LES PUNCHEURS THAILANDAIS

by Serge TREFEU (2016)



 

Le « Punch » est une qualité innée pour la plupart des gros puncheurs, un véritable « Don du Ciel ». Certains combattants ont ce punch naturellement mais d'autres le travail avec des exercices alliant la vitesse, la précision et la puissance qui leur permet d’acquérir cet atout majeur. Avec un puncheur, les combats sont toujours excitant car les boxeurs qui possèdent la foudre dans leur poing peuvent en un éclair renverser l'issue d'un match !

Le puncheur est souvent un « Muay Mat » (Fort en poing) mais il peut aussi être très technique avec ses jambes, ses coudes et ses genoux. Beaucoup de nakmuays puncheurs font ensuite une carrière en boxe anglaise.

Puncheurs des années 80 :

Samransak Muangsurin et Sagat Petchyindee étaient sans doute les deux puncheurs les plus redoutés des années 80.

Samransak (Champion du Lumpinee en 126 lbs, champion du Monde WFMA en 126 lbs) est considéré par beaucoup de spécialistes comme l'un des plus gros puncheurs de l'histoire du Muay Thai. Son surnom de combattant était « Ay Matsaklek » (Le poing d'acier, « saklek » fait référence au pilon qui écrase le piment pour la salade de papaye) car il avait une puissance phénoménale dans les poings. C'était aussi un formidable « Muay Tone » (encaisseur) qui a toujours fait des combats terribles face aux nombreux adversaires qu'il a affronté.

Samransak a fait environ 120 combats pour 90 victoires dont une cinquantaine remportées par KO.

Samransak a éteint la lumière a des champions tels que Nikom Phetpothong, Maewnoi Sitchang, Saencheung Pinsinchai, Chanchai Sor Tamrangsi, Saengsakda Kitikasem, Yoknoi Fairtex, Punsawat Wor Singhsana, Yodvittaya Sithyodthong, Sakmongkol Sitchuchok, Samranthong Kietbanchong mais aussi le japonais Masayuki Yamamoto, l'américain Nelson Placentia !



SAMRANSAK MUANGSURIN

 

Sagat (Champion du Lumpinee, Champion du Radja, Champion du Monde de boxe Thaï, champion du Monde de Kick Boxing, Champion WBC Asie en boxe anglaise) surnommé « Lan Yak Suk » (Le Géant Heureux) et « Yak Pee Ko Mok » (Le Géant Fantôme) est une légende des rings car il a battu à son époque les meilleurs de sa catégorie comme Kitty Sor Thanikul, Wangwanloup Maturee, Krontee Sor Sonalan, Nongkhai Sor Prapatsorn, Samart Prasanmirt, Noomthanong Suanmisakawan, Saksakon Sakchanarong, Djinpadeche Sakniran, Nokweed Dawy, il a battu deux fois le légendaire Diesel Noi Chor Chanasukarn. Sagat a battu notamment par KO les légendes Wangwanloup Maturee, Petchmongkon Reutchaï et Krontee Sor Sonalan ainsi que bien d'autres...

Sur ses 317 combats, grâce à sa puissance et son terrible punch il totalise un nombre incroyable de victoire par KO avec plus de 150 KO, un véritable record !

Durant plusieurs années, Sagat a été un épouvantail des rings, à tel point que plus personne ne voulait affronter le puncheur de Korat, il a dû arrêter les combats pendant un an...



SAGAT PETCHYINDEE



Puncheurs des années 90 :

Les années 90 ont été bien garnies avec des puncheurs redoutables comme Coban Lookchaomaesaitong, Wangchannoi Sor Palangchai, Samson Isaan, Veeraphol Sahaprom, Yokthai Sit Or, Lakhin Wassantasit !

Coban (Champion du Lumpinee en 135 lbs, champion du Monde en 140 lbs), surnommé « Mat Moh Lam » (Docteur KO) était un Taureau des rings qui a marqué son empreinte à jamais dans l’histoire du Muay Thai. Sa puissance de frappe était phénoménale. Avec son menton en acier c’était aussi un incroyable encaisseur. Tous les boxeurs qui ont affronté « The Crusher » (Le Broyeur) se souviennent forcément de leurs combats face à ce broyeur d’os. Coban est l’un des plus gros puncheurs de l’histoire du Muay Thai, s’est une légende des rings en Thaïlande. Il a remporté 90 victoires par KO sur ses 270 combats, il a battu par KO des champions comme Sornarin Wennakornpatom, Palannoi Kiatanan, Barndon Sitbangprachan (Pour la ceinture du Lumpinee en 135 lbs) ainsi que des champions étrangers tels que Tommy Van Der Berg, Hector Pena, Joe Villa, Sul Auc. Coban est l'un des rares à avoir battu par KO le terrible Samransak Muangsurin et il est le seul, dans les années 90, qui a battu par KO au 1er round le légendaire champion hollandais Ramon Dekkers, la terreur des rings de l’époque !



COBAN LOOKCHAOMAESAITONG



Wangchannoi (Champion du Lumpinee en 118 lbs, champion du Lumpinee en 122 lbs, « Meilleur boxeur de l'année » 1993) a effectué dans sa carrière 300 combats avec 267 victoires dont plus de 40 remportées par KO. Wangchannoi a été une terreur des rings dans les années 90, cet immense combattant possédait la foudre dans ses poings. Mais il était aussi très fort avec ses coups de genoux, ses low kick et ses coups de coude, c'était un boxeur complet, un incroyable puncheur. Wangchannoi est l'un des rares boxeurs qui a battu la star Samart Payakaroon.

Wangchannoi était surnommé « Wonderman » par les aficionados du Muay Thai. Mais les fans de Muay Thai en Thaïlande l'avaient surtout surnommé « Aymat 33 Wee » (Le coup de poing fulgurant en 33 secondes). Ce surnom lui a été attribué après son combat mémorable contre le légendaire Namkabuan Nong Kee Pahuyuth. Wangchannoi a terrassé Namkabuan au 1er round en 33 secondes avec un terrible uppercut gauche à la mâchoire. Wangchannoi a « éteint la lumière » à beaucoup de ses adversaires comme le grand champion Cherry Sor Wanich !



WANGCHANNOI SOR PALANGCHAI



Samson (Champion du Lumpinee en 118 lbs, champion du Radja en 115 lbs, champion du Monde WBF en boxe anglaise, « Meilleur boxeur de l'année » 1991) combattait sous le nom de Seanmuangnoï Lukjaopomehksak. Samson fut un extraordinaire puncheur qui a battu par KO des champions tels que Seanklay Sitkhruot (Pour la ceinture du Lumpinee), Keawmorakot Praynan, Jaroensak Kietnakhonechon, Pepsi Piyakphan, Klanwannoy Sitkhruot et il est l'un des rares à avoir terrassé l'immense champion Veeraphol Sahaprom.

Samson a fait une grande carrière en boxe anglaise, son nom de combattant en boxe anglaise était Samson Dutch Boy Gym, il a été invaincu en boxe anglaise avec 43 combats professionnels dont 36 remporté par KO. Samson a remporté le titre mondial WBF en 1994 et il l'a défendu 38 fois, personne n'a réussi à détrôner le taureau de Roi Et !



SAMSON ISAAN

 

Veeraphol (Champion du Radja en 108 lbs, champion du Radja 112 lbs, champion du Radja en 115 lbs, Champion du Monde WBA et WBC de boxe anglaise en 118 lbs)  surnommé "Phayak Naa Kroeum" (Le Tigre à la face grave) et "Death Mask" (Le masque mortuaire) car lorsqu'il combattait sur le ring son visage ne dégageait aucune émotion, il était impassible durant tout son combat.

Veeraphol fait partie des plus gros puncheurs des années 90, il a battu par KO des pointures de la discipline comme Keawmorakot Praynan, Noppadet Sor Rewadee, Burlek Pinsinchai, Deaneuha Deanmolee, Douangsompong Por Pongsawan, Samson Isaan, Langsuan Phanyuthaphum, Silapathai Jocky gym (Pour la ceinture du Radja) !

Veeraphol qui a fait le ménage dans sa catégorie en Muay Thai s'est orienté en boxe anglaise où il a fait une carrière exceptionnelle avec 72 combats professionnels pour 66 victoires dont 46 par KO, 4 défaites et 2 nuls. Il a remporté la ceinture de champion du Monde dans deux fédérations la WBC et la WBA !



VEERAPHOL SAHAPROM

 

Yokthai (Champion du Lumpinee en 115 lbs, Champion du Monde WBA en boxe anglaise en 115 lbs) était un terrible puncheur qui a battu par KO des grands champions tels que Seangmorakot Sor Ploenchit, Lamnamoon Sor Sumalee, Rittidet Kerdpayak et beaucoup d'autres...

Le grand promoteur Songchai Ratanasuban lui avait donné le surnom de "Aymat Sayklonarok" (Le coup de poing du cyclone de l'enfer).

Yokthai a fait aussi une belle carrière en boxe anglaise avec 37 combats professionnels pour 28 victoires (17 KO), 6 défaites et 3 nuls. Il a remporté la ceinture WBA en – 52 Kg qu'il a défendu quatre fois victorieusement !



YOKTHAI SIT OR

 

Lakhin Wassantasit (Champion du Radja en 115 lbs, Vainqueur du tournoi Isuzu en 115 lbs, Champion Omnoi en 140 lbs, Vainqueur du tournoi Tam Jai en 140 lbs, Champion du Monde WMC en 140 lbs) surnommé « Mat Phayayom » (Le puncheur de l'enfer) a été l'un des plus redoutables puncheurs des années 90. Avec sa frappe destructrice il a exécuté beaucoup d'adversaires par KO tels que les grands champions Wichan Sitchutchoi, Singnoi Sor Prakasan (Pour la ceinture du Radja), Sayoknoi Sakphetarun (Pour la ceinture d'Omnoi et la finale du tournoi Tam Jai), Daoden Sor Sakasem, Supernoi Sor Talingchan, Chamnan Saknarin, Dejrit Sor Ploenchit, Daeneuha Daenmolee !

Lakhin est l'un des rares boxeurs à avoir battu par KO au premier round le légendaire Burlek Pinsinchai. Lakhin était une terreur des rings, surtout au stadium du Ratchadamnoen où il a remporté beaucoup de victoires, il a été élu deux fois « Meilleur combattant de l'année » du stadium du Radja !

Lakhin a effectué également une belle carrière en boxe anglaise avec 29 combats professionnels pour 27 victoires dont 18 remportées par KO et 2 match nuls, personne n'a réussi à vaincre le puncheur de Nakhon Si Tamarat. Lakhin a gagné en boxe anglaise la ceinture PABA et OPBF et il a fait un championnat du Monde WBA contre le tenant du titre Daorung Chuwattana qui a conservé sa ceinture après un match nul...

 

LAKHIN WASSANTASIT



Puncheurs des années 2000 :

Les années 2000 ont produit plusieurs puncheurs, Anuwat Keawsamrit, Thongchai Thor Silachai, Yodsanklai Fairtex, Ekapon Junk en font partie.

Anuwat (Champion du Radja en - 47 Kg, - 49 Kg, - 51 Kg, - 57 Kg, - 59 Kg, champion du Lumpinee en – 57 Kg, champion d'Omnoi en – 55 Kg, Vainqueur du Tournoi Isuzu en – 55 Kg, Champion du Monde S1 en – 57 Kg, Champion du Monde WBC en – 57 Kg, Champion du Monde WPMF en – 57 Kg, Champion du Monde WMC en – 57 Kg, « Meilleur boxeur de l'année » 2003 et 2004) est sans conteste le plus grand puncheur des années 2000, ce phénoménale champion a remporté son premier combat par KO à 14 ans. Tout de suite, ses entraîneurs repèrent la perle qu'ils ont entre leurs mains, ils vont le façonner pour en faire l'un des plus gros puncheurs de l'histoire du Muay Thai.

A seulement 17 ans, il part à l'étranger, au Japon, pour terrasser par KO le champion national Hinari Fukatsu. Lorsqu'il a 18 ans, il remporte sa première ceinture du Ratchadamnoen en – 47 Kg contre Klangsuan Sasiprapa Gym, qu'il met KO dans le quatrième round. En tout, il va gagner cinq ceintures du Ratchadamnoen, en – 47 Kg, en -49 Kg, en - 51 Kg, en - 57 Kg et la dernière en 2010, en – 59 Kg. En 2005, il rencontre le champion en titre du Lumpinee en – 57 Kg, Nopparat Keatkamtorn. Anuwat est alors champion du Radjadamnern, il met KO Nopparat au 1er round et devient champion unifié du Lumpinee et du Ratchadamnoen !

Surnommé «Les Mains de Fer », Anuwat est un puncheur inné. Dans les années 2000, il était considéré, toutes catégories confondues, avec Seanchai Sor Kingstar, l’autre star du Muay Thai en Thaïlande, comme le meilleur boxeur depuis ces dix dernières années.

Il totalise 151 combats pour 106 victoires dont 58 par KO, 6 nuls et 39 défaites. Ses victoires par KO sur des grands champions comme Singdam Kiatmuu9, Nopparat Keatkamtorn, Kongpipop Petchyindee, Puja Sor Suwanee, Lerdsila Chumpairtour, Nongbee Kiatyongyut, Phetek Sitjapoh, Fahmai Skindewgym et Wuttidet Lukprabat l'ont définitivement fait entrer dans la légende du Muay Thai !



ANUWAT KEAWSAMRIT

 

Thongchai (Champion du Lumpinee en 105 lbs, champion du Lumpinee en 108 lbs, champion du Lumpinee en 112 lbs, champion du Lumpinee en 115 lbs, champion du Radja en 115 lbs, Champion du Monde WMC en 115 lbs, Vainqueur du Tournoi Mitsubishi, « Meilleur boxeur de l'année » 2001) surnommé Maha Hin (Le Grand Roc) fut un redoutable destructeur, ce n'était pas un gros puncheur mais il avait une puissance dévastatrice dans ses coups aussi bien en technique de poing quand technique de pied, il a remporté beaucoup de victoires par KO sur ses 334 combats.

Tongchai a battu notamment par KO Teelek Por Samranchai, Jaidet Sakhomsing, Ekachai Or Chaibadarn, Manasak Parunchai et s'est l'un des rares à avoir mis KO la légende Seanchai Sor Kingstar (Seanchai a perdu seulement deux fois par KO sur plus de 300 combats). Tongchai a battu également aux points les plus grands champions tels que Nungubon Sitlerchai, Rungrat Sitsanchai, Sinchainoi Saksamut, Kompayak Singmanee, Payrojnoi Sor Sayamchay, Toto Por Pongsawan, Bovy Sor Udomsorn, Detnarong Sijaboon, Namkanbuan Nongkhee Pahuyut, Pornsanae Sitmonchai !



THONGCHAI THOR SILACHAI



Yodsanklai (Champion du Lumpinee en 112 lbs, Champion du Lumpinee en 147 lbs, champion de Thaïlande en 154 lbs, vainqueur du Tournoi Toyota en 126 lbs et 160 lbs, Champion du monde WBC en 154 lbs, Champion du monde WPMF en 154 lbs et 168 lbs, Champion du monde WMC en 160 lbs, Vainqueur du tournoi S1 en 160 lbs, Vainqueur du tournoi Thai Fight en 154 lbs) surnommé « Computer Wizard » (l’ordinateur magique), a une puissance de frappe en poing destructrice. Mais il est aussi très fort avec ses middles et ses coudes.

A 16 ans, il gagne sa première ceinture du Lumpinee en - 51 Kg, deux ans plus tard, à 18 ans, il est vainqueur du tournoi Toyota en – 59 Kg. En 2008, il devient le premier vainqueur du célèbre Tournoi télévisé « Contendeur Asia ». Yodsanklai a remporté des ceintures de champion du monde dans quatre fédérations différentes, la WBC, la WPMF, la WMC et la ceinture S1. Dans sa carrière, il a effectuer 269 combats pour 194 victoires dont 76 par KO, 71 défaites et 4 nuls.

Jusqu'en 2015, il était considéré mondialement comme le boxeur le plus fort de sa catégorie. Car il a battu les plus grands combattants étrangers du moment tels que les australiens John Wayn Parr, Victor Nagbe, Bruce Macfie, les français Farid Villaume (KO), Yohan Lidon (Arrêt Arbitre), Gregory Choplin (KO), Samy Sana, Antuan Pinto, Karim Ghajji, l'anglais Jordan Watson, le hollandais Marco Pique, le Russe Artem Levin (KO), le Brésilien Cosmo Alexandre, le Sud Africain Vuyisile Colossa, le slovène Vladimir Konsky (KO), le cambodgien Keo Rumchang (KO), le russe Dzhabar Askerov  !

Yodsanklai a vaincu par KO les champions thaïlandais Yotong Pitakruchaiden, Nopparat Keatkhamtorn, Phutawan Buriram, Pornpitak Petchudomchaï, Watcharachaï Kaewsamrit, Tuantong Chartchatee, Ruankaew Sor Boonyan, Malaipet Sasiprapa, Tum Mardsua, Lamsongkram Chuwattana, Narupol Fairtex, Kem Sitsongpeenong !

Yodsanklai s’entraîne encore au camp Fairtex, il combat beaucoup moins, mais ce champion hors norme est toujours en activité, prêt à affronter n'importe quels combattants de la planète...



YODSANKLAI FAIRTEX

 

Ekapon (Champion du Monde WFKB, Champion du stadium Thepprasit, Champion d’Asie PABA en boxe anglaise, Champion WBC Asian Concil en boxe anglaise) est certainement l'un des plus gros puncheurs des années 2000.

A 9 ans, pour son premier combat, le jeune Ekapon fait déjà des ravages en faisant stopper par l'arbitre son adversaire au troisième round. Ce puncheur inné va devenir une impitoyable machine à KO, durant sa carrière Ekapon a effectué 366 combats avec 324 victoires dont 260 victoires remportées par KO, un record incroyable !

Ekapon est resté longtemps N° 1 des stadiums du Lumpinee et du Radja, il a battu pourtant par KO le champion en titre du Radja Kwanpichit et d'autres grands champions mais il n'aura jamais l’opportunité de combattre pour une ceinture. A cause d'un désaccord avec son manager, il a dû arrêter la boxe pendant 4 ans, faute de combat. En 2007, il remet les gants et remporte en 2008 le titre de champion du stadium Thepprasit à Pattaya. Puis, en 2009, il devient champion du Monde WFKB en battant par arrêt de l'arbitre le solide champion français Houcine Bennoui (Houcine Bennoui prendra sa revanche en 2011 en battant Ekapon par KO). Ekapon a fait aussi une carrière en boxe anglaise avec 15 combats professionnels pour 14 victoires dont 10 par KO et une défaite. Le gaucher de Surin a gagné son dernier titre en 2013, la ceinture WBC Asian Concil, en battant par KO le philippins Mike Tumbaga !



EKAPON JUNK



Puncheurs des années 2010 :

Les années 2010 sont riches en puncheurs de gros calibres tels que Yodlekphet Aor Pitisak, Sing Parunchai, Tengnueng Sitjesairong, PhetpiKat Sor Kanbuth, Chokprecha Kor Sakooncher, Songkom Sakhomsin, Suayai Chor Haapayak, Yodkunpon Sitmonchai, Thepnimit Sitmonchai !

Yodlekphet (Champion du Radja en 135 lbs) est surnommé "Samson 2" en référence au redoutable puncheur des années 90, Samson Isaan. Avec son punch, Yodlekphet peut à tout moment mettre KO son adversaire. Ses combinaisons en crochets suivis de low kick sont aussi terriblement efficaces.

Yodlekphet est l'actuel champion du Radja en 135 lbs, une ceinture qu'il a remporté le 18 novembre 2015 en battant par KO au troisième round Samingdetch Lukmichumphon. Le puncheur de Roi Et a battu dernièrement par KO Phanpayak Sitjatik, Khaimukaw Por Thairungruang, Kengkee Oumaeno, Yodbungam SBK Kanetwork !



YODLEKPHET AOR PITISAK

 

Sing (Champion TV7 en 112 lbs, "Meilleur boxeur de l'année 2015" décerné par le stadium TV7) le lion de Thunsong est actuellement l'un des meilleurs boxeurs de la catégorie des 118 lbs. Sing est un terrible puncheur qui a été invaincu en 2015.

Au stadium TV7, en 2014, il a remporté deux victoires par KO et deux victoires aux points, et en 2015, il a remporté quatre victoires par KO. Il a reçu le prix spécial "Blazer TV7" qui est donné au très rare combattant qui arrive a gagner sept victoires d'affilées au célèbre stadium TV7. Ce titre honorifique est une veste "Blazer" qui lui a été remis par le promoteur M. Chun Kietpetch en personne !

Sing a battu par KO Kumason Lukhaonanai (Pour la ceinture du stadium TV7 en 112 lbs), Phetprayakray PK Saenchai Gym, Chokprecha Sitnayoktaweepatong, Famhaï Por Ruangram, Superjeang Por Pinapat, Chocknamchay Sitjakung !



SING PARUNCHAI

 

Tengnueng (Champion Thai Fight en 154 lbs, Champion Super Cup Isuzu en 154 lbs, Vainqueur du tournoi Weber en 154 lbs, Champion d'Omnoi en 154 lbs) surnommé Super X, est un terrible combattant, un destructeur des rings qui possède des redoutables techniques de coups de coude. Ses techniques de poings sont aussi dangereuses. Ce n'est pas un technicien mais un boxeur qui va travailler sur un ou deux coups extrêmement puissant, des coups qui mettent souvent ses adversaires dans la zone rouge pour terminer KO...

Super X a été le grand vainqueur du célèbre Tournoi Weber en 154 lbs au stadium d'Omnoi en 2014, avec une impressionnante série de victoires par KO sur Superchamp Namdeompintit, Chalamkao Rodbaansomkiat, Thepsuthin Pumpanmuang et Kompetchlek Lookprabat. En 2015, Super X a gagné le célèbre tournoi Thai Fight, il a battu par KO le brésilien Jose Neto pour la finale du tournoi Thai Fight en – 70 Kg.

Ce jeune champion a battu ces derniers temps la plupart de ses adversaires par KO, Super X a terrassé bon nombres de ses opposants, il a mis KO les combattants Patrick Djanang, Mickael Piscitello, Sigitas Gaizauskas, Yan Naing Aung, Florian Breau, Sinan Uluturk, Renato Gomes, Sok Tauch, Sofian Seboussi, Aziz Hlali (Arrêt arbitre), Alexis Dodonov (Arrêt Arbitre), Daniel Kerr (Arrêt arbitre) !



TENGNUENG SITJESAIRONG



 

Phetpikart (Champion Max Muay Thai en 135 lbs, Champion du Radja en 140 lbs) est un boxeur puissant qui est très fort avec ses coups de coude et ses poings, c'est un redoutable puncheur qui porte bien son nom de combattant «Le Diamant destructeur ». Phetpikart a remporté la ceinture de champion Max Muay Thai en 135 lbs (Ceinture Argent) en octobre 2015. Phetpikart a gagné aussi la ceinture du Radja en 140 lbs en mars 2013 contre le japonais Hiroki Ishii Fujimoto Gym qui détenait la ceinture. Phetpikart qui boxait en 130 lbs a battu le champion japonais par KO chez lui au Japon et lui a ravie sa ceinture en 140 lbs malgré la différence de poids.

Phetpikart a battu beaucoup de bons combattants par KO tels que Rambo Phetphokaw, Nopakao Kor Kesanon, Klakhunsuek Chumpairtour, Siangmorakot Chuwattana, Inzeedam Kiatpontip, Petchpibon So Kor Siripong, Raksing Kilakorat, Changsuk Kiatsongrit, Fasatan Rachanon !



PHETPIKART SOR KANBUTH

 

Chokprecha (Champion du Lumpinee en 115 lbs, Champion du Lumpinee en 118 lbs, Champion TV7 en 115 lbs) est surnommé le « Rambo de Rayong » car il s’entraînait dans un camp à Rayong qui est près de Pattaya et Rambo fait référence au célèbre cogneur des années 90, Rambo « Pongsiri Por Pongsawang ». Chokprecha a mis KO le grand champion Nuangthep Eminentair en 2011 pour la ceinture du Lumpinee en 115 lbs. En 2012, Chokprecha a battu le redoutable Satanfaa Eminentair aux points pour la ceinture TV7 en 115 lbs, en 2013, Chokprecha a battu de nouveau Satanfaa mais cette fois-ci pour la ceinture du Lumpinee en 118 lbs.

Chokprecha est un terrible puncheur qui a battu les meilleurs de sa catégorie par KO comme Kaenpichit Sakburirum, Werachai Wor Wiwatananont, Phetaik Look Bor Kor, Kengkart Por Pekko, Jomrawee Sor Peksomboun, Pepsi Chor Wacharapon, Jaiphet Sor Klangprakon, Jampatong Sitpanon, Mueanpon Por Pongsawang, Satanfaa Eminentair, Keanpichit Sakburiram, Kamlayok Kor Romsritong !



CHOPRECHA KOR SAKOONCHER

 

Songkom (Champion du Monde WBC Youth en boxe anglaise en 112 lbs) « L'épée à double tranchant » est un jeune prodige qui a remporté en 2012, à seulement 17 ans, la ceinture de Champion du Monde WBC Youth en boxe anglaise contre le philippin Wilber Andogan. Songkom a battu le philippin par KO, il a défendu ensuite son titre avec succès en terrassant par KO, l'indonésien Bonis Burba. En Muay Thai, Songkom est également un redoutable puncheur qui a battu par KO des champions tels que Hongtonglek Chor Farpiansee, Nuengthep Eminentair, Theppithak Pithakmuangcan, Wanchai Sor Kitisak, Thelek Wor Sungprapai, Luknimit Singklongsi, Bangpleenoi 96 Peenang, Siangdaolek Sor Kitichai, Thomas Sor Chajaroen, Chanapetch 91 Rungrot !



SONGKOM SAKHOMSIN



Suayai (Champion Omnoi en 105 lbs, Champion Thai Rat en 105 lbs) qui a 19 ans est la nouvelle terreur des rings dans les petites catégories. Suayai « Le grand Tigre » possède un punch foudroyant, il a battu Phetsakon Thor Lasong par KO au cinquième round le 30 décembre 2015 au Radja, en 2016, il a battu, en mai, Sanpetch Namseangkosang par KO au deuxième round, en août, Detkat Por Pongsawang au cinquième round et en septembre, Witayalek Petsimuu par KO au premier round. Suayai a vaincu également par KO, en 2014, Phetprab Kaiyanghadaw et Lekpech Portelakun !

Suayai avait remporté sa ceinture d'Omnoi le 9 août 2014 en battant par KO au deuxième round Phetchatchai Sitbenjom. Suayai est actuellement classé N°1 au stadium d'Omnoi en 105 lbs car il a perdu sa ceinture du stadium d'Omnoi le 25 avril 2015 contre Senthanong Thor Silachai qui l'a battu par KO. Senthanong est aussi un redoutable frappeur qui a battu par KO Yodchartchay Huarongnamkeng, Tito Sitjalermchai, Tekhak Por Petkaykweo, Saylek PK Seanchai Gym !



SUAYAI CHOR HAAPAYAK



Les deux grands combattants du célèbre camp Sitmonchai Gym, Yodkunpon Sitmonchai et Thepnimit Sitmonchai, sont aussi des énormes puncheurs.

Yodkunpon qui a 22 ans, a battu par KO des champions comme Armin Pumpanmuang, Chokdee Sitjakong, Danchai Kiatpataraphan, Mapichit Sitsongpeenong. Sur ses 83 combats, Yodkunpon en a remporté 50 par KO. Aujourd'hui, il est devenu un combattant de la fameuse organisation Glory et du Top King en - 70 Kg, il a battu par KO, au Top King, le portugais Esteban Lopez en juillet 2016 !



YOKUNPON SITMONCHAI



Thepnimit surnommé « Mat Maha Hin » (Le poing de pierre) a effectué 110 combats avec près de 50 victoires remportées par KO. Thepnimit a mis KO beaucoup de champions tels que Sensatan Sor Suradej, Nimsayam Chor Kor Isuzu, Penneung Thor Phran 49, Kwanphet Sor Suwanpakdee, Seangmorakot Thor Manutmanasak, Nathapon Nachokweetayakom, Petchmai Sitjedao, Lom Isan Sitsorung !



THEPNIMIT SITMONCHAI

 

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium