Interview de DON WILSON

par Serge TREFEU (2013)

(Merci à DON CLOVIS)

 


 

Bonjour Don Wilson, merci de m'accordez cette interview, à 58 ans tu es toujours en pleine forme, tu vas effectuer un dernier combat cette année 2013, tu peux nous parler de ce combat, dans quelle discipline tu vas le faire ?

Se sera en Kick boxing dans les règles du K1 sauf qu'il se fera en 10 rounds de deux minutes et pas en 5 rounds de 3 minutes. Nous combattrons en mi-lourd où la limite de poids est de 79 Kg !

Dans cette réunion de boxe, en Turquie, où tu vas combattre, ton manager sera Don Clovis ?

Don Clovis sera dans mon coin et nous travaillons ensemble à co-produire un film d'action avec Gorilla Pictures, une société de production basé aux États-Unis, et une société de production locale en Turquie. Nous avons fait notre réunion initiale et le projet avancera jusqu'à ce que le budget du scénario pour la préproduction soit prêt à démarrer. Nous ferons le film à Los Angeles et Istanbul !

CONFÉRENCE DE PRESS A ISTANBUL POUR LE COMBAT DE DON WILSON

Depuis combien de temps tu connais Don Clovis ?

Nous nous sommes rencontrés dans les années 90 et nous sommes devenus tout de suite amis. Quand je vois Don "il apporte toujours un sourire à mon visage", et nous aimons discutés de nos deux passions communes, le cinéma et les Arts Martiaux...

DON « THE DRAGON » AVEC DON CLOVIS 

Tu continus à t’entraîner régulièrement ?

Je me suis retiré trois fois du Kick Boxing, mais j'ai continué à m’entraîner parce que j'aime ça et parce que c'était nécessaire pour être au mieux dans les films d'actions d'arts martiaux

Après toutes ses années passées sur les rings, toutes tes grandes victoires contre les meilleurs champions de la planète, tes nombreux titres remportés, tu n'as plus rien à prouver, pourquoi ce dernier combat à 58 ans ?

Tu as répondu à ta propre question mon ami. Malgré tout ce que j'ai accompli dans les arts martiaux, j'essaye maintenant de voir ce que je peux réaliser à « 58 ans ». En réalité, j'en aurai 59 le soir du combat parce que mon anniversaire est en septembre et le combat est prévu pour le 26 octobre. Je fais beaucoup de choses différemment que lorsque j'étais jeune par exemple, des repas plus équilibrés, plus de repos, moins de sparring, plus d'étirements etc...

Un combat à cet âge est BEAUCOUP plus différent que quand j'ai commencé en 1974. 

J'ai été nommé « Combattant de l'année » en 1984 par le magazine « Black Belt » et c'était probablement mon année record en tant qu'athlète. Cependant, j'ai toujours la confiance que je gagnerai "ENCORE UN COMBAT"! 

Tu es l'un des pionniers du Kick Boxing dans le monde, revenons au tout début de ta carrière, à quel âge tu as découvert la boxe ?

J'ai commencé à m’entraîner aux Arts Martiaux en 1972 à 17 ans à l’Académie des Gardes Côtes des États-Unis. J'ai étudié le Goju (Style de Karaté traditionnel d' Okinawa)avec Chuck Merriman. J'ai fais mon premier combat en « Full Contact » ou « Kick boxing » en 1974

Tu as grandi dans quel coin des États-Unis, dans ton quartier il y avait des salles de boxes ?

Il y avait très peu de clubs de boxe ou d'arts martiaux là où j'ai grandi à Cocoa Beach en Floride. Je devais faire parfois plus de 2 heures de voiture pour aller m’entraîner dans un club de boxe à Tampa, en Floride. Il y avait aussi un club de boxe à Orlando où je me suis entraîné en même temps avec des artistes des arts martiaux

Lorsque tu étais adolescent tu étais plutôt bagarreur ?

Non, je jouais aux sports et je n'entrais pas dans les bagarres, je ne pouvais rivaliser. Comme en Senior au Lycée Saint Andrews à Boca Raton en Floride, en Football et Basket je n'avais pas le gabarit...

Dans les années 70 tu étais adolescent, c'était la grande époque de la légende Bruce Lee, est ce que Bruce Lee t'a inspiré lorsque tu as commencer les Arts Martiaux ?

Comme tout le monde au début des années 70, j'étais un GRAND fan de Bruce Lee. J'ai lu des livres de sa philosophie et j'ai estimé qu'il était correct dans la formation et l’entraînement et l'utilisation quelles œuvres pour l'individu et ne pas adhérer à un ensemble de règles et de techniques standards. Au cours de ma carrière je cherchais toujours la connaissance supplémentaire qui pouvait marché pour moi... 

Avant la boxe tu as commencé les Arts Martiaux par le Kung Fu, ton professeur était surnommé « White Dragon », c'est pour cela par la suite que tu as porté durant toute ta carrière ton surnom de combattant « Don Dragon » ?

Mon style de Kung Fu était "le style du Dragon Blanc" enseigné par notre Grand Maître Daniel K Pai !

Au début des années 70, le Kick Boxing n'était pas très connu dans le monde, dans quel club de Kick Boxing tu as débuté la boxe ?

Le « Full Contact-Kick boxing » était nouveau aux États-Unis, il n'y avait aucun clubs ou écoles dans mon quartier et j'ai juste reçu une formation avec des boxeurs et mes amis dans les arts martiaux. Nous avons créé nos propres styles et façons de s’entraîner pour recevoir une formation conformément aux différentes règles étant permises dans le monde entier, à l'époque. J'avais mon entraîneur «  Brooks Mason » il était paré de protection, je lui donnais des coups de poings et des coups de pieds pour se préparer à un combat...

Tu te souviens de ton premier combat en Full Contact ?

Je m'en rappelle comme si c'était hier. Pour mon premier combat avec Bill Knoblock j'ai eu la main cassée au 3ème rounds. J'ai gagné 100 dollars, j'ai perdu le combat, je suis allé à l'hôpital pour soigner ma main et j'ai aussi perdu mon argent pour les soins. Mais, je suis tombé amoureux de ce sport... 

Tu as fais la plupart de tes combats dans les règles du Full Contact avec combat sans low kick, tu préférais combattre sans low kick ou avec low kick ?

Je suis beaucoup plus un Kicker qu'un puncheur donc mon style est meilleur pour moi quand on me permet d'utiliser les low kicks. J'étais le Champion WKA depuis 1980 et j'ai défendu mon titre plusieurs fois, j'ai combattu avec des Thais, etc donc les low kicks me vont très bien pour moi. J'ai seulement combattu durant mes six premières années avec les règles de PKA qui limitent le coup de pied au-dessous de la taille. Ma carrière s'étale sur 4 décennies de 1974 à 2002 et maintenant, 2013...

Il est vrai que tu as été le premier Kick Boxeur, dans les années 80, à aller défier en Asie les redoutables combattants thaïlandais qui maîtrisaient à la perfection les techniques de low kick, à Hong Kong tu as rencontrés des combattants tels que Panya Sornnoi, Pongdejnoi Prasobchai  et Fanta Attapong, tu te souviens de tes affrontements face à ces champions de boxe thai ?

Non je ne suis pas "le premier" à défier les combattants thaïlandais, il y avait d'autres combattants comme Benny Urquidez, Howard Jackson, Ramon Dekker, Rob Kaman, etc. Je me considérais d'abord comme un artiste martial et je n'ai jamais pensé à défier des combattants thaïs ou des combattants japonais. J'ai juste utilisé ce sport pour aiguiser mes compétences pour les saisies et les défenses contre les coups. J'étais un lutteur universitaire et je savais toujours que je pourrais contrôler un adversaire non formé sur le terrain. Pour compléter ma formation j'ai travaillé avec des lutteurs pour me défendre contre des soumissions. J'ai appris plus tard à soumettre des combattants lors de mes entraînements...

Tu es aussi, le premier américain, et l'un des premiers étrangers à combattre au stadium du Lumpinee à Bangkok, dans un combat principal, c'était en 1983 contre le grand champion Samart Prasanmit qui était champion du Lumpinee à l'époque, quel souvenir tu gardes de ton combat à Bangkok ?

On m'a dit de venir "à n'importe quel poids" mais après que je sois arrivé, le jour du combat, on m'a dit "Vous devez faire 175 lbs (79 Kg) pour le combat". Je pesais 180 lbs (81 Kg 500), mais ce qu'ils m'ont donné dans le sauna était mauvais et j'ai fini mon poids à 172 lbs (78 Kg) pour le combat. J'ai perdu 8 livres (3 Kg 500 ) d'eau et c'était assez pour causer ma défaite par décision contre Samart.

J'ai combattu contre Fanta en 1984 et je l'ai battu à Hong-Kong. On ne m'a jamais offert un autre combat par aucun promoteur thaï pour combattre de nouveau avec un de leurs combattants. J'ai fais seulement 3 combats en boxe thai mais mes adversaires en avaient déjà fais plus de 100. Je crois qu'ils savaient qu'avec l'expérience je dominerais leur sport...

DON WILSON VS SAMART PRASANMIT 

Je pense que tu connais le célèbre film « Kick Boxer » dans lequel joue Jean-Claude Van Damme, film qui est sorti en 1989, dans ce film un champion américain de Kick Boxing va défier pour la première fois les champions thaïlandais chez eux à Bangkok, tu crois que les réalisateurs du film Mark DiSalle et David Worth se sont inspirés de ton combat au Lumpinee contre Samart Prasanmit ?

Je ne sais pas s'ils ont été "inspirés", mais certaines des choses sont EXACTEMENT ce qui me sont arrivées avec mes expériences en Thaïlande et à Hong-Kong dans le film...

Est ce que c'est vrai que dans les années 90 tu as lancé un défi à Jean-Claude Van Damme pour l'affronté sur un ring ?

Les champions "ne défient" jamais personne. Roger Corman m'a offert 100,000 dollars pour combattre avec Jean-Claude Van Dammeet j'ai accepté. Bien sûr, puisqu'il n'a jamais été un kick boxer professionnel, il a décliné l'offre...

En Full Contact tu as rencontré tellement de grands champions, parmi tous ceux que tu as affronté lequel t'a opposé le plus de difficulté ?

James Waring, Maurice Smith, Branco Cikatic, Dennis Alexio, Jean Yves Theriault, Ferdinand Mack, Attapong, Samart, Che Le, tant de grands combattants et dans différentes règles... ils étaient TOUS des combattants durs ! 

DON WILSON VS MAURICE SMITH

Tu as affronté en Kick Boxing des champions très forts avec les frappes dans les jambes comme Maurice Smith, Dennis Alexio et Branko Cikatic, tu te souviens de tes matchs face à ses grands champions ?

Comme j'ai dit à l'époque, je me rappelle des combats durs mais les combats faciles sont oubliés. Heureusement, j'ai eu beaucoup d'adversaires durs donc j'ai beaucoup de souvenirs...

Quel est ton meilleur souvenir de combattant ?

Mon combat contre Branco quand j'ai eux les deux mains cassées s'était très douloureux, mais s'était aussi un moment très heureux pour moi de toute façon ! 
Nous sommes maintenant de très bons amis et je me considérerai toujours comme TRÈS CHANCEUX dans ce combat parce que cela n'a pas d'importance si vous êtes en avance aux points, s'il vous cogne, c'est FINI !

Ton combat le plus dur dans ta carrière ?

On me le demande souvent et ma réponse est TOUJOURS la même contre James Waring, 11 rounds au Japon à Tokyo. Les styles font le combat et le sien était TRÈS DIFFICILE pour moi cette nuit. De nouveau, le Dragon a eu de la chance, j'ai marqué 2 Knockdowns dans les derniers rounds pour gagner la décision... 

Ton anglaise était terrible, tu as d'ailleurs fais 6 combats professionnels (4 victoires, 2 défaites), est ce que tu aurais aimer faire également une longue carrière en boxe anglaise ?

Mon record en boxe anglaise est en réalité de 6 victoires avec 3 défaites avec toutes les défaites arrivées au 1er round par KO. Cela m'est aussi arrivé en Kick Boxing, une défaite au premier round par KO contre Glenn McMorris un kickboxer avec le pire record que j'ai jamais affronté de 9 victoires pour 6 défaites (Il s'est retiré avec 10 victoires et 9 défaites mais avec une victoire par KO au premier round contre moi). 

Je n'ai jamais essayé de devenir un professionnel en boxe anglaise. J'ai rivalisé avec des combattants seulement pour perfectionner mes techniques en poings.  

J'ai essayer avec un entraîneur qui a voulu changer mon style et me faire un style semblable à « Tyson » qui met les types KO au premier round, et je frappais trop tôt et au final j'ai perdu trois fois par KO. Ce n'était pas des grands adversaires mais mon entraîneur en boxe anglaise n'a pas compris mon style et m'a forcé à agir différemment que dans mes matches en Kick Boxing. Je prends TOUJOURS mon temps pour sentir mon adversaire et ensuite utiliser mon expérience pour le battre. Tu ne peux pas faire ça si tu essaye de mettre KO quelqu'un dans le premier round...

DON WILSON ET LE GRAND MOHAMED ALI !

Après ta carrière de boxeur tu es devenu acteur dans des films d'actions, aujourd'hui tu es devenu une star du cinéma des films d'Arts Martiaux, le film qui a lancé ta carrière dans le cinéma c'est le fameux « Bloodfist », comment ce sont passé tes débuts au cinéma ?

Chuck Norris a été la première personne dans le business du divertissement qui a suggéré que j'essaye de devenir une star des films d'actions d'arts martiaux. Il a assisté à certains de mes combats et ma suggéré d'aller à Los Angeles en 1985. J'ai auditionné pour le rôle dans "Bloodfist" en 1988 et depuis ce temps j'ai tourné dans 30 films. J'ai auditionné pour le rôle dans "Bloodfist" et dans tous les autres films, on m'a offert des rôles que je n'avais pas auditionner. Cela ne signifie pas que ma carrière est plus facile parce que je n'auditionne pas pour la Star du film parce que c'est mieux de faire un film correct et de passer dans un bon film. Le dernier grand acteur Chris Penn qui était mon meilleur ami m'a dit une fois "d'être prudent quand ils vous offrent des grosses sommes d'argent pour faire un film ... plus il y a d'argent, plus le film est mauvais" 

Le film « Bloodfist » a été tourné au Philippines, quel souvenir tu gardes de ton tournage dans ce pays à 10 000 milles kilomètres des États-Unis ?

J'ai de GRANDS souvenirs de tournage à Manille. J'ai aimé joué dans les deux films "Bloodfist 1 et 2" et j'envisage dans un proche avenir de travailler de nouveau avec le fils du producteur local...

BLOODFIST

BLOODFIST 2

BLOODFIST 3

Dans la série des films « Bloodfist » (8 films en tout), il y a souvent des champions de Kick Boxing qui jouent dedans, tels que Rob Kaman, Maurice Smith, James Warring, Stan Longinidis, Peter Cunningham, c'était important d'avoir dans ses films aussi des vrais champions comme toi ?

Oui, bien sûr, je respecte et admire Rob, Maurice et James et quand ils ont accepté de travaillez avec moi dans "Bloodfist 2" , j'étais très heureux. Mais, si vous examinez TOUS mes films vous verrez beaucoup de grands artistes d'art martiaux comme Peter Cunningham, Stan Longinidis, Gene Labell, etc...

DON WILSON AVEC « THE DUTCHMAN » ROB KAMAN 

Tu as joué également dans des films de Science Fiction comme « Soft Target », « Cyber Tracker » et « The Last Sentinel », quelle différence il y a pour toi entre joué dans des films d'Art Martiaux et des films de Science fiction ?

J'aime regarder les films de Science Fictions et maintenant le publique semble aimer la combinaison entre les arts martiaux et la SF comme dans « Matrix ». Je cherche toujours des films qui puissent plaire aux deux fans, d'art martiaux et de SF...

Quel est ton prochain film dans lequel tu vas tourné ?

J'ai lu quelques très bons scénarios et j'ai quelques coproductions qui peuvent être finalisées bientôt donc je ne suis pas dans le contrôle des dates pour commencer. J'annoncerai mes prochains projets quand le financement sera en place. Je ne peux pas parler d'un film tant qu'il est encore en développement...

DON WILSON EN THAILANDE A BANGKOK POUR LE TOURNAGE DU FILM « WHITE DRAGON » AVEC LA STAR CYNTHIA ROTHROCK

DON WILSON A KANCHANABURI

Si un jour un film était fait sur ta vie incroyable, quel acteur tu verrais pour jouer ton rôle ?

Dan Mayid. Il a joué mon fils dans "Sci-Fighter" aka "X-Treme Fighter", il peut réalisé des performances dans les arts martiaux si c'est nécessaire... 

Tu veux ajouter quelque chose ?

Oui, mon frère et moi avons une nouvelle affaire qui est une société de vêtements pour "les fans d'arts martiaux" appelée DRAGON TRADITIONZ. Vous pouvez voir les designs sur www.traditionz.us!

Je te remercie beaucoup pour cette interview et bonne chance pour ton combat

Merci beaucoup de me permettre de parler à mes amis français dans les arts martiaux et j'espère te rencontrer bientôt. J'espère faire quelques grands stages en France, parce que c'est l'un des seul pays en Europe que je n'ai jamais fait...
Ton ami, Don "The Dragon" Wilson

Don Wilson est un véritable monument du Kick Boxing, une légende vivante du Kick Boxing qui a marqué l'histoire du pied/poing !

« The Dragon » a terrassé les plus grands boxeurs de son époque, aussi bien en Full Contact qu'en Kick Boxing et même dans les règles de la boxe thai. Il a conquis 11 titres de Champion du Monde en Full Contact et Kick Boxing, dans trois catégories différentes, un véritable record !

Ses victoires sur des champions tels que James Warring, Maurice Smith, Branco Cikatic, Dennis Alexio, Attapong Buaban, Jaidee Pitsarnuracharn, Ferdinand Mack, Demetrius Edwards, et ses affrontements contre Jean-Yves Thériault, Samart Prasanmit et Marek Piotrowski sont devenus désormais des combats cultes dans l'histoire du Kick Boxing !

Après sa prestigieuse carrière de boxeur, Don Wilson est devenu une star des films d'arts martiaux aux États-Unis. Aujourd'hui, pour les aficionados des films de « castagne », Don « The Dragon » est aussi connu que Jean-Claude Van Damme et Steven Seagal !

DON « THE DRAGON » WILSON

Date de naissance : Le 10 Septembre 1954

Poids : 75 Kg- 89 Kg

Taille : 1m84

Nombre de combat : 82. 72 Victoires (48 KO). 5 Défaites. 2 Nuls. 3 No Contests

Titre : Champion du Monde IKF en Full-Contact en 195 lbs (88.6 kg), Champion du Monde de Full-Contact en 171.7 lbs (78 kg), Champion du Monde ISKA de Full-Contact en 182 lbs (82.7 kg), Champion du Monde de Kick Boxing en 183 lbs (83.1 kg), Champion du Monde WKA de Kick Boxing en 184 lbs (83.6 kg), Champion du Monde de Kick Boxing en 192 lbs (87 kg), Champion du Monde WKA de Kick Boxing en 190 lbs (86.3 kg), Champion du Monde de Kick Boxing en 175 lbs (79.5 kg), Champion du Monde WKA de Kick Boxing en 175 lbs (79.5 kg), Champion d'Amérique du Nord ISKA de Full-Contact en 194 lbs (88.2 kg), Champion PKA US de Full-Contact en 170 lbs (77.2 kg), Champion PKA de Floride de Full-Contact en 170 lbs (77.2 kg)

DON WILSON A FAIT LA « UNE » DE NOMBREUX MAGAZINES INTERNATIONAUX DE KARATÉ

LES COMBATS DE DON « THE DRAGON » WILSON

LES MEILLEURS SCÈNES D'ACTIONS DE DON WILSON !

 

TROPHÉES ET PRIX HONORIFIQUES

2011 World Kickboxing League Hall of Fame

2002 Guinness World Record « Most Kickboxing World Titles »

2001 Martial Arts Hall of Fame

1977-1989 STAR Career Champion « Top-Rated Kickboxer of All Time »

1988 Kickboxing Hall of Fame « Fighter of the Year » (American Karate & Official Karate magazines)

1988 Kickboxing Hall of Fame « Fight of the Year » Don Wilson v Branimir Cikatic (Official Karate magazine)

1986 Kickboxing Hall of Fame « Top Kickboxers of the Year » (Official Karate magazine)

1985 Kickboxing Hall of Fame « Fighter of the Year » (Official Karate magazine)

1985 Kickboxing Hall of Fame « Fight of the Year » Don Wilson v Jean-Yves Theriault (Official Karate magazine)

1984 “Mr. Kickboxing” of the WKA (NBC-TV’s Sports World)

1984 Kickboxing Hall of Fame « Fighter of the Year » (Official Karate magazine)

1984 Kickboxing Hall of Fame « Fight of the Year » Don Wilson v Maurice Smith (Official Karate magazine)

1984 Black Belt Hall of Fame « Full-Contact Fighter of the Year » (Black Belt magazine)

1983 Kickboxing Hall of Fame « Top Kickboxers of the Year » (Official Karate magazine)

1980 First Kung-Fu Stylist to Win a Kickboxing World Title

1975 Fourth Place Florida State Collegiate Wrestler (177 lbs. Catch-as-Catch-Can Rules) 

FILMOGRAPHIE :


Bloodfist (1989)
Bloodfist II (1990)
Cercle de feu (1991)
Future Kick (1991)
Bloodfist III: Forced to Fight (1992)
Blackbelt (1992)
Justice de sang (1992)
The Fist Revenge "Bloodfist IV: Die Trying" (1992)
Cercle de feu II (1993)
Human Target "Bloodfist V: Human Target" (1994)
Soleil rouge (1994)
Cyber Tracker (1994)
Terminal Rush (1995)
Bloodfist VI "Bloodfist VI: Ground Zero" (1995)
Cercle de feu III (1995)
Grid Runners (1995)
Bloodfist VII: Manhunt (1995)
Cyber-Tracker 2 (1995)

Batman Forever (1995)

Trained To Kill "Bloodfist VIII: Trained to Kill" (1996)
Night Hunter (1996)
Inferno (1997)
La manière forte "Whatever It Takes" (1998)
Prophet "The Prophet" (1999)
Moving Tarcet "Moving Target" (2000)
Redemption Un Flic En Enfer "Redemption" (2002)
Sci-Fighter (2004)
Soft Target (2006)
The Last Sentinel (2007)

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium