INTERVIEW DE NICOLAS DUVAUCHELLE PAR SERGE TREFEU (2012)

 

 

 

Serge TREFEU : Bonjour Nicolas,  d’abord merci de m’avoir accordez cette interview. Tu es un passionné de boxe Thai, un sport que tu as commencé à l’âge de 17 ans, qu’est ce qui t’a attiré dans ce sport et comment tu l’as découvert ?

NICOLAS DUVAUCHELLE : Oui j'ai commencé en 1997 exactement, j'avais 17 ans, j'ai commencé dans le club de André Zeitoun. Avant j'avais essayé le Kung Fu mais il n'y avait pas assez de contacte pour moi, au début je suis venu pour essayé de la boxe, je ne savais pas trop quelle boxe et j'ai trouvé que la boxe thai c'était pas mal. Cette boxe m'a tout de suite plu avec les corps à corps, les coudes !

Tu as grandi à Paris, dans ton quartier il y avait des clubs de boxe Thai ?

J'ai grandi dans le 11ème jusqu'à 9 ans après j'ai été 6 ans à Amiens puis je suis revenu dans le 18ème à Paris. Dans le quartier il n'y avait pas trop de club de boxe thai, c'était les débuts, ce n'était pas encore super connu, ça été la mode plus en 2000, après tous le monde en faisait...

Tu as donc débuté la boxe Thai dans le club d’André Zeitoun, raconte nous tes premiers entraînements avec « Master Zeitoun », c’était dur ?

C'était dur, oui, mais j'en avais besoin, je sortais je ne pensais plus à rien, j'étais KO !

 

 

Tu t’entraînais régulièrement ?

Oui je m’entraînais tous les jours. Le mardi et le jeudi, je me rappel il y avait deux cours dans la journée, j'allais au deux mais après André il m'a « calmé », il m'a dit « arrête, tu vas faire de la merde, vas te reposer... », c'était vraiment une grosse passion pour moi à cette époque...

 

 

A cette époque il y avait qui comme champion qui s’entraînait chez André Zeitoun ?

Il y avait Jeannot (Jean-Charles Skarbowsky) qui était déjà bien, Nash (Ular), Totof (Mustapha Youcef), après il y a eu quelques « guest » qui sont venus comme Fujiwara (Toshio), Kamel Chouaref, Géronimo (Jérôme Le Banner) !

Tu as eu l'occasion de mettre les gants avec ces champions ?

Avec Totof, oui, parce qu'il était tout le temps dans le club mais avec Chouaref, non. Avec Le Banner c'était un peu chaud pour mettre les gants car il pesait 100 Kg moi à l'époque je pesais 62 Kg, maintenant je pèse 80 Kg, mais avant j'étais un poids léger. Sinon avec Jeannot j'ai fais des bons sparring quand j'étais à fond dans l’entraînement, quand il préparait ses combats, mais contre Jaennot il y avait une différence de niveau, c'était un compétiteur, je me suis « mangé » quelques coups de genoux contre lui qui m'ont bien calmé, parce qu'il était fort en genoux, je m'en rappelle, dans le plexus et dans le foie, et en corps à corps je me suis « mangé » des bon trucs (rire). Voilà, on tournais avec lui, Totof et deux ou trois autres gars, c'est des bons souvenirs tout ça !

 

 

Quelle technique tu aimais le plus travailler à la salle ?

Moi j'adorais le low kick droit !

Est-ce que tu as eu l’occasion de faire de la compétition, de combattre sur un ring ?

Malheureusement non, je n'ai pas eu le temps, car après je partais en tournage pendant deux mois, je revenais, je n'avais plus de souffle, je n'avais plus trop le temps, et le cinéma est venu assez vite. J'ai commencé la boxe en 97, mon premier film en 98, j'étais encore à fond dans la boxe, mais après ça été un peu galère, en 2002 j'ai commencé à enchaîné plus de film, là j'ai décroché un peu la boxe. Mais j'ai continué à m’entraîner un peu jusqu'en 2009, là ça fait 1 an et demi que j'ai arrêté, mais je vais reprendre chez André, je l'ai vu il n'y a pas longtemps, je veux remettre les gants, ça me manque les entraînements...

 

 

Tu aurais aimé faire une carrière dans la boxe ?

Ah oui ! Si je n'avais pas découvert le cinéma, j'aurais fais une carrière dans la boxe après je ne sais pas ce que cela aurait donné, c'était soit l'un soit l'autre, si le cinéma n'aurait pas marché j'aurais continué la boxe. Mais c'est un sport rigoureux, on ne peut pas faire un tournage, et puis voilà je reviens, je fais un combat, cela ne se passe pas comme ça, si tu n'est pas super bien préparé tu te fais « détruire », la boxe ça pardonne pas, faut pas mentir. Tu fais du foot, t'es fatigué, tu cours pas, tu te mets dans un coin, c'est pas grave, mais en boxe tu ne peux pas, si tu n'est pas préparé, tu t'en prends plein « la gueule »...

En 2004 tu as interprété un boxeur à l’écran dans l’excellent film « Poids Léger » de Jean-Pierre Améris avec Bernard Campan, Maï Anh Le, c’était sur un jeune qui combattait en boxe anglaise, pour les besoins du film est ce que tu t’es entraîné spécifiquement dans cette discipline ?

Oui je me suis entraîné avec Saïd Bennajem (Champion de France Professionnel), un ancien Vice Champion d'Europe au Boxing Beats à Aubervilliers. Pendant deux mois, je me suis entraîné là-bas, tous les jours. Mais cela été super compliqué pour moi car j'avais les réflexes de la boxe thai, j'avais mes jambes qui partaient, direct, et il fallait pas, je faisais gauche-droite et j'avais la jambe qui voulait partir, et puis la boxe anglaise c'est beaucoup plus mobile, on bouge beaucoup plus, c'est complètement différent, j'étais un peu déboussolé...

 

 

Tu aimerais jouer de nouveau un rôle de boxeur ?

Oui beaucoup, d'ailleurs avec Jo (Prestia) ont n'en avait parler, il avait contacté Ramon Dekkers pour faire un truc ensemble, je devais jouer face à lui, cela aurait été super, puis finalement, Dekkers ça l'a pas emballé...

 

 

Est-ce que tu t’intéresse aussi au côté « Art Martial » du Muay Thai, le Muay Boran (Muay Ancien) tu connais ?

Oui j'ai vu des démonstration au Lumpinee mais je ne connais pas trop...

Quelques films ont déjà été tournés sur ce sujet comme « Ong Bak » et « Muay Chaya », tu as vu ces films ?

Ong Bak oui bien sûr je l'ai vu ce film, le premier j'ai beaucoup aimé, c'est un super cascadeur Tony Jaa, après Ong Bak 2 j'ai pas accroché du tout, le premier c'était vraiment du Muay Thai, c'était super !

Il y a deux ans je crois tu as eu l’occasion d’aller en Thaïlande, le pays source du Muay Thai, raconte nous un peu comment c’est passé ton voyage là-bas, tu es allé voir des combats ?

Oui j'ai tourné là-bas, je suis resté deux semaines, j'ai été voir des combats au Lumpinee et au stadium TV7, j'ai vu des combats de petits de douze ans et d'adultes, c'était super, j'ai ramené « 50 » shorts, « 40 » Tee shirts, je ne suis resté qu'à Bangkok, je n'ai pas eu l'occasion d'aller dans le sud mais j'ai adoré la Thaïlande !

Est ce que tu as le temps de t’entraîner ?

Non malheureusement, je n'ai pas pu, la prochaine fois peut-être, mais si j'y allais pour m’entraîner, j'irais avec Pascal Iglicki, avec lui il connaît les bons coins...

Tu connais bien Pascal Iglicki ?

Oui c'est un bon « pote », ça fait dix ans que je le connais !

Tu as plusieurs tatouages, et tu aimes les tatouages, en Thaïlande, les tatouages traditionnels font parties de la culture thaïlandaise, certains boxeurs thaïs sont tatoués, des champions étrangers comme Skarbowsky ont aussi des tatouages traditionnels thais, tu connais ce genre de tatouage ?

Oui j'ai vu les tatouages de Jeannot, je ne sais pas comment il font ça, oui c'est beau, je connais un peu, peut-être un jour qui c'est, mais il va y avoir bientôt plus de place, j'en ai déjà sur l'épaule, dans le dos, après pour les rôles cela risque d'être compliqué si j'en ai sur le torse, sur les bras, si c'est pour un rôle d'un film au 18 ème siècles, et qu'il faut jouer torse nu, tu vois...

 

 

Tu connais des champions de l'époque ?

Oui Ramon Dekkers par exemple, je suis fan total, ce qu'il dégageait, cette « boule de nerf », il allait au combat direct, dès le premier round, j'adore, par contre je l'ai vu maintenant, il a pris du poids grave, il doit faire de la fonte à fond. Mais j'adorais l'école hollandaise, les Kaman, Dekkers, en Europe la boxe thai c'était la Hollande et la France après la Thaïlande...

Ramon Dekkers a fais d’ailleurs deux combats d’anthologies face à Jo Prestia, une autre légende des rings française, Jo tu le connais bien car tu as tourné à ses côtés dans ton premier film en 1998, « Le Petit Voleur » d'Erick Zonca, tu as déjà vu ces combats en vidéo, notamment contre Dekkers, Somsong, Kobal ou Soudareth ?

Oui Jo, c'est un bon ami, c'est quelqu’un que j'apprécie beaucoup, oui j'ai vu son combat contre Somsong, un grand combat, Jo, c'est un grand guerrier, contre Dekkers aussi dans le deuxième affrontements, quand ils s'envoient chacun leur tour des low kicks, dans le cinquième rounds, ils sont chacun sur le point de tomber, c'est impressionnant, c'est des combats cultes !

 

 

Et des champions d'aujourd'hui tu connais ?

J'aime bien les gars de St Fons à Lyon, Pinca, Lidon, ils sont très fort. Pinca il me rappelle un peu Dekkers, un peu moins puissant mais comme lui, ça part vite, dès le premier round, « Bing » ça y va. Celui aussi que j'adore dans le milieu de la boxe thai c'est Daniel Allouche, le speaker !

Tu connais des champions Thais ?

Ben je connais déjà Somsong, après je me rappelle de Robert Kaennorasing, Jeannot l'avait battu, j'avais vu le combat sur canal +, en direct, Jeannot lui avait mis une série de gauche-droite, impressionnant, il l'avait mis KO ! Sinon maintenant il y a Buakaw que j'aime bien, mais je suis moins la boxe qu'avant, et maintenant le problème en France c'est qu'il n'y a plus grand chose, à Paris il n'y a plus de grand gala, depuis que Kebchi a arrêté, j'allais souvent aux galas à Levallois avec Pascal d’ailleurs...

Tu as assisté souvent à des grands galas ?

Tous les grands galas à Levallois je les ais pratiquement tous vus. J'ai vus pas mal de combat, avec les thais, des combats avec les coudes où il y avait des ouvertures, c'était impressionnant !

Des combats de Jeannot (Jean-Charles Skarbowsky) tu en as vu aussi dans les galas ?

Oui, des combats de Jeannot j'en ais vu aussi pas mal. Quand j'étais dans le 18 ème avant on se voyait souvent, maintenant on c'est un peu perdu de vu mais on se téléphone, Jeannot c'est quelqu'un que j'apprécie, un grand champion...

Est ce que tu suis encore l'actualité du pied-poing aujourd'hui ?

Non plus trop, par contre je regarde souvent l'UFC sur RTL9, ce n'est pas de la boxe mais j'aime bien, il y a un gars Jon Jones, c'est le « Usain Bolt » du combat, il est impressionnant, il est incroyable, que ce soit debout, au sol, il est super fort, j'aime pas trop le combat au sol mais avec lui c'est super. J'aime bien le free fight mais je n'ai jamais été adepte des frappes au sol, quand le gars est au sol et qu'il reçoit « des patates » dans la tête, j'aime pas trop...

Quel est ton actualité au cinéma ?

J'ai un film qui vient de sortir qui s'appelle « Parlez-moi de vous » avec Karin Viard, sinon il y a un film qui va sortir en octobre « Comme des frères » réalisé par Hugo Gélin avec François Xavier Demaison, Pierre Niney, puis je viens d'en finir un autre qui s'appelle « Mariage à Mendoza » avec Benjamin Biolay que je viens de tourner en Argentine 

 

 

Tu veux ajouter quelque chose ?

Non rien de spécial, sinon que c'est des bons souvenirs tous ça, et je vais remettre les gants, ça me manque, je vais retourner voir mon « André » (Zeitoun), voilà....

Merci beaucoup pour cette interview et bonne chance pour tes projets

Merci à toi

 



Nicolas Duvauchelle est plus qu'un passionné de boxe thai, il a cette boxe dans le sang, à tel point qu'il c'est fait tatouer « Muay Thai » en thaïlandais sur son triceps droit, c'est sûr s'il n'avait pas rencontré le cinéma dans sa vie, sa voie était tracée pour monté sur le ring et assouvir sa passion. Aujourd'hui, c'est devenu un acteur reconnu dans le milieu du cinéma français, il a reçu le « César du Meilleur jeune espoir masculin » pour le film « Les corps impatients », a joué déjà dans une trentaine de films et a tourné avec les plus grands tels que Daniel Auteuil, Monica Bellucci, Michel Blanc, Jacques Dutronc, Miou-Miou, Gérard Lanvin, Jean-Hugue Anglade et Catherine Deneuve !



Photos : Pascal Iglicki et D.R.



18379316.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20040504_040338
18379701.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20040506_123359
18470966.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20060118_105639
18629201.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20060517_100947
19498606.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100825_035020
19664022.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110207_051211
19671245.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110217_104318
19759454.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110614_114308
19822508.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20111003_120058
505820447
600full-nicolas-duvauchelle
affiche-1-medium
braquo
duvauchelle
festival-de-cannes-nicolas-duvauchelle-10459043juvoz_2041
img044
img045
img047
img048
nicolas-duvauchelle-663554
Nicolas-Duvauchelle-les-yeux-de-sa-mere
01/21 
start stop bwd fwd



Filmographie

Le Petit Voleur(1998)

Beau Travail(1999)

Du poil sous les roses (2000)

Ligne 208 (2001)

Trouble Every Day (2001)

Les Frères Hélias (2002)

Snowboarder (2003)

Les Corps impatients (2003)

À tout de suite (2004)

Poids léger (2004)

Une aventure (2005)

Hell (2006)

Avril (2006)

Le Grand Meaulnes (2006)

À l'intérieur (2007)

Le Deuxième souffle (2007)

Secret défense (2008)

La Fille du RER (2009)

Les Herbes folles (2009)

White Material (2009)

La Blonde aux seins nus (2010)

Stretch (2010)

Happy Few (2010)

Les Yeux de sa mère (2011)

La Fille du puisatier (2011)

Polisse (2011)

The Shoe (2011)

Parlez-moi de vous (2012)

Comme des frères (2012)

Mariage à Mendoza (2012)

 

Série Télévisée

Un homme en colère (2000)

Rien dans les poches (2008)

Braquo, saison 1 (2009)

Braquo, saison 2 (2011)

 

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium