« WARRIORS NIGHT IX »

PALAIS DES SPORTS DE NANTERRE

SAMEDI 5 MAI 2018

Special fight card by Serge TRÉFEU





 

Pour sa neuvième édition, le « Warriors Night » va être organisé au Palais des Sports de Nanterre, ce gala incontournable est toujours préparé par l'ancien grand champion Jo Prestia et son équipe. Un homme passionné aux multiples facettes, boxeur, acteur, réalisateur de film, organisateur de match de boxe et président de la fédération AFMT.

 

LA PASSION POUR SON SPORT N'A JAMAIS QUITTÉ L'ANCIEN CHAMPION JO PRESTIA, 20 ANS APRÈS LA FIN DE SA CARRIÈRE SUR LES RINGS IL OEUVRE ENCORE POUR LE MUAY THAI



 

A l'affiche, des affrontements France contre Thaïlande de haut niveau, des matchs qui vont régaler les aficionados du Muay Thai.

Ce show sera retransmis en live sur SFR Sport et commenté par le duo des célèbres commentateurs Kamel Khemili et Kamel Jemel.

Le speaker de cet événement pur Muay Thai sera notre Daniel Allouche national 'The Voice", toujours prêt pour animé les soirées de boxe "Chaude et Show" !

 

THE VOICE

 

Début des coups de gong à 18 H 30, un gala à ne manquer sous aucun prétexte !

 

FRANCE CONTRE THAILANDE

 

FABIO PINCA (FRANCE) VS PETSANGUAN SOR CHANASITHI (THAILANDE) VS – 67 KG

 

Fabio Pinca (127 combats professionnels, 99 victoires, 24 défaites, 4 nuls, champion du Radja, champion du Monde WBC, ISKA et MT, Champion d'Europe WPKC, champion Intercontinental WBC, vainqueur du Tournoi Isuzu Thai Fight), ce formidable combattant est au top niveau depuis maintenant une dizaine d'années. C'est certainement le boxeur le plus doué de sa génération, un combattant hors norme qui a affronté tous les grands champions thaïlandais d'aujourd'hui, une star aussi bien en France qu'à l'étranger.

Il a battu des pointures telles que Keansak Sor Ploenchit, Sudsakorn Sor Klinmee, Bovy Sor Udomson, Danthai Siangmanasak, Singmanee Sor Srisompong, Petchmonkong Petchfocus, Big Ben Chor Praram, Malaipet Sasiprapa, Diesellek Aodonmuang et c'est le seul européen à avoir battu la star Saenchai Sor Kingstar, rien que ça !

« Iron Fist » est un guerrier au mental hors du commun, il est aussi fort avec ses poings qu'avec ses jambes, très complet, il fait mal, très mal, et ses adversaires se souviennent toujours de ses frappes après un affrontement face à lui.

L'année 2016 a été exceptionnelle pour la star française car il a battu les meilleurs mondiaux de sa catégorie tels que Reece McAllister, Andrei Kulebin, Liam Harrison et Mosab Amrani.

Le début de l'année 2017 fut encore plus grandiose pour notre champion national, le 23 février, au stadium du Radja à Bangkok, Fabio Pinca est entré dans l'histoire du Muay Thai en étant le premier français à remporter la prestigieuse ceinture du stadium du Radja, il a vaincu le thaïlandais Manaowan Sitsongpeenong !

Ensuite, il a battu le thaïlandais Rungrat Pumpanmuang. Mais le 28 octobre, en règle K1, au Glory 47 à Lyon, Fabio Pinca a prit un dur KO contre le puncheur d'Uzbekistan, Anvar Boynazarov. C'est le premier KO dans sa longue carrière, le français n'avait jamais subit de KO en 125 combats.

Six mois après, pour son retour sur les rings, Fabio Pinca n'a pas choisi la facilité en affrontant l'un des meilleurs combattants mondiaux Nong O Kayanghadao (Champion du Lumpinee, champion du Radja, champion de Thaïlande, Élu « Meilleur boxeur de l'année » en 2005 et en 2010). Un phénoménal champion thaïlandais qui avait mis fin à sa carrière depuis quelques années. Le français s'est incliné aux points dans un combat en trois rounds aux Philippines. Au Warriors Night, Fabio Pinca aura à cœur de montrer au public français qu'il est toujours le N° 1 de la catégorie !

Petsangsuan Sor Chanasithi (Champion du Monde WMF, WFL, S1, WPMF, vainqueur du tournoi MX Muay Xtrem), le thaïlandais a été en 2017 champion du monde MX Muay Xtrem en 67 Kg, le MX Muay Xtrem (Sponsorisé par la marque de boisson M 150) est un tournoi en Thaïlande où les combats se font avec des gants de MMA. Petsangsuan a battu en finale Nopakrit Kor Kumpanart par KO, auparavant il avait gagné contre le redoutable Simanoot Sor Sarinya dans un match très sanglant.

Petsangsuan se prépare au camp réputé Sor Sommai avec les grands champions Seksun, Phet Utong et Sakmongkol.

Petsangsuan a aussi remporté les ceintures de champion du monde WMF, WFL, S1 et WPMF en 2014 et 2015.

Petsangsuan est un longiligne boxeur expérimenté, très fort en genoux. Il a seulement quelques défaites par KO face à des pointures comme Bowee Sor Udomson, Sitichai Sitsongpeenong et le champion français Damien Alamos. Le thaïlandais est déjà venu en France en 2010 à Reims, il avait battu le franco-turc Yetkin Ozkul. Pour son retour dans l’hexagone, Petsangsuan rencontre l'un de nos meilleurs champions actuels, c'est un match très dur qui attend le thaïlandais !

 

 

FABIO « MUKEN SNAIPEUR YOSHI HIROSNIPER » PINCA

 

HAMZA NGOTO VS CHANCHAI SITISUKATO - 75 Kg

 

Hamza Ngoto (Champion du Monde IFMA, champion d'Europe IFMA, champion de France, Vainqueur du Tournoi Max Muay Thai ceinture Argent) est un champion qui domine aujourd'hui sa catégorie, sur ses 42 combats il n'a subit qu'une seule défaite.

En janvier 2016, Hamza Ngoto a battu en demi finale du Max Muay Thai le russe Islam Murtazaev puis pour la grande finale le super « Muay Khao » Adrien Rubis. Mais ensuite Hamza Ngoto a perdu en demi finale contre l'anglais Thomas Carpenter, en juillet, pour la ceinture Or du Max Muay Thai qui a été remporté par Adrien Rubis.

Ce Kareem Abdul Jabbar du Muay Thai est un combattant impressionnant par sa taille, ses techniques de genoux sont dévastatrices et ses coups de coude très efficaces.

Hamza Ngoto a déjà battu des bons combattants tels que Wendy Annonay, Surichay Pattanaphong (KO), Diogo Calado, Mehmet Kaya (Arrêt Arbitre), James Benal.

L'année 2017 a été bonne pour le sociétaire du Suresnes Muay Thai car il a vaincu trois grosses pointures, la terreur thaïlandaise Super X lors du Thai Fight Paris, le dangereux Johane Beausejour au Capital Fight et le grand champion Jimmy Vienot durant le Warriors Night 8. Pour son dernier combat, il a battu par KO au premier round le thaïlandais Singsagmuang Kiatchangsing, « Bomayé » est en forme. Le longiligne Hamza Ngoto va sortir de nouveau ses missiles en genoux qui risque de faire très mal au champion thaïlandais !

Chanchaï Sititisukkato (Vainqueur du tournoi Max Muay Thai) a remporté le tournoi Max Muay Thai ceinture argent en 2014, il a battu en finale l'australien Michael Demetriou. Il a perdu ensuite pour la ceinture Or Max Muay Thai contre Chanachai Kaewsamrit en 2015.

Chanchaï s’entraîne dans le grand camp Sititisukkato à Hua Hin, un camp situé dans le temple Wat Khao Itisukato.

Chanchaï Sititisukkato a battu des champions thaïlandais comme Kwanchai Somsakkorsang, Kestan Singpatong, Jareonpon PK Saenchaigym, Phakhao Dapong 191 (KO) et des champions étrangers tels que les français Gaétan Dambo, Anes Lakmari, le brésilien Carlos Roberto, le suédois Tobias Alexandersson.

Chanchaï est un robuste combattant qui a l'habitude d'affronter des champions étrangers.

Chanchaï est actuellement classé N°1 au stadium du Radja en 160 lbs et N°2 au stadium du Lumpinee en 160 lbs. C'est un gros client pour Hamza Ngoto, un match qui sent la poudre !

 

 

DANY NJIBA VS JOJO 13 COINS GYM - 70 Kg

 

Dany Njiba (Champion de France classe A, Médaille d'or aux championnats du Monde Amateur IFMA) est un boxeur aux enchaînements rapides qui aime mettre la pression sur ses adversaires, c'est un combattant qui a un très bon cardio, il débite ses coups du premiers au dernier round, sans temps mort.

Dany Njiba a effectué 54 combats pour 45 victoires, 6 défaites et 3 matchs nuls, il a remporté la ceinture de champion de France Pro en 2015 contre le redoutable Kevin Renahy.

Dany Njiba a battu des bons combattants tels que Numa Decagny, Jérémy Antonio, Andrea Bosseti (KO), Ali Nahaye, Nabil Boujenan (KO), Moussa Dembélé, Cédric Do. En 2017, au gala Hurricane Fighting, il a vaincu par abandon le grand champion Lahoucine Idouche.

Dany Njiba a aussi rencontré l’imprévisible Mohamed Souane (Défaite aux points) au Warriors Night 5 et le phénoménal thaïlandais PTT Petchrungruang (Défaite par KO) lors du Thai Fight Kard Chuek en janvier 2018 (Combat sans les gants), une défaite qu'il a encore en travers de la gorge. Pour son retour sur les rings, en avril, Dany Njiba a battu aux points Richard Kpadonou. Le thaïlandais Jojo 13 Coins est prévenu, Dany Njiba ne va pas lui faire de cadeau, cela nous promet un match électrique !

Jojo 13 Coins Gym, de son vrai nom Nataphum a 18 ans, il s’entraîne au fameux camp 13 Coins Gym à Bangkok, le camp de la star Sangmanee.

Jojo 13 Coins Gym est un jeune en pleine ascension qui a déjà battu des bons combattants comme Phetmai Chor Narongsak (2 fois), Yodkunphon Phor Muangphet (KO), Parkalek Tor Laksong, Kmennoi Kiatsongrid, Berkban Lukmuangphet.

Il a aussi affronté les champions Simanoot Sor Suriya (Défaite) et Phonek Kwanmuang (Défaite). C'est un combattant Fimeu (Technique) qui aime boxer en contre. Jojo est actuellement classé dans le top 10 du stadium Lumpinee en 154 lbs.

Pour son premier combat en France, le thaïlandais va vouloir briller sur le ring du Warriors Night !

 

 

 

IBRAHIM KANOUTE VS KONGJAK SOR TUANTONG - 75 Kg

 

Ibrahim Kanouté (Champion de France) est le jeune qui monte dans la catégorie des 75 Kg avec 27 combats pour une seule défaite. C'est un combattant dur au mal qui ne lâche pas son adversaire jusqu'au dernier round.

Ibrahim Kanouté, 20 ans, a déjà battu des combattants tels que Michaël Lozère, Nasser Fadla, Jérémy Antonio (TKO), Hyppolite Rege.

En 2017, au stadium du Lumpinee à Bangkok, le jeune Ibrahim Kanouté a battu par KO au premier round le champion thaïlandais Trirat Sor Tawanreung.

Pour son deuxième combats au Warriors Night, il avait battu Nasser Fadla lors de la précédente édition, le sociétaire du Colombes Muaythaï va montrer qu'il a bien sa place parmi l'élite du Muay Thai français.

Cela va être un gros test pour le jeune loup Ibrahim Kanouté car il devra battre l'expérimenté champion Kongjak, un vieux renard des rings qui a toujours donné du fil à retordre aux champions étrangers !

Kongjak Sor Tuantong (Champion du Radja, Champion d'Omnoi, Champion du Monde WMC et WPMF), le champion thaïlandais revient au Warriors Night, en 2014, au Warriors Night 3, il avait battu le grand champion Djimé Coulibaly.

Ce champion de 32 ans, possède près de 250 combats à son actif. En 2009, en Thaïlande, il a conquis la ceinture de champion du Monde WPMF en 154 lbs contre l'australien Soren Eminent Air. Une ceinture qu'il avait défendu avec succès, entre autre, contre le français Mickael Lallemand à l'Anniversaire de la Reine. L'année d'avant, il avait gagné la ceinture du stadium d'Omnoi en 147 lbs face à Kathaphet Ror Phetpotong.

En 2010, Kongjak a battu le solide Yohan Lidon au stadium TV7 par arrêt sur blessure, le français a pris ensuite sa revanche à Lyon en 2011 en battant le thaïlandais aux points.

En 2011, Kongjak a participé au légendaire tournoi Isuzu au stadium d'Omnoi, un tournoi dans lequel il a perdu par arrêt de l'arbitre contre Nopparat Keatkamtorn et par KO contre la star Kem Sitsongpeenong.

L'année 2013 fut meilleur pour Kongjak car il a remporté la ceinture du stadium du Radja en 154 lbs face au redoutable Kanongsuk Chuwattana et en mars 2014, au Japon, à Okinawa, il est devenu champion du Monde WPMF en 154 lbs contre le japonais Hiroto.

Kongjak a battu des champions comme Singmanee Kawsamrit, Kanongsuk Chuwattana, Panom Topkingboxing, Sirimongkon Sit Anunpat, Meuangchon Phettaotan (Arrêt arbitre), Soren Emintent Air, Yohan Lidon, Djimé Coulibaly, Adrien Rubis.

Le français Ibrahim Kanouté devra se méfier des redoutables techniques de coup de coude du thaïlandais !

 

 

YOUSSOUF OUATTARA vs CHARNDEJ AOR ARDISORN - 63 Kg 500

 

Youssouf Ouattara (Champion de France), le champion de France AFMT 2017 est un boxeur puissant avec ses poings, il a un style très agressif qui perturbe ses adversaires. Youssouf Ouattara a déjà combattu a plusieurs reprises en Thaïlande dont une fois au stadium Lumpinee où il s'est imposé par KO.

Youssouf Ouattara possède une quarantaine de combats à son actif, il a battu des combattants tels que Steven Penchard (KO), Oumar Bathily, Kevin Lienard, Yuttachai Yutajak (KO).

Le protégé de Sam Berrandou va envoyer ses parpaings face au thaïlandais Charndej qui est un solide combattant, très fort également avec ses poings. Un match de frappeur qui risque de ne pas aller à son terme !

 

 

ADAM LARFI vs PHETKAIEKO 13 COINS GYM - 63 Kg 500

 

Adam Larfi (Champion du Monde IFMA, Champion d’Europe WMF, champion d'Europe WBC, champion de France) est un jeune prometteur de 20 ans qui a déjà combattu plusieurs fois en Thaïlande au Lumpinee, au Radja et au stadium Max Muay Thai. Il a battu notamment Petchsaimoon Kaaisansukgym par KO et fait match nul avec Suadam Kongsitha (Le frère de la star Singdam).

Avec 41 combats pour 37 victoires, 3 défaites et un match nul, Adam Larfi est un boxeur qui adore les techniques de balayage.

Le 27 novembre 2016, Adam Larfi a décroché la ceinture WBC pour le titre de champion d'Europe en - 63 kilos durant le gala Warriors Night 6, il a battu l'italien Isteri Pullumb. Cinq mois avant il a été sacré champion du monde amateur IFMA en Suède. En 2017, Adam Larfi est devenu champion d'Europe amateur WMF en Biélorussie.

Formé au club Lumpinee de Saint-Denis, tenu par le célèbre entraîneur Sam Berrandou, Adam Larfi s’entraîne maintenant au club Team Alamos dirigé par l’entraîneur de renom Rodrigo Alamos.

Le fougueux Adam Larfi va exposer de nouveau son talent sur le ring du Warriors Night en affrontant un jeune thaïlandais du fameux camp 13 coins Gym, Phetkaieko !

 

ADAM LARFI

 

 

WARRIORS NIGHT IX

Samedi 5 mai 2018

Palais des Sports de Nanterre

136 Avenue Frédéric et Irène Joliot Curie

92000 Nanterre

 

Préventes Tribunes : 20 euros

Préventes Ring Side : 43 euros

Début des combats : 18 H 30

Billetterie :

www.afmtevents.com/fr/evenements/warriors-night-2018.html