Interview de SOMRAK (prononcé SOMLAK) SOR KHAMSING

par Serge TREFEU (2008)

 

 

Serge TREFEU : Bonjour, tu vas bien ?

SOMRAK KHAMSING : Oui, en pleine forme

Quel âge as-tu  ?

J’ai 35 ans

Tu viens de quelle région de la Thaïlande ?

J’ai grandi à Khon Kaen dans la région de L’Isaan (Nord-est du pays)

Est-ce que tu es marier, as-tu des enfants ?

Oui, je suis marié et j’ai deux enfants, une fille et un garçon

Est-ce que tu avais des frères qui faisaient de la boxe ?

Oui, mon grand frère Somrot Khamsing était très fort. Son nom de combattant était Pimalan Leksitalat. En anglaise aussi il a fait une grande carrière, en 51 Kg il était parmi les meilleurs mondiaux de sa catégorie. Il a été champion d’Asie et quart de finaliste aux Jeux Olympiques d’Atlanta en 1996…

Est-ce que tu étais bagarreur quand tu étais enfant ?

Non je me battais jamais. Je me bagarrais juste sur le ring

Tu as commencé le muay thai à quel âge ?

A 7 ans

Ton premier combat tu l’as fait à quel âge ?

Dès 7 ans

Comment as-tu découvert le muay ?

Mon père connaissait très bien le muay, il nous a transmis sa passion pour ce sport…

Tu as commencé le muay dans quel camp ?

J’ai commencé à m’entraîner à la maison avec mon frère. On n’avait pas de camp.

Tu es venu à quel âge à Bangkok pour boxer et dans quel camp ?

Vers l’âge de 11 ans je suis allé à Bangkok. Au début j’étais dans le camp Sit Arane. Ensuite j’ai été au Jocky Gym dans le quartier de Bangseu. Puis au camp Kietpetch du promoteur Chun Kietpetch

Tu es resté longtemps au Jocky ?

Je suis resté plus de six ans au Jocky mais en faite je tournais avec l’autre camp, le Sit Arane qui est tout près du Jocky

Est-ce que tu as gagné des ceintures des grands stadium de Bangkok ?

Non je n’ai pas de ceinture en muay thai. J’ai fais énormément de combats en boxe thai. A l’époque j’étais N°1 en 126 lbs (57 Kg 155) dans tous les stadium. J’ai battu tous les champions de ma catégorie. Mais les promoteurs n’ont pas voulu organisé de combat avec moi pour un titre car ils savaient que j’allais gagner. J’étais trop fort pour leurs poulains. Même dans la catégorie au dessus en 130 lbs (58 Kg 971), ils avaient peurs de moi. C’est pour cela que je me suis orienté vers la boxe anglaise, en plus ça me rapportait plus d’argent…

 

En quelle année tu as été Champion Olympique ?

En 1996, j’ai gagné la médaille d’or en – 57 Kg aux Jeux d’Atlanta. J’ai participé quatre fois aux Jeux Olympique avec l’équipe de Thaïlande. En 1992, en 1996 (médaille d’Or), en 2000 (quart de finaliste) et en 2004.

Combien as-tu fais de combats en muay thai ?

Plus de 300 combats. J’ai seulement une dizaine de défaites et un nul.

Et en boxe anglaise ?

Plus de 200 combats avec 150 victoires

Tu as gagné  beaucoup de combats par KO   ?

J’ai gagné pas mal de combat par K.O. En muay thai, j’utilisais toutes les techniques mais c’est avec les coudes que j’ai fais le plus de K.O. En boxe anglaise, j’ai aussi beaucoup de K.O. notamment dans mes matches aux Jeux Olympiques 

Tu avais quel style de boxe  ?

Je suis  fimeu (technicien)

Est-ce que tu te rappelle d’un de tes combats les plus durs ?

Non pas vraiment, il n’y a pas trop de boxeur qui m’ont fait souffrir…

Quel a été l’un de tes meilleurs souvenirs dans ta carrière ?

En muay thai, c’est ma victoire contre Chamophet (l’homme au 9 ceintures), c’était de loin le meilleur boxeur à mon époque. En anglaise bien sur c’est ma médaille d’Or aux Jeux d’Atlanta. A mon retour d’Atlanta, tout le peuple de Thaïlande m’a fait un accueille incroyable. J’étais la fierté de mon pays. Notre Roi m’a fait les honneurs…

Tu es déjà allé combattre à l’étranger  ?

En muay thai j’ai combattu seulement au Japon. En anglaise j’ai combattu partout dans le monde

Tu connais des nakmuays français   ?

J’ai des amis français, Jean-Charles Skarbowsky, Stéphane Nikiema et Dany Bill. On s’entraînait ensemble au Jocky Gym…

Qui est pour toi le nakmuays étranger le plus fort qui est combattu en Thaïlande   ?

Je pense que c’est Ramon DEKKERS

Aujourd’hui tu as arrêté la boxe et monté ton propre camp, peux tu nous en parler ?

Ca fait 5 ans que j’ai ouvert mon camp le Somrak Kamsing Gym. J’ai environs une trentaine de boxeurs. Avant j’avais Seanchai Sor Kingstar avec moi, au Jocky, tout petit quand il avait 12 ans je l’entraînais déjà. Maintenant il est parti. J’ai quelques bons combattants comme Ningmonkoon, Chairak et Hero. Pour l’instant il n’y a pas trop d’étrangers qui viennent s’entraîner chez moi mais j’aimerais bien devenir comme le Fairtex. Juste un hollandais et un champion espagnol ce sont entraînés ici, le champion espagnol, lui il est resté plus de deux mois…

Tu travaille maintenant pour la télé, en quoi consiste ton travail ?

Je suis journaliste sur channel 5. Je fais des reportages sur les boxeurs, on va parfois dans les camps avec l’équipe télé de channel 5. Et tout les vendredis à 15H05, je commente en directe sur la chaîne les combats qui ont eu lieu, une sorte de résumé des matches. J’aime bien plaisanter en commentant…

Tu fais aussi du cinéma  ?

Oui j’ai joué jusqu’à aujourd’hui dans une dizaine de films tels que « Kohn San Pea » (2003), « Lhorn » (2003), « Born to Fight » (2005) ou j’ai un rôle musclé et « Soi Cowboy » (2008). Mais mon plus beau souvenir c’est d’avoir tourné dans Fearless (le maître d’arme sortie en 2006)  avec Jet Li, la Star de Hong Kong…

Je crois savoir que tu chantes aussi ?

Oui j’ai réalisé un album et j’ai même chanté au Festival de musique de Pattaya

Merci et chookdee pour tes projets  ?

Merci

 

Somrak Khamsing (parfois appelé Somluck Khamsing) est une véritable légende vivante en Thaïlande. Son palmarès est phénoménal autant en muay thai qu’en boxe anglaise. Ses techniques de muay thai sont spectaculaires parfois proche du Muay Boran. En anglaise, il est le premier boxeur thaï à remporter une médaille d’Or aux Jeux Olympiques. Comme le grand champion Samart Payakaroon, Somrak c’est essayé au cinéma et à la chanson ce qui le rend encore plus célèbre dans son pays. Il est connu dans toute l’Asie et encore aujourd’hui des journalistes japonais viennent souvent l’interviewer chez lui…

 

SOMRAK KHAMSING

Titre : Médaille d’Or aux J.O d’Atlanta en 1996

Nombre de combat : 500 !

Boxe thai : 300. 10 défaites. 1 nul.

Boxe anglaise : 200. 150 victoires. 50 défaites.

 

 

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium