WARRIORS NIGHT IX

SAMEDI 5 MAI 2018

PALAIS DES SPORTS DE NANTERRE

special report by Serge TRÉFEU

 

 

 

Le Palais des Sports de Nanterre a de nouveau vibré comme à la belle époque des années 90 lorsque des grands championnats de Muay Thai y étaient organisés. C'est dans ce superbe Palais que la star Dida Diafat a remporté sa première ceinture de champion du monde. De terrible affrontement ont eu lieu ici, tels que Rachid El Herdmi contre Pepsi Pyar, Farid Kenniche contre Coremans ou Stéphane Nikiéma contre Farid Rezzag, les deux grands champions Rachid El Herdmi et Farid Rezzag étaient d'ailleurs présent en tant qu'invités pour le superbe show Warriors Night 9. Un événement organisé par Jo Prestia et son équipe sous l'égide de la fédération AFMT. L'ancienne gloire des rings Jo Prestia, aujourd'hui reconverti en promoteur, a monté son neuvième Warriors Night, une preuve que le Warriors Night fait partie des grands galas de Muay Thai qui perdurent et surtout qui plaît aux publics, aux vrais fans de Muay Thai !

La pesée de cette belle soirée de pur Muay Thai a eu lieu la veille dans le magnifique Palais des Sports de Nanterre, tous les protagonistes de l’événement étaient aux poids. La star du combat vedette, Fabio Pinca, était particulièrement bien affûté, un signe révélateur de sa motivation pour la victoire.

 

PESÉE DU WARRIORS NIGHT 9

  • IMG_4997 []
  • IMG_5002 []
  • IMG_5005 []
  • IMG_5008 []
  • IMG_5017 []
  • IMG_5023 []
  • IMG_5025 []
  • IMG_5026 []
  • IMG_5029 []
  • IMG_5032 []
  • IMG_5036 []
  • IMG_5045 []
  • IMG_5050 []
  • IMG_5063 []
  • IMG_5067 []
  • IMG_5068 []
  • IMG_5074 []
  • IMG_5092 []
  • IMG_5095 []
  • IMG_5099 []
  • IMG_5102 []
  • IMG_5105 []
  • IMG_5128 []
  • IMG_5133 []
  • IMG_5137 []
  • IMG_5143 []
  • IMG_5148 []
  • IMG_5153 []
  • IMG_5177 []

Les gens sont venus en masse au Palais des Sports de Nanterre pour assister à une belle soirée de Muay Thai, on a pu également apercevoir beaucoup de champions autour du ring comme Bruno Benlabed, Rachid El Herdmi, Aurélien Duarte, Kamel Chouaref, Tidiani Biga, Hadj Mekedem, Mohamed Jami, Farid Rezzag, Djimé Coulibaly, Djamel Yacouben et quelques stars telles que la famille Paschy avec le pionnier du Muay Thai Roger Paschy, les grands champions de boxe anglaise Fabrice Benichou et Christophe Tiozzo, ainsi que King Jaid avec son ami le rappeur Mac Tyer.

La soirée a été commentée en direct sur la chaîne SFR Sport par le célèbre duo Kamel Jemel et Kamel Khemili et présentée par l'incontournable The Voice Daniel Allouche !

Pour ce neuvième opus, Jo Prestia nous a concocté un France contre Thaïlande avec six matchs de hauts niveaux. Sur les six affrontements, l'équipe française a remporté cinq victoires, cocorico !

 

LE CHAMPION DU MONDE IBF FABRICE BENICHOU ET SA FEMME

 

LA FAMILLE PASCHY AVEC JO PRESTIA ET DANIEL ALLOUCHE

 

LORS DE LA SOIRÉE, DES DIPLÔMES ET DÉCORATIONS « SPORTS ET SANTÉ POUR LA PROMOTION DE LA PAIX » ONT ÉTÉ REMIS PAR LE COMMANDANT JEAN-LUC PRADIER (AMBASSADEUR DE LA PAIX ET CHARGÉ DE MISSION AUPRÈS DE L'AISP) AUX CHAMPIONS KAMEL CHOUAREF, FARID REZZAG ET JAID SEDDAK

 

PRÉSENTATION DES ÉQUIPES, LA FRANCE EN COIN BLEU, LA THAÏLANDE EN COIN ROUGE

 

 

DANIEL ALLOUCHE THE VOICE, TOUJOURS LA CLASSE

 

 

LES HYMNES NATIONAUX ONT ÉTÉ CHANTÉS A CAPPELLA

 

 

DANIEL ALLOUCHE THE VOICE, KING JAID, LA STAR DU RAP MAC TYER

 

 

LE CHAMPION DU MONDE WBA CHRISTOPHE TIOZZO

 

 

LES FIGHTS :

 

Pour chauffer le public, le gala a débuté par quelques combats classe B intenses. Une entrée avant les plats principaux Français et Thaïlandais, pour terminer par le dessert avec la cerise sur le gâteau, la star Fabio Pinca en action...

 

 

FRANCE CONTRE THAÏLANDE

 

IBRAHIM KANOUTE (FRANCE SHORT BLEU) VS KONGJAK SOR TUANTONG (THAÏLANDE SHORT ROUGE) – 75 KG

 

Le fougueux Ibrahim Kanoute a bien failli battre l’expérimenté champion Thaïlandais Kongjak dans la dernier partie du combat.

Durant les premières reprises, le Thaïlandais a fait très mal au français avec ses low kick, Ibrahim Kanoute ne bloquait pas assez les puissants coups de la jambe arrière de Kongjak. Les round suivant, les deux combattants ont offert des beaux échanges en anglaise.

Mais le Thaïlandais a su gérer son combat jusqu'au quatrième round en menant aux points. Dans le dernier round, le français a fait un magnifique forcing sur le Thaïlandais. Ibrahim Kanoute savait qu'il était en retard au comptage. Alors, telle une machine de guerre, il a balancé des terribles séries de genoux sur Kongjak. Le vieux renard des rings Thaïlandais a bien résisté malgré tout aux vigoureux assauts du français en remportant le match aux points. Premier victoire pour la Thaïlande.

 

 

YOUSSOUF OUATTARA (FRANCE SHORT BLEU) VS CHARNDEJ OR ARDISON (THAÏLANDE SHORT ROUGE) – 63 KG 500

 

Ces deux frappeurs ont fait parler leur anglaise chacun leur tour. Youssouf Ouattara, dans le deuxième round, a assuré une technique un peu plus Muay Thai que son adversaire avec des beaux middle et une belle projection sur le Thaïlandais. Charndej va enchaîner ensuite des bonnes séries aux poings qui n'ont pas du tout déstabilisé le Français.

Dans les derniers round, Youssouf Ouattara impose son rythme avec son anglaise puissante, ses poings ont fait mal au Thaïlandais. Victoire logique du Français aux points. La victoire de Youssouf Ouattara permet une égalité entre la Team France et la Team Thaïlande.

 

 

ADAM LARFI (FRANCE SHORT BLEU) VS PHETKAIEKO 13 COINS GYM (THAÏLANDE SHORT ROUGE) – 63 KG 500

 

L'un des plus beaux combats de la soirée. Un match équilibré entre deux jeunes guerriers des rings.

Dès le premier round, Adam Larfi montre sa spécialité avec deux superbes projections face au solide Thaïlandais. Phetkaieko va ensuite envoyer des middles explosifs à couper un arbre.

Mais le jeune Adam Larfi est un technicien pratiquant une belle boxe posée, il va répondre à ces durs assauts par des coups de genoux sautés, de belles esquives, des low kicks et encore de magnifiques projections.

Le Thaïlandais est un dur au mal qui a avancé durant toutes les reprises sans reculer, ses coups de tibia ont marqué durement les flancs du Français.

Au quatrième round, Adam Larfi prend un avertissement de l'arbitre pour avoir marché plus de trois pas sur une saisie. Ce point négatif ne l’empêchera pas de mener aux points.

Dans le dernier round, les deux combattants nous ont offert une grosse bataille de coup de coude qui a régalé le public. Adam Larfi remporte le match aux points, ce jeune prometteur n'a pas fini de faire parler de lui !

La Team France reprend l'avantage avec cette deuxième victoires.

 

 

DANY NJIBA (FRANCE SHORT BLEU) VS JOJO 13 COINS GYM (THAÏLANDE SHORT ROUGE) – 70 KG

 

Le français a affronté un combattant très vicieux, le Thaïlandais a boxé souvent en contre, attendant le bon moment pour placer de redoutables High Kick qui aurait pu envoyer Dany Njiba au tapis. Heureusement, le français est un sacré encaisseur.

Dany Njiba n'est pas entré dans le faux rythme que le Thaïlandais a voulu lui imposer. Il a avancé constamment sur son adversaire en débitant beaucoup de coups.

Dans les deux dernières reprises, c'est encore le Français qui a fait le forcing avec de puissantes séries aux poings et en genoux. Au final de ce combat, Dany Njiba est déclaré vainqueur aux points. France 3, Thaïlande 1.

 

 

HAMZA NGOTO (FRANCE SHORT BLEU) VS CHANCHAI SITISUKATO (THAÏLANDE SHORT ROUGE) – 75 KG

 

Le premier round c'est fait à la thaïlandaise, un round d’observation. Ensuite, les longs segments de Hamza Ngoto se sont abattus avec fracas sur le Thaïlandais qui a bloqué beaucoup de coups.

Chanchai n'a pas cherché à aller au combat, il a plutôt empêché le français de travailler, Hamza n'a pas beaucoup sorti ses fameux coups de genoux, la marque de fabrique de Bomayé.

Dans le troisième et quatrième round, Hamza Ngoto a réussi de belles projections et bien touché le Thaïlandais avec ses middles. Grâce à sa maîtrise du corps à corps, le Thaïlandais n'a pas subit les rotules de l'enfer de Hamza Ngoto.

Au dernier round, au comptage, le français est au dessus du Thaïlandais. Hamza Ngoto gère le round en touchant durement avec ses poings Chanchai qui saigne du nez.

Une belle victoire de Bomayé qui bat le N° 1 du stadium du Lumpinee de sa catégorie. Hamza Ngoto fait vraiment partie des meilleurs mondiaux de la catégorie des 75 Kg !

C'est une quatrième victoires pour la Team France, quoi qu'il arrive, les Thaïlandais ont perdu ce France contre Thaïlande...

 

 

FABIO PINCA (FRANCE SHORT BLEU) VS PETSANGUAN SOR CHANASITHI (THAÏLANDE SHORT ROUGE) – 67 KG

 

Le combat main event de la soirée a tenu toute ses promesses avec un Fabio Pinca impérial. Le Français avait une petite pression sur les épaules par rapport à ses fans suite à ses deux défaites précédentes dont une par KO.

Mais le taulier du Muay Thai français est resté le taulier. Fabio Pinca a fait le match parfait face à un très bon Thaïlandais.

Avec ses séries pieds et poings, il a déstabilisé d'entré de jeu Petsanguan. Puis, à la fin du premier round, en sortie de corps à corps, Fabio Pinca a placé un superbe coup de coude qui a couché le Thaïlandais. Compté, Petsanguan est reparti au combat et a finalement été sauvé par le gong.

Le deuxième round a être très dur pour le valeureux Thaïlandais. Fabio Pinca a martelé la cuisse de Petsanguan avec ses puissants low kick, des coups qui ont fait baisser la garde du Thaïlandais et laissé son visage sans protection, intelligemment le Français a enchaîné avec un fulgurant High Kick qui a électrocuté Petsanguan pour plus du compte. Fabio Pinca c'est de la dynamite !

La France gagne haut la main ce France/Thaïlande. Même si ce n'était pas les meilleurs champions Thaïlandais du circuit actuel, ces combattants du royaume du Siam n'étaient pas des faire-valoir, loin de là. Mais en face, guidé par le fer de lance de la discipline Fabio Pinca, les jeunes loups du Muay français avaient plus faims de victoires !