LE CAMP KIATCHONGKHAO

Special report by Serge TREFEU (2012)



 

Ce camp existe depuis une quinzaine d'année et se situe dans le village de Chong Khao qui est à 10 Km de la ville de Thung Song dans la région de Nakhon Si Tammarat, au sud de la Thaïlande. La région de Nakhon Si Tammarat a toujours produits des grands combattants comme Anuwat Keawsamrit (Meilleur combattant de l'année 2003 et 2004), Hyppy Singmanee, Samlyam Singmanee, Jaroensap Kietbanchong (Meilleur combattant de l'année 1992), Jaroenthong Kietbanchong, Samranthon Kietbanchong, Wanpadet Sakrumay, Nong Bee Kiatyongyut, Nopparat Kietkamthorn, Olé Kiatwanwei...

Le propriétaire des lieux, Mr Soopon Korsawat, un ancien officier militaire, a nommé son camp Kiatchongkhao en référence à une petite montagne qui se trouve près du camp.

Mr SOOPON KORSAWAT ET SA FEMME

Son camp est construit sur le terrain de sa maison, le long d'un chemin qui mène à la fameuse montagne. Le camp est entouré d'une végétation luxuriante qui rafraîchit l'endroit, son infrastructure comprend juste un ring et quatre sacs de frappe ainsi que du matériel de musculation à la thai...



Au sein de se camp il n'y aujourd'hui qu'un entraîneur et cinq boxeurs, Pompurn, Samsamut, Teelek, et deux jeunes combattants, Samsamut et Teelek sont les propres fils de Soopon Korsawat !

Pompurn Kiatchongkhao est un solide boxeur, un puncheur, qui a battu par KO des grands combattants comme Faipaa Sor Narongrit, Orono Sor Danchai, Kaewklaa Kaewsamrit et la jeune star Lamnamoon Sakchaichote (Champion du Radja), il a aussi vaincu, en 2011, le super technicien Palungpol Piriyanoppachai (Champion du Lumpinee en 105 lbs, Champion du Radja en 105 lbs et 108 lbs), en le battant aux points dans un magnifique combat au stadium du Lumpinee !

En 2011, au stadium du Radja, Pompurn a remporté la ceinture de champion de Thaïlande en 112 lbs contre le redoutable Fonluang Sitboonmee !

POMPURN KIATCHONGKHAO

(Photo Rob COX)


SamsamutKiatchongkhao lui est un combattant très fort avec ses genoux qui possède une excellente technique de corps à corps, il a battu des champions tels que Sakadpetch Ingram gym, Winailek Por Rangsan, Chook Eminent Air, Jaroenchai Keza Gym et Petchasawin Seatransferry !

Samsamut a remporté la ceinture de Thaïlande en 135 lbs contre Petchasawin en 2009 et la ceinture du Radja en 135 lbs contre Winailek en 2010 !

Comme il combattait souvent dans les grands stadiums de la capital, Samsamut est partis s’entraîner dans différents camps importants de Bangkok, au camp Lukbanyai, au camp Chuwattana et il est resté longtemps dans le camp Kiatphontip, le camp du célèbre journaliste Rob Cox !

Samsamut a aussi combattu à l'étranger, en Angleterre, où il a perdu aux points contre le champion Liam Harrison, et en France où il a battu aux points le rugueux Houcine Benoui !

SAMSAMUT KIATCHONGKHAO

(Photo Muay Siam)

SAMSAMUT AU SAC DE FRAPPE !

Teelek Kiatchongkao est le petit frère de Samsamut, Teelek est sourd et muet, mais cela ne l’empêche pas d'être un redoutable combattant sur le ring, il a déjà effectué 100 combats avec juste une dizaine de défaites, remporté la ceinture de champion du sud de la Thaïlande et combattu de nombreuse fois aux stadiums du Lumpinee et du Radja !

SAMSAMUT KIATCHONGKHAO (SHORT BLEU) ET TEELEK KIATCHONGKHAO (SHORT ROUGE) !

TEELEK A TATOUER SON NOM SUR SA CHEVILLE, LORSQU'IL BALANCE UN HIGH KICK A SES ADVERSAIRES, ILS SE SOUVIENNENT DE SON NOM !

TEELEK AUX PAOS ET AU SAC DE FRAPPE !

Les boxeurs du Kiatchongkhai combattent souvent au stadium du Radjadamnern car le promoteur du camp est Mr Chujaroen Raveearamwong (Chuwattana Gym) l'un des plus importants promoteurs du Radja !

Le camp n'a pas de chambre pour les boxeurs, ils rentrent donc tous chez eux après l’entraînement. Au Kiatchongkhao les nakmuays font beaucoup de footing, le matin ils courent 12 Km et l’après midi leur parcours est de 16 Km !

La séance de corps à corps est de 30 minutes le matin et jusqu'à une heure pour celle de l'après midi. Les boxeurs en préparation de combat effectuent au quotidien une demi-heure de saut à la corde, cinq rounds aux paos, cinq rounds aux sac de frappe et terminent de nouveau par une demi-heure de saut à la corde...

Seulement un étranger est venu s’entraîner au Kiatchongkhao, un combattant français est resté un mois dans ce camp. Mais il faut vraiment en vouloir pour venir se perdre au fin fond de la jungle thaïlandaise, au cœur de la région de Nakhon Si Thammarat...

PETITE PAUSE, L’ENTRAÎNEMENT EST RUDE !

LES PARENTS DE SE JEUNE COMBATTANT ACCOMPAGNENT TOUS LES JOURS LEUR PROGÉNITURE A L’ENTRAÎNEMENT !

ÂPRE SÉANCE DE CORPS A CORPS ENTRE LES DEUX FRANGINS !

POUR RETENDRE LES BANDELETTES, LA TECHNIQUE EST SIMPLE, ON COINCE LA BANDE ENTRE LES DOIGTS DE PIED ET ON TIRE !

UN BON BANDAGE DES MAINS EST IMPORTANT POUR NE PAS SE BLESSER LORSQU'ON FRAPPE AUX PAOS ET AU SAC DE FRAPPE !

L’ENTRAÎNEUR DU KIATCHONGKHAO A DEUX BEAUX « SAK YANT » (TATOUAGE SPIRITUEL), UN TIGRE POUR LA FORCE ET LE DIEU SINGE HANUMAN POUR L'AGILITÉ ET LA VICTOIRE !

MUSCULATION A LA THAI !

SAMSAMUT A PU S'ACHETER UN BEAU SCOOTER, GRÂCE AUX BONNES BOURSES QU'IL A GAGNER POUR SES COMBATS DANS LES STADIUMS DE BANGKOK !

 

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium