Interview de DON CLOVIS

par Serge TREFEU (2013)

 


 

Bonjour Don Clovis, merci de m'accorder cette interview, voilà maintenant près de 30 ans que tu es manager de grands champions du pieds et poings, tu peux nous raconter tes débuts en tant que manager ?

Il y a 35 ans, j'ai été m’entraîner au Gym Vathorst à Amsterdam, j'ai connu Rick Vathorst, ses parents, il n'avait que 4 ans, et 15 ans plus tard, il avait son propre Gym...

Dans le club, a part Rick , il y avait également le combattant Yvan Thorne qui s’entraînait.  Au fur et à mesure, comme je parlais trois langues, Il m'a demander d’être son manager. J'ai eu ensuite des combattants tels que Ramon Dekkers, Rob Kaman, Perry Ubeda, Rayen Simson, et bien longtemps après en MMA, Bas Rutten, Semmy Schilt, Cheik Kongo, etc...

J'ai eu aussi à l'époque une superbe équipe de combattant français, en boxe thaïlandaise, avec tous les frères Berrandou, j'ai également un peu travailler avec Daniel Quoniam et l’équipe de Paris/Montrouge mais uniquement en MMA...

 

DON CLOVIS ET ROB KAMAN

 

DON CLOVIS ET BAS RUTTEN

 

SAM BERRANDOU, JOHNNY HALLYDAY, JO PRESTIA, DON CLOVIS

 

Quelles sont les qualités requises pour devenir un bon manager ?

Je pense tout d'abord, l’honnêteté et le respect de ses boxeurs car je ne serais rien si je n'étais pas bon envers les boxeurs en management, et vice-versa, je crois que c'est un deal en commun, entre nous. Bien se mettre d'accord sur tous les points ensemble. Je n'ai jamais eu de contrats avec mes boxeurs, ils pouvaient me quitter à tout moment. Mais la plupart , je les ai manager pendant plus de 10 ans, et toujours sans contrat. Le seul avec qui j'ai fais un contrat a été Cheik Kongo mais j'ai été très déçu de son comportement et nous n'avons jamais signé de nouveau ensemble. (le seul contrat en 35 ans de carrière !)

Tu es français avec la nationalité hollandaise, depuis combien de temps tu es installé en Hollande et pourquoi avoir choisi ce pays pour y vivre ?

En fait, dans les années 60, j’étais chanteur de Rock dans un groupe du Nord de la France, j'avais le surnom de « Johnny Fisher » et mon groupe c’était « The Spiros », nous étions assez connu. Étant né dans le Pas de Calais, à Liévin (un vrai Chtimi donc !), je suis monté ensuite à Paris, invité par le fameux chanteur de l’époque « Sullivan ».

J’étais encore très jeune, mais je commençais déjà a être manager de stars anglaises telles que Vince Taylor, P.J. Proby, et bien d'autre. J’étais avec Sullivan très souvent dans les studios « Vogue », à l’époque au 10 rue d'Hauteville, on côtoyais les stars de l'époque comme « Les Charlots », « Françoise Hardy », « Petula Clarck », « Pierre Perret », « Jacques Dutronc », etc...

Puis un jour en studio radio à Paris j'ai rencontré un groupe néerlandais, à l’époque connu mondialement dans le monde entier, « Ekseption », ils m'ont inviter à venir passé 15 jours à Amsterdam, chez eux. Cela fait maintenant 47 ans...

Je suis Néerlandais Français, mais depuis peu j'ai pris de la distance avec ma nationalité Néerlandaise, pour ne conserver que la Française, me sentant plus Français « Chtimi » que Néerlandais...

 

DON CLOVIS AS « JOHNNY FISHER »

 

Tu as été manager de légendes de la boxe thai comme Ramon Dekkers, Rob Kaman, Perry Ubeda, Orlando Wiet, quel souvenir tu gardes du management de ses immenses champions ?

Ce fut un très grand Honneur de Manager ses grandes stars. Malheureusement Ramon DEKKERS est récemment décédé... 

Je suis toujours en superbe relations avec eux, même après leur fin de carrière et ma

retraite, j'ai maintenant 66 ans...

J'ai donc de super souvenir, et je suis très heureux de les revoir de temps en temps , et encore de sortir parfois avec eux. 

Je tiens aussi à signaler que nous avions en France des organisateurs qui nous ont aidé énormément, en me demandant souvent de venir avec mes champions en France. Également de superbes personnes, telles que le promoteur Sami Kebchi, Abbas Benakila, les journalistes Thibauld, J.P Maillet, Pascal Iglicki, Mme Ghislaine Barissat du magazine Karaté Bushido, le grand arbitre Denis Travel, la fédération de Kick Boxing WKA, les champions Danny Bill, Farid Kenniche et bien d'autres, désoler je ne peux nommer tous le monde, cela prendrait 20 pages. 

Tous ces bons souvenirs me sont restés et je suis très heureux de revoir certains d'entre eux lors de mes passages à Paris...

Quels sont tes combattants préférés toutes boxes confondues ?

Il y en a beaucoup, je vais certainement en oublier, cela dépend de l'ancienne ou de la nouvelle génération...

Bas Rutten, Rob Kaman, Perry ubeda, Rick Roufus, Don Wilson, Marek Petrowsky, Ramon Dekkers, Rick Vathorst, Zenaf, Leplat, Abdellah Berrandou, Skarbowsky, Jo Prestia, Dida Diafat, Kevin Randleman, Karakus, André Mannaart, Ernesto Hoost, Badr Hari, Saki, Peter Aerts, Rayen Simson, Semmy Schilt, Orlando Wiet, Sakmongkol, Nonglek, Krongsak, Somsong, il y en a trop...

Quand je dis combattants préférés, je ne veux pas simplement dire dans le ring mais également en dehors du ring, que ce soit en Boxe Thaïlandaise, en Kick Boxing, en MMA, en Savate etc...

 

DON CLOVIS AVEC SEMMY SCHILT AU JAPON

 

Est ce que tu as suivi les combats de champions français ?

Oui bien sur, ceux de Jérôme Le Banner, et un peu tous les nouveaux venus, la nouvelle génération, il y a une très bonne équipe actuellement en France, très talentueuse !

Dans les années 90, quels étaient les champions français en haut de l'affiche que tu aimais voir évoluer sur le ring ?

Jo Prestia, Jérôme Le Banner, Jérôme Turcan, Dida Diafat, Jean-Charles Skarbowsky, Cyril Abidi, Joël César, les frères Zankifo, et bien d'autres, il y avait une sacré équipe en France, parmi les meilleurs du monde !

Des grandes organisations avaient lieu à cette époque en France, notamment avec le promoteur Sami Kebchi, je crois d'ailleurs que vous avez travailler ensemble, que retiens tu des galas organisés par Sami Kebchi ?

C'était les meilleurs galas jamais organisés en France, en grandeur, vraiment le Top, des galas que je n’oublierais jamais. 

Il a été le premier à organiser ces superbes grands galas en France, et nous l'aimions beaucoup, toujours correct, très bien organisé, mes combattants et moi même avons toujours eu un grand respect et une amitié profonde avec Sami, nous ne l'avons jamais oublié. Nous en parlons encore entre nous assez souvent ici. Je crois que s'il recommençait demain, nous serions de nouveau avec lui. C'est un ami pour toujours, et nous avons beaucoup de respect pour tout ce qu'il a fait dans le sport Pieds et Poings en France mais aussi ne pas oublier à Las Vegas et en Thaïlande !

En Hollande, il y a de nombreux galas depuis toujours, des grands shows de boxe pieds et poings avec un public qui vient en masse, pourquoi en France on arrive pas à avoir autant de gala que dans ce petit pays qu'est la Hollande, selon toi est ce que cela vient du public en France qui est moins friand de boxe ou plutôt des instances politiques qui freinent l'évolution de ses sports dans l'hexagone ?

Oui, en France les fédérations doivent être reconnues officiellement par le Ministre des sports. Pas aux Pays-Bas...

De plus en Hollande, beaucoup de clubs sont privés, ils ne dépendent pas des règles gouvernementales, mais sont uniquement sous les règles des différentes fédérations. 

Mais le plus grand « bon point » aux Pays-Bas, c'est que dans un même gala il peut y avoir des combats en boxe thaïlandaise, en Kick Boxing, en MMA et parfois même en boxe anglaise ou boxe française, ce qui est interdit en France, car il y a toujours eu des guerres entres les différentes fédérations en France. La politique en France se mêle trop, je pense, du sport, et n’écoute pas les intéressés, les vrais connaisseurs...

Dans les années 90/91 je fus le Président de la fédération WKA Kick Boxing, choisi par ses membres. Mais j’étais déjà partant pour avoir une fédération qui pouvait organiser, et avoir des membres, tant en Boxe Thaïlandaise qu'en Kick Boxing. Mais ce fut mal interprété, et j'ai donc dû quitter la fédération WKA car il y avait trop d'opposition à l’époque...

Je vois actuellement que les règles françaises de MMA, en combats libres, ont trop de restrictions. Mais je suis d'accord qu'en MMA il doit y avoir des bonnes règles pour la protection des combattants. 

La France est souvent très en retard, à voir par exemple, le « Pancrace », le « MMA », nous commencions le Pancrace au Japon en 1990 (avec mains nues) on peut voir les vidéos de l’époque, et il y avait pourtant moins de blessures que dans des sports comme le ski, la moto, les voitures de sport etc...

Il est vrai aussi que le public néerlandais est très chaud et très fan des galas de Pieds et Poings. 

Mais actuellement en Hollande, il y a également moins de grand galas, car la politique s'en est mêlé après quelques déboires en dehors du ring causés par certains boxeurs de renommés...

Les appuis financiers étaient là aussi pour supporté les organisations, par exemple le K-1 dont je fus le fondateur avec Mr Ishii au Japon, cette organisation était mondialement réputée. A l'heure actuelle c'est la Compagnie « Glory World Series » qui est tenue par des néerlandais !

Je n'ai jamais pu comprendre pourquoi la France avec ses 65 millions d'habitants n'a plus jamais eu ces grandes organisations après l’époque de Sami Kebchi...

Actuellement quelques organisations françaises font de leur mieux, mais avec toutes les restrictions des fédérations ou du gouvernement, ils ont du mal à survivre et c'est dommage...

 

PRÉSIDENT DE LA FÉDÉRATION WKA EN FRANCE EN 1990

 

Justement depuis 2, 3 ans de nouveau gros galas, notamment en boxe thai, sont organisés en France, d'abord par Mr Cintura qui a monté des rencontres France contre Thaïlande puis aujourd'hui le « Best Of Siam » de Skarbowsky et Krongsak, le « Warriors Night » de Jo Prestia, et il y a bien sûr toujours « La nuit des champions » d'Eric Roméas, ainsi que les galas des promoteurs Hadj Mekedem et Kader Marouf, que penses tu de ses galas organisés en France et est ce que tu les suis ?

Oui bien sûr, j’essaie de suivre d'ici, et j’espère les visiter un de ces jours car tous ces organisateurs ont un grand mérite. Je connais très bien Eric Roméas, qui a toujours organiser de fabuleux galas à Marseille. Jo Prestia avec qui je suis parfois en contact qui à récemment organisé à Levallois-Perret, je connais Kader Marouf, que j'ai connu il y a très longtemps. Je suis un peu le gala Best Of Siam, et d'autres...

J’espère que tous ses jeunes organisateurs se serrent la main un de ses jours et puissent organiser ensemble, dans toutes les formes que ce soit, sur un même rings, en boxe thai, en Kick Boxing, en MMA, pourquoi pas...

J’espère peut être faire un retour en France qui est mon pays natal, et qui me manque, et amené mes connaissances internationales, donc qui sait..

Tu connais en boxe thai les champions actuels en France ?

Je ne les connais pas personnellement, mais certains j’essaie de les suivre pour voir dans un futur, comment je pourrais les faire évoluer dans certains galas à l’étranger ou en France. Cette nouvelle génération est très bien représentée en France, mais je ne les ai jamais vu combattre en « Live » en France, donc je ne peux pas juger correctement, mais je vois parfois les combats sur Youtube, et je visionne les vidéos que l'on m’envoie...

Et en Thaïlande tu connais les champions d'aujourd'hui ?

Pas vraiment, quelques noms, mais la Thaïlande reste pour moi le pays N° 1 avec la France et les Pays-Bas bien sûr ! 

Tu as déjà travaillé avec des promoteurs thaïlandais ?

Oui, spécialement avec Mr Songchai à Bangkok, pendant de très nombreuses années, que ce soit en Thaïlande pour l'Anniversaire du Roi, au Pays-Bas, en France, en Angleterre et aux USA, j'ai principalement travaillé avec lui, en collaboration avec Sami Kebchi. J'ai aussi fait deux ou trois galas en France avec l'organisateur de l’époque, Désiré Thibault à Paris...

Est ce que tu as déjà assisté à des combats en Thaïlande, au stadium du Radja ou du Lumpinee ?

Seulement à la fête du Roi, deux fois, avec Perry Ubeda, Rayen Simson, Mamadeus...

 

PERRY UBEDA ET DON CLOVIS A L'ANNIVERSAIRE DU ROI EN THAILANDE

 

Que penses tu des combattants thaïlandais ?

La boxe thai vient de chez eux, ils sont donc parmi les meilleurs techniciens dans le monde, ils commencent déjà à s’entraîner parfois vers l’age de 5 ans, c'est un grand avantage sur les européens, ils apprennent différentes techniques, ils ont une bonne préparation, ce sont de très, très bons combattants , et ils ont un grand respect pour leur adversaires...

Les seuls pouvant leur tenir front sont en général certains combattants Français et Néerlandais...

Tu es l'un des premiers manager européen à avoir collaboré avec le créateur du célèbre tournoi K1 le japonais Mr Ishii, comment c'est passé ta rencontre avec ce grand promoteur ?

Oui (Rire), j’étais le seul manager européen à l’époque qui travaillait avec 6 fédérations japonaise en pieds et poings !

All Japan Enterprise (Kick Boxing et Thai boxing), MITSURUGI (MMA), PANCRASE, (MMA), DAIDO JUKU (Karaté avec Casque, spécialité au japon), SHOOTBOXING (Thai boxing mais dans différentes règles). Et un jour j'ai eu la visite de Mr Ishii qui me demandait un rendez-vous dans un restaurant français à Tokyo. Avant d'accepter ce rendez-vous, je devais être autorisé par les autres fédérations avec qui j’étais déjà sous contrat. Chose faite, Mr Ishii avait réservé tout un restaurant avec uniquement de la cuisine française, vu mon origine, que pour nous deux et ses deux assistants. Il voulait à ce moment que nous montions ensemble une nouvelle organisation appelé « KKK », je lui ai dit que KKK ce n’était pas bien vu car cela faisait penser à Ku Kux Klan mais lui me répondait c'est pour « Kick Boxing, Karaté, Kiukoshinkai ». Enfin nous avons décidé ensemble pour le mot K-2, le premier gala était nommé K-2 après ce fût K-1.

Dans le restaurant où l'on était il me demandait avec qui et comment nous pourrions faire ce premier gala avec un prix au final de 500 000 dollars. Depuis son portable j'ai appelé Sami Kebchi en France et Tom Harinck en Hollande avec qui je travaillais à l'époque, et voilà...

Je me souviens des premiers galas au Japon avec Ernesto Hoost, Rob Kaman, Eric Leclerc, Zankifo, Lucia Rijker, Andy Hug, Mansion Gibson, Changpuek etc, j'ai toujours ces galas en Vidéo, et ainsi petit à petit le K-1 a grandi...

Je me suis retiré par la suite en désaccord avec l'organisation, et je me suis lancé dans le MMA, j'ai continué en boxe Thai et Kick Boxing avec d'autres organisations...

 

KAZUYOSHI ISHII LE FONDATEUR DU K1 AVEC DON CLOVIS

 

 

DON CLOVIS AVEC SON TEAM PANCRASE AU JAPON

 

 

SADAHARU TANIKAWA PROMOTEUR DU K1 ET DON CLOVIS

 

 

Quels sont les combattants que tu as managé qui ont participé au K1 ?

Eric Leclerc (France), Zankifo (France), Rob Kaman, Perry Ubeda, Cheik Kongo (en Hollande sous le nom de Showtime) et d'autres...

Qui a été pour toi le meilleur combattant du K1 en poids lourd ?

C'est difficile à dire parce que plusieurs ont eu le panache et chacun a du mérite. J'aimais bien sûr voir Le Banner et Abidi mais je dirais Ernesto Hoost, Peter Aerts, Semmy Schilt et Ray Sefo !

Et en poids moyen ?

Avant le K1 MAX,en K-1 donc, Albert Kraus, Andy Souwer, Drago ont fait bonne impression...

Le K1 a été pendant longtemps la plus grande organisation du monde de boxe pieds et poings, comment expliques tu son déclin aujourd'hui ?

Pour commencer, le changement de pouvoir au japon, après l'absence de Mr Ishii pendant plusieurs années. Puis le mauvais entourage à la direction, trop de concurrence dans le staff Japonais. Ensuite les droits trop élevés à payer pour l'exclusivité, pour utilisé le nom du K-1 par les organisateurs à l’étranger. En plus le K-1 Japonais désirait garder les droits concernant la TV, les DVD, ce qui ne plaisait pas aux néerlandais qui organisaient très souvent le K-1 aux Pays-Bas, mais également aux français, à Sami Kebchi qui organisait plusieurs K-1. Puis de nouveau le retour de Mr Ishii à la direction du K-1 , et là c'est la guerre entre lui et celui qui le remplaçait. Enfin, l'audience commençait à en avoir assez de revoir à chaque galas les même combattants pendant près de plus de dix ans, sans changement...

Aujourd'hui le K-1 Japon aurait été racheté par une organisation de Corée du sud..

Est ce que des organisations comme le « It's Show Time » en Hollande ou le « Thai fight » en Thaïlande, par exemple, peuvent remplacer le K1, et connaître un succès planétaire aussi longtemps que le fameux tournois japonais ?

Le « It's Show Time » aux Pays-Bas n'existe plus non plus. Il est remplacé maintenant par le « Golden World Series » mais il est interdit de se produire aux Pays-Bas dorénavant...

Donc il évolue et essaie de prendre le pouvoir à l’étranger (Inclus la France). Ils sont effectivement très capable de faire un succès tel que le K-1...

Je ne connais pas assez l'organisation « Thai Fight » mais très bien les dirigeants du « Golden World Series » donc je ne peut m'avancer sur leur capacité. Mais je sais que les organisations thaïlandaises ont bien évoluer ses dernières années, une nouvelle relève arrive...

Par contre, j’espère profondément qu'en France, une très bonne organisation, solide, avec des dirigeant sérieux, un bon marketing, un bon matchmaking et bien sur un sponsor solide, avec sa propre identité française, peut absolument faire mieux qu'à l'heure actuelle concernant le K-1, et croyais moi, j’espère être de la partie...

Car pour moi, la France a un superbe potentiel, des combattants de très hauts niveaux, au Top, et pouvant absolument s’aligner face aux étrangers, hollandais, thaïlandais, anglais...

Mais finalement ce sont les fédérations, et la politique du sport en France qui doivent négocier pour s'entendre tous, pour le bien de ce fabuleux sport, les « ARTS MARTIAUX » !

Tu peux nous dire d’où viens ton surnom « Don », est ce que c'est en rapport avec « Don King » le fameux promoteur de boxe anglaise ?

(Rire) Oui, exact. Nous étions en réunion avec Sami Kebchi, Rob Kaman, Mr Paco Rabanne et avec le fameux journaliste de l’époque et ami, Didier Simonpietri. Notre réunion était au sujet d'une ligne de sous vêtements pour sportif qui devait s’appeler « K.O. MAN » en rapport aux KO de Rob Kaman à l’époque.

Paco Rabanne devait faire le design, et dans la discussion nous en venons à parler bien sûr de Kick Boxing, mais également de boxe anglaise. Dans la discussion nous parlons du fameux manager « Don King » et Paco Rabanne a sortie tout simplement, « ah Don King bien mais heureusement nous avons ici notre Don Clovis ! »

Et Didier Simonpietri a écrit cette anecdote dans son magazine, et depuis mon surnom « Don Clovis » m'est resté, voila près de 30 ans maintenant !

Que ce soit dans le sport ou mes autres activités, (Films etc...). On retrouve un peu partout le surnom « DON CLOVIS », voir www.donclovis.com

As tu une anecdote de management à nous raconter ?

Oui plein, mais je dirais pour le combat entre Ramon Dekkers et Rayen Simson. Dans ce combat très dur j'étais le manager des deux combattants à la fois, donc ce combat a été très excitant !

 

LE COMBAT ENTRE RAMON DEKKERS ET RAYEN SIMSON !

 

En plus du management tu es aussi dans le milieu du cinéma, tu peux nous parler de ton travail effectué en tant que producteur ?

Oui, je suis devenu producteur de films depuis 2004, mais le premier film produit était en 2006 aux USA, à Los Angeles. J'y étais en tant que producteur associé. Je m’occupais également du casting International. 

Dans ce film « Honor » j'ai amené, Funaki (Pancrace au Japon), Don Frye (Champion UFC de l'époque), Orion Gracie et son fils (de la famille Gracie), Remy Bonjasky (Champion du K-1), Roddy Pipper (Catcheur aux USA), également les acteurs Russel Wong (Romeo Must Die), Linda Park (Star Trek), et le fameux réalisateur et ami, David Worth qui a produit « Kick Boxer » avec J.C. Van Damme. « Honor » fut vendu dans 35 pays, dont la France !

 

LE CATCHEUR RODDY PIPPER ET DON CLOVIS A LAS VEGAS

 

LE FILM « HONOR »

 

Quels sont les films que tu as produits ?

J'ai produit et co-produit plusieurs films d'actions et de drame. Mais ma spécialité ce sont surtout les films d'actions et d'Art Martiaux.

Je prépare des films avec les titres, « Classified », « Killing the Seeds » et « Raw Steel ». Killing the Seeds » et « Raw Steel » ont été écrit par deux jeunes français talentueux, Pablo Barbetti et Julien Prud'homme.

Je prépare également un tout autre genre, un très gros film, l'histoire d'une star décédé, une histoire vrai, (le titre ne peut pas être encore dévoilé) mais les stars prévues sont Eddie Murphy, Jamie Fox, Beyonce, Rihanna, et bien d'autres, le budget est de 28 millions de dollars, avec de la boxe, de la musique, du sexe, beaucoup de stars du monde du cinéma et de la musique.

J'ai ma compagnie de production à Londres et à Las Vegas et je vois du côté de Paris pour des possibilités...

Tu t'occupe également de groupe de musique de Hip Hop, tu peux nous en dire un mot ?

Oui, j'ai eu pendant près de 35 ans, mon propre label « Joyto Records » et j'ai produis des artistes anglais, américains, néerlandais...

J'aime toujours le Hip Hop, le Rap, le R&B, et bien sûr, je suis toujours amoureux du Rock n'roll des années 60 !

J'ai été manager de plusieurs stars et producteur sous mon label. Actuellement mon label (Film, Sport ou Musique) est devenu « Joyto Group LLC » à Las Vegas, on peut le voir sur www.joytofilms.com

Quels sont tes projets pour 2013 ?

Tout d'abord côté sport..

Je suis ce mois ci , en mars, en Turquie, à Istanbul, pour monter avec mes associés turques, une nouvelle « Turkish Kickboxing Federation » à Istanbul. Et ensuite rencontrer plusieurs promoteurs et organisations dans le pays.

En espérant y envoyé des boxeurs, néerlandais mais également français et d'autres. J'y serais d'ailleurs avec mon ami de très longues date, l'ancien champion de Kick Boxing, et acteur, Don « The Dragon » Wilson. 

Côté cinéma, pour la production, j'ai des projets nommés ci-dessus et un peu plus..

 

REMY BONJASKY, DON CLOVIS, DON « THE DRAGON » WILSON

 

Tu veux ajouter quelques choses ?

Je suis très heureux que vous m'ayez demandé pour cette interview, et bien sûr, je serais très heureux de revenir un de ces jours sur le marché en France, que ce soit en Sport, Film, ou Musique...

La France a toujours été dans mon cœur et j’espère encore y faire une ou des grandes bonnes choses dans ces prochaines années...

Un Grand bonjour de ce pas, à tout mes amis français, française (Dont j'ai pu oublier de nommer dans mes combattants favoris ou autres) mais je pense toujours à vous tous, et surtout à tous ses grands combattants français que j'ai toujours admiré, même si, souvent j’étais dans l'autre côté du coin sur le Ring...

Je te remercie pour cette interview et bonne chance pour tes projets

Merci

 

Don Clovis est une figure dans le milieu de la boxe pieds et poings. C'est l'un des managers les plus connus au monde, il a obtenu une grande notoriété dans la boxe grâce à son charisme et son relationnel sincère avec les champions. 

Don Clovis a la double nationalité, française et hollandaise. Il est né en France, en 1946, à Liévin dans le Pas-de-calais. Dans les années 60, après être chanteur dans un groupe de Rock, il entre dans une compagnie de disque renommée sur Paris et devient manager d'artistes célèbres tels que Vince Taylor, P.J. Proby, Sullivan. En 1969 il part en Hollande pour s'y installer définitivement, il a acquis la nationalité hollandaise en 1998.

Don Clovis s'est familiarisé avec le monde de la boxe dans les années 80 en rencontrant la famille Vathorst, le grand champion Rick Vathorst fut l'un de ses premiers combattants qu'il a managé avec Ivan Thorne.

Don Clovis est tombé amoureux de ce sport et n'a cessez d'en faire la promotion depuis plus de 30 ans. Durant de nombreuses années les plus grands champions hollandais ont été sous sa coupe, des champions de légendes tels que Ramon Dekkers (Paix à son âme), Cor Hemmer, André Mannaart, Rob Kaman, Perry Ubeda, Luc Verhey, Brian Pieters, Rayen Simson, Orlando Wiet, Gilbert Ballentine, Bas Rutten, Peter Aerts, Semmy Schilt !

C'est l'un des premiers à monter des grandes rencontres de champion poids lourd en Kick Boxing en France comme Peter Aerts contre Maurice Smith à Paris en 1992. Enfin, Don Clovis est aussi à l'origine du plus grand tournoi de Kick Boxing de la planète, le fameux K-1, créé au Japon en 1993 par Kazuyoshi Ishii !

 

@ « Siamfightmag retransmet avec exactitude les propos des personnes interviewés qui n'engagent qu'eux même »

 

224185_111846022235170_859896_n
599567_439738579417663_1004786229_n
anno 80  as RNR singer  JOHNNY FISHER 1980
ART REMY BONJASKY  DON CLOVIS  DON WILSON
BAS RUTTEN  DON CLOVIS 1
BAS RUTTEN SEMINAR JAPAN and DON CLOVIS Pag 2
DON CLOVIS  as JOHNNY FISHER en 1 960- et 69
DON CLOVIS  BAS RUTTEN KING OF PANCRASE JAPON
DON CLOVIS  MANAGER DE  SEM SCHILT au Japon
DON CLOVIS  PERRY UBEDA  THAILANDE
DON CLOVIS  WITH MR ISHII   FOUNDATEURS OF K 1 JAPON
DON CLOVIS avec sacre equipe
DON CLOVIS HIS FIGHTER BAS RUTTEN  and FRIENDS KEN SHAMROCK and
DON CLOVIS last Live concert i as  JOHNNY FISHER in 1980 AMSTERDAM
DON CLOVIS MANAGER COACH OF CHAMPIONS
DON CLOVIS MANAGER DE RAMON DEKKERS ET  RAYEN SIMSON
DON CLOVIS president_wka_france  au japon
DON CLOVIS ROB KAMAN IN JAPAN
ERNESTO  HOOST  TYRONE SPONG  DON CLOVIS
FranckShamrockMauriceSmith
Honor
honor3
iDON CLOVIS with his band 1974  INFLUENZA  2e of leftdf
JAPAN MAGAZINE  DON CLOVIS
KEVIN RANDLEMAN MMA UFC         DON CLOVIS
LUCIA RIJKER  DON CLOVIS
notre TEAM PANCRASE JAPON
RODDY PIPPER DON CLOVIS LAS VEGAS PARTY
SAM BERRANDOU  JOHNNY HALLIDAY   JOE PRESTIA  DON CLOVIS 93
TANIKAWA K-1 CHAIRMAN & DON CLOVIS
with-rob-kaman
01/31 
start stop bwd fwd

 

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium