lourds léger WMT). Changpuek qui avait 20 ans était un combattant extrêmement puissant, un roc qui ne reculait jamais, il était surnommé « Elephant Power Fighter » (Le combattant à la puissance d’éléphant). Plus tard, Changpuek est devenu une légende en battant les plus grands champions étrangers tels que Rob Kaman, Rick Roufus (KO), Luc Verheye (KO), Stéphane Nikiéma, Orlando Wiet et Peter Smith. Changpuek a aussi battu les champions thaïlandais Payap Premchai (KO), Chakad Porntawee (KO), Songwanglek Kietpetch (KO), Den Muangsurin, Samart Prasarmit, Raktae Muangsurin, Rakchai Ha Phalang. Changpuek a été le premier combattant thaïlandais à participer au célèbre tournoi K1 poids-lourds, alors qu'il ne pesait que 75 Kg.

Pour leur premier affrontement, Changpuek a battu aux points Krongsak. Le combat revanche s'est fait le 30 octobre 1987. Le match fut explosif entre le technicien des rings Krongsak et le Muay Bouk Changpuek. Au troisième round, Krongsak a mis KO l'éléphant des rings, Changpuek !

Trois semaines avant son match contre Changpuek, Krongsak avait rencontré Mapralong Sit Por Tor Thor (Champion du Lumpinee en 140 lbs), le 9 octobre à Mueng Sakon Nakhon et Krongsak a battu Mapralong !

Le 6 février 1988, l'ancien grand champion d'Europe français Mohamed Jami a organisé à Paris le championnat du monde de boxe Thaï entre le légendaire hollandais Rob Kaman et le thaïlandais Krongsak Sakasem. Rob Kaman était à cette époque une terreur des rings qui avait battu par KO les thaïlandais Samart Prasarnmit, Lakchart Sorprasartporn, Hansu Premchai et beaucoup d'autres champions étrangers.

Le match fut mémorable, coaché par son compatriote Pud Pad Noy Worawoot (Meilleur boxeur de l'année 1975, Trophée Halle Of Fame), dans la salle mythique de Japy pleine à craquer, Krongsak, qui avait neuf kilos en moins que le hollandais, malgré avoir été touché durement au deuxième round, a réussi à battre la star hollandaise. La maîtrise technique en corps à corps de Krongsak a complètement déstabilisé la boxe de Rob Kaman !

En Thaïlande, Krongsak a aussi affronté des grosses pointures telles que Kaopong Sitichuchai, Somsong Kiathoranee, Padetsuk Pisanurachan et Nokweed Dawee.

Kaopong Sitichuchai (Champion du Lumpinee en 126 lbs) surnommé « The black cotton » était un fabuleux puncheur qui a été médaillé d'Argent en boxe anglaise aux Jeux Olympiques de Los Angeles en 1984. Krongsak et Kaopong se sont affrontés trois fois, Krongsak a battu une fois aux points Kaopong et Kaopong l'a battu deux fois aux points.

Somsong Kiathoranee (Champion du Radja en 140 lbs) était surnommé le "Bûcheron" à cause de ses low kick destructeurs. En Thaïlande, il a plié beaucoup de combattants avec cette technique et surtout en Europe où il a fait une seconde carrière comme Krongsak. Krongsak a battu Somsong aux points, les deux champions sont ensuite devenus des grands amis. Krongsak et Somsong s’entraînaient ensemble en France dans le club de Gabriel Lamy, le Lamy Gym. C'est dans ce club que Krongsak a fait la connaissance de sa future femme, Cathy Paschy (Fille du célèbre entraîneur et promoteur Roger Paschy) qui a été plusieurs fois championne de France et la pionnière des combattantes françaises en Muay Thai. Somsong est malheureusement décédé en Thaïlande en août 2014...

Padetsuk Pisanurachan (Meilleur boxeur de l'année 1979, N° 1 du stadium du Radja) était un gros frappeur qui a été champion du Radja en boxe anglaise. Krongsak a battu aux points le puncheur Padetsuk.

Nokweed Dawee était un immense champion qui a remporté trois ceintures du Radja dans trois catégories différentes en 122 lbs, en 126 lbs et en 130 lbs, et battu les stars Sakad Petchyindee, Samingnoom Sittibontham, Lom Isaan Sor Thanikul, Jomho Saknirun, Wanpadet Pukrongfah, Sangtiennoi Sor Rungroj, Petdam Lookprabat, Nokweed Dawee a même combattu contre la star du K1 des poids lourds Jérôme Le Banner qui avait 30 Kg de plus que lui (Défaite aux points de Nokweed Dawee en 1995 au Japon). Krongsak a perdu aux points face au grand champion Nokweed Dawee qui est décédé en 2016 à l'âge de 51 ans...

Après son combat contre Rob Kaman, Krongsak s'est installé en France pour une seconde carrière. Krongsak a imposé sa loi sur les rings européen. En Europe, personne n’a réussi à battre « le Professeur ». Il a battu les meilleurs hollandais et français des années 90. Rob Kaman, Rick Varthorst, Orlando Wiet, Antoine Druif, Yvan Hypolite, Stéphane Nikiéma, Guillaume Kerner, André Panza, Pascal Scalp, aucun de ces grands champions n’a pu terrasser le « King » !

Krongsak a conquis le titre de champion du monde de boxe Thai en – 70 Kg contre Rob Kaman et l'a défendu cinq fois avec succès notamment face aux redoutables Stéphane Nikiéma (Champion du monde, champion d'Europe) et Guillaume Kerner (Champion du monde, champion d'Europe).

Krongsak a également gagné le titre de champion du monde en style Kick Boxing contre le champion d'Europe anglais Liam Walsh qu'il a battu par KO au premier round. Krongsak a défendu victorieusement son titre de champion du monde de Kick Boxing face au multiple champion du monde, le français André Panza et contre l'allemand Mustapha Lakhcem (Champion du monde de Kick Boxing) !

Krongsak a effectué dans sa longue carrière près de 300 combats et battu des monuments du Muay Thai comme la star Sakad Petchyindee qu'il a vaincu trois fois, le légendaire Samart Prasanrmit, deux fois aux points et une fois par KO, les grands champions Jitti Kiatsurya, Payap Premchai, Raktae Muangsurin, Kaopong Sitichuchai, Padetsuk Pisanurachan, Somsong Kiathoranee, Jomtrai Petchyindee, Inseenoi Sor Thanikul, Attapee Boonroj, Fadaeng Sor Borikan, Siyok Jockygym, Fanta Attapong et battu par KO l'immense champion Changpuek Kiatsongrit. Krongsak est le seul combattant à avoir fait un match nul avec la légende vivante des rings Dieselnoi Chor Thanasukarn !

En 1992, Krongsak a épousé la championne Cathy Paschy. Le couple s'est marié en Thaïlande, le mariage a été célébré avec une cérémonie religieuse. Krongsak et Cathy Paschy vivaient en France et ils ont eu un enfant ensemble, un garçon qui a aujourd'hui 21 ans.

Depuis les années 90 jusqu'à maintenant, le « Professeur » est resté en France. Il a enseigné son savoir dans plusieurs clubs de Paris, d'abord au Lamy Gym où il se préparait pour ses combats dans les années 80 et 90. Puis, il a créé son propre club le Krongsak Muay Thai au quai St Bernard près de la gare d’Austerlitz.

Ensuite, Master Krongsak a enseigné son savoir un peu partout, dans le club du célèbre champion français Jean-Charles Skarbowsky avec qui il a été associé un moment comme promoteur pour le célèbre show de Muay Thai « Best Of Siam ». Aussi, Krongsak a organisé pendant longtemps des stages à travers la France.

Krongsak est reparti, quelques temps, vivre sur sa terre natale en Thaïlande où il a été entraîneur en chef au camp Warriors Muay Thai à Pattaya.

Aujourd'hui, Krongsak est entraîneur dans un club de boxe dans la ville de Bordeaux dans le sud de la France.

 

BY SERGE TRÉFEU

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium