THAI FIGHT FRANCE

SAMEDI 8 AVRIL 2017

STADE PIERRE DE COUBERTIN

special report by Serge TREFEU

 

 

 

 

Amidou Mezidi a réussi son énorme pari d'importer la plus grosse organisation thaïlandaise en France. Le THAI FIGHT à Paris fut un énorme succès, le stade Pierre de Coubertin a été envahi par les fans de Muay Thai, la salle était pleine à craquée. Les gens sont aussi venus de province pour voir ce grand spectacle avec une mention spéciale pour la Team Deroy qui est venu du nord de la France avec un bus d'une soixantaine de supporters. Une véritable osmose c'est créée entre le publique et les stars du Thai Fight qui ont enflammé le stade Pierre de Coubertin !

Ce gala unique a pu se monter en France grâce à la détermination d'Amidou Mezidi qui a fait un travail remarquable avec les dirigeants de l'organisation Thai Fight. Car réaliser un tel événement en France n'est pas une chose facile. Mais maintenant la machine est lancée et tout le monde va attendre avec impatience la deuxième éditions du THAI FIGHT PARIS !

 

AMIDOU MEZIDI REPRÉSENTE LE THAI FIGHT EN FRANCE

 

La pesée du gala c'est déroulé au Stade Pierre de Coubertin. Les protagonistes de la soirée n'étaient malheureusement pas tous aux poids, certains ont dû suer beaucoup pour éliminer leur excédent. Le jeune Brice Delval qui devait affronter Victor Pinto n'a pas pu perdre ses deux kilos qu'il avait en trop. Le combat a failli être annulé, heureusement la Team Alamos a trouvé un remplaçant de dernière minute en la personne de Kamal Aouati...

 

YOUSSEF BOUGHANEM VAINQUEUR DU TOURNOI THAI FIGHT 2015

 

SAENCHAI VAINQUEUR DU TOURNOI THAI FIGHT 2016

 

SAIYOK VAINQUEUR DU TOURNOI THAI FIGHT 2014

 

LES BOXEURS DU THAI FIGHT SONT PRÊTS

  • IMG_9513 []
  • IMG_9515 []
  • IMG_9517 []
  • IMG_9519 []
  • IMG_9521 []
  • IMG_9527 []
  • IMG_9529 []
  • IMG_9533 []
  • IMG_9536 []
  • IMG_9541 []
  • IMG_9544 []
  • IMG_9545 []
  • IMG_9557 []
  • IMG_9559 []
  • IMG_9564 []
  • IMG_9567 []
  • IMG_9572 []
  • IMG_9576 []
  • IMG_9579 []
  • IMG_9581 []
  • IMG_9582 []
  • IMG_9583 []
  • IMG_9591 []

 

Quelques règles à savoir pour le Thai Fight qui est une organisation privée. Contrairement au combat dans les stadiums de Bangkok qui se font en 5 round, les combats de l'organisation Thai Fight se font en seulement 3 round. Le corps à corps est pratiquement inexistant car il n'est autorisé que 3 secondes mais les points peuvent être comptabilisé durant ces 3 secondes. Les juges favorisent en général celui qui avancent sur son adversaire. Les boxeurs débitent plus de coups car les combats doivent aller vite en 3 round de 3 minutes.

Le public a bien répondu présent mais les grands champions étaient aussi nombreux à venir assister à cette belle soirée de boxe. Il y avait entre autres Daniel Allouche, Farid Villaume, Stéphane Nikiéma, Morad Sari, Guillaume Kerner, Djamel Yacouben, Yetkin Ozkul, Samy Sana, Wendy Annonay, Karim Bezzouh, Krim Hamitech, Mourad Djebli, Crice Boussoukou, Amine Kacem, Cedric Doumbé, Eddy Muniz, Kamel Chouaref ainsi que les thaïlandais Krongsak, Youssop, Soudareth !

 

THE VOICE DANIEL ALLOUCHE AVEC LE PREMIER FRANÇAIS CHAMPION DU LUMPINEE MORAD SARI

 

RETROUVAILLE ENTRE DEUX IMMENSES CHAMPIONS, STÉPHANE NIKIEMA ET MORAD SARI

 

L'ANGE BLOND GUILLAUME KERNER ET KRIM HAMITECHE ONT PASSÉ UNE BONNE SOIRÉE

 

LE GRAND CHAMPION SAMY SANA EN COMPAGNIE D'UN AUTRE GRAND CHAMPION KARIM BEZZOUH

 

Les personnalités importantes du THAI FIGHT et celle de la fédération FFKMDA organisatrice du gala étaient toutes placées au premier rang pour ne rien manquer du spectacle. Le président de la fédération FFKMDA M. Nadir Allouache était accompagné du fils du président actuel de notre pays, M. Thomas Hollande.

Le THAI FIGHT qui est un événement international fut retransmis en live sur trois chaînes, SFR Sport pour la France, la TV3 pour la Thaïlande et une grosse chaîne américaine. La soirée était présentée par un speaker anglais et un speaker thaïlandais, aussi, une traductrice offrait ses services pour les interviews TV des champions thaïlandais après leurs matchs, le THAI FIGHT a fait les choses en grand !

 

LES DEUX PRÉSENTATEURS VEDETTES DE SFR SPORT, KAMEL JEMEL ET KAMEL KHEMILI SONT TOUJOURS PRÉSENTS POUR LES GRANDS RENDEZ-VOUS DE LA BOXE PIEDS ET POINGS

 

 

LES FIGHTS

 

FIGHT N° 1

KAMAL AOUATI (SHORT BLANC) VS VICTOR PINTO (SHORT NOIR) – 65 KG

 

Kamal Aouati (34 victoires (12 KO), 11 défaites), prévenu au pied levé, un jour avant le gala, a fait un grand combat face à l'expérimenté Victor Pinto qui effectuait son centième combats. Mais c'était le premier combat en France de Victor Pinto car bien que de nationalité française, il a fait sa carrière principalement en Thaïlande. Kamal Aouati a démarré le round sans complexe face à Victor Pinto qui a sorti de belles projections. Le protégé de Rodrigo Alamos a mis une grosse pression sur Victor Pinto malgré les puissants middles reçu dans ses flancs. Au deuxième round, Kamal Aouati est encore plus agressif et touche son adversaire deux fois avec de superbes high kick. Victor Pinto répond par une série de coups de coude foudroyante qui ouvre méchamment Kamal Aouati, l'arbitre arrête le combat. Belle victoire du jeune Victor Pinto et grand respect au courageux Kamal Aouati qui n'a pas démérité sur ce match...

 

  • AOUATI VS  PINTO10 []
  • AOUATI VS  PINTO11 []
  • AOUATI VS  PINTO12 []
  • AOUATI VS  PINTO13 []
  • AOUATI VS  PINTO14 []
  • AOUATI VS  PINTO15 []
  • AOUATI VS  PINTO16 []
  • AOUATI VS  PINTO17 []
  • AOUATI VS  PINTO6 []
  • AOUATI VS  PINTO7 []
  • AOUATI VS  PINTO8 []
  • AOUATI VS  PINTO9 []
  • AOUATI VS PINTO5 []

 

FIGHT N° 2

CHARLES FRANÇOIS (SHORT BLANC) VS POR TOR TOR PETCHRUNGRUENG (SHORT NOIR) – 68 Kg

 

Premier combat à Paris du récent vainqueur du Tournoi Thai Fight, Por Tor Tor. Face à ce combattant puissant Charles François a fait son match habituel, avec sa boxe technique et sa défense impeccable contre une pointure de la discipline. Charles François est un combattant remarquable qui accepte toujours des gros défis. Dès le premier round, le thaïlandais passe de terribles low kick, le français réplique avec la même technique et sort ses poings. Au deuxième round, Por Tor Tor tente par deux fois de beaux coups de coude sautés, il veut faire le show. Mais Charles François est aussi bien présent car il touche aussi deux fois le thaï avec ses highs kicks. Dans le dernier round, le thaïlandais met un peu plus de pression sur le français, c'est sûrement ce qui a influencé les juges qui donneront Por Tor Tor vainqueur aux points...

 

  • PTT VS FRANCOIS 1 []
  • PTT VS FRANCOIS 10 []
  • PTT VS FRANCOIS 11 []
  • PTT VS FRANCOIS 2 []
  • PTT VS FRANCOIS 3 []
  • PTT VS FRANCOIS 4 []
  • PTT VS FRANCOIS 5 []
  • PTT VS FRANCOIS 6 []
  • PTT VS FRANCOIS 7 []
  • PTT VS FRANCOIS 8 []
  • PTT VS FRANCOIS 9 []

 

FIGHT N° 3

JOHANE BEAUSEJOUR (SHORT BLANC) VS SUDSAKORN SOR KLINMEE (SHORT NOIR) – 75 KG

 

Sudsakorn n'est plus vraiment la grande terreur des années 2010 mais c'est encore un redoutable champion qui peut mettre son adversaire KO à tout moment. Johane Beausejour et Sudsakorn sont deux boxeurs fantasques qui ont fait le show sur le ring de Coubertin en se défiant et se provoquant chacun leur tour. Les coups de coude retournés vicieux de Johane Beausejour ont bien été esquivé par le thaïlandais dans le premier round. Le français a aussi passé quelques bons low kicks qui ont fait mouche sur les cuisses du thaï. Dans le deuxième round, Sudsakorn esquive beaucoup les attaques du français et place de beaux front kick ainsi que des low kick puissants. Le match est très équilibré. Au dernier round, Sudsakorn ne prend pas de risque et gère son combat. Johane Beausejour effectue des techniques de roulettes qui ne font pas grand chose pour impressionner les juges. Sudsakorn gagne le match aux points et remporte une deuxième victoires face à Johane Beausejour !

 

  • SUDSAKORN VS BEAUSEJOUR 1 []
  • SUDSAKORN VS BEAUSEJOUR 2 []
  • SUDSAKORN VS BEAUSEJOUR 3 []
  • SUDSAKORN VS BEAUSEJOUR 4 []
  • SUDSAKORN VS BEAUSEJOUR 5 []
  • SUDSAKORN VS BEAUSEJOUR 6 []
  • SUDSAKORN VS BEAUSEJOUR 7 []
  • SUDSAKORN VS BEAUSEJOUR 8 []
  • SUDSAKORN VS BEAUSEJOUR 9 []

 

FIGHT N° 4

HAMZA NGOTO (SHORT BLANC) VS TENGNUENG SITJAIROONG (SUPER X) (SHORT NOIR) – 75 KG

Super X n'est pas très à l'aise avec le géant Hamza Ngoto (1m96), le thaïlandais essaye de casser les appuies du français avec des low kicks au premier round. Hamza Ngoto réplique avec des coups de genoux direct. Dans le deuxième round, le français avec son allonge impressionnante n'utilise pas assez ses coups de genoux et laisse travailler Super X avec ses poings. Il est vrai que le corps à corps est vite stoppé dans les « règles » du Thai Fight, cela défavorise le français qui aurait pu attraper le thaïlandais et lui balancer des coup de genoux plus percutant. Mais lors du dernier round, Hamza Ngoto sort tout de même ses rotules infernales et touche le thaïlandais. C'est lui qui met la pression malgré les attaques puissantes en poings de Super X qui cherche a placer son punch en vain. Belle performance du français qui remporte une victoire aux points contre le vainqueur du Tournoi Thai Fight 2015 !

 

  • NGOTO VS TENGNUENG 1 []
  • NGOTO VS TENGNUENG 2 []
  • NGOTO VS TENGNUENG 3 []
  • NGOTO VS TENGNUENG 4 []
  • NGOTO VS TENGNUENG 5 []
  • NGOTO VS TENGNUENG 6 []

 

FIGHT N° 5

ANTOINE PINTO (SHORT NOIR) VS AYDIN TUNCAY (SHORT BLANC) – 75 KG

 

Quatre ans après sa victoire sur le grand champion Farid Villaume au gala Best Of Siam, Antoine Pinto revient combattre en France. Le premier round est pour Antoine Pinto qui touche par deux fois avec ses coups de coude et projette Aydin Tuncay qui encaisse et travaille surtout en middle. Dans le deuxième round, suite à un coup violent dans la jambe ou à une mauvaise chute, Antoine Pinto a la jambe droite qui lui fait mal. Lorsqu'il projette Aydin Tuncay au sol, il met ensuite beaucoup de temps à se relever en restant appuyé exprès contre Aydin Tuncay, il cherche à gagner du temps. Aydin Tuncay a compris qu'il a mal aux jambes et travaille en low kick intérieur. Antoine Pinto termine le dernier round courageusement car il effectue des séries de middles puissantes malgré la douleur insupportable qu'il endure. Aydin Tuncay continue son forcing en low kick mais ne frappe pas assez sur la jambe blessé d'Antoine Pinto, heureusement pour lui. Antoine Pinto remporte le match aux points et termine avec la jambe droite complètement brisée (Déchirement des ligaments du genoux), impossible de tenir debout, c'est son petit frère Victor qui est obligé de venir le soutenir sur le ring...

 

 

  • PINTO VS TUNCAY 1 []
  • PINTO VS TUNCAY 10 []
  • PINTO VS TUNCAY 11 []
  • PINTO VS TUNCAY 12 []
  • PINTO VS TUNCAY 2 []
  • PINTO VS TUNCAY 3 []
  • PINTO VS TUNCAY 4 []
  • PINTO VS TUNCAY 5 []
  • PINTO VS TUNCAY 6 []
  • PINTO VS TUNCAY 7 []
  • PINTO VS TUNCAY 8 []
  • PINTO VS TUNCAY 9 []

 

FIGHT N° 6

MOHAMED SOUANE (SHORT BLANC) VS PAYAK SAMUI (SHORT NOIR) – 69 KG

 

Mohamed Souane dit « Saï Saï » est vraiment le nouveau phénomène de la discipline et mérite bien son surnom de « Dany Bill Song » (Le deuxième Dany Bill) tellement sa technique et son aisance sur le ring est beau à regarder. Au premier round, Mohamed Souane a endormi le thaïlandais en le laissant travailler avec ses poings au corps du français pour placer ensuite un magnifique high kick qui a fait vaciller le thaï complètement sonné mais qui n'est pas tombé. Dans le deuxième round, c'est encore le français qui domine avec de belles projections face aux dangereuses attaques aux poings de Payak. A la dernière reprise, le thaïlandais sait qu'il est en retard, il fait le forcing avec ses poings, s'il ne met pas KO le français la victoire lui échappera. Mais Mohamed Souane gère son round tranquillement et remporte le match aux points !

 

 

  • SOUANE VS PAYAK 1 []
  • SOUANE VS PAYAK 10 []
  • SOUANE VS PAYAK 11 []
  • SOUANE VS PAYAK 2 []
  • SOUANE VS PAYAK 3 []
  • SOUANE VS PAYAK 4 []
  • SOUANE VS PAYAK 5 []
  • SOUANE VS PAYAK 6 []
  • SOUANE VS PAYAK 7 []
  • SOUANE VS PAYAK 8 []
  • SOUANE VS PAYAK 9 []



FIGHT N° 7

YOHANN DRAI (SHORT BLANC) VS IQUEZANG KOR RUNGTHANAKEAT (SHORT NOIR) – 70 KG

 

Le round démarre doucement, le thaïlandais fait le pitre et cherche a impressionner le français. Yohann Drai reste impassible et concentré, il touche le thaï avec ses middles. Au deuxième round, une grosse bataille de coups de coude a lieu entre les deux boxeurs. Chacun tente des magnifiques coup de genoux sauté. Le match est équilibré mais le français se blesse au tibia droit. Dans le dernier round, le thaïlandais est blessé à la jambe gauche, il peine à rester dans le combat. Le français lui envoi un puissant middle et touche le foie du thaïlandais qui s’écroule KO. Grosse performance de Yohan Drai qui gagne sa revanche de belle manière contre le champion du stadium Omnoi 2011 !

 

 

  • DRAI VS IQUEZANG 1 []
  • DRAI VS IQUEZANG 2 []
  • DRAI VS IQUEZANG 3 []
  • DRAI VS IQUEZANG 4 []
  • DRAI VS IQUEZANG 5 []
  • DRAI VS IQUEZANG 6 []
  • DRAI VS IQUEZANG 7 []
  • DRAI VS IQUEZANG 8 []
  • DRAI VS IQUEZANG 9 []

 

FIGHT N° 8

YOUSSEF BOUGHANEM (SHORT NOIR) VS GAETAN DAMBO (SHORT BLANC) – 72 KG500

 

Gaetan Dambo attaque son combat sans complexe face à la machine de guerre qu'est Youssef Boughanem. Mais une fois que « Terminator » est en marche, difficile de le stopper. Youssef Boughanem touche durement Gaetan Dambo avec ses coups de genoux puissants. Gaetan Dambo est débordé et compté au premier round. On pense que le combat va se terminer rapidement mais Gaetan Dambo est un formidable encaisseur et il va le prouver en revenant bien dans le deuxième round. Il fait la guerre avec ses poings avec Youssef Boughanem qui accepte l'épreuve de force. Dans le dernier round, Gaetan Dambo avance même sur Youssef Boughanem et le touche avec ses poings, celui-ci réplique avec des coups de coude bien placés. Youssef Boughanem gère la fin du round et remporte une victoire logique aux points. Ce fut sans aucun doute le plus beau combat de la soirée. Gaetan Dambo mérite du respect car beaucoup seraient tombés sous les coups de butoirs du vainqueur du Tournoi Thai Fight 2015 !

 

 

  • BOUGHANEMVS DAMBO 1 []
  • BOUGHANEMVS DAMBO 2 []
  • BOUGHANEMVS DAMBO 3 []
  • BOUGHANEMVS DAMBO 4 []
  • BOUGHANEMVS DAMBO 5 []
  • BOUGHANEMVS DAMBO 6 []
  • BOUGHANEMVS DAMBO 7 []
  • BOUGHANEMVS DAMBO 8 []

 

FIGHT N° 9

ABDELNOUR ALI KADA (SHORT BLANC) VS SAENCHAI PK SAENCHAI GYM (SHORT NOIR) – 65 Kg

 

Le jeune Abdelnour Ali Kada avec seulement une quinzaine de combats à son actif se retrouve face au Seigneur des rings Saenchai qui compte plus de 300 combats à son compteur. Un défi qui n'effraie pas du tout le protégé de Nasser Kacem car dans la Team Nasser-K ce sont tous des guerriers sans peur et sans reproche. D'entrée, Saenchai fait son show habituel, low kick sauté, roulette made in Saenchai. Abdelnour Ali Kada fait front et passe quelques séries aux poings. Le deuxième round est similaire au premier avec un Saenchai qui effectue toujours sa superbe technique gestuelle qui déconcerte autant ses adversaires. Mais Abdelnour Ali Kada n'est pas impressionné par les facéties du thaïlandais et fait son match. Dans le dernier round, le jeune Abdelnour Ali Kada tente sa chance et touche même en poing Saenchai mais la victoire ne peut échapper à l'infatigable thaïlandais qui est toujours sur le ring à 36 ans !

 

  • ALIKADA VS  SAENCHAI10 []
  • ALIKADA VS  SAENCHAI11 []
  • ALIKADA VS  SAENCHAI12 []
  • ALIKADA VS  SAENCHAI13 []
  • ALIKADA VS  SAENCHAI14 []
  • ALIKADA VS  SAENCHAI6 []
  • ALIKADA VS  SAENCHAI7 []
  • ALIKADA VS  SAENCHAI8 []
  • ALIKADA VS  SAENCHAI9 []
  • ALIKADA VS SAENCHAI5 []

 

 

FIGHT N° 10

RAPHAEL LIODRA (SHORT BLANC) VS SAIYOK PUMPANMUANG (SHORT NOIR) – 75 KG

 

Raphaël Liodra, « l'homme aux trois poumons » est de retour sur le ring et met la pression dès le premier round sur le thaïlandais qui est un peu dépassé. Saiyok est touché par les coups de coude du français, le thaïlandais semble un peu fatigué. A sa décharge, le thaïlandais a effectué un dur combat contre la terreur Chingiz Allazov, une semaine seulement avant de rencontrer Raphaël Liodra. Le français manque aussi de ring, il se fait compter sur un high kick et perd le deuxième round. Mais Raphaël Liodra termine plus fort le dernier round en mettant la pression sur le thaïlandais avec des puissants middles. Saiyok sort des grosses séries aux poings. Le match est vraiment serré, le français l'emporte sur le fil...

 

 

  • LIODRA VS SAIYOK 1 []
  • LIODRA VS SAIYOK 10 []
  • LIODRA VS SAIYOK 11 []
  • LIODRA VS SAIYOK 2 []
  • LIODRA VS SAIYOK 3 []
  • LIODRA VS SAIYOK 4 []
  • LIODRA VS SAIYOK 5 []
  • LIODRA VS SAIYOK 6 []
  • LIODRA VS SAIYOK 7 []
  • LIODRA VS SAIYOK 8 []
  • LIODRA VS SAIYOK 9 []