LE CAMP POR CHERDCHAI

special report by Serge TREFEU (2013)

 

 

 

Se camp est situé dans le village de Chanieng à 15 Km de la ville de Surin dans le district de Khwao Sinarin au nord-est de la Thaïlande. Le Por Cherdchai a été créé il y a six ans par Cherdchai Sangketkit, un homme d'affaire qui vit à Surin City. A la base se camp devait offrir des soirées de matchs de boxe mais un petit stadium a ouvert à Na Tang, un village pas loin du camp. Le camp est vaste car son infrastructure a été construite avec des gradins autour d'un ring pour pouvoir accueillir le public, les gradins sont encore en place dans le camp...

LE CAMP EST TRÈS GRAND, IL Y A MÊME DE LA PLACE POUR GARER SA VOITURE !

LES GRADINS EN BOIS SERVENT MAINTENANT D’ÉTAGÈRE POUR LE MATÉRIEL DE BOXE !

LES CHAMBRES SOMMAIRES DES BOXEURS DU POR CHERDCHAI, QUATRE CHAMBRES QUI PEUVENT ACCUEILLIR CINQ BOXEURS CHACUNE !

LES AFFICHES DES SOIRÉES DE BOXE SONT ENCORE ACCROCHÉES FIÈREMENT DANS LE CAMP !

Aujourd'hui le Por Cherdchai est devenu le camp le plus important de la région, il a supplanté le célèbre camp Sor Srisompong qui se trouve à 10 Km. Tous les grands champions du Sor Srisompong sont partis du camp, il ne reste plus qu'une poignée de combattant dans se camp qui fut jadis une usine à champions.

Désormais ce sont les boxeurs du Por Cherdchai qui représentent la région, et ils sont nombreux, environs 20 à 25 combattants sont en permanences dans se camp qui sont en majorité des enfants. Lorsque je suis arrivé dans le camp, il y avait très peu de boxeurs car beaucoup avait combattu, après leur combat les boxeurs vont souvent se reposer dans leur famille...

Le propriétaire Mr. Sangketkit est un homme généreux car il a construit se camp pour les enfants de la région, pour inciter les jeunes à faire du sport au lieu de tomber dans le vice de la drogue. En Thaïlande, la drogue fait des ravages aussi bien dans les grandes villes que dans les campagnes. Au royaume du Muay Thai, beaucoup de camps font partie de programme pour « sauver » les jeunes de la drogue par le biais de la boxe.

Dans les quartiers pauvres la drogue dure est un véritable fléau, alors, le gouvernement aide parfois les associations a créé des structures sportives afin d'inciter les jeunes à suivre la voie du sport plutôt que celle néfaste de la drogue...

Le camp Por Cherdchai fait partie de ce genre de programme qui est indiqué sur un panneau à l'entrée du camp...

SOUS LE NOM DU CAMP « POR CHERDCHAI » EST INSCRIT UN SLOGAN ANTI-DROGUE « SI TU AIMES LE ROI ET T’INQUIÈTE POUR LES ENFANTS, DIS-LEUR DE RESTER LOIN DE LA DROGUE » !

Mr. Sangketkit adore la boxe mais cet homme remarquable a perdu la vue il y a une vingtaine d'années, il ne pouvait donc plus admirer les exploits des boxeurs sur le ring, juste continuer à assisté aux matchs et vibré avec le public. Malgré son lourd handicap sa passion pour se sport est toujours restée intacte. A tel point, qu'il a même permis à un jeune aveugle de venir s’entraîner dans son camp. Et chose incroyable se jeune non-voyant est devenu un véritable combattant durant quelques années. Se boxeur se nommait « Jai Singh » et s’entraînait tous les jours comme ses camarades. Jai a effectué cinq combats avec cinq victoires !

Bien sûr, pour que le match soit équitable lorsqu'il rencontrait ses opposants ils avaient les yeux bandés. Mais Jai avait développer un sens inouï de l'esquive en s’entraînant avec des sparring-partners qui avait l'usage de la vue, et sur le ring, dès qu'il touchait son adversaire, il enchaînait aussitôt et faisait très mal !

MR. SANGKETKIT !

MR. SANGKETKIT DANS SON CAMP !

LE PROPRIÉTAIRE DU POR CHERDCHAI EST HEUREUX, SON BOXEUR DENNONGPHLUANG VIENT DE REMPORTER LA CEINTURE DU STADIUM THEPRASIT A PATTAYA !

JAI SINGH, L'INCROYABLE BOXEUR AVEUGLE, S’ENTRAÎNE COMME UN PROFESSIONNEL !

Le camp compte beaucoup d'enfants boxeurs mais aussi quelques très bons combattants comme Dennongphluang Por Cherdchai, Singdam Por Cherdchai, Deksalakam Por Cherdchai et Longtam Por Cherdchai. Tous ces boxeurs combattent pour le célèbre promoteur Chun Kietpetch.

Dennongphluang qui a 22 ans a effectué 70 combats pour 60 victoires, il est champion de l'Isaan et champion du stadium Theprasit de Pattaya, Dennongphluang combat souvent au stadium TV7 à Bangkok où il a battu notamment le champion Kongkiat Thor Pran 49 (Vainqueur du Tournoi Tiger Ciment Channel 7 en 118 lbs). Singdam lui a 18 ans et fait 60 combats pour 50 victoires, il a gagner la ceinture de champion de l'Isaan en 110 lbs, il combat régulièrement au stadium du Lumpinee. Deksalakam a 27 ans et combat souvent au stadium du Lumpinee, il totalise 80 combats pour 60 victoires. Quand à Longtam c'est le plus expérimenter, à 22 ans, se jeune a déjà effectué plus de 100 combats pour 70 victoires, au stadium du lumpinee il a une bonne cote dans la catégorie des 130 lbs...

DENNONGPHLUANG EN PLEIN SHADOW BOXING !

SINGDAM, APRÈS S’ÊTRE ÉCHAUFFÉ A LA CORDE PASSE AUX PAOS !

Trois entraîneurs encadrent les combattants de se camp « Muay khao » (spécialiste des coups de genoux). Dans se camp les boxeurs courent beaucoup, ils courent 20 Km quotidiennement, 10 Km le matin et 10 Km l'après midi, et pas question de flancher durant le jogging car l’entraîneur en chef suit les combattants en moto !

LES BOXEURS TERMINENT LEUR DEUXIÈME FOOTING DE LA JOURNÉE !

APRÈS LE FOOTING LES BOXEURS CONTINUENT L’ÉCHAUFFEMENT EN SAUTANT A LA CORDE !

Ici, les séances aux paos sont de six rounds, des rounds de cinq minutes chacun. Quand à la séance de corps à corps, elle dure 30 minutes le matin et 40 minutes l'après midi !

Les mercredi et samedi après midi sont réservés aux séances de sparring en anglaise...

LES COUPS DE GENOUX, LA SPÉCIALITÉ DU CAMP !

LA SÉANCE AUX PAOS EST RUDE AU POR CHERDCHAI !

DENNONGPHLUANG AU SAC DE FRAPPE !

LES JEUNES DU CAMP S'OCCUPENT DES ANCIENS, MASSAGE POUR LES ENTRAÎNEURS ET LES CHAMPIONS !

ÉTIRER SES BANDELETTES POUR LE BANDAGE DES MAINS EST IMPORTANT, UN BANDAGE CORRECTE ÉVITE AUX BOXEURS LES BLESSURES AUX MAINS ET AUX POIGNETS !

Pour l'instant seulement un combattant français est venu s’entraîner au Por Cherdchai, il est rester une semaine en étant héberger chez un ami qui habitait près du camp...

Mais Mr. Sangketkit accepte avec plaisir les étrangers au sein de son camp, pour s’entraîner dans se camp typique, il faut compter 600 bahts par jours pour deux entraînements avec les repas...

POR CHERDCHAI GYM !

 

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium