Interview de ROB COX par SERGE TREFEU (2011)

 

SERGE TREFEU : Comment ça va ?

ROB COX : Très bien merci

Tu es originaire d’Angleterre, tu as grandi dans quel coin du pays ?

Près de Londres

As-tu découvert la boxe et le Muay Thai quand tu étais en Angleterre ?

Oui j’ai découvert le Muay Thai il y a 24 ans. La première fois en Europe, en France, en Angleterre avec des gars comme Ronnie Green, en Hollande avec des gars comme Ramon Dekkers, Rob Kaman…

Est-ce que tu as un passé de combattant ?

Oui j’ai fais 15 combats en tout. 3 en Thaïlande et le reste en Angleterre

Tu as combattu à Bangkok ?

Non seulement à la campagne. C’était à Sisaket, Ubon et Udonthani…

C’était à quel poids ?

C’était entre 73 et 76 kilos

Tu as gagné tes combats en Thaïlande ?

Oui les trois fois

Est-ce que tu es resté dans un camp en Thaïlande ?

Oui je suis resté plusieurs semaines au camp Sor Thanikul à Bangkok. C’était un camp avec de grands champions. Je dormais avec les thais, je m’entraînais avec eux, c’était très dur les conditions dans ce camp, mais ce sont de bons souvenirs…

Qu’est ce qui t’a attiré dans le Muay Thai ?

Un sport très beau, très dangereux, joli à regarder, ce sport est excitant !

Quels étaient les champions de boxe thaï de ton époque en Angleterre ?

Le numéro 1 c’était Ronnie Green à l’époque !

Aujourd’hui tu vis en Thaïlande, en quelle année tu es partis t’installer là-bas et depuis combien d’année tu vas en Thaïlande ?

Je suis venu la première fois en visite il y a 19 ans. Et je suis revenu pour y vivre. Je vis en Thaïlande depuis maintenant 9 ans…

Comment tu es devenu journaliste sportif en Thaïlande, parle nous de tes débuts de reporter au pays du Muay Thai ?

La première fois je suis venu pour m’entraîner et combattre un peu. J’avais un site web AXKickBoxing et je mettais des news de Thaïlande dessus. J’ai commencé à faire des reportages sur des camps typiques thais comme le Kiatmuu 9 et à faire des photos de combats, voila j’ai commencé comme ça. Puis ensuite pour des magazines et pour le site web Muaythai2000…

Tu as commencé à travailler dans la presse sportive en Angleterre ou en Thaïlande ?

En Thaïlande, j’ai commencé la première fois en Thaïlande

Est-ce que c’est difficile pour un étranger de travailler dans le milieu de la presse sportive thaïlandaise ?

Non ce n’est pas facile, au début les thaïs ne me facilitaient pas la tâche quand je prenais des photos. Maintenant je parle thaï, je connais tout le monde c’est beaucoup mieux, c’est plus facile…

Tu es le seul étranger à travailler dans la presse sportive du Muay Thai en Thaïlande ?

Il y a un japonais qui fait aussi des reportages mais je suis le seul journaliste Européen à travailler en Thaïlande pour le Muay Thai…

Quels sont jusqu’à aujourd’hui tes meilleurs souvenirs de reportages ?

J’ai beaucoup de bons souvenirs, mes reportages dans les camps à Buriram, dans le Nord-Est, aussi dans le sud, ce sont des bons moments. Aussi le Thai Fight c’est un grand moment, un grand show, un bon souvenir !

Est ce que tu vois un changement par rapport aux boxeurs des années 90 ?

Maintenant les combats c’est plus du jeu, les combattants comptent leurs points, le premier round, le second, le troisième, dans le quatrième ils commencent à danser s’ils sont en avancent, le cinquième ils dansent de nouveau et c’est terminé…

Avant c’était la guerre du premier au dernier round et c’était électrique, jusqu’à la fin du combat, ce n’était pas la même atmosphère…

Tu préfères les combats de maintenant ou d’avant ?

Les combats d’avant…

Quelles sont pour toi les « stars » du Muay Thai, passé et présent ?

Pour le passé je dirais Boonlai Sor Thanikul, c’était un grand champion il a été plusieurs fois champion du Lumpinee, il a battu beaucoup de champions comme Kaluhat, Superlek, Jongsanan, Lamnamoon, Chatchai, c’était un technicien extraordinaire, j’ai eu la chance de m’entraîner avec lui…

Aujourd’hui j’aime bien Phetpanomrung Kiatmoo9 le jeune frère de Panomrunglek mais il y en a beaucoup d’autres, Seanchai, Sakedao, des grands techniciens, j’aime aussi les punchers, je ne peux pas vraiment dire qui je préfère…

En Thaïlande, il y a beaucoup d’organisateur, quels sont ceux d’après toi qui organisent les plus beaux galas aujourd’hui ?

Pour moi c’est Songchai le numéro 1 parce qu'il monte les plus beaux shows avec des combats équilibrés, il respecte le niveau entre les combattants, cela donne des combats intenses avec des décisions au final très proches. Le promoteur Petchyindee aussi organise des bons combats, en fait je dirais pour le Radja, Songchai et pour le Lumpinee, Petchyindee…

Actuellement dans quels stadium de Bangkok y a-t-il les meilleurs combats ?

Je dirais le Lumpinee

Aujourd’hui, au niveau des étrangers qui combattent souvent en Thaïlande, est ce qu’il y a des combattants étrangers qui sont aussi fort que les champions thaï, qui peuvent rivaliser avec eux ?

Aujourd’hui ce n’est plus comme avant, pour affronter vraiment le Top en Thaïlande il y a seulement deux ou trois gars vraiment fort, c’est tout, des gars comme Liam Harrison, Fabio Pinca mais ils ne combattent pas assez souvent dans les grands stadium comme Skarbowsky qui lui a battu beaucoup de champions au Lumpinee et au Radja…

Mais je dirais que Fabio est l’un des tout meilleur, c’est un combattant très fort qui peut combattre tout les quinze jours contre des boxeurs très forts, ce n’est pas tout les combattants qui peuvent faire ça. Liam aussi est très fort, il peut affronter tout le monde…

Est ce que tu connais des boxeurs français, des champions français ?

(Rire) Yeah ! J’en connais beaucoup. Avant quand je vivais en Angleterre, j’ai été voir en France à Paris les grands galas avec les combats Dida vs Dekkers, Cesar vs Dany Bill, Totof, Nikiema aussi, il y a beaucoup de champions français, je ne me rappelle plus tout les noms…

Je connais Skarbowsky, un grand champion, maintenant il y a Fabio Pinca, le jeune Damien Alamos aussi, il vit en Thaïlande, il a du cœur, il est fort, agressif, j’aime bien. Il y a beaucoup de champions français qui sont venus aussi s’entraîner dans mon camp, comme Fabio Pinca, Mickael Piscitello, Yohan Lidon, Houcine Benoui, Karim Benoui…

Comment se porte le Muay Thai en Angleterre, et quels sont les champions aujourd’hui là-bas ?

Il y a beaucoup de champions aujourd’hui, des gars très bons comme Liam Harrison, Jordan Watson, Steve Wakling, Damien Trainor, actuellement il y a beaucoup de bons combattants en Angleterre. Malheureusement il n’y a pas assez de gens qui viennent voir les combats. Il y a de grand shows d’organisés avec des beaux combats mais pas assez de publique. Les anglais préfèrent le foot au Muay Thai…

D’après toi quels sont les pays forts en Muay Thai en Europe ?

Je dirais l’Angleterre, la France et la Biélorussie. La Biélorussie ils ont de très bons combattants mais beaucoup en amateur. L’Angleterre et la France sont les meilleurs au niveau professionnel en Europe en Muay Thai, je pense…

Quelles est pour toi la différence entre les combattants européens et les combattants thaïlandais ?

Les boxeurs thais combattent pour manger, pour nourrir leur famille, ils commencent très jeunes, c’est pour essayer de vivre mieux…

Les boxeurs Européen commencent la première fois parce qu’ils aiment ce sport ce n’est pas la même chose. Même s’ils ne gagnent pas beaucoup d’argent, ils continuent à combattre. Les boxeurs thaïs mettent tout leur espoir dans leur carrière pour espérer gagner le plus possible d’argent, c’est différent…

Maintenant il y a plusieurs fédérations internationales pour le Muay Thai quelles sont pour toi les plus crédibles au niveau mondial ?

Difficile à dire mais je dirais la WBC c’est l’une des meilleures fédérations, ils ont un très bons classement de boxeurs

Parle-nous de ton camp le KIATPHONTIP GYM, depuis quand il est ouvert et quels sont les boxeurs qui s’entraînent là-bas ?

Le Kiatphontip Gym existe depuis 15 ans dans le sud de la Thaïlande près de Phattalung. Il y avait Jompop Kiatphontip, champion du sud, qui boxait pour Songchai, il combattait en combat principal au Lumpinee, au Radja, il a rencontré Phuja, Seanchainoi, Chatchanoi, il y avait aussi Samingprai Kiatphontip qui a rencontré Kaensak, Kompayak, Petanong, il a été champion du Tournoi Tamdjai, il a combattu pour une ceinture du Radja,  il y avait beaucoup de bons combattant dans ce camp. En mai 2008 avec Jompop qui est le frère de ma femme nous avons ouvert le Kiatphontip Gym à Bangkok. Nous avons eu Samsamut Kiatchongkao qui s’entrainait chez nous, il c’est préparé chez nous pour ces deux combats au Radja, il a gagné la ceinture de Thaïlande et la ceinture du Radja en 2010. Nous avons Pet Eng un jeune qui a déjà gagné plusieurs titres, deux fois champion du sud, champion de Surathani. Petchlamsin aussi qui est très bon, il combat pour Songchai. Nous avons en ce moment 9 combattants thais dans notre Gym…

 

Est-ce que les étrangers sont les bienvenus dans ton camp, quel niveau de boxe tu acceptes pour pouvoir s’entraîner dans ton gym ?

Nous acceptons tous les niveaux. Parfois il y a beaucoup d’étrangers dans mon camp parfois très peu. J’essaye de garder un équilibre entre le nombre de boxeur thai et étranger pour ne pas faire un camp uniquement avec des étrangers…

Pour un étranger est ce que c’est facile de monter un camp en Thaïlande, surtout à Bangkok ?

C’est très, très difficile mais pour moi cela n’a pas été trop dur parce que la famille de ma femme est dans le Muay Thai depuis longtemps, ils connaissent beaucoup de monde dans le milieu du Muay…

Tu es marié avec une thaïlandaise, est ce que tu t’intéresses beaucoup à la culture thaï ?

Quand tu es marié avec une thaïlandaise tu dois t’intéresser forcément à la culture thai, aux traditions du pays et le Muay Thai fait partis de la culture thai donc cela m’intéresse beaucoup, bien sûr…

Tu t’occupe aussi d’un site sur le Muay Thai, www.muaythaifocus.com, peux tu nous dire quelques mots sur ce site ?

Oui j’ai fais ce site voila maintenant 3 ans et je vais bientôt changer le design, faire de nouvelle chose pour l’améliorer, mettre des reportages, des interviews, quelques choses de différents. Mais pour l’instant, je travaille beaucoup depuis 1 an pour le site Muaythai2000 qui est un gros site web sur le Muay Thai, il y a toujours des actualités importantes à couvrir pour ce site. Disons que Muaythaifocus c’est mon hobbies et Muaythai2000 c’est pour le boulot…

Je te remercie pour cette interview et CHOOKDEE pour les boxeurs du Kiatphontip Gym

Pas de problème, merci à toi

 

Rob Cox est un journaliste reconnu en Thaïlande pour ses articles et ses photos toujours de qualités. Il travaille pour des journaux internationaux australien (International Kick Boxer), anglais (fighters), hollandais (Royal Rumble), et français (Karaté Bushido) et avec le célèbre magazine thaïlandais « MuaySiam ». Mais aussi pour des sites web comme « Muaythai2000 » et « Muay Thai Focus ». Aujourd’hui il est aussi commentateur sportif pour la télévision anglaise, il commente des combats en Thaïlande diffusés sur une chaîne TV anglaise. Rob qui est installé depuis 9 ans en Thaïlande c’est créé beaucoup de connexions dans le monde du Muay Thai à Bangkok. Grâce à lui, des grands shows ont pu être montés en Angleterre avec des combats vedettes comme Liam Harrison vs Seanchai Sor Kingstar !

Son camp le Kiatphontip Gym est situé dans la périphérie de la capitale thaïlandaise dans le quartier de Salaya pas loin de l’université Mahidol. Il est dans un endroit calme, bien aéré,  bien loin de la pollution infernale de la capitale thaïlandaise. C’est un camp avec un entraînement authentique à la thai, beaucoup de champions étrangers sont venus s’entraîner au Kiatphontip. Mais tout le monde est le bienvenu au Kiatphontip Gym, les entraîneurs s’adaptent à tous les niveaux des boxeurs…

 

KIATPHONTIP GYM

6/1 Moo 2 Salathammasop

Thaweewatana

Bangkok 10170

Tel: 028893289

Website: www.kiatphontipgym.com

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium