Interview de STEVE ZAIDI par Serge TREFEU (2011)

 

Serge TREFEU : Bonjour Steve, comment ça va, en forme ?
STEVE ZAIDI : Oui je vais bien merci
Tu as commencé la boxe vers quel âge ?
J'ai commencé la boxe thai à 16 ans
Pourquoi avoir choisi ce sport ?
J'ai essayé plusieurs sport dans ma jeunesse mais j'ai tout de suite accrocher pour la boxe thai, pour ce que ce sport représente et pour l'ambiance qui régnait dans mon premier club. Tout cela faisait que j'avais envie d'aller m’entraîner tout le temps et d'essayer d'apprendre de nouvelles chose pour progresser...
Tu as commencé directement par la boxe thai ?
Non, j'ai d'abord commencé par le kick boxing
Qu'est ce qui t'a attiré dans le Muay Thai ?
Ce qui m'a fait préférer la boxe thai, c'est tout le panel technique de ce sport qui est pour moi le plus complet !
Avant de commencé la boxe tu as fais d'autres sports ?
Avant la boxe je suis passé par plusieurs sports, tels que le handball, le basket et aussi la natation
Dans quel coin de France tu as grandi ?
Je suis originaire de Bobigny dans le 93 et j'y réside toujours aujourd'hui
Quel était les clubs de boxe dans ton quartier ?
Il y avait un club de kick boxing (ACB Bobigny) et un club de muay thai (AAE Bobigny)
Parle nous de ton tout premier club, avec quel entraîneur tu as débuté ?
J'ai découvert la boxe thai avec Djaffar Hammoum, entraîneur de L'A.A.E Bobigny. Il y avait une bonne ambiance nous étions tous solidaire, soudé. C'est là que j'ai fait mes premiers entraînement et que j'ai effectué mes premiers combats pour ce club
Quels champions il y avait quand tu as commencé dans ce club ?
Étant un club vraiment associatif à la base, on avait peu de créneau à l’époque, et le club était assez jeune donc il n'y avait pas encore de champions. Mais de nombreux jeunes avec une bonne technique et un bon potentiel pour faire leur place à l'avenir dans le muay. C'est tout ce que je leur souhaite et pourquoi pas boxer le même soir qu'eux un jour pour les retrouver lors d'un même gala !
A quel âge tu as fais ton premier combat, quel souvenir tu en garde ?
Mon premier combat je l'ai effectué à l’age de 16 ans et je rencontrais quelqu'un de plus âgé que moi. C'était à Nanterre et j'étais le dernier à boxer, juste avant mon combat un gars de mon club boxait, j'étais donc seul dans les vestiaires. Je sentais que je refroidissais alors je me suis remis une petite couche de  naman muay, sachant que j'avais déjà un peu transpirer avant, ma peau me chauffait, limite me brûlais. Une chose est sûr, c'est que j'étais chaud pour ce premier combat (rires). Celui ci c'est bien passé puisque j'ai gagné par arrêt de l'arbitre au troisième rounds !
Lorsque tu as commencé le Muay Thai, est ce qu'il y a des grands champions qui t'ont influencé, des champions qui avaient une belle boxe et dont tu t'es inspiré ?
On a tous connu et kiffer l'époque des Ramon Dekkers, Danny Bill, Rob Kaman et plein d'autres. Je regardais leur combat sur le net et c’était un réel plaisir étant vraiment passionné dès mes débuts. Après dire que je m'en suis inspirer pour la motivation, oui, car cela me motivait et me donnais vraiment envie de combattre. Mais au niveau style non car je ne pense pas avoir le style de Danny Bill par exemple...
Aujourd'hui, tu es au club Le Mée Sports Muay Thai, chez Nicolas Subileau, tu peux nous parler de ton nouveau club, et de ton coach ?
Oui depuis la rentrée septembre je suis chez Nicolas Subileau alias Bilos au Méé Sport Muay Thai. J'ai tout de suite accroché à l'ambiance qui règne dans ce club car on rigole, sa charie mais sa bosse aussi très dur. Aussi bien les compétiteurs que les débutants. Avec Bilos tout se passe bien, je pense que l'on apprend encore un peu à se connaître au niveau de la boxe car chaque entraîneur est différent que ce soit dans le style de boxe, dans la leçon aux paos, dans les méthodes d’entraînement etc.. Mais il s'occupe bien de moi et je suis venu ici pour cela. Il prend soin de ses boxeurs et il a une confiance et des affinités avec eux même au-delà du Muay. C'est une vrai famille !
Avec quels sparrings tu t’entraînes chez Bilos ?
Alors chez Bilos il y une bonne petite liste pour les sparrings. Certains connus et d'autres moins mais qui on un très bon niveau et qui je pense feront parler d'eux à l'avenir. Il y a bien sur Farid Villaume que l'on ne présente plus, idem pour Bobo Sacko, ensuite celui avec qui je tourne le plus souvent est Dé Agba un classe B dans la même catégorie que moi qui est très bon. Il y aussi Saharou Touré, Mehdi, Kesty, David, Younes, Colonel, Timal, Moussa etc...
Sinon quand j'ai le temps je tourne aussi avec Gregory Choplin, Wendy Annonay et Baghdad Kharbouchi qui sont au Derek Boxing, mon ancien club...



Combien de fois par semaine tu t’entraînes ?
Cela varie en fonction de mes échéances. En période de combat je m’entraîne deux fois par jours du lundi au vendredi et quand il n'y a pas de combat de prévu je m’entraîne une fois par jour 4 fois par semaine
Est ce que tu travail , comment gères tu ton entraînement de haut niveau avec le travail ?
Je travail dans ma commune donc j'ai certaine facilité, au niveau des horaire ils sont convenable sauf pendant les vacances scolaires, cela se complique un peu vu que je suis animateur dans un centre de jeunesse et c'est la période où il y a le plus de travail...
Tu combats uniquement en Muay Thai ?
J'ai déjà boxé en Kick Boxing, en Full contact et en Muay Thai. Tout mes derniers combats ce sont effectués en Muay Thai car c'est ma discipline de prédilection mais je reste ouvert aux autres disciplines si un gros challenge ou une bonne proposition venait à moi...



Quelle technique tu affectionnes le plus en combat ?
Je n'ai pas réellement de technique favorite mais si je devais en citer une je dirais les techniques de jambe, particulièrement les low kick
Quels sont tes points forts ?
En tout humilité, je dirais mon sérieux car quand je m’entraîne, je ne triche pas, je donne vraiment tout. Ensuite je suis vraiment à l'écoute de mon coach pour progressé de jours en jours. Et en combat j’essaye d'appliqué ce qu'on a travailler et je donne tout jusqu’à la fin



Et tes points faibles que tu aimerais améliorées ?
Certains petit réflexe ou automatisme qui ne vienne pas encore tout seul mais tout ce qui n'est pas parfait est pour moi un point faible donc j’essaye de remédier à tout ça à la salle...
Tu as été trois fois Champion de France Pro en classe A, en 2007, 2008 et 2010, contre quels adversaires tu as remportés ces titres, et que retiens tu de tes combats face à eux ?
Oui je suis triple champion de France classe A en -81Kg mais aujourd’hui je suis descendu de catégorie et je boxe en – 75Kg.

En 2007, j'ai rencontré un boxeur du nord, je ne me rappel que de son nom c'était Allouache, si je ne dis pas de bêtise. C'était un combat très serrer où la décision a basculé dans le 5eme et dernier rounds, j'ai fait la différence étant encore frais comparé à mon adversaire. Je gagne mon premier titre aux points.
En 2008, je rencontre Fatah Abderrazak du club Lumpini de Sam Berrandou, chez lui à Saint-Denis, mon adversaire boxait à domicile. Le 1er round je le perd mais après je reprend l'ascendant et je gagne par arrêt du combat au 4eme rounds.
En 2010, je rencontre de nouveau Fatah Abderazzak à Japy où la physionomie du combat est la même et je gagne par abandon à l'appel de la 4eme reprises.
Ce titre en 2010 fut une belle année car j'ai gagné tout mes combats des championnats de France avant la limite !



Après trois titres national en classe A, as tu eu des propositions pour une ceinture de Champion d'Europe ?
Malheureusement non, je n'ai eu aucune proposition, aucun contact, pour un titre européen bien que cela m'aurait fait plaisir pour récompenser mes titres nationaux, et passer à une étape supérieure pour franchir un nouveau palier...
En Nouvelle Calédonie tu as remportés deux fois le tournoi Fight Night, en 2008 et 2009, raconte nous cette aventure au bout du monde, c'était contre quels adversaires que tu as gagné ces tournois ?
Alors pour ce qui est de la Nouvelle Calédonie je retiens beaucoup de souvenir de ce voyage, des gens, de leur gentillesse, des paysages et la simplicité de la vie qui est différente de tout ce que j'avais vu ou de ce que je vis chaque jour.
Pour ce qui est du tournoi c'était contre un australien "Schmidt", je ne me souviens plus du prénom et les deux fois j'ai gagné contre lui en finale. Ce fut vraiment la guerre entre nous surtout la première fois car il avait une mentalité que je n'appréciais pas et c’était vraiment électrique entre lui et moi !

En 2010 tu as combattu à l'anniversaire du Roi, à Bangkok, tu bats le thaïlandais Prajacksil Maxsport, quels souvenir tu gardes de ce combat et de cette participation à ce grand événement thaïlandais ?
L'anniversaire du Roi a été une bonne expérience. Ce qui m'a marqué, c'est d'avoir été préparé avec tous les autres boxeurs, dans des vestiaires si on peut les appeler comme ça, c'était très petits, limite on se marchait dessus. Mais ça m'a vraiment montré que là-bas faire un combat c'est vraiment la routine, on te met tes bandes, on te masse, un short et c'est parti. Le coté que j 'ai apprécié, des combattants thais, c'est qu'ils gardent leur simplicité malgré leur bon niveau. Après le combat c'est plutôt bien passé même si le thai à partir du deuxième rounds a été très dur, il cherchait absolument à m'ouvrir en sortant énormément ses coudes et en shootant fort dans mes jambes. Mais j'ai réussi à gérer et à imposer ma boxe et j'ai gagné aux points...



Est ce que tu as rencontré d'autres boxeurs thaïlandais, et que penses tu des combattants thais ?
Oui avant d'avoir boxé à l'anniversaire du Roi en 2010, j'avais rencontré un thai à Pattaya en 2008 au stadium Thepprasit. Les combattants thais sont très doués techniquement, ils n'expriment rien sur leur visage. Ils sont durs au mal mais en dehors du ring ce sont des gens simples, souriants et parfois attachants...



Quels sont les champions thaïlandais que tu préfères, les anciens et la nouvelle génération ?
L'ancienne génération je ne l'a connais pas trop mais dans la nouvelle celui dont j'aime le plus sa boxe c'est Buakaw Por Pramuk !
Combien de fois tu as combattu en Thaïlande ?
J'ai boxer 3 fois en Thaïlande. En 2006 pour les championnats du monde amateur avec l'équipe de France. En 2008 contre un thai à Pattaya au stadium Fairtex Thepprasit. En 2010, à l'anniversaire du Roi avec l'équipe de France



Tu es déjà allé dans un camp thaïlandais ?
Oui en 2008, je suis parti un mois et je m’entraînais à ce moment là au RMB Pattaya. Et j'ai refait un mois en 2009 au Singpatong à Phuket. Le footing est très rude car il y a une pente très raide mais il fallait bien la faire. (rires)
Aussi en 2006 et 2010 avec l'équipe de France pour quelques entraînements dans les camps avant la compétition...



Jusqu'à aujourd'hui tu as fais combien de combats, combien de victoires et de défaites ?
J'ai fais 40 combats pour 37 victoires et 3 défaites
Tu as beaucoup de victoire remporté par KO ?
Je dois avoir remporté environ une dizaine de victoire par KO



Dans quelle catégorie tu évolues actuellement ?
Actuellement je boxe en -75kg
En France quels sont pour toi les meilleurs dans ta catégorie ?
Pour moi, les meilleurs sont Gregory Choplin, Yohan Lidon et Wendy Annonay. Désolé pour ceux que je ne cite pas mais je ne suis plus trop comme avant l'actualité du muay. Même si je me doute qu'en France il y en a sûrement d'autres...
Est ce qu'il y en a un en particulier que tu aimerais affronter ?
Personne en particulier mais je suis prêt à boxer tout boxeurs de ma catégorie avec l'accord de mon entourage si la proposition est correcte et concrète...



Et au niveau mondiale quel est pour toi le meilleur combattant dans ta catégorie ? 
A défaut de te surprendre je ne suis plus réellement la boxe comme avant (vidéo, médias, etc...) donc je ne pourrais pas te répondre sur le meilleur boxeur de ma catégorie au niveau mondiale même si je sais qu'il y en a énormément à travers le monde, désolé...
Quel a été ton combat le plus dur jusqu’à maintenant ?
Mon combat le plus dur et mon plus mauvais souvenir de boxe a été lors de ma finale des championnats de France de Kick Boxing classe A, en 2009, en - 79 kg. Combat que je perds alors que j'étais à un combat de la ceinture. J'avais une bonne préparation mais je pense avoir trop forcé sur les quantité à l’entraînement donc je me suis retrouvé en surentraînement (même si cela n'excuse rien) et à partir du 3eme rounds, plus de jus pour faire la différence...



Ton meilleur souvenir de boxe ?
Choisir mon meilleur souvenir serait compliqué, entre les ceintures que j'ai gagné, les personnes que j'ai rencontré, les voyages que j'ai fait. Tous ces souvenirs sont le plus beau cadeaux que la boxe m'a fait !
Et le pire ?
Je n'ai pas vraiment connu de pire souvenir pour le moment dans la boxe..
Quels sont tes projets pour 2012 ?
Mes projets pour l'année 2012 sont d’essayer d'évolué dans mon travail ainsi que dans le domaine de la boxe, pourquoi pas de nouveaux challenges, que ce soit contre des adversaires de renommés ou un challenge européen pour commencer, pourquoi pas mondiale si je le mérite et de vivre heureux quoi qu'il m'arrive
Tu veux ajouter quelque chose ?
Je remercie ma famille ainsi que toutes les personnes qui m'entourent au quotidien et qui font que j'évolue chaque jours dans tous les domaines quels qu'il soit (boxe, professionnel ou personnel) merci à tous.
Je remercie tout les entraîneurs avec lesquels j'ai pu évolué (Djaffar Hammoum, Djaffar Guemri, Omar Benamar, Léon Pap et Bilos).
Je remercie Oualid et Mathieu qui ont toujours été là pour moi quand je boxais, pour me massé, me coaché et j'en passe, merci les frères.
Je remercie tout les clubs pour lesquels j'ai boxé jusqu’à présent (A.A.E Bobigny, Derek Boxing, et la Team Bilos).
Merci à tous ceux qui se déplace quand je boxe et qui me supporte ainsi qu'à Alan Kermorvan pour ce qu'il a fait pour moi jusqu’à présent. Je remercie Kamel de Wrong division.
Je te remercie toi et mon coach Bilos pour cette interview.
Je ne peux citer tout le monde, donc excusez-moi mais vous êtes trop (rire)

Merci pour cette interview et CHOOKDEE pour tes prochains fights
Merci


Zaidi est un combattant généreux, puissant, avec une boxe très propre. A 23 ans il c'est déjà forgé une sérieuse expérience en affrontant des adversaires de haut niveaux tels que Abderahmane Penda (victoire), Kevin Haas (victoire), Emilio Schmidt (victoire) et Abderrahmane Coulibaly (défaite). Et il a encore une grande marge de progression. Ce boxeur humble à toutes les qualités pour pouvoir disputer une ceinture européen, avis aux promoteurs...

STEVE ZAIDI




Date de naissance : 21/06/1988
Poids : -75kg
Taille : 1m85
Nombre de combat : 40. 37 victoires (10 KO). 3 défaites
Titre : Champion de France de boxe Thai classe A (2007, 2008, 2010)

Team : Teambilos Le Mée Sport Muaythai



MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium