JOCKY SITKANPAÏ LE JOCKEY DU MUAY THAI

by Serge TREFEU (2016)




 

Jocky de son nom de naissance Putha Naree est né en 1948 dans le village de Nong Tako dans le district de Kranuan situé dans la région de Khon Kaen au cœur de l'Isaan (Nord Est). Il commence la boxe avec son grand frère nommé Sayane Singsayane qui lui enseigne l'Art du Muay Thai. Le jeune Putha fait son premier combat à l'age de 12 ans dans une fête de village où il gagne la somme de 30 bahts.



LE JEUNE PUTHA NAREE EN 1965

 

Pour ses premiers combats, il boxe sous le nom de Phutsaksit Singsayane du nom du camp dans lequel son grand frère s’entraînait. Puis, il intègre le fameux camp Sitkanpaï et prend le nom de combattant de Jocky Sitkanpaï. Son nom de combattant "Jocky" veut dire "Le Jockey" car son surnom sur le ring est maintenant "Khun Khao Palang Maa" (Le coup de genou à la puissance de cheval). Putha est comme un Jockey qui dompte son cheval pour envoyer des puissants coup de genou à ses adversaires. Putha était également un grand fan des chevaux de course.

 

JOCKY SITKANPAÎ "KHUN KHAO PALANG MAA"

 

Jocky combat pour la première fois à Bangkok à 17 ans au stadium du Ratchadamnoen. A 19 ans, il s'est fait un nom en battant plusieurs grands combattants, il obtient des bonnes bourses entre 50 000 et 60 000 bahts pour chacun de ses combats.

Au début des années 70, Jocky remporte la ceinture du Ratchadamnoen en 118 lbs face au champion Sitwatnang. Une ceinture qu'il va défendre de nombreuses fois avec succès. Jocky va aussi gagner la ceinture du Lumpinee en 118 lbs. Ensuite, il combattra en 126 lbs puis en 130 lbs durant la fin de sa carrière. Jocky devient une star en Thaïlande, les fans de Muay Thai adore son style fluide et technique. Ce boxeur exceptionnel fait désormais partie des plus grands combattants des années 70.

Jocky a affronté tous les cadors de sa catégorie tels que Narongnoi, Pud Pad Noi, Wichanoï, Seksan, Youssop, Bandit, Padejsuk, Singsamliyam, Nongkay, Reungsak, Phosaï, Khunponoy, Denthorraneenoi, Sagat, Suraphon. Il a battu les légendes des rings Pud Pad Noi Worawut, Padejsuk Pitsanuchai, Nongkay Sor Prapason, Narongnoi Kiaetbandit, Khunponoy Kietsuriya, Denthorraneenoi Leadtaksin, Sagat Petchyindee !

 

JOCKY SITKANPAÏ CONTRE PUD PAD NOI WORAWOOT (MEILLEUR BOXEUR DE L'ANNÉE 1975)

 

JOCKY SITKANPAÏ CONTRE PADEJSUK PITSANUCHAÏ (MEILLEUR BOXEUR DE L'ANNÉE 1979)

 

 

Ce formidable boxeur a été l'un des premiers champions thaïlandais à combattre contre des combattants étrangers. Il a battu notamment le redoutable karatéka américain Lindsay Ferguson au stadium du Lumpinee et affronté deux champions japonais au Japon avec une victoire et une défaite.

Jocky a terminé sa carrière en 1980. Durant cette année, il a affronté le N°1 du Lumpinee et du Ratchadamnoen de l'époque, Youssop Sor Thanikul (Aujourd'hui entraîneur en France) qui avait dix ans de moins que Jocky. Le match c'est déroulé au stadium du Lumpinee, à guichets fermés, le même jour que le combat vedette entre les deux monstres sacrés Dieselnoi Chor Thanasukarn et Weecharnoi Porntawee. Le stadium était bondé, faute de place, des spectateurs ont du s’asseoir par terre, ce fut la seule fois dans l'histoire du Muay Thai que des gens se retrouvent assis par terre au stadium du Lumpinee. Youssop a battu aux points Jocky après une terrible bataille, les deux protagonistes ont reçu le trophée du "combat le plus violent" de la soirée !

Puis, le grand champion Jocky a fait son dernier combat contre la jeune star montante de l'époque Samart Prasarmit qui l'a battu aux points...

 

 

JOCKY AVEC SA FAMILLE APRÈS UN COMBAT AU STADIUM DU RATCHADAMOEN EN 1971

 

FAKEO SURAKOSANG, SOMCHAÏ PISARUNCHAN, JOCKY SITKANPAÏ, WANDEE SAKJAROEN EN 1974

 

 

Lorsqu'il était à Bangkok, Jocky combattait pour le promoteur Somat Hong Sakoun. Somat Hong Sakoun avait son propre camp qui a ouvert en 1974, le camp s’appelait le Sofoyo Gym. Quelques années après son ouverture Master Somat a changé le nom de son camp en hommage à l'un de ses meilleurs combattants qui était Jocky Sitkanpaï. Il a nommé tout simplement son camp le "Jocky Gym". Un nom qui a porté chance à ce camp car c'est devenu une usine à champions qui a engrangé 27 ceintures du Lumpinee et du Radja. Les champions les plus réputés du Muay Thai thaïlandais ont représenté ce camp durant des décennies tels que Somrak Kamsing, Saenchaï Sor Kingstar, Lerdsila Chumpairtour, Kaoklaï Kaennorasing, Silapathai Jockygym, Robert Kaennorasing, Rolek Kaeonnorasing, Wangvisep Kaennorasing, Chaowarit Jockygym, Yotchaï Kaennorasing, Sonkom Jockygym, Patong Jockygym, Chadet Ponsaknoisiichang, Noree, Sinnoi, Pornsak !

 

LE JOCKY GYM ÉTAIT UN CAMP "OLD SCHOOL" (PHOTOS 1998)

 

LE PROMOTEUR ET PROPRIÉTAIRE DU JOCKY GYM M. SOMAT HONG SAKOUN AVEC DEUX DE SES MEILLEURS CHAMPIONS SILAPATHAI JOCKYGYM (CHAMPION DU RADJA) ET WANGVISEP KAENNORASING (CHAMPION DU RADJA)

 

Aussi, les légendaires champions français Philippe Cantamessi, Stéphane Nikiema, Dany Bill et Jean-Charles Skarbowsky se sont entraînés durant plusieurs années et ont combattu pour les couleurs du Jocky Gym.

Ce camp mythique dans l'histoire du Muay Thai est encore ouvert aujourd'hui mais il s'appelle maintenant le "Skarbowsky Gym". L'ancien grand champion étranger Jean-Charles Skarbowsky qui a représenté ce camp durant plusieurs années a repris la direction en 2016 de ce camp au passé historique.

 

LE SKARBOWSKY GYM (PHOTOS 2016)

 

Après sa carrière de boxeur, Jocky Sitkanpaï s'est marié et a eux trois enfants. Avec sa femme, ils ont cultivé des champs de canne à sucre sur la terre natale du champion à Nong Tako. Pour avoir un revenu supplémentaire, Jocky a investi dans un "Rot Songtheou" (Taxi avec deux banquettes pour plusieurs personnes). La famille Naree vit toujours dans la région de Khon Kaen, une terre qui a produit des immenses champions comme Pud Pad Noi Worawut, Somrack Khamsing, Krongsak Boranrat, Cherry Sor Wanich, Karuhat Sor Supawan, Lom Isaan Sor Thanikul, Kaoklai Kaennorasing, Robert Kaennorasing, Wangviset Kaennorasing, Sangmanee Sor Tienpo et Jocky Sitkanpaï !

 

 

PUTHA NAREE ALIAS JOCKY N'A PAS OUBLIÉ D'OÙ IL VIENT, IL PARTICIPE TOUJOURS A LA RÉCOLTE DU RIZ DANS SA RÉGION NATALE

 

JOCKY SITKANPAÏ A 68 ANS VIT ENCORE À KHON KAEN

 

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium