SAM-A KAIYANGHADAO

« THE BURNING LEFT LEG »

 

 

Sam-A de son vrai nom Thanapat Juabrum est né le 13 octobre 1983 dans le village de Chamni dans la province de Buriram. Chamni est à 20 Km de la ville de Buriram.

La famille Juabrum compte trois enfants, deux garçons et une fille, les parents du jeune Thanapat étaient des agriculteurs très pauvres qui travaillaient également dans une scierie. Les deux garçons, Thanapat et son grand frère, sont devenus des boxeurs professionnels.

Thanapat a découvert la boxe avec son oncle qui l'a emmené voir des matchs de boxe dans les fêtes de village. Son oncle organisait parfois des petits shows de boxe, un jour, il manquait un adversaire pour un match entre enfants nakmuay. Le jeune Thanapat s'est proposé pour faire le combat. A 9 ans, il n'avait aucune expérience de la boxe, il n'avait effectué aucun entraînement et n'était jamais monté sur un ring. Pourtant, Thanapat a gagné son premier combat aux points, il a remporté la somme de 100 bahts.

Thanapat a aimé combattre mais sa technique et sa condition physique étaient limitées, pour son deuxième match, il a perdu nettement aux points. Alors, devant leur maison, sur un bout de terrain en terre, il s'est entraîné durement avec son frère. La maison familiale des Juabrum était une maison en bois sur pilotis très simple et modeste. Les deux frères n'avaient pas de moyen, ils ont construit un sac de frappe de fortune avec un vieux sac de riz rempli de sable sur lequel ils frappaient à main nue.

Thanapat a fait une dizaine de combats avant d'intégrer un vrai camp de boxe près de chez lui. Son premier professeur a été son oncle Khru Song Juabrum qui lui a donné le nom de combattant de « Sam-A Luknongphet ». Sam-A (Prononcé Sam Ai) signifie « 3 As », les trois As c’est l'une des meilleures mains que vous puissiez avoir dans un jeu de cartes. Dans une carrière de boxeur professionnel, la chance est un atout aussi important que le talent.

Ensuite, Sam-A a rejoint le camp Thor Rattanakiat de Khru Palamnong Sitnumchai à Buriram. Un camp qui comprenait, à sa belle époque, Sattaban Thor Rattanakiat, un redoutable combattant qui a battu la star Buakaw Por Pramuk et des bons boxeurs tels que Thanasak Mueang Chaiyaphum, Yodkatayu Sakmontree, Khomphayak Angthong, Payaknum Sitkhuot. Il y avait aussi dans le camp Cherdpong Thor Rattanakiat, Kaenkuman Thor Rattanakiat et Rungrawee Thor Rattanakiat.

Sam-A a énormément combattu dans la région de l'Isaan (Nord-Est), il combattait presque tous les week-ends. Ce petit prodige des rings a remporté la ceinture de champion de l'Isaan en – 30 Kg.

Vers l'âge de 16 ans, Sam A a été pris sous la coupe de l'éminent Docteur Pong Wisetpaitoon, un promoteur influent du stadium du Radja qui possède le fameux camp CPF (Charoen Pokphand Foods) à Bangkok. Un camp qui portait également le nom de Kay Yang Ha Dao (Kay Yang Ha Dao « Poulet Grillé 5 étoiles » est l'un des plus gros sponsors du monde de la boxe). M. Pong Wisetpaitoon aide depuis 20 ans les jeunes boxeurs issus de famille pauvre. Pour ceux qui obtiennent de très bons résultats sportifs, les boxeurs sont sponsorisés et certains reçoivent une maison et une voiture. Le Docteur Pong Wisetpaitoon les aide aussi à planifier leur reconversion d'après-carrière pugilistique.

Lorsqu'il a terminé sa formidable carrière de boxeur, Sam A, a reçu le droit et le privilège de pouvoir monter et diriger un magasin « Seven Eleven » (7-Eleven est une célèbre enseigne de commerces de proximité implantée essentiellement en Asie et en Amérique du Nord) n'importe où en Thaïlande.

En 2010, Sam-A a incorporé la fameuse Team du Petchyindee Gym, l'un des plus grands et réputés camps de Bangkok. Le Petchyindee Gym appartient au promoteur M. Nuttadaj Vichirarattanawong (Promoteur au stadium du Radja) qui est le fils de M. Virat Vichirarattanawong (Promoteur N° 1 du stadium du Lumpinee dans les années 2000). M. Nuttadaj Vichirarattanawong est le promoteur officiel du champion Sam-A.

La jambe gauche et le punch de Sam-A ont électrocuté bon nombre de ses adversaires. Ce combattant technique à la puissance dévastatrice a fait partie des meilleurs combattants des années 2010, toutes catégories confondues. Sam-A a été surnommé par les fans de Muay Thai « Say Fay Lamthung » (La jambe gauche brûlante). Cet extraordinaire combattant a fait plus de 400 combats avec 370 victoires dont une centaine remportées par KO !

Au début des années 2000, Sam-A a fait des grands combats contre des champions de renoms, il a battu Petch Thor Baengsean, Sarawut Lukbanyai, Tingtong Saengsawangpanrapla, Kangwanlek Petchyindee, Chatchainoi Sitbenjama et fait 7 affrontements violents contre la terreur des rings Yodsaenklai Petchyindee (Fairtex). Yodsaenklai (Champion du Lumpinee en 112 lbs, champion du Lumpinee en 147 lbs, champion de Thailande en 154 lbs, champion du monde WBC, WPMF, WMC) a été l'un des combattants les plus coriaces que Sam-A a rencontré car il n'a gagné qu'une fois face à lui sur ses sept matchs.

Sam-A a remporté dix ceintures. Sa première ceinture importante il l'a gagné à 21 ans, la ceinture du Lumpinee en 115 lbs. Une ceinture qu'il a conquise en battant Petch Thor Baengsean en 2004, le 7 décembre, au stadium du Lumpinee. Petch Thor Baengsean (Amnat Ruenroeng) avait été champion du Lumpinee en 112 lbs en 2000. C'est un redoutable Muay Mat (Fort en poing) qui est devenu champion du monde IBF en boxe anglaise en 2014 (25 combats en boxe anglaise professionnelle avec 21 victoires). Sam-A et Petch Thor Baengsean se sont affrontés quatre fois avec trois victoires pour Sam-A et une victoire pour Petch Thor Baengsean.

Les années 2004 et 2005 ont été très difficiles financièrement pour le champion Sam-A. Avec la boxe, il ne gagnait pas des grosses bourses et a eu quelques problèmes avec son camp d’entraînement. Il a dû, pendant un moment, travailler sur les chantiers de construction à Bangkok pour gagner plus d'argent et pouvoir nourrir sa famille. Sam-A était champion du plus prestigieux stadium du pays mais pour s'en sortir financièrement il devait faire un travail harassant, il transportait des briques et des sacs de ciment à longueur de journée sous un soleil brûlant...

Durant cette période compliquée, Sam-A ne s’entraînait plus correctement. Trois mois après avoir gagné son titre du Lumpinee, le 29 mars 2005, il a perdu sa ceinture du Lumpinee en 115 lbs face à Songkom Wor Sangprapai qui l'a battu par TKO.

Sa situation s'est améliorée en 2006 et les autres années suivantes furent meilleures pour le battant Sam-A. Le 16 mai 2006, au stadium du Lumpinee, il a gagné la ceinture de champion de Thaïlande en 115 lbs contre Duengpetch Or Siripon.

Le combattant de Buriram a commencé à toucher des bonnes bourses et à se faire un nom dans le circuit des grands stadiums de Bangkok en battant par KO des pointures comme Petchboonchu FA Group (Meilleur boxeur de l'année 2013 trophée Siamkeela), Penaike Sitnumnoi (Meilleur boxeur de l'année 2011 trophée Sports Writers Association of Thailand) et Rungruanglek Lookprabat (Meilleur boxeur de l'année 2009 trophée Sports Writers Association of Thailand).

Le 31 octobre 2008, au stadium du Lumpinee, Sam-A a affronté la star Detnarong Sitjaboon. Les deux champions s'étaient déjà rencontrés trois fois avec deux victoires pour Detnarong et une victoire pour Sam-A.

Detnarong de la région de Trang était surnommé “Loma Mahapai” (Le dangereux dauphin), il a été champion du Lumpinee et du Radja en 115 lbs en 2006. Puis, champion de Thaïlande en 118 lbs et champion du Lumpinee en 122 lbs.

Le match entre Sam-A et Detnarong comptait pour le titre du Lumpinee en 122 lbs. Sam-A a gagné le combat et remporté sa deuxième ceinture du Lumpinee !

Sam-A a défendu victorieusement sa ceinture du Lumpinee en 122 lbs contre le Fimeuu Lekkla Thanasunarakorn (Champion du Lumpinee en 118 lbs, champion de Thaïlande en 105 lbs) en 2009 et deux fois face au solide Thong Lukmakhawan (Champion du Radja en 122 lbs, champion du Lumpinee en 122 lbs, champion de Thaïlande en 122 lbs) en 2010 et en 2011.

En 2009, Sam-A a fait des batailles mémorables contre le terrible Muay Bouk Pornsanae Sitmonchai qu'il a battu trois fois et le technique Pakorn Sakyotin avec une victoire aux points, Sam-A a battu deux fois Pakorn (Champion du Radja en 115 lbs, champion du Lumpinee en 135 lbs, champion de Thaïlande en 135 lbs). Sam-A et Pornsanae (Champion du Radja en 115 lbs, champion de Thaïlande en 126 lbs, champion d'Omnoi en 130 lbs) se sont affrontés cinq fois avec quatre victoires pour Sam-A et une victoire pour Pornsanae.

Le 4 septembre 2009, au stadium du Lumpinee, Sam-A a battu la star du moment Wuttidet Lookprabat (Champion de Thaïlande en 122 lbs, Meilleur boxeur de l'année 2007). Le combat était pour la ceinture de Thaïlande en 122 lbs, Sam-A a remporté sa deuxième ceinture de champion de Thaïlande.

Sam-A a conservé son titre de champion de Thaïlande en 122 lbs en 2010 contre Rungruanglek Lookprabat (Champion du Lumpinee en 115 lbs, champion du Lumpinee en 122 lbs, champion de Thaïlande en 115 lbs, champion de Thaïlande en 122 lbs, Vainqueur du Tournoi Isuzu en 118 lbs, Meilleur boxeur de l'année 2009). Rungruanglek était aussi une grande star des rings du moment. Sam-A et Rungruanglek se sont rencontrés huit fois, Sam-A a battu quatre fois Rungruanglek dont une fois par KO et Rungruanglek a vaincu Sam-A quatre fois aux points.

Sam-A (28 ans) a également défendu son titre de champion de Thaïlande en 122 lbs contre le vieux lion des rings Pokeaw Fongjanchonburi (33 ans) en 2012 et le jeune loup Superlek Kiatmuu 9 (18 ans) en 2013. Pokeaw (Champion du Lumpinee en 122 lbs, champion du Radja en 122 lbs, champion de Thaïlande en 122 lbs et en 118 lbs) et Sam-A ont fait trois combats avec un match nul et deux victoires aux points pour Sam-A. Sam-A a battu deux fois le jeune prodige Superlek (Champion du Lumpinee en 115 lbs et en 118 lbs, champion de Thaïlande en 105 lbs, en 112 lbs et en 126 lbs).

Sam-A est arrivée en finale en 2010 pour le prix du « Meilleur boxeur de l'année », un trophée décerné par la prestigieuse institution The Sports Writers Association of Thailand. Les trois finalistes étaient Sam-A, Pakorn Sakyotin et Kongsak Sitboonmee. C'est le chevronné Kongsak (20 ans) qui a raflé le fameux trophée avec un record de 8 victoires consécutives. Sam-A avait effectué 11 combats pour 8 victoires et 3 défaites, il avait battu notamment les champions Phethavee Sor Kittichai, Pakorn Sakyotin, Rungpet Wor Sangprapai, Rungruanglek Lookprabat, Thong Puideenaidee (Lukmakhawan).

Sam-A a été élu « Meilleur boxeur de l'année 2010 » par l'autre institution de renom The Sports Authority of Thailand  !

Sam-A a ensuite fait une excellente année 2011, il a été invaincu en battant des pointures comme Manasak Pinsinchai, Pokaew Fonjangchonburi, Rungruanglek Lookprabat, Lekkla Thanasuranakorn. Et cette année, il a de nouveau été élu « Meilleur boxeur de l'année 2011 » par l'institution The Sports Authority of Thailand et « Meilleur boxeur de l'année du stadium Lumpinee » !

Le 21 octobre 2014, à Hong Kong, Sam-A a terrassé au quatrième round le champion irlandais Andrew Doyle et gagné une ceinture WBC International en 130 lbs.

Un mois après, le 25 novembre 2014, Sam-A a remporté la ceinture de Thaïlande en 126 lbs face à Bangpleenoi 96 Peenang qu'il a exécuté au troisième round. Sam-A a gagné sa troisième ceinture de champion de Thaïlande !

Sam-A a aussi combattu trois fois pour la ceinture du Lumpinee en 126 lbs et a échoué pour ce troisième titre du Lumpinee. Le 4 mai 2012, au stadium du Lumpinee, Sam-A a défié le talentueux Penaik Sitnumnoi qui détenait le titre du Lumpinee en 126 lbs et le titre de champion de Thaïlande en 126 lbs. Sam-A avait battu par KO Penaik quatre ans avant. En 2008, au stadium du Lumpinee, il avait foudroyé Penaik avec un magnifique coup de coude. Mais pour le match revanche, Penaik a gardé ses ceintures en battant aux points Sam-A.

Le 3 décembre 2013, pour la ceinture du Lumpinee en 126 lbs, Sam-A a perdu contre le super technicien Superbank Sakchaichote (Champion du Lumpinee en 126 lbs, champion du Radja en 105 lbs et en 115 lbs).

Le 6 mars 2015, pour la ceinture du Lumpinee en 126 lbs, Sam-A a perdu aux points face au surdoué des rings Phanpayak Jitmuangnon (Champion du Lumpinee en 126 lbs et en 118 lbs, champion du Radja en 105 lbs et en 108 lbs, Meilleur boxeur de l'année 2013, 2014, 2015). Pour le match revanche Phanpayak a mis Sam-A KO au premier round. Phanpayak est l'un des rares champions à avoir battu Sam-A par KO.

En 2014, Sam-A est allé pour la première fois combattre à l'étranger. En France, au show « La Nuit Des Titans », il a battu par KO le champion Hakim Hamech (Champion du monde WBC) et au show « Impact Fight Night », il a gagné par KO contre le champion Ayoub El Kaidar.

En 2015, à Bangkok, Sam-A a été le grand vainqueur du tournoi Toyota en 126 lbs, il a battu en finale Petsongkom Sitjaroentab.

« Say Fay Lamthung » a fait une carrière exceptionnelle et battu les meilleurs champions de sa génération tels que Thong Lukmakhawan (2 victoires), Painek Sitnumnoi (1 victoire par KO, 1 défaite), Sangmanee Sor Tienpo, Pornsanae Sitmonchai (4 victoires, 1 défaite), Petchboonchu F.A. Group (1 victoire par KO, 1 victoire aux points), Wuttidet Lookprabat (1 victoire, 2 défaites), Petpanomrung Kiatmuu 9 (2 victoires, 1 défaite), Superlek Kiatmuu 9 (2 victoires), Phet Utong Or Kwanmuang (1 victoire par KO, 1 victoire aux points), Pakorn Sakyothin, Rungruanglek Lookprabat (1 victoire par KO, 3 victoires aux points, 4 défaites), Lekkla Thanasuranakorn (2 victoires), Pokaew Fonjangchonburi (2 victoires, 1 nul), Pethavee Sor Kittichai (1 victoire, 2 défaites aux points, 1 défaite par KO), Detnarong Sitjaboon (2 victoires, 2 défaites), Bangpleenoi 96 Peenang (1 victoire par KO, 1 défaite), Chatchainoi Sitbenjama (KO), Kaew Fairtex (1 victoire, 3 défaites), Ritidech Wor Wanthavee (KO), Petch Thor Baengsean (3 victoires, 1 défaite), Sarawut Lukbanyai, Yodsaenklai Fairtex (1 victoire, 6 défaites), Tingtong Saengsawangpanrapla, Kangwanlek Petchyindee, Kaonar P.K. Saenchai Gym.

Sam-A a stoppé sa carrière en 2016, il est devenu entraîneur dans le célèbre club Evolve MMA à Singapour. Sam-A a rejoint les nombreux champions thaïlandais qui sont maintenant instructeurs dans ce club réputé, tels que Nong O Kaiyanghadao, Phetboonchu FA Group, Nontachai Sit O, Kaoklai Kaennorasing, Penaik Sitnumnoi, Kwankhao Mor Rattanabandit, Chaowarit Jockygym, Aikpracha Meenayothin, Panomrunglek Kiatmuu 9, Kaotam Lookprabat, Tukkatatong Petpayathai.

Sam-A a fait un combat au Japon le 29 juillet 2016, il a battu par KO le japonais Yuya Kono.

Et en 2018, Sam-A a fait un come-back fracassant en devenant champion du monde One Championship en 135 lbs. Il a d'abord mis KO l'irlandais Joseph Lasiri à Manille aux Philippines, puis, le 18 mai 2018 à Singapour, il a vaincu par KO le champion Hollandais Sergio Wielzen et remporté l'un des titres les plus convoités du moment, la ceinture du One Championship !

Sam-A a perdu son titre One Championship contre le champion anglais Jonathan Haggerty qui l'a battu aux points.

Le 26 décembre 2019, Sam-A a remporté le titre de champion du monde One Championship en style Kick Boxing en 125 lbs contre le champion chinois Wang Junguang.

Le 28 février 2020, Sam-A a gagné sa dernière ceinture, la ceinture de champion du monde One Championship en Muay Thai en 125 lbs, il a vaincu le champion australien Rocky Ogden et défendu victorieusement son titre contre l'australien Josh Tonna qu'il a battu par KO, le 9 octobre 2020 !

A 37 ans, « La jambe gauche brûlante » est toujours aussi dévastatrice. Le champion du Lumpinee qui travaillait sur les chantiers pour un salaire misérable gagne aujourd'hui des bourses d'un million de bahts. Une belle histoire qui se termine comme un conte de fées. Sam-A a marqué définitivement l'histoire du Muay Thai !

 

BY SERGE TRÉFEU

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium