Interview d’Ali YAMANI par SERGE TREFEU (2007)

 

SERGE TREFEU : Bonjour Ali, peut tu te présenter ?

Ali YAMANI : Je suis le grand frère de Mohamed Yamani qui a été champion du monde amateur de Muay Thai en 1995. Actuellement, j’enseigne la boxe thaïe au Fight-Boxing-Club d’Athis Mons dans le 91 le club de Pascal Mathieu. Il y a aussi, Nasser Bousma et Alex Imbert. Il y a tout une équipe là-bas...

Tu es né ou ?

Je suis né à Maubeuge dans le nord de la France mais j’ai grandi à Athis Mons dans l’Essonne.

Tu as quel âge ?

35 ans.

Tu as commencé la boxe à quel âge ?

J’ai débuté très tôt, à l’âge de 13 ans. J’ai commencé le Muay avec Sassy Michel au Stade Auguste Delaune à Athis Mons.

Ton premier combat tu t’en rappelle ?

Mon premier combat je l’ai fais à l’âge de 13 ans en 1985. Ce n’était pas en Muay mais en boxe américaine WKA. J’ai gagné aux points…

Et ton premier combat en Muay Thai ?

C’était en 1986, j’avais seulement 14 ans. A l’époque ont combattait direct sans protection en 3 x 2 minutes. Je me rappelle, le gars c’était une petite “caillera” de la cité des francs moisins à Saint Denis. Il me charriait un peu, du style Athis Mons c’est à la campagne ce bled ! Je l’ai déchiré en gagnant aux points...

Tu as combattu souvent ensuite ?

En fait, j’ai fais une quinzaine de combats jusqu’à 17 ans puis j’ai fais un long break pour prendre sous mon aile mon petit frère Mohamed.

Tu t’es consacré à l’entraînement de ton frère ?

Exactement. Mon petit frère partait en C.... et pour lui éviter de faire des bêtises, je l’ai forcé à s’entraîner dur au Muay Thai. Tous les jours j’étais derrière lui pour le pousser à aller à la salle...

Ça a payé, car il a eu une belle carrière de boxeur, tu en es fière ?

Bien sur ! Il a été le premier et unique français champion du monde amateur de boxe thaï dans cette fédération. En plus, il a reçu “le trophée du meilleur combattant” ! Il a rencontré et battu des grands noms du Muay Thai. Il a perdu par Ko seulement contre des pointures comme Jean (Skarbowsky) ou Kobayashi (champion du Japon).

Tu as formé d’autres nakmuay ?

Au Fight-Boxing-Club on a formé Samir AIT-DOUA en - 63,5 Kg qui a été médaillé de bronze au championnat du monde en 1999 et champion de France classe A en 2000. Aussi, Jonathan CAMARA chez les – de 75kg qui a été vice champion du monde WMF et a remporté la ceinture de la coupe de France classe A. Enfin, il y a Farid Khider qui après sa carrière en boxe française a démarré le Muay Thai chez nous. Et bien d’autres comme Pascal Cadmus (Médaille de Bronze -67 kg Championnat d’Europe 97, champion d’Europe pro 99,2000), Jonathan Muyal (Médaille de Bronze Championnat du Monde 99, Médaille d’argent Championnat du Monde 2003, champion d’Europe 2003/2004)...

Le ring ne te manquait pas trop ?

Si beaucoup, en 2001 j’ai combattu de nouveau en Muay Thai à Mulhouse contre un turc. J’ai gagné au point.

Tu es reparti pour une nouvelle carrière ?

Non, non. J’ai refais un break de nouveau.

Tu n’as plus combattu ?

En fait, je suis parti en 2004 en Thaïlande. Là-bas j’ai été au camp Jocky Gym pour m’entraîner avec Jean. J’ai combattu en Thaïlande, notamment au stadium de Chaweng à Koh Samui. J’ai rencontré en - 66 Kg un thaï classé qui s’appelait Krunyo. J’ai gagné le combat par arrêt de l’arbitre aux 2èmes rounds.

Tu as combattu à Bangkok ?

Non mais j’ai été au Cambodge affronté le frère du grand champion Hey Phuttong. J’avais une trop mauvaise préparation, j’y ai été au pied levé. J’ai perdu par abandon au 2ème rounds...

Merci à toi pour ces péripéties de nakmuay

De rien et merci.

Ali Yamani fait partis de ces pionniers du Muay Thai qui transmettent le virus aux jeunes générations de nakmuay qui arriveront bientôt dans la cour des grands. Merci à lui et Chook Dee...

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium