Interview de JEROME ABOTSI dit KOTD’OR par Serge TREFEU (2009)

 

 

Serge TREFEU : Bonjour peux tu te présenter aux lecteurs ?

KOTD’OR : Bonjour, je m’appelle Kotd’or, j’ai 37 ans, cela fait à peu près une quinzaine d’année que je pratique le Muay Thai. Mon premier club a été celui d’André Zeitoun et j’ai fais mes premières armes avec Jean-Charles Skarbowsky…

Vers quel âge tu as commencé le Muay ?

J’ai commencé tard je devais avoir 21 ans. Je pensais que c’était trop tard à l’époque et enfin de compte je me suis aperçu que non

Qu’est ce qui t’a amené à faire ce sport ?

Au début je voulais faire un Art Martial ou un sport de combat mais je ne savais pas trop. J’adorais la boxe anglaise car à l’époque c’était Mike Tyson qui cartonnait le plus. J’ai toujours eu un faible pour la boxe anglaise mais en me renseignant, on m’a dit « tu es trop vieux pour la boxe anglaise » pour faire des combats c’est trop tard. Et pour les arts martiaux c’était long, fallait passer trop de passage de grade, cela prenait des années. Alors j’ai finalement trouvé dans le Muay Thai ce que je cherchais un sport efficace, fluide et complet !

Ton premier club a été celui d’André Zeitoun ?

Non j’ai d’abords fais 8 mois avec Lemoux à St Maur, à l’époque le boxeur connu du club c’était Ange Farci. C’était pas mal mais un peu trop stricte pour moi donc je suis allé voir ailleurs et je suis tombé sur le club d’André. André Zeitoun avait déjà une bonne réputation et quand j’ai vu sa pédagogie je me suis senti tout de suite à l’aise, un peu comme chez moi…

Jean-Charles Skarbowsky était déjà là ?

Oui Jean-Charles était déjà au club

Combien tu as effectué de combat jusqu’à maintenant ?

J’ai environ 35 combats pour 7 défaites

As-tu gagné des combats par KO ?

5 victoires par KO

Quels sont les champions que tu as rencontrés ?

Le plus connus c’est Abdoul Touré (Champion d’Europe, Champion de France), j’avais perdu aux points face à lui, c’était en classe B. Sinon en classe A j’ai rencontré à Madrid un champion espagnol Gustavo Luna très connu dans son pays…

Tu as gagné des titres depuis que tu boxes ?

Oui j’ai pris le titre de champion de France en classe C et je suis Champion de France classe A 2008

Est-ce que tu as déjà été en Thaïlande ?

Oui j’ai été déjà trois fois en Thaïlande et j’ai boxé là-bas. J’ai fais deux combats à Pattaya et un à Chang Raï. J’ai boxé aussi au Cambodge et en Birmanie

Dans quel camp tu t’es entrainé en Thaïlande ?

La première fois je me suis entrainé au camp Sit Or à Pattaya. Puis les deux autres fois j’ai été au Jocky Gym à Bangkok

Jean-Charles Skarbowsky était au Jocky Gym déjà ?

En 2002 j’étais avec Jean-Charles au Jocky…

Pourquoi tu es allé au Jocky Gym ?

Je savais qu’il y avait eu des grands noms qui étaient passés au Jocky comme Danny Bill et Stéphane Nikiéma. Et qu’ils y avaient eu aussi de grands champion thai formé là-bas, le dernier d’ailleurs c’est Seanchaï. Donc un gros réservoir de champion et si le camp ne paye pas de mine c’est un camp de légende !

T’intéresses-tu à la culture thaïlandaise, par exemple les tatouages thaïs ?

Oui je suis moi-même tatoué par un maître de façon traditionnelle. Mais je m’intéresse à la culture asiatique en général, je ne me cantonne pas qu’à la culture thaïlandaise. Je connais un peu l’histoire des thaïs, des Khmers, des Laos et des Vietnamiens aussi. Il y a une sorte de symbiose dans leurs culture avec le Muay Thai, la religion, l’histoire, je trouve ça intéressant. En plus ils ont le culte des ancêtres qui me rappelle un peu notre culte qu’on a chez nous en Afrique, c’est assez similaire et proche de moi…

Tu es de quelle origine ?

Du côté français je suis d’origine « Chti » du Nord de la France et du côté africain je suis d’origine togolaise

Tu es déjà allé au Togo, la boxe est elle développé là-bas ?

Oui j’ai déjà été là-bas, j’ai de la famille encore qui y vit et j’espère y retourner dans un an ou deux. Pour la boxe, je ne pense pas qu’il y est du Muay Thai ou même du Kick Boxing. Par contre la boxe anglaise est un peu plus développée. Mais c’est dans le pays voisin, le Ghana que la boxe est le plus connu, ils ont eu de grand champion (Azumah Nelson Champion du Monde WBC, Ike Quartey Champion du Monde WBA, Joseph Agbeko Champion du Monde IBF)

Y a-t-il des boxeurs que tu as aimé voir dont tu aimes le style ?

Celui qui m’impressionnait le plus à l’époque c’était le thaïlandais Somsong. Et du côté français ça toujours été Danny Bill parce qu’il est plus que technique, il a une sorte d’instinct, il est fait pour le Muay Thai. C’est vraiment magique de regarder ces combats. J’aimais aussi beaucoup Ramon Dekkers parce qu’il avait un style à la Tyson, aucune peur, un genre de Pit Bull sur le ring. Mais l’un de mes préférés c’est le thaïlandais Jomhod, un grand combattant avec beaucoup de vice mais dans le sens positif, une sorte de serpent sur le ring…

Aujourd’hui quels sont les combattants français que tu aimes ?

Des gars comme Pinca, la Team Nasser en général. Farid Villaume à l’air de revenir pas mal, c’est intéressant car il a encore de bonne chose à montrer. Sinon j’ai été très étonné de voir l’année dernière une nouvelle génération de nakmuays qui a émergé et qui est très techniques, plus que les autres générations !

Tu vas continuer à combattre ?

Je vais continuer à combattre parce que j’ai encore l’envie et physiquement j’ai encore le potentiel. Il faut que je vois avec un promoteur suisse, je suis peut être programmé pour le mois d’octobre. Sinon en février il y a le Jubilée d’Aurélien Duarte qui sera au grand Dôme de Massy, normalement j’y suis programmé. Je suis trop vieux pour faire une carrière mais dès que j’ai une proposition je suis toujours ok. Sinon j’irai combattre en Thaïlande ou au Cambodge car là-bas le niveau technique est toujours suffisant pour que tu te fasses plaisir sur le ring…

Tu donnes des cours au club de Jean-Charles Skarbowsky, depuis combien de temps ?

Quand Jean-Charles est revenu de Thaïlande pour s’installer définitivement en France, on a eu plusieurs discussions et on c’est dit que c’était dommage que Jean-Charles perde sont niveau technique et que cela serait bien qu’il est sa propre écurie. Donc je me suis proposé pour l’aider, pour l’assister, pendant un certain nombre de mois ou d’années. Voila jusqu’à présent cela c’est très bien passé. Et j’espère que l’on va faire parler de nous très prochainement !

Est-ce que tu accompagnes Jean-Charles lorsqu’il donne ses stages ?

Quand Jean-Charles part en stage, il faut qu’il y est quelqu’un à la salle pour assurer les cours et c’est moi le premier sur la liste, je vais donc rarement avec lui lors de ses stages

En parlant de stage, tu as organisé récemment un stage de Muay Thai en Suède, comment cela c’est passé ?

Très bien. Les suédois mon appelés pour compléter leur techniques en corps à corps, seulement en corps à corps. J’ai trouvé cela étrange au début mais au final quand j’ai vu leurs niveaux techniques, je me suis dis autant prendre les choses petit à petit et pourquoi pas commencer par le corps à corps. Je me suis beaucoup plus en Suède, les gens sont très accueillants et très motivés. Ils n’ont pas encore un niveau technique suffisant pour accéder aux niveaux européens mais cela ne saurait tarder. Je pense d’ici un an ou deux ans on va voir quelques combattants suédois arriver dans le milieu européen du Muay…

Tu veux ajouter quelque chose pour terminer cette interview ?

Je voudrais dire un petit mot aux nakmuays, je leurs dirais « Force et Courage », persévéré et ne lâché rien. Vous voyez j’ai 37 ans, cela fais plus de quinze ans que je fais du Muay, je suis peut être pas forcément très connu mais j’aime ce que je fais, je suis toujours là et j’ai toujours envie de boxer. Si vous voulez vous aussi vous accomplir en tant qu’être humain, allez y, lâchez vous, donnez tout au Muay et le Muay vous le rendra !

Merci pour cette interview

Merci à toi

 

 

Kotdo’r après avoir arrêté la compétions pendant 4 ans, à 35 ans a retrouvé le ring avec succès. Belle performance car c’est souvent  vers 35 ans que les boxeurs stoppent leur carrière. Kotdor à 37 ans continue d’assouvir sa passion, il est encore prêt à relever des défis ! 

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium