INTERVIEW de ILONKA ELMONT par Serge TREFEU (2010)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Serge TREFEU : Bonjour Ilonka, merci de m’accordez cette interview. Tu es né et tu as grandi au Surinam. Vers quel âge tu es venu en Hollande ?

ILONKA ELMONT : Salut Serge c'est un plaisir de faire une interview avec toi. Je suis venu en Hollande à l'âge de 12 ans

Tu as découvert la boxe thaï en Hollande mais est ce que au Surinam tu avais déjà vu de la boxe ou entendu parler ?

Je n'avais jamais entendu parler de boxe Thai, c'était complètement nouveau pour moi. La boxe était seulement populaire à la TV au Surinam

Au Surinam, pays ou tu retournes parfois comment est la boxe là-bas, connaissent t-ils le Muay Thai ?

De nos jours le muay thaï est très populaire au Suriname. Il est est devenu populaire il y a environ 3 ans. Les gens ne savent pas vraiment encore les règles, ils ne voient pas beaucoup de combat. Cela serait meilleurs s'ils comprennaient mieux les règles, ils verraient alors la beauté de la boxe thai.

Qu’est ce qui t’a attiré dans le Muay Thai ?

Personne vraiment. Mon voisin était Jerry Morris et je ne savais pas que c'était un champion. Un jour il m'a proposé de venir s'entrainer avec lui au club de Lucien Carbin. Et là je suis tombé amoureuse du sport !

Ton premier club a été celui du grand champion Lucien Carbin, tu peux nous raconter tes premières expériences dans ce club, tes premières sensations ?

Je me suis seulement entrainé avec Lucien carbin, c'est lui qui m'a découvert. Après notre première leçon il m'a dit que j'avais du talent et qu'il pouvait me faire devenir championne en un an. Je ne l'ai d'abord pas cru mais j'ai décidé de faire un essai. Il était très direct et m'a dit sur quoi il attendait de moi. Je m'entrainais deux fois par jour, 6 jours par semaine !

Est-ce qu’il y avait des filles qui s’entrainaient déjà dans ce club à l’époque ?

Non il n'y avait aucune fille qui s'entrait sérieusement. J'étais la seule fille qui était professionnelle, je m'entrainais avec des hommes...

Tu te souviens de ton tout premier combat, comment cela c’est passé ?

Je me rappelle de mon premier combat, j'étais très nerveuse et je m'étais entrainé très dure pour ce combat. Quand je suis monté sur le ring je n'étais plus nerveuse, c'était le bussiness du sérieux, je suis venu pour combattre et gagner. J'ai gagné par K.-O.

Dans quelle catégorie tu boxais ?

Je combattais en -50.8Kg et - 52.1Kg

Tu as rapidement atteint le haut niveau, quel a été le premier titre important que tu ais gagné ?

Oui en un 1 an je suis devenue la championne de hollande, la championne européenne et la championne du monde. Mon premier titre mondial était très important pour moi parce que j'ai combattu avec une fille thaïequi était championne du Monde et elle avait trois fois plus d'expérience que moi. Et le titre était en WMTC. Donc c'était une grande chose pour moi et mon entraîneur. La délégation thaïe du stadium du Lumpini est venue pour voir le combat, et bien sûr supporter leur championne. Mais j'ai gagné et je suis devenue la Championne du Monde !

C’est grâce à Lucien Carbin que tu sois arrivé si rapidement à un haut niveau professionnel, raconte-nous tes premiers entrainements, quels ont été les précieux conseils de ton entraineur pour te motiver ?

Oui bien sûr, c'est l'entente que Lucien et moi avons créé. Nous avions un but c'est que je devienne la championne du monde. Nous nous entrainions très durement pour chaque combat, 2 fois par jour, le matin et la soirée et 6 jours par semaine. J'ai aimé nos entrainements et j'étais toujours motivée. Je m'entrainais même quand j'étais blessée ou malade...

Au début de ta carrière est ce qu’il y a des champions qui t’on influencé dans leurs styles de boxe ?

J'ai été très impressionné par les combats de Lucien Carbin, j'ai été fasciné par son style. Gilbert Yvel aussi m'a influencé par son esprit combatif. Il était l'un des meilleurs combattants que j'ai jamais vus

Et des championnes ?

Non je n'ai vu que des champions

Tu as gagné le titre de Championne d’Europe EPMTF en boxe thaï, c’était en quelle année et contre qui ?

C'était en mai 2000, je crois, presque 2 mois après que j'ai gagné le titre hollandais. J'ai combattu pour mon titre européen contre Monica Petrova de la Bulgarie

Ensuite tu remportes le titre suprême (WMTC) toujours en boxe thai, c’était en quelle année et contre quelle adversaire ?

C'était le 1er octobre 2000 contre la thailandaise Sordao Sor Jamsai

Peux tu nous dire combien de titre de Championne du Monde tu as remporté et contre quelles adversaires ?

J'ai gagné sept titres de Championne du Monde. J'ai combattu contre Sordao sor Jamsai, Mary Hart, Michelle Sutcliffe, Lisa Houghton-Smith deux fois, Luibove Jakimova, Lisa Howard

Le titre dont tu es la plus fière ?

Je suis fière de tous mes titres pour lesquels j'ai combattu !

Ton combat le plus dur jusqu’à maintenant c’était contre quelle boxeuse ?

Mon combat le plus dur a été contre Shibata. La nuit avant le combat j'ai mangé de la nourriture infectée et j'étais très malade toute la nuit. Je n'ai pas voulu annuler le combat donc j'ai combattu avec de la fièvre. Ce jour là je me suis battu contre elle et contre ma fièvre, j'ai perdu le combat aux points...

Ton meilleur souvenir de boxe ?

Les applaudissements des fans, l'entrainement et bien sûr les combats...

Et le pire ?

L'envie et la jalousie entre les combattantes

Quels sont les championnes les plus connus que tu as battus ?

Je pense que toutes les championnes avec qui j'ai combattu étaient connues. Parce qu'elles étaient des championnes, plus expérimentées et très populaires avant que je ne combatte avec elles. Notre stratégie (Lucien et moi) était de défier seulement les meilleurs des meilleurs des championnes !

Est-ce que tu as souvent combattus en dehors de ton pays ?

Oui j'ai beaucoup combattu à l'étranger

D’après toi pourquoi en Hollande les combats féminins sont ils aussi populaires que les combats masculins par rapport à d’autres pays européens, est ce parce que la Hollande est un pays très « libéré » avec une belle mentalité de tolérance ?

Oui et non. En Hollande c'était aussi très dur de mettre un combat féminin sur un plateau, mais finalement beaucoup de promoteurs l'ont accepté. Je pense que depuis trois ans maintenant ce n'est plus si dur. De nos jours il y a plus de combattantes

Tu as déjà combattu dans les grandes réunions d’Amsterdam comme « It’s Show Time » ou « Slamm » ?

Oui j'ai combattu au "Slamm"

Tu as déjà combattu en Thaïlande ?

Non je n'ai combattu que des championnes thaies en Hollande

Dans quel camp tu es allé t’entrainer en Thaïlande, comment cela c’est passé, est ce que tu as été bien accueillie en tant que fille ?

Oui j'ai été bien acceuillie dans les camps, les gens avaient entendu parlé de moi et de mes combats. Je me suis entrainé au camp Sityodtong à Pattaya. L'entrainement n'était pas très différent de ce que Lucien m'avait enseigné. Avec Lucien j'ai aussi fait beaucoup de paos et de corps à corps. La seule différence réelle c'était le climat, il faisait toujours très chaud et cela faisait un entrainement plus lourd...

Tu as un corps à corps excellent avec de redoutables techniques de genoux, est ce que c’est en Thaïlande que tu as perfectionné ces techniques ?

Oui j'ai perfectionné mes coups de coude, mon clinch et mes coups de genou en Thaïlande. Et aussi la façon de donner un coup de pied. Il y a une grande différence avec la façon européenne/américaine de donner un coup de pied et la façon thaï. J'avais combiné les techniques des thaïs avec le style de Lucien. Et cela m'a fait un style plutôt orthodoxe

Est-ce que tu aimais combattre avec les coudes comme en Thaïlande ?

Oui j'aimais bien et c'était l'une de mes spécialités !

Tu as déjà affronté des boxeuses françaises ?

Oui j'ai combattu Lolita Candell deux fois et j'ai gagné les deux fois

Quelle était ta technique favorite dans en combat ?

Les genoux, les coudes et tout les coups de pied !

Connais-tu des nakmuays français, des anciens champions ou des nouveaux champions d’aujourd’hui ?

Oui j'aime bien Skarbowsky et Farid Villaume

Et des combattantes françaises ?

Non je ne connais pas trop à part Lolita Candell

Tu as aussi combattu en boxe anglaise est ce que tu aimais combattre juste avec tes poings ?

Oui j'ai combattu en anglaise. C'était bien, mais je préfère le Muay thaï. En Muay thaï il y a plus de techniques...

A l’époque tu as combattu contre un homme Philemon présentateur de TV, est ce que c’était un vrai combat ou un combat d’exhibition ?

C'étais un vrai combat. Il a vraiment voulu boxer avec moi. Il avait un peu d'expérience du combat mais rien de bien méchant. Je n'ai pas voulu le mettre KO, je suis désolé pour lui...

D’où te viens ce surnom « Killer Queen » ?

Les garçons de mon club m'ont donné ce surnom. A cause de mon style de combat. Ils disaient que je me battais comme une abeille tueuse. J'étais la seule femme dans le club donc c'est comme ça qu'ils m'ont donné ce surnom "Killer Queen" (la reine tueuse)

Tu es une terreur sur le ring mais tu as l’air très gentille en dehors du ring et malgré ta longue carrière de boxeuse tu es toujours aussi jolie et féminines, quel est ton secret pour garder cette ravissante féminité ?

Merci pour le compliment. Mon secret est que je ne veux pas être vu comme un garçon manqué. La beauté d'être une femme consiste en ce que vous pouvez montrer les deux côtés comme être jolie, charmante et féminine mais une femme peut aussi être dure et dangereuse. Je suis une femme et j'aime l'être

D’ailleurs tu as posé plusieurs fois en photo pour des magazines célèbres, raconte nous cette expérience ?

C'était bien et très différent et amusant à faire. J'ai travaillé dur (13 heures) mais c'est différent...

Tu as l’air aussi d’avoir du cœur car tu es impliqué dans beaucoup d’associations notamment au Surinam et avec l’UNICEF, tu peux nous en dire plus ?

Et bien quand vous devenez un peu un model vous avez beaucoup d'occasions de faire des choses que d'autres personnes ne peuvent pas faire. C'est un privilège. Si vous êtes dans cette position et vous POUVEZ faire un changement qui fera des choses positives alors vous devez le faire. Mon travail avec l'UNICEF ou mes activités au Suriname concernent principalement le développement communautaire, aider les défavorisés. C'est un travail noble et il est énormément apprécié...

Aujourd’hui tu as des enfants, tu es marié, est ce que tu aimerais que tes enfants fassent de la boxe thaï plus tard ?

J'ai un fils, nommé Jaedon, il a maintenant 9 mois. Je ne suis pas marié, je suis une maman seule et c'est amusant. J'entrainerais mon enfant et s'il veut devenir un combattant professionnel je le supporterai entièrement...

En 2005 et 2006 tu as été récompensé comme meilleur Speaker, c’est une activité que tu aimes, Speaker ?

Oui j'ai été embauché pour être speaker national et j'ai vraiment aimé. Si vous pouvez aider les autres ou si vous avez un message qui aidera vous devez le partager. C'est un privilège d'aider les autres dans leur croissance personnelle à devenir mieux...

Tu peux nous raconter une anecdote qui t’es arrivé dans ta carrière de boxeuse, quelque chose de marrant ou d’insolite ?

Et bien je recois souvent des courriers Email d'hommes qui voudraient combattre avec moi et qui aiment ce phantasme. Quelques hommes constatent que c'est une voie sexy. Je pense que c'est inhabituel et effrayant cette voie...

A l’époque vivait tu bien grâce à tes combats ?

Oui c'est vrai, je ne me plains pas. Mais il y a des combattantes qui sont toujours sous-payés...

Aujourd’hui tu as stoppé ta carrière, est ce que tu t’entraines encore, as-tu ton propre club, que fais tu ?

Oui je suis à la retraite, à cause de la naissance de mon fils. Je ne m'entraine plus, mais dans un mois ou deux je peux m'entrainer de nouveau. Dans un an je planifie d'avoir mon propre club. Maintenant je suis un directeur général d'Être Innovateur. Je suis dans le développement de projet, la gestion de projet et dans la construction d'un stadium au Suriname dans les quartiers. En fondant un programme d'entrainement pour enseignants et entraîneurs. C'est comment cela que je gagne ma vie

Est-ce que tu organises parfois des stages ?

Oui bien sûr. La plupart du temps je suis souvent embauché comme speaker

Que donnerais-tu comme conseil à une fille qui veut faire carrière dans la boxe thaï ?

Je lui dirais que la médaille a deux côtés - un côté sur lesquel vous pouvez être très fiers et un côté qui peut faire des déceptions...

Quels sont tes projets pour 2010 ?

J'ai construis un complex sportif dans le Para un quartier du Suriname, qui implique un espace pour le football et le base-ball. Le financier est le BHP Billiton. Et en mars je commence un projet beaucoup plus grand, je construirai un stade national dans Brokopondo (Suriname), Mon financiers est IAMGOLD (Rosebell Goldmines), KNVB (l'Association de Football hollandaise Royale) et State-oil.

Tu veux ajouter quelque chose ?

Oui, merci. Je voudrais te remercier pour ta patience et ton interview. Je voudrais aussi remercier Lucien Carbin, mon ancien - cornerman, Eric Ruttner et mes fans

Merci d’avoir répondu à cette interview et CHOOKDEE pour la suite

Merci beaucoup

 

ILONKA ELMONT

Nombres de combats : 43

Poids : 50Kg800 - 52Kg

Gym : LUCIEN CARBIN GYM

Titre : 7 fois Championne du Monde de Boxe Thai

 

ilonka (1) []
ilonka (11) []
ilonka (13) []
ilonka (14) []
ilonka (15) []
ilonka (16) []
ilonka (17) []
ilonka (18) []
ilonka (19)
ilonka (2) []
ilonka (20) []
ilonka (21) [] []
ilonka (22) []
ilonka (23) []
ilonka (24) []
ilonka (25) []
ilonka (3)
ilonka (5) []
ilonka (6) []
ilonka (7) []
ilonka (8) []
ilonka (9) []
01/22 
start stop bwd fwd

 

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium