INTERVIEW DE JOHANE BEAUSEJOUR

By Serge TREFEU (2016)

 

 

SERGE TREFEU : Bonjour Johane, comment ça va ?

JOHANE : Ca va bien merci

Tu as quel age ?

J'ai 33 ans

Tu as grandi dans quel coin de la France ?

J'ai grandi dans le 94 en région parisienne et maintenant j'habite dans le 93 à Noisy-le-Grand

Vers quel âge tu as découvert les sports de combat ?

Mon père était déjà dans les sports de combat, il faisait de la boxe anglaise, de la boxe française, du karaté, donc j'étais déjà dedans sans y être encore...

C'est ton père qui t'a donné le goût au sport de combat ?

Oui et non parce que j'ai d'abord pris une autre direction que la boxe, j'ai commencé par faire du foot. Les sports de combat je n'ai commencé que vers 22 ans...

Tu as débuté par quel sport de combat ?

Directement par le Muay Thai. Mon premier entraîneur a été Eric Collette, un entraîneur de renom qui a entraîné des grands champions comme Kamel Jemel, Moussa Konaté, Jean-Marc Mormeck. Dans son club j'ai connu Moussa Konaté et ensuite je suis allé avec Moussa au Konaté Team où j'ai commencé les compétitions

 

JOHANE BEAUSEJOUR AU KONATE TEAM, UN CLUB DE CHAMPION



Tu as fait combien de combats amateurs avant de devenir un combattant professionnel ?

J'ai fais une vingtaine de combats en amateur, d'abord en Muay puis en Kick boxing

Tu as pratiqué d'autres boxes que le Muay Thai ?

Oui j'ai fais du Kick Boxing, du K1, de la boxe française, de la boxe Khmer, de la boxe Arabe. Je combats encore souvent en style K1

Quel a été le premier titre important que tu as remporté ?

Mon titre de champion de France classe A en boxe Thaï en 2009. Un titre que j'ai remporté aussi l'année suivante !

Tu as gagné combien de titre jusqu'à maintenant ?

Deux fois champion de France classe A en boxe Thaï, le titre de champion Intercontinental en - 75 Kg que j'ai remporté en Muay et en boxe Khmer, j'ai gagné la ceinture de champion de France classe A en K1 en 2011, une ceinture de Champion du Monde K1 en 2013, et en 2014 j'ai remporté le tournoi Wicked One et le tournoi Elite Fight Night. J'ai fais aussi une ceinture de champion d’Europe en boxe Thai que j'ai perdu contre Mohamed Rahhaoui. Et aussi une ceinture de champion du Monde WMC en Angleterre où je pense que j'avais gagné mais les anglais m'ont mis perdant, c'était en 2013. J'ai fais également un championnat du Monde en K1 en Allemagne que j'ai perdu...

 

 

Tu as effectué combien de combats tous styles confondus ?

J'ai fais 119 combats pour 86 victoires, 2 nuls et 31 défaites

Combien de victoires par KO ?

J'ai remporté 44 victoires par KO !

Ton style de combattant est assez particulier, tu as une boxe imprévisible qui est un peu un mélange de Kick, Muay, K1. C'est ta boxe naturelle où tu as travaillé précisément ce style ?

Oui c'est mon style naturel, j'ai toujours aimé bouger sur le ring, les gens disent que je suis un boxeur "Fantasque", que j'aime faire le Show sur le ring, j'aime bien les techniques de retournés, les techniques sautés. Mais mon premier truc c'était le Muay Thai, j'ai pris les bonnes armes dès le début mais pour ne pas avoir un style comme tout le monde, j'ai fais ce style particulier. Et j'aime bien donner les coups mais pas en prendre trop (Rire). J'adore la boxe où tu dois toucher sans te faire toucher, esquiver, remiser direct, mais j'aime aussi aller à la "guerre" sur le ring...

Tu as déjà combattu en Thaïlande ?

Oui la première fois c'était pour combattre au Max Muay Thai en 2015. Pour un combat en - 70 Kg contre un brésilien (Jose Neto) , j'ai dû perdre beaucoup de kilos car normalement je ne devais pas faire ce combat mais comme je m'étais engagé je l'ai fais quand même. Je perds ce combat mais ce n'était pas un gros fight, je pense que mon adversaire était un peu "dopé" car je l'ai fais compté et lui il est revenu en puissance pour gagner le tournoi, j'ai trouvé ça bizarre. Mais moi, j'étais "mort" suite à la perte de poids, à 70 Kg c'est trop pour moi. Pour ce combat, je n'étais pas sûr de partir en Thaïlande, je me suis préparé en dilettante, ma femme elle travaillait, je devais garder les enfants, je ne pouvais pas m’entraîner. J'avais prévenu celui qui m'avait placé pour ce combat que c'était un peu compliqué de boxer pour ce combat car je n'étais pas bien entraîner et pas au poids. Mais j'ai tenu mon engagement vis à vis de lui pour ce combat...

Tu as fais combien de combats en Thaïlande ?

Je n'ai fais que deux combats en Thaïlande. Mais j'aimerais en faire d'autres, l'ambiance est différente, après il n'y a pas forcement des adversaires dans ma catégorie, il faut que je descende de catégorie en - 70 Kg

Ta catégorie actuelle c'est en - 75 Kg ?

Je peux boxer en - 75 Kg mais ma catégorie naturelle c'est 72 Kg 500. En Thaïlande, les meilleurs sont jusqu'à 70 Kg après au dessus les champions thaïlandais il y en a beaucoup moins sinon tu affrontes des champions étrangers en + 70 Kg, et si je vais combattre en Thaïlande c'est pour affronter les champions thaïlandais...

Tu penses que les combattants thaïs sont plus vicieux, plus forts que les boxeurs étrangers ?

Non c'est la même chose, la différence c'est que les thaïs ils s’entraînent tout le temps, ils boxent très souvent. Si on met des européens à la même sauce que les combattants thaïs, ils seront aussi fort, on le voit avec des gars comme Youssef Boughanem, Damien Alamos, le jeune Rafi Bohic actuellement, ils sont à la même "heure" que les thaïs, ils s’entraînent comme des thaïs, et ils sont aussi forts que les combattants thaïlandais !

Est ce que tu travail, tu arrives à vivre de ton sport en France ?

Non je ne travail pas, je vis de la boxe, je ne fais que m’entraîner et boxer. Pour l'instant, je touche des bourses intéressantes et je combats tout les mois. Je combats le 17 septembre au Wicked One, et juste après je fais un tournoi en K1 en Chine puis je combats au Warriors Night en novembre contre le thaï Chanajon

Tu combats souvent à l'étranger ?

Oui beaucoup plus qu'en France, en France cela ne paie pas vraiment, elles ne sont pas nombreuses les organisations en France qui paient bien. J'ai plus d'opportunité à l'étranger, de plus ils aiment bien mon style. Chaque année, je combats cinq fois à l'étranger et deux à trois fois seulement en France, je combats en Muay ou en K1

Quels sont les adversaires connus que tu as affronté ?

J'ai rencontré Sudsakorn Sor Klinmee (Défaite), Toby Smith (Défaite), Aydin Tuncay (Victoire), Yassin El Hana (Victoire), Aiello Batonon (Victoire), Chris Van Venrooj (Défaite), Jimmy Vienot (Défaite), Adyl Khodja (Victoire), Wendy Annonay (Défaite), Loik Behiri (Victoire), Saro Presti (Victoire), Kamel Mezatni (Victoire), Kada Bouamama (Défaite), Sen Bunthen (Victoire), James Benal (Victoire), Mohamed Rahhaoui (Défaite), Damien Ozenne (Victoire), Arman Hambaryan (Défaite), François Aubertelle (Victoire), Pavol Garaj (Victoire)...

 

BEAUSEJOUR VS PRESTI

 

BEAUSEJOUR VS LOIK BEHIRI

 

BEAUSEJOUR VS VIENOT

 

 

Contre quels combattants tu as fais tes combats les plus durs ?

En faite c'est mon premier classe B qui a été dur, les premiers combats en classe B sont durs car tu apprends, tu reçois beaucoup trop de coups. Je venais de sortir d'un combat en championnat de France classe C avec protection et une semaine après Moussa me dit "il y a une ceinture à faire en classe B". Et là, je me retrouve en 5 round, sans protège tibias, contre Kada Bouamama qui est un client, il est grand en plus, les deux premiers round cela allait mais après c'était compliqué, mais j'ai tenu jusqu'à la fin...

Face a l'australien Toby Smith ce fut aussi une belle guerre, je l'ai affronté chez lui, c'est un "camion", il avance tout le temps, il a fait son combat en puissance, et moi je marquais mes points. A un moment, il m'a touché, je descends au ralenti, je me relève et je repars à la guerre, je pense avoir fait mon combat mais au final ils le mettent gagnant...

Mes combats contre Sudsakorn au Thai Boxe Mania et contre le hollandais Chris Van Venrooj au TK2 ont été dur aussi...

Quel a été jusqu’à aujourd'hui ton meilleur souvenir de combattant ?

Lorsque j'ai remporté la première fois le championnat de France de boxe Thaï en classe A à la salle Japy, il y avait une ambiance de feu et toute ma famille était là !

Tu as remporté le fameux Tournoi Wicked One, c'était en quelle année ?

C'était en 2014, j'ai battu Yassin El Hana, Damien Ozenne puis Aydin Tuncay en finale !



PRÉSENTATION DU TOURNOI WICKED ONE 2014 POUR LE COMBAT FINAL ENTRE JOHANE BEAUSEJOUR ET AYDIN TUNCAY

 

 

Le samedi 17 septembre 2016 tu vas de nouveau combattre dans cette organisation, le Wicked One, tu affronteras le champion Abdallah Mabel, c'est la première fois que vous allez vous rencontrer, que penses tu de cet adversaire ?

Oui c'est la première fois que l'on s'affronte, c'est un adversaire explosif, qui a un bon coup d’œil, de beaux coups de genoux sauté, il est vif. Cela fait longtemps qu'il n'est pas monté sur le ring mais il faut se méfier de sa boxe, mais quoi qu'il se passe je serais toujours prêt, je me prépare bien pour ce combat. Mabel même si cela fait un an qu'il n'a pas combattu, il a boxé les meilleurs, c'est un client, un an ce n'est pas cinq ans d'inactivité, il sera prêt. Après, j'ai plus à perdre que lui, parce que c'est son retour sur le ring donc s'il gagne c'est le jackpot pour lui mais si je gagne, les gens vont dirent que c'était juste son "retour". Mais c'est un bon challenge pour moi de l'affronter, que je gagne ou que je perds mon but c'est d'offrir un beau spectacle, je pense que cela sera un grand fight !


 

Actuellement tu te prépare dans quelle salle ?

Je me prépare dehors et en salle, je fais beaucoup, beaucoup de cardio. J'ai tourné au club de Xavier Severin, le Puteaux Scorp Thai, il y avait Samy Sana, Dany Njiba avec qui j'ai beaucoup mis les gants, il va d'ailleurs combattre aussi au Wicked One le 17 septembre. Après, j'ai fais ma petite préparation de mon côté, je fais beaucoup de travail de fond, de travail de l'explosivité et surtout du cardio

Quels sont tes objectifs pour 2016/2017 ?

C'est de boxer le plus souvent possible, me faire plaisir sur le ring et de mettre un peu d'argent de côté, ce que je suis entrain de faire, pour ensuite ouvrir une salle de sport de combat, j’espère un jour...

Merci beaucoup Johane pour cette interview et je te souhaite CHOOKDEE pour ton combat du 17 septembre !

Merci à toi !

 

 

Beausejour est un grand combattant qui possède une boxe très technique, son style de boxe perturbe souvent ses adversaires car ses coups arrivent de partout, sa manière de combattre est imprévisible. Surnommé le "Magicien", ce champion d'origine malgache est un véritable baroudeur des rings qui n’hésite pas à aller affronter les meilleurs de sa catégorie dans le monde entier. Il a déjà combattu en Australie, en Thaïlande, en Allemagne, en Angleterre, en Italie, en Slovaquie !

Beausejour est très sollicité à l'étranger parce qu’il aime faire le show sur le ring, et son style spectaculaire, guerrier et engagé plaît énormément sur les rings Européens. Avec Johane Beausejour dans un gala, le spectacle est assuré pour la soirée !



JOHANE BEAUSEJOUR


Date de naissance :
24 août 1983
Poids :
72 Kg 500 - 75 Kg
Nombre de combat :
119. 86 victoires (44 KO). 2 nuls. 31 défaites
Titre :
Vainqueur de l'Elite Fight Night K-1 2014 (-75 kg), Vainqueur du Wicked One Tournament 2014 (-75 kg), Champion Intercontinental de Boxe Kun Khmer 2013 (-72 kg), Champion du Monde de K1 2013 (-75 kg), Champion de France classe A de K-1 2011 (-75 kg), Champion Intercontinental WPMF de Muay Thaï 2010 (-75 kg), Champion de France classe A de Muay Thaï (2009-2010)
Team :
HUMAN STYLE FIGHTER

Email de contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium