BURNING SERIES 7 SHOW 

SAMEDI 23 JUIN 2018

BELLEGARDE-SUR-VALSERINE

special report by Serge TRÉFEU

 

 

 

La septième éditions du Burning Series c'est déroulée pratiquement sans accroc, seul le match entre la Française Anaëlle Angerville et l'Italienne Chiara Laurora n'a pas eu lieu, la championne Italienne a déclaré forfait au dernier moment. Tous les protagonistes des combats de prévus sur l'affiche annoncée se sont biens affrontés.

Le Burning Series offre chaque année des plateaux de qualité internationale où des champions renommés de l’hexagone se rencontrent. Cet événement prouve qu'avec des moyens moins importants que les grosses organisations on peut réaliser des belles soirées de Muay Thai. Les deux organisateurs Rachid Tahiri et Suleyman YI, aidés par une équipe dynamique, sont avant tout des passionnés qui font les choses du fond du cœur avec leurs tripes. Le Burning Series est vraiment devenu un gala incontournable de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

LA PESÉE DU BURNING SERIES 7 C'EST DÉROULÉE A L'HÔTEL KYRIAD DE BELLEGARDE-SUR-VALSERINE, PARTENAIRE DE LA SOIRÉE

 

SULEYMAN YI, RACHID TAHIRI, CHRISTOPHE LEVEQUE

 

PRÉSENTATION DES PUGILISTES PAR LE SPEAKER DE L'ÉVÉNEMENT, CHRISTOPHE LEVEQUE

 

LES ORGANISATEURS SULEYMAN YI ET RACHID TAHIRI AVEC LE CHAMPION GUILLAUME PASCAL

 

GUILLAUME PASCAL VS MATTEO CABRAS

 

FRANÇOIS AUBERTELLE VS ZAKARIA MESSAOUDI

 

ANTHONY GAZEL VS SOFIANE GAHAM

 

MORGAN ADRAR VS SAMED MEMAJ

 

AYDIN TUNCAY VS MUSTAFA YASAR

 

CHARLES FRANÇOIS VS YOANN MERMOUX

 

 

GAËTAN DAMBO VS MICKAEL PALANDRE

 

Le speaker Christophe Leveque, véritable pile électrique de l'animation, a su créer une ambiance bluffante digne des stadiums de Muay Thai thaïlandais, le public a été chauffé à blanc par sa voix entraînante. Le talentueux photographe Morad Le Thai et l'artiste graphique du Muay Thai Laurent Morin étaient présent à cette soirée diffusée en différée sur la chaîne SFR Sport. Une soirée pur Muay Thai qui a régalé les aficionados de la discipline. On attend maintenant avec impatience le Burning Series 8 !

 

LE SPEAKER CHRISTOPHE LEVEQUE EN ACTION

 

ÉCRAN GÉANT ET ANIMATION LUMIÈRE SONT INDISPENSABLES POUR UN GRAND SHOW

 

LES FIGHTS : 7 combats professionnels en classe A

 

GUILLAUME PASCAL (SHORT ORANGE) VS MATTEO CABRAS (SHORT BLEU) – 65 KG

 

L'italien Matteo Cabras a remplacé le français Aurélien Roméo initialement prévu pour ce combat. Champion d'Italie avec 15 victoires et un match nul, le transalpin a attaqué le combat vigoureusement dès le premier round. Incisif, il perturbe un peu la boxe posée du français. Le deuxième round est à l'avantage de Guillaume Pascal qui met en difficulté son adversaire avec des belles séries aux poings. L'italien est compté par l'arbitre après avoir été bien touché. Le round suivant voit encore une domination du français lorsque sur une projection de l'Italien, Guillaume Pascal ressent une douleur vive à l'épaule. Une blessure qui c'est produite dans les premiers rounds et qui a empiré ensuite. Le français ne peut pas continuer le combat et perd malheureusement pas arrêt sur blessure. Guillaume Pascal est parti aux urgences, après le match, pour soigner sa blessure. Souhaitons un prompte rétablissement à ce grand champion pour le voir rapidement de nouveau sur les rings...

 

 

 

FRANÇOIS AUBERTELLE (SHORT ORANGE) VS ZAKARIA MESSAOUDI (SHORT BLEU) – 80 KG

 

Un combat d'homme fort. Zakaria Messaoudi impose son style pur Muay au premier round en plaçant quatre superbes projections. François Aubertelle revient ensuite dans le combat en touchant bien Zakaria Messaoudi avec ses poings. Les rounds suivant sont un peu similaire, François Aubertelle déploie sa boxe en anglaise mais se fait projeter régulièrement par Zakaria Messaoudi. Le dernier round est intense avec une grosse pression de Zakaria Messaoudi sur son adversaire. Victoire aux points de Zakaria Messaoudi

 

 

ANTHONY GAZEL (SHORT ORANGE) VS SOFIANE GAHAM (SHORT BLEU) – 67 KG

 

Beau combat entre deux grands combattants. Anthony Gazel place plusieurs low kicks puissants dès le début de combat. Sofiane Gaham réplique par une projection. Le round suivant est équilibré avec une projection de la part d'Anthony et des middles du côté de Sofiane Gaham. Au troisième round, une belle bataille de coup de genoux en corps à corps a enchanté le public. Anthony Gazel envoi ensuite des middles qui touchent précisément Sofiane Gaham. Dans le dernier round, Anthony Gazel gère son avantage aux points face au vaillant Sofiane Gaham qui avance sur lui. Anthony Gazel remporte le match aux points contre un adversaire qui n'a pas démérité !

 

 

MORGAN ADRAR (SHORT ORANGE) VS SAMED MEMAJ (SHORT BLEU) – 70 KG

 

Après un an d’arrêt, le retour du «  Destroyer » Morgan Adrar a été fracassant. D'entrée, Morgan Adrar se fait plaisir avec des belles techniques de Muay Thai, projection, coup de genoux sauté, son adversaire est un peu dépassé. L'Italien se montre plus offensif dans le deuxième round mais se fait compter deux fois par l'arbitre dont une qui n'était pas nécessaire, suite à une projection ?. Samed Memaj a vraiment du cœur car il prend beaucoup de coups dans le troisième round, mais il résiste vaillamment. Le Destroyer ne lui laisse aucun répit et met fin à ses espoirs avec un fulgurant crochet. Le public est content de revoir sur le ring ce grand champion Morgan Adrar. Avis aux promoteurs « Le Destroyer » est de nouveau prêt à enflammer les rings !

 

 

AYDIN TUNCAY (SHORT ORANGE) VS MUSTAFA YASAR (SHORT BLEU) – 77 KG

 

Un beau come back également du guerrier Aydin Tuncay. Absent des rings depuis un an, il a montré ce soir qu'il était toujours présent en style pur Muay Thai.

Aydin Tuncay travaille en low kick au premier round, Mustapha Yasar lui répond avec la même technique. Dans le round suivant, Mustapha Yasar se fait constamment projeter, il se laisse trop facilement amené au sol par Aydin Tuncay qui s'en donne à cœur joie. Mustapha Yasar revient bien dans les rounds suivant en imposant une boxe physique à son adversaire, le touchant notamment avec ses poings. Mais cela ne suffira pas aux juges qui donnerons logiquement vainqueur aux points Aydin Tuncay.

 

 

CHARLES FRANÇOIS (SHORT ORANGE) VS YOANN MERMOUX (SHORT BLEU) – 69 KG

FIGHT CO-MAIN EVENT

 

Le multiple champion du monde de Muay Thai Charles François signe une belle victoire face au champion de Full Contact Yoann Mermoux.

Au premier round, Charles François martel les cuisses de Yoann Mermoux avec des low kicks précis. Cette technique lui réussie bien car il enchaîne plusieurs low kicks dans le round suivant qui font tomber son adversaire. Yoann Mermoux réagit bien au troisième round avec de superbes enchaînements pieds et poings, on sent la patte du Fulleur. Mais Charles François, en bon nakmuay, utilise sa technique en corps à corps où il démontre qu'il est supérieur à son adversaire dans ce domaine. Cela se confirme au dernier round avec une série de coups de genoux puissantes qui met Yoann Mermoux à terre. Compté par l'arbitre, il perd le match aux points face à un Charles François au plus haut de sa forme. Gloire au vainqueur mais honneur au vaincu de ce match intense.

 

 

GAËTAN DAMBO (SHORT ORANGE) VS MICKAËL PALANDRE (SHORT BLEU) – 72 KG 500

FIGHT MAIN EVENT

 

Le combat « Main Event » de la soirée a tenu toute ses promesses. Ces deux guerriers nous ont offert une bataille titanesque jusqu'au dernier coup de gong.

Pas de premier round d'observation, les boxeurs entrent tous de suite dans le vif du sujet, low kicks et poings fusent durement. La deuxième reprises est encore plus intense, Mickael Palandre sort une anglaise redoutable contré par des puissants low kick de Gaétan Dambo. Dans le troisième round, le technicien Mickael Palandre place un beau coup de genoux sauté, Gaétan Dambo contre en middle kick, les échanges entre les deux combattants sont toujours aussi virulents. Mais dans les derniers rounds, Gaétan Dambo prend un peu l'ascendant sur le combat grâce à de belles projections et des techniques de coup de genoux. Quand à Mickael Palandre, il termine fort le dernier round avec des bonnes touchent en poing.

Les deux champions se sont donnés sans compter, ils ont ravis le public. Les juges donnent la victoire aux points à Mickael Palandre. Ce match était effectivement très serré. Mais Gaétan Dambo ne méritait pas de perdre. Car il a fait le pressing durant tout le combat et surtout marqué des points avec des techniques de pur Muay comme les projections et les coups de genoux qui normalement doivent influencer la décision des juges...