Interview de MATHIEU GUEVARA

par Serge TREFEU (2017)

 

 

 

SERGE TREFEU : Bonjour Mathieu, comment ça va ?

MATHIEU GUEVARA : Ça va très bien merci, en pleine forme

Tu as quel âge ?

J'ai 28 ans

Cela fait combien de temps que tu pratiques la boxe thaï ?

Cela fait maintenant une douzaine d'années

Comment tu as découvert ce sport ?

C'est mon entraîneur de foot qui m'a emmené voir un copain à lui qui faisait de la boxe. Il en avait un peu marre que je m'emporte souvent sur le terrain de foot, il m'a fait découvrir une salle de boxe et je n'en suis jamais ressortie...

Tu étais bagarreur adolescent ?

Surtout au foot, je ne supportais pas les injustices, j'étais un peu tendu sur le terrain...

La boxe t'a donc un petit peu canalisé ton énergie nerveuse ?

Oui c'est exactement ça

Tu as grandi dans quel coin de la France ?

Je suis né à Saint-Denis et j'ai grandi à Ezanville (95) dans le Val-d'Oise à côté de Sarcelles, en banlieue parisienne

Tu as des frères et sœurs ? Tu es le seul à pratiquer la boxe dans ta famille ?

J'ai une grande sœur, trois demi-frères et une demi-sœur, je suis le seul à pratiquer la boxe dans la famille

Dans quel club tu as commencé ta formation ?

Mon premier club a été l'USEE Muaythai à Ezanville avec comme entraîneur Pascal Lafleur. Dans ce club, il y avait Julien Quentin, Marc Fortaillier, Raouf Beliouz

Tu as commencé la boxe avec Pascal Lafleur ?

Oui un grand champion et un vrai passionné

Aujourd'hui, tu es coaché par quel entraîneur ?

Je suis au club Siam Muay à Sarcelles avec mon entraîneur Julien Quentin, il y a également Eddy Saban. Je vais aussi m’entraîner avec Julien au club La Belle Équipe à Paris où il y a aussi Rémy Pariot. Je continu à aller aussi au USEE à Ezanville, je vais également dans le club O Clinch de Kader Beliouz. Mais ma base c'est le Siam Muay à Sarcelles

 

MATHIEU GUEVARA AU CLUB LA BELLE ÉQUIPE

 

MATHIEU GUEVARA, RIDHA YOUSFI, RÉMY PARIOT, JARY OLYMPIO, FRANCOIS CREMET ET JULIEN QUENTIN

 

KEMAR WAZZA, JULIEN QUENTIN, MATHIEU GUEVARA, EDDY SABAN, LIONEL BREZEPHIN

 

Tu tournes donc sur plusieurs clubs, tu dois avoir beaucoup de sparring-partners ?

Oui j'ai la chance de pouvoir mettre les gants avec des champions comme Anthony Defretin, Brayan Matias, Georges Gauthiere, Desty Beaubrun et même l'ancien grand champion Pascal Benmati. Plus tous les compétiteurs du Siam Muay et de l'USEE !

Quel est ton rythme d’entraînement ?

Je m’entraîne tous les jours sauf le dimanche. Je travaille le matin de 5H du matin jusqu'à 13 H. Je rentre chez moi et je vais tout de suite courir. Ensuite, je fais une sieste et à 19 H j'attaque l’entraînement

Tu travailles très tôt quel est ton emploi ?

Je suis chauffeur livreur à l’hôpital de Saint-Denis

Tu arrives à concilier le sport de haut niveau avec ton travail ?

Très durement. Mais je n'ai pas le choix car pour vivre de la boxe thaï en France ce n'est pas évident. Mais je ne me plains pas car la boxe thaï c'est ma passion

Est ce qu'il y a des champions qui t'ont inspiré au début de ta carrière, des champions qui t'ont donné l'envie de faire de la compétition ?

Oui tout d'abord les champions qui était dans ma salle, Raouf Beliouz, Julien Quentin. Après, un champion dont j'aimais beaucoup regarder ses combats en vidéo c'est Morad Sari. Parce qu'il était gaucher comme moi, et j'aimais beaucoup son style, il ne payait pas de mine mais il était très efficace

Tu combats uniquement en Muay Thai ou également dans d'autres disciplines pieds et poings ?

Je suis un pur nakmuay, je ne combats qu'en Muay Thai. Je pense que ma boxe est vraiment faite pour le Muay Thai, je n'arriverais pas à m'adapter à autre chose...

Combien tu as fait de combats ?

J'ai fait 52 combats pour 42 victoires et 10 défaites

Est ce que tu as remporté beaucoup de victoires par KO ?

Non pas beaucoup de victoires par KO, huit ou neuf victoires seulement. Je ne suis pas un gros puncheur

Comment tu décrirais ton style de combattant ?

Je suis plutôt Fimeuu (Technique)

Quelle est ta technique préférée en combat ?

J'aime beaucoup les techniques avec les coups de coude et le corps à corps rugueux

Tu travailles beaucoup les techniques de coups de coude à la salle ?

Oui énormément car les français ne sont pas trop friands des coups de coude et c'est pour cela que je les travaille beaucoup ainsi que le corps à corps, ces techniques sont vraiment propres au Muay Thai, c'est ce qui fait la particularité de notre sport

Dans quelle catégorie tu combats ?

Je combats entre 62 Kg 500 et 65 Kg

Est ce que tu as déjà été t’entraîner dans un camp en Thaïlande ?

Oui la première fois c'était en 2010, je suis allé au camp Singpatong à Phuket. Je suis resté dans ce camp durant deux mois, ce fut une très belle expérience. A l'époque, il y avait Damien Alamos (Champion du Lumpinee), Rafi Bohic (Vice champion du Lumpinee et d'Omnoi) venait aussi d'arriver, il y avait du beau monde avec les champions Penaik (Champion du Lumpinee, Champion TV7, Meilleur boxeur de l'année 2011), Penthai (Champion du Lumpinee)...

Tu as eu l'occasion de combattre en Thaïlande ?

Le première fois non car j'avais une grosse échéance avec une finale en classe B. Mais après je suis retourné en Thaïlande pour les championnats du Monde WMF. J'ai été dans le camp de Stéphane Nikiéma à Pattaya car les championnats du monde se déroulaient là-bas. J'ai combattu seulement en amateur pour les championnats du monde WMF en 2014 et l'IFMA en 2015. Je n'ai pas eu l'occasion de combattre dans les stadiums de Bangkok

 

MATHIEU GUEVARA AVEC L'ÉQUIPE DE FRANCE AUX CHAMPIONNATS DU MONDE IFMA 2015

 

Tu aimerais combattre dans un grand stadium de Bangkok ?

Oui bien-sûr cela serait un aboutissement pour moi de combattre aux stadiums du Lumpinee ou du Radja

Tu as dû bien travailler tes techniques de genoux chez Master Nikiéma ?

Exactement, je suis resté trois semaines et l’entraînement était très bien. Le père du champion Sudsakorn, Yak nous prenait aussi aux paos

Tu as fait d'autres camps en Thaïlande ?

J'ai été m’entraîner aussi au camp Jitty Gym à Bangkok. Dans ce camp, il y avait les grands champions Pakorn Sakyothin et l'anglais Liam Harrison

Qu'est ce que t'a apporté ces entraînements en Thaïlande ?

C'est une très bonne expérience mais j'ai besoin de ma famille et de mes proches, et je pense qu'en France on peut faire tout aussi bien que là-bas

Faire une carrière en Thaïlande comme Damien Alamos ou Rafi Bohic, cela ne t'a pas tenté ?

Pour aller combattre en Thaïlande oui il n'y a pas de problème. Mais ce n'est pas un but pour moi de faire une carrière en Thaïlande...

Quels sont les champions thaïs dont tu aimes la boxe ?

Un champion que j'aime beaucoup, et que j'aurai d'ailleurs dû affronter en France, c'est Thanonchaï. Car c'est un vrai destructeur, un rouleau compresseur, face à lui tu ne peux faire qu'une belle guerre. J'aime beaucoup aussi Sangmanee qui a un style très Fimeuu, surprenant, il a une boxe très atypique, j'adore son style. Mais mon préféré c'est Yodseanklai, c'est pour moi le numéro 1 !

 

MATHIEU GUEVARA EN COMPAGNIE DE LA STAR YODSAENKLAI FAIRTEX

 

Quels sont les titres que tu as gagné jusqu'à maintenant ?

J'ai été champion de France IFMA classe A en 2015 contre Wahid Damache, champion de France classe A AFMT en 2016 contre Fetah Leskovica. Et le 18 mai 2017, j'ai gagné la ceinture professionnelle de champion d'Europe WMC contre le polonais Maciej Zembik

Que représente ce titre de champion d'Europe WMC pour toi ?

C'est un grand palier de franchi car la WMC c'est une fédération importante, et on le sait aujourd'hui il y a beaucoup de ceintures qui ne sont pas très crédibles, la WMC est reconnue dans le monde entier. Mon adversaire le polonais Zembik (Champion de la Coupe du Monde Muay Thai WKF, Champion de la Coupe du Monde K-1 WKF) était un vrai client, un combattant de l'IFMA qui a fait ses preuves. Ce n'était pas un combat contre n'importe qui, mon coach Julien ne recherche jamais la facilité pour moi, et je l'en remercie. Ce titre a de la valeur car c'était un bon adversaire en face de moi !

 

CHAMPION D'EUROPE WMC CONTRE LE POLONAIS MACIEJ ZEMBIK



Tu souhaites maintenant décrocher un titre mondial ?

Oui, cela serait une consécration pour moi. Mais en ce qui concerne ma carrière je suis mon entraîneur Julien Quentin les yeux fermés, j'irais où il me dira, j'ai 100 % confiance en lui. Devenir champion du monde ce n'est pas vraiment un objectif mais si une opportunité se présente, je serais prêt, on fonce, on prend tout ce qui vient dans la limite du raisonnable...

L'année dernière, au gala Warriors Night 6, tu as rencontré le champion thaïlandais Phetpikat Sor Kanbuth (Champion du Radja, champion Max Muay Thai ), un boxeur réputé pour son punch, tu peux nous parler de cet affrontement, c'est une bonne expérience pour toi?

Oui c'est une belle opportunité que m'a offert le promoteur Jo Prestia. Ce combat a été dur, c'était un match très engagé, je savais que c'était un puncheur, et d'entrée il a essayé de détruire mes appuies pour ensuite me toucher avec ses poings. Il n'a pas arrêté d'avancer sur moi mais j'ai tout donné, j'ai mis tout mon cœur dans ce combat mais cela n'a pas suffit ce jour là et il a gagné aux points...

 

MATHIEU GUEVARA CONTRE PHETPIKAT SOR KANBUTH

 

 

Qu'est ce qui t'a fait le plus mal dans ce combat avec Phetpikat, ses poings ou ses Low kicks ?

C'est vraiment ses Low kicks et ses coups de coude aussi. Je lui en ai mis pas mal mais mes coups de coude n'avaient pas les mêmes impacts que les siens, c'est un vrai puncheur...

En mars 2017, au gala Ultimate Fight, tu as battu un client, le français Brian Denis (Champion du Monde WPMF) qui ne combat pratiquement qu'en Thaïlande, quelle est ton analyse de ce combat ?

Cela été une très bonne chance pour moi d'affronter Brian car c'est un très bon nakmuay. Un boxeur Fimeuu qui a de belles techniques de jambes et qui a une grosse expérience du ring. Je savais qu'avec ce boxeur il ne fallait pas que je le laisse installer sa boxe donc j'ai rendu sa boxe moins brillante en le perturbant, j'ai débité mes coups à la mode IFMA, en rentrant constamment en corps à corps, et cela a payé car j'ai remporté ce match aux points

Quel a été ton combat le plus dur jusqu'à aujourd'hui ?

Un combat qui m'a vraiment marqué c'était à Barcelone contre l'espagnol Alexander Rivero, un combattant qui boxe souvent au Top King World Series, un très gros client. Il m'avait sonné dans le deuxième round, j'étais KO debout. C'était un combat en trois round et je ne me souviens pas du tout du troisième round car nous avons fait une vrai guerre. Cela été un combat très, très dur que j'ai malheureusement perdu aux points

Ton meilleur souvenir de boxe ?

C'est mon titre de champion d'Europe WMC à la maison, à Sarcelles, devant mon public, c'est mon plus beau souvenir pour le moment

Tu vas bientôt combattre contre le français Celestin Mendes au gala Best Of Siam 11, est ce que tu connais cet adversaire et que penses tu de lui ?

Oui je connais très bien Celestin, on se croise souvent dans les galas, dans les championnats de France, je connais bien ce nakmuay. C'est un honneur pour moi de le rencontrer, je respect beaucoup ce combattant. En connaissant son style, je pense que cela fera une belle guerre, il ne lâche rien, il est comme moi il donne tout sur le ring. Nous allons faire une belle guerre pour le public et pour nous même !


 

C'est la première fois que vous allez combattre au Best OF Siam, Celestin et toi, que signifie cette organisation pour toi ?

Oui exactement, c'est donc l'occasion de nous montrer dans l'une des plus grosses organisations de France. Peut être la plus belle en Muay Thai. Et c'est vraiment un honneur pour moi que Jean-Charles Skarbowsky m'ait fait confiance pour combattre dans cette grande organisation. Voila, j’espère ne pas décevoir et faire un beau spectacle pour le public

Tu aimerais combattre de nouveau au Best Of Siam, contre un champion thaïlandais par exemple ?

Avec grand plaisir, cela serait un honneur d'affronter un champion thaï au Best Of Siam !

Est ce qu'il y a des adversaires en particuliers que tu aimerais affronter ?

Comme je le disais j'ai 100 % confiance dans mon coach, c'est lui qui choisit mes adversaires. Après, c'est vrai qu'il y a quelques combats revanches que j'aimerais bien faire. Contre Aiman Al Radhi et aussi contre Omar Sellami qui est maintenant champion d'Europe WBC. Et pourquoi pas une revanche contre le champion thaïlandais Phetpikat et le must serait aussi un affrontement contre Thanonchai !

Quel est ton objectif pour 2017 ?

Mon objectif c'est d'aller le plus haut possible, on continue notre route, on prend tout ce qui vient...

Merci pour l'interview et je te souhaite CHOOKDEE pour ton combat au Best Of Siam Mathieu !

Merci beaucoup Serge et merci pour tout ce que tu fais pour le Muay Thai

 



Mathieu Guevara est un champion très humble, discret, qui n'aime pas trop se mettre en avant. Ces derniers temps, il enchaîne les bons résultats avec de belles performances pugilistiques qui sont l’aboutissement d'années de travail acharné.

Le 3 juin 2016, Mathieu Guevara a remporté le titre de champion de France AFMT classe A en battant Fetah Leskovica par KO au premier round avec un superbe coup de genoux. En novembre 2016, au gala Warriors Night, Mathieu Guevara a effectué un superbe combat contre le puncheur Phetpikart Sor Kanbuth (Champion du Radja, champion Max Muay Thai) en s'inclinant aux points pour la ceinture de champion du Monde S1.

En mars 2017, au gala Ultimate Fight, il a battu un gros client, le français installé en Thaïlande Denis Brian (Champion du monde WPMF). Le 18 mai, à Sarcelles, Mathieu Guevara a disputé un championnat d'Europe WMC contre le polonais Maciej Zembik (Champion du Monde WKN), le français s'est imposé aux points en devenant champion d'Europe professionnel !

Mathieu Guevara est un combattant technique qui a battu aussi des bons boxeurs tels que Wahid Damache, Demba Sylla, Jérôme Bervas, le sociétaire du Siam Muay n'a pas fini de faire parler de lui !

 



MATHIEU GUEVARA

Date de naissance : 7 avril 1989

Poids : 63 K500

Hauteur : 1m70

Nombre de combat : 52. 42 victoires. 10 défaites

Titre : Champion d'Europe WMC (2017), champion de France classe A AFMT (2016), champion de France classe A IFMA (2015), Médaille de bronze aux championnats du Monde amateur WMF (2014)

Team : SIAM MUAY