Interview de Farid VILLAUME par NICHOLAS READ (2008)

NICHOLAS READ : Bonjour Farid, comment vas-tu, ta blessure au mollet est bien guérie ?

FARID VILLAUME : Ca va ! Disons que je la soigne en même temps de mes entraînements mais il me faudrait un peu plus de repos…

Peux-tu te présenter aux lecteurs qui ne te connaissent pas ?

Je pratique le Muay depuis 17 ans et j’ai plusieurs titres de champion de France, d’Europe, et Mondiaux…

Vers quel âge as-tu débuté le Muay Thai ?

A l’âge de 16 ans si je ne me trompe pas car cela fait longtemps !

Peux tu nous expliquer comment tu as découvert ce sport et qu’est ce qui t’a attiré dans le monde de la boxe ?

Un soir je suis parti voir un entraînement au Star Boxing et ANUKUN était entrain de taper dans les paos j’ai été surpris par sa vitesse d’exécution et sa frappe !

Parle-nous de ton premier club, les moments forts que tu as eux au sein de ce club ?

Le Star Boxing est mon premier club ou j’ai acquis toutes mes techniques  car je vivais au milieu des thaïs pratiquement 24h sur 24 ! Ils m’ont pris sous leur ailes comme un petit frère, je m’entraînais avec eux, je courais avec eux, je mangeais avec eux, comme une seconde famille en quelques sorte !

Tu te souviens de tes tous premiers combats, quels souvenirs t’ont marqué ?

En fait je suis passé pro à mon 5eme combats, je l’ai fais d’ailleurs en Thaïlande pour l’anniversaire du Roi avec Guillaume Kerner, Sari et Dany. C’était en 93 si je ne me trompe pas !

Quel a été ton premier titre important que tu aies remporté ?

Mon championnat du monde fasse à ORONO POR MUANG UBON, un grand souvenir partager avec Désiré Thibault, son frère PI TENG, et n’oublions pas mon "Bilos" heu je voulais dire Nicolas Subileau…

Tu as un sacré palmarès, peux tu nous le décrire ?

J’ai plus de cent combats environs pour 5, 6 défaites !

Quel est ton plus beau souvenir en sport de combat ?

Il y en a tellement !  

A quelle époque as-tu été en Thaïlande, peux tu nous parler  de ces premières expériences thaïlandaises ?

En 1993 bonne expérience, la connaissance des marchés, la nourriture que je connaissais déjà mais qui était bonne aussi les massages traditionnels ou l’on s’occupe de toi pendant 2 heures de la tête aux pieds !

Je crois savoir que tu avais un camp fétiche la bas, le Kiet Ban Chong, peux tu nous en parler ?

Je n’ai jamais quitté ce camp car j’avais un grand respect pour PI MAI et qu’il m’a toujours accepté comme un des leurs, et pour les boxeurs j’ai du faire mes preuves en sparring ensuite on est devenu comme frère avec les champions ensuite tout les petits suivent les grands !

Est-ce que tu te souviens des adversaires thaïlandais les plus coriaces que tu as affrontés ?

ORONO dur physiquement à cause du climat, boxer à 16H en plein soleil c’est hardcore ! Saimai aussi pour ses frappes, Sakmongkon aussi dur au mal, et pour finir Yod qui est très bon aussi…

Tu as déjà combattu au Japon, notamment au K1 Max, aimerais tu renouveler cette expérience ?

Bien sur mais pour entrer dans le tournoi ca me motiverais plus…

Un Villaume/Bukaw en final du K1 Max serait pas mal comme fight, non ?

Cela serait magnifique !

Entre combattre au Japon et en France c’est quoi la différence pour toi ?

Le décalage c’est chaud de s’acclimater là-bas ! En France ca fait plus plaisir car on boxe à domicile là c’est cool !

Tu es un pur nakmuay, est ce que tu as déjà combattu dans d’autres disciplines pieds et poings ?

Non !!!

Tu es un boxeur complet mais est ce qu’il y a des techniques que tu affectionnes en particulier en combat ?

Disons que faire une belle boxe comme on me l’a appris c’est plus joli pour le public…

Que penses-tu, aujourd’hui du niveau général du Muay Thaï en France ?

Le niveau est bon, beaucoup de jeunes font des efforts pour travailler la technique sa fait plaisir

Et au niveau mondial ?

Justement lors des championnats du mondes amateur avec tout les pays représenté j’ai vu que beaucoup ce débrouille bien techniquement…

Aujourd’hui tu t’entraîne dans quel club et avec quels sparrings tournes-tu ?

Je m’entraîne chez Bilos au Méé Sport Muay Thai, et comme sparring je tourne avec Rachid Kabbouri dit "bouche" ! Mais je rencontre beaucoup d’autres amis de la boxe pour faire du sparring comme Gregory Choplin, Mehdi Zatout, Djamel Yacouben, etc

As-tu une méthode d’entraînement particulière ?

A la thaïlandaise pour ne pas changer !

Tu as affronté deux fois Yodseanklai dans des combats mémorables, souhaiterais tu à nouveau le combattre ?

Absolument !!! Pour le premier acte je n’ai rien a ajouté, mais le 2eme je n’accepte pas d’avoir perdu dans cette condition car je suis monté à froid ! Car Kamel Djemel a pris un coup de coude au 1er round et je venais juste de finir de mettre mes gants sans me chauffer, après perdre c’est le jeu mais dans de bonne condition j’accepte…

Est-ce que Yodseanklai est pour toi le combattant mondial le plus fort actuellement dans ta catégorie ?

Il est très fort mais il y en a d’autre à ce niveau !

Parmi ces champions de l’époque cite nous celui avec lequel tu aurais absolument aimé combattre et pourquoi, Ramon Dekkers, Somsong, Kronsak, Guillaume Kerner, Dany Bill, Dida Diafat, Jo Prestia, Fabrice Payen ?

J’ai beaucoup de respect pour ces grands champions. Je ne peux dire que ca car je les connais très bien pour la plupart…

Jusqu’à aujourd’hui arrives-tu à vivre de ton sport et exerce tu un métier en parallèle ?

Malheureusement on ne peut pas en vivre professionnellement, alors je donne des cours en parallèles avec une structure qui se trouve sur Vaires sur Marnes j’en profite justement pour faire un petit coucou à ces jeunes là ! Et Aurida bien entendu la responsable de la structure que je remercie !

Maintenant que tu as une grande expérience dans le Muay Thaï quels conseils donnerais-tu à un jeune qui veut se lancer dans une carrière ?

De persévérer dans ses efforts, car la route est longue, et d’avoir une bonne hygiène de vie cela aide beaucoup !

Lorsque ta carrière sera terminé souhaiterais tu monter un club et enseigner le muay thaï ?

Si Dieu le veut pourquoi pas !

On t’a déjà vu coach dans l’équipe de France amateur de boxe thai, c’est quelque chose que tu aimerais refaire, encadrer des jeunes nak muays ?

Je le suis toujours mais avec mon emploi du temps des fois ce n’est pas si facile, mais pouvoir les aider à l’approche du combat me fait plaisir…

Quels sont tes prochains challenges, tes fights avenirs ?

Je pars pour la Jamaïque pour faire un championnat du Monde WBC fasse a LAMSONGKRAM CHUWATTANA, ensuite le 3 aout en Guinée pour un tournoi organisé par Mr Sami Kebchi

As-tu un coup de gueule et un coup de cœur ?

Je voudrais que le ministère avance vers nous et qu’il nous aide ! Et je voulais donner mon soutien au jeune Guillaume Mautz pour son accident qu’il a eu récemment, ainsi cas sa famille…

Tu veux ajouter quelque chose ?

Bonne continuation pour votre site et à très bientôt

Merci d’avoir répondu à cette interview et Chook Dee pour la suite

Khop koun maak khrap (merci beaucoup)

 

FARID VILLAUME

Né en : 1975

Taille : 1 m 80
Poids : 72 Kg

Nombre de combat : Plus de 100 ! 5 défaites. 2 Nuls.

Titres : Champion du Monde WMC 2005, Champion du Monde WMC 2004, Champion du Monde MTA 2003, Champion du Monde WMTC 2000, Champion du Monde amateur en 1998. Champion d’Europe EMF 2004. Champion de France 1997 et 1998. Champion du A1 2006. Deux fois victorieux au K1 Max au Japon en 2005 et 2006. Classé N° 5 au stadium du Lumpinee de Bangkok en 2000.

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium