Le CAMP KIATMUU 9

Special report by Serge TREFEU (2010)

Le Kiatmuu 9 Gym est l’un des camps les plus réputés de la province de Buriram car les combattants de ce petit camp de campagne sont redoutables. Depuis des années ils ont gagnés de nombreux trophées dans tous les stadium du Nord-est ainsi que dans les grands stadium de la capitale…

Le nom du camp « Muu 9 » veut dire « Village N°9 » du quartier Takothapi. Le camp se trouve dans le village de Takothapi qui fait parti du district de la ville de Prakonchai. Prakonchai est une ville à 45 Km de Buriram au cœur de l’Issan. Elle n’est pas loin de la frontière cambodgienne et les gens de cette province y parlent beaucoup le Khmer. Dans les villages, les habitants en général, parlent trois dialectes, le thai, le Lao (langue de l’Issan) et le Khmer (langue du Cambodge).

C’est l’une des provinces les plus pauvres de la région du Nord-Est, ici, la ressource principale des habitants vient essentiellement de l’agriculture. Les champs et les rizières s’étendent à perte de vue. Mais les rizières dans cette région ne donnent pas de récolte aussi abondante que dans le nord ou la plaine centrale du pays. La terre très sèche est assez ingrate…

C’est en plein centre de Takotaphi, village paisible, que Mr Sutjai Pumprakhon véritable passionné de Muay Thai a créé le camp Kiatmuu 9.

Au départ c’était surtout pour entraîner ces deux fils qu’ils souhaitaient transformer en grands champions. Mais Joedja et Chanaphon, après une carrière respectable de plus de 100 combats chacuns ont préféré arrêter la boxe pour faire des études. Ils ont combattu de nombreuses fois dans les grands stadium de Bangkok pour le promoteur Songchai. Aujourd’hui, ils sont entraineurs dans le camp et aident leur père à la promotion des combattants.

Les débuts du Kiatmuu 9 n’ont pas été faciles car le camp n’avait aucune structure, juste deux sacs de frappes accrochées à un arbre et une natte en guise de ring. Mais au fil des années Mr Sutjai Pumprakhon a réussi à développer son camp grâce au bon résultat de ses boxeurs. En effet, le village de Takothapi est un vivier de jeune combattant. Presque tous les nakmuays qui ont été formé dans le camp Kiatmuu 9 viennent du même village. C’est cela aussi qui fait la force de ce camp, tout le monde se connait depuis l’enfance, c’est comme une grande famille. Et pour beaucoup de jeunes du village, le Muay Thai est l’un des moyens de prendre un autre chemin que celui qui les mènera nécessairement à travailler dans les champs. Avec seulement un combat lors d’une grande soirée à Bangkok, un boxeur professionnel va gagner l’équivalent d’un an de salaire d’un paysan. Mais les boxeurs du Kiatmuu 9 n’oublient pas d’où ils viennent et malgré leurs revenus pharaoniques, comparé à ceux de leur membre familial, ils continuent d’aider leurs parents dans les travaux pénibles. Comme lors de la récolte du riz, tout le monde participent à cette dure tâche !

Aujourd’hui le camp a une infrastructure correcte. Un grand ring couvert, quatre sacs de frappes et tout le matériel nécessaire à l’entraînement quotidien. La maison qui abrite le camp est celle du propriétaire, Mr Sutjai Pumprakhon. Ici il n’y a pas de chambre pour les boxeurs car ils ont tous leurs maisons familials dans le village, après l’entrainement chacun rentre chez soi pour dormir.

L’entraînement dans ce camp est particulièrement dur car il s’effectue sept jours sur sept, même le dimanche. Les boxeurs n’ont qu’une semaine de repos uniquement après avoir combattu !

Le matin, les nakmuays courent 15 Km sur les chemins de terre à travers les rizières. L’avantage d’être en pleine campagne, c’est d’avoir de l’air pur donc une bonne oxygénation des muscles contrairement aux camps situés à Bangkok où la pollution est omniprésente. L’entraînement de l’après midi commence à 15H et ne va se terminer qu’à 19H, il est très long et très physique. L’après midi, le jogging cette fois-ci ne dépassera pas 5 Km. La leçon aux paos est d’environ six rounds de quatre minutes pour chaque boxeur mais à la veille d’un combat, la leçon passe à dix rounds. La séance quotidienne de clinch est de 30 mn et passe à une heure durant la préparation d’un combat !

Lorsqu’un boxeur est en pleine préparation pour son combat, il a droit à un massage musculaire avec la «nam muay » (Huile chauffante), avant et après son entraînement. Massage effectué par ses camarades du camp.

Bien que cela soit un camp au style « fimeuu » (technicien) on sent chez les boxeurs de ce camp qu’ils dégagent une puissance redoutable, que ce soit aux sacs ou aux paos, « ça frappe » !

Les boxeurs sont encadrés par trois entraineurs,  les deux fils du propriétaire et Phon un ancien combattant au palmarès de 80 combats dont 30 au stadium du Lumpinee. Avec Joedja, Phon a aussi contribué à la formation des deux perles du Kiatmuu 9, Singdam et Panomrunglek !

Singdam Kiatmuu 9 a été une grande star dans les années 2000. Il a gagné quatre ceintures, la ceinture du Lumpinee en 130 lbs, la ceinture de Thaïlande en 126 lbs et 130 lbs et la ceinture Toyota en 130 lbs. Technicien exceptionnelle surtout avec ses genoux, il a battu des pointures comme Seanchai Sor Kingstar, Orono Wor Petphun, Nong O Sit Or, Leusila Chumpairtour, Kaew Fairtex, Yodseanklai Petchyindee et Samkor Keatmontep. En 2002 il a été élu « Meilleur combattant de l’année» et en 2003 « Meilleur combattant du Lumpinee ». Aujourd’hui encore, il est classé N° 1 au stadium Omnoï, N° 2 au classement de la Thaïlande et N°7 au stadium du Lumpinee !

L’autre vedette du camp est Panomrunglek Kiatmuu 9 qui lui aussi a remporté quatre ceintures. Il a gagné la ceinture du Lumpinee des – 112 lbs en 2003, et celle des – 115 lbs en 2010, la ceinture de Champion de Thaïlande des – 115 lbs en 2009 et la ceinture Toyota en – 112 lbs ainsi que le Tournoi Isuzu en 2002. En 2004, il a été élu « Meilleur combattant du Lumpinee ». Aujourd’hui, il détient toujours les ceintures du Lumpinee et de Thaïlande en – 115 lbs. Il a battu des champions comme Wangwiset Lukbanyai, Namsuk Petchsuphapaan, Ponsawan LookprabathChatchaynoi Sor. Prasobchock, Jaroenthong Phetsirigymet même Yodseanklai quand celui-ci était en 115 lbs ! Parmi les 15 nakmuays qui s’entrainent actuellement dans le camp, il y a aussi des boxeurs de haut niveau  comme le petit frère de Panomrunglek, Phetpanomrung qui est N°1 du stadium d’Omnoï en 100 lbs, Phet Ek champion d’Isaan en – 50 Kg, Manatchai un jeune prometteur de 14 ans et le jeune frère de Singdam, Suadam qui souhaite prendre le même chemin que son illustre aîné…

Les boxeurs de ce camp combattent essentiellement pour le promoteur N° 1 du Lumpinee, Mr Virat Vichirarattanawong (Petchyindee).

Ce petit camp de province a reçu le titre de « Meilleur camp de l’année » en 2002, c’est une performance quand on sait que ce titre prestigieux a souvent été décerné à des camps aux infrastructures beaucoup plus importantes comme le Kaewsamrit Gym, le Por Pramuk Gym, le Lukbanyai Gym ou le Seangmorakot Gym…

Pratiquement aucun étranger n’est venu s’entraîner dans ce camp typique. Juste un japonais et un italien sont venus faire quelques séances au Kiatmuu 9 mais pas longtemps. Le maitre des lieux est un peu réticent envers les farangs (étrangers),  «Ici, on n’a pas le temps de s’occuper d’eux, les farangs ne m’intéressent pas» dixit Mr Sutjai Pumprakhon…

Toutefois si vous souhaitez tentez l’expérience dans ce camp traditionnel. Vous pouvez prendre une chambre au seul Hôtel du village, le Takotaphi Hotel (tel 083 7251672), ouvert il y a un an. Hôtel très propre avec chambre air conditionné, TV, frigo et douche chaude pour 500 bahts. Il se trouve à 10 mn à pied seulement du camp, il est tenu par un anglais expatrié et son épouse thaïlandaise qui sont des gens très charmants.

Et si Mr Sutjai Pumprakhon estime que votre niveau et votre envie de combattre est satisfaisant pour lui, alors peut être vous pourrez vous entraîner au côté de ces grands champions que sont Singdam et Panomrunglek…

 

KIATMUU 9 GYM

TAKOTAPHI

PRAKONCHAI

THAILAND

Tel : 0857628462

 

Kiatmuu9 (1)
Kiatmuu9 (10)
Kiatmuu9 (11)
Kiatmuu9 (12)
Kiatmuu9 (13)
Kiatmuu9 (14)
Kiatmuu9 (15)
Kiatmuu9 (16)
Kiatmuu9 (17)
Kiatmuu9 (18)
Kiatmuu9 (19)
Kiatmuu9 (2)
Kiatmuu9 (20)
Kiatmuu9 (21)
Kiatmuu9 (22)
Kiatmuu9 (23)
Kiatmuu9 (24)
Kiatmuu9 (25)
Kiatmuu9 (26)
Kiatmuu9 (27)
Kiatmuu9 (28)
Kiatmuu9 (29)
Kiatmuu9 (3)
Kiatmuu9 (30)
Kiatmuu9 (31)
Kiatmuu9 (32)
Kiatmuu9 (33)
Kiatmuu9 (34)
Kiatmuu9 (35)
Kiatmuu9 (36)
Kiatmuu9 (37)
Kiatmuu9 (38)
Kiatmuu9 (39)
Kiatmuu9 (4)
Kiatmuu9 (40)
Kiatmuu9 (41)
Kiatmuu9 (42)
Kiatmuu9 (43)
Kiatmuu9 (44)
Kiatmuu9 (45)
Kiatmuu9 (46)
Kiatmuu9 (47)
Kiatmuu9 (48)
Kiatmuu9 (49)
Kiatmuu9 (5)
Kiatmuu9 (50)
Kiatmuu9 (6)
Kiatmuu9 (7)
Kiatmuu9 (8)
Kiatmuu9 (9)
01/50 
start stop bwd fwd

 

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium