SPECIAL FIGHT CARD BEST OF SIAM 13

AU STADIUM DU RATCHADAMNOEN A BANGKOK

Jeudi 23 août 2018

By Serge TREFEU

(Photo montage Brandon Sivo)

 



Un an après, le Best Of Siam revient dans le mythique stadium du Ratchadamnoen à Bangkok.

Jean-Charles Skarbowsky et Hakim Didda ont fait de nouveau très fort après un Best Of Siam organisé dans l’enceinte du stadium Lumpinee en février de cette année, retour au célèbre stadium du Radja. Cette superbe soirée se déroulera un jeudi soir, le jour le plus important dans les soirées du stadium du Radja, preuve que le Best Of Siam fait dorénavant partie des grands shows pugilistiques en Thaïlande.

 

 

Lors de cet événement, digne des grosses soirées du Radja, deux ceintures de champion du Monde WBC et une ceinture WMC seront en jeu avec deux des meilleurs champions actuels de l'hexagone Hamza Ngoto et Jimmy Vienot, ainsi que le champion canadien Anthony Ford. Aussi, les combats d'encadrements avec les boxeurs de hauts niveaux, les champions Français Tom Wallace, Rayan Mekki, l'Italien Andrea Serra et le guerrier Australien Chadd Collins promettent des matchs engagés avec cerise sur le gâteau, des affrontements entre les meilleurs champions Thaïlandais du moment pour compléter cette superbe soirée de pur Muay Thai !

Le show sera retransmis par la chaîne française SFR Sport avec les deux inséparables commentateurs Kamel Khemili et Kamel Jemel ainsi que par les TV Thais.



FIGHT

 

HAMZA NGOTO VS THONGCHAI SITSONGPEENONG

CHAMPIONNAT DU MONDE WBC EN – 76 Kg

 

Hamza Ngoto (Champion du Monde IFMA, champion d'Europe IFMA, champion de France, Vainqueur du Tournoi Max Muay Thai ceinture Argent) est un champion qui domine aujourd'hui sa catégorie, sur ses 43 combats il n'a subit qu'une seule défaite.

En janvier 2016, Hamza Ngoto a battu en demi finale du Max Muay Thai le russe Islam Murtazaev puis pour la grande finale le super « Muay Khao » Adrien Rubis. Mais ensuite Hamza Ngoto a perdu en demi finale contre l'anglais Thomas Carpenter, en juillet, pour la ceinture Or du Max Muay Thai qui a été remporté par Adrien Rubis.

Ce Kareem Abdul Jabbar du Muay Thai est un combattant impressionnant par sa taille, ses techniques de genoux sont dévastatrices et ses coups de coude très efficaces.

Hamza Ngoto a déjà battu des bons combattants tels que Wendy Annonay, Surichay Pattanaphong (KO), Diogo Calado, Mehmet Kaya (Arrêt Arbitre), James Benal.

L'année 2017 a été bonne pour le sociétaire du Suresnes Muay Thai car il a vaincu trois grosses pointures, la terreur thaïlandaise Super X lors du Thai Fight Paris, le dangereux Johane Beausejour au Capital Fight et le grand champion Jimmy Vienot durant le Warriors Night 8. Pour ses deux derniers combats, il a battu par KO au premier round le thaïlandais Singsagmuang Kiatchangsing et aux points Chanchaï Sititisukkato (N°1 du Radja en 160 lbs), « Bomayé » est en forme. Le longiligne Hamza Ngoto va sortir de nouveau ses missiles en genoux, une terrible bataille de coups de genoux en perspective avec le spécialiste de cette technique Thongchai ! 

Thongchai Sitsongpeenong (Champion du Lumpinee en 147 lbs, champion intercontinental WMC en 154 lbs). Ce jeune de 22 ans s’entraîne au fameux camp Sitsongpeenong, camp de la star Sittichai. Surnommé « Khun Kao Palang Ma » (Le combattant en genou avec la puissance d'un cheval) Thongchai a remporté la ceinture du Lumpinee en 147 lbs (- 67 Kg) en 2013 contre Fahmongkol S.J. Danrayong.

Ce combattant est très fort avec ses techniques de genoux, il a battu les meilleurs champions de sa catégorie tels que Mapichit, Lekkla (KO), Tuantong, Yodtuantong, Sittisak, Fahmechai (KO), Rungrawee PK Saenchai et Petchmankong, il est aussi l'un des rares à avoir battu les deux stars française Fabio Pinca et Damien Alamos ainsi que le champion maroco-belge Youssef Boughanem !

En France, Thongchai a battu aussi Samy Sana au gala Top King. Il a également battu par KO les français Adrien Rubis et Olivier Feher. Ainsi que le franco turc Aydin Tuncay par KO en Chine. En 2017 et 2018, Thongchai a prit du poids pour évoluer dans l'organisation Glory en style K1 où il a plus ou moins réussi dans ce style et dans cette catégorie en – 76 Kg. Avec une victoire sur l'américain Casey Greene (KO), et l'argentin Alan Scheinson. Et des défaites contre le hollandais Murthel Groenhart (KO), le caribéen Eyevan Danenberg et le français Cedric Doumbe (KO 1er). Thongchai sera chez lui au Radja et dans son style de toujours, le Muay, un gros défi pour Hamza Ngoto !

 

 

JIMMY VIENOT VS SORGRAW PETCHYINDEE

CHAMPIONNAT DU MONDE WMC EN – 72 Kg 500

 

Jimmy Vienot (Champion du Monde WPMF, Champion du Monde WBC, Champion d'Europe, Champion Thai Tournament, Champion de France) est un boxeur complet en pleine ascension qui ne cesse de progresser ces dernières années, ses belles techniques et surtout son mental sur le ring font de lui aujourd'hui un adversaire très redouté malgré son jeune age.

Jimmy Vienot a déjà battu des champions comme Morgan Adrar, Kaiss Najim, Lahoucine Idouche, Guimba Coulibaly, Rafi Bohic, Dmitry Varats, Mohamed Souane, Johane Beausejour, Gaétan Dambo. C'est un boxeur qui accepte tous les défis, il a affronté la crème des champions thaïlandais, Singmanee Kaewsamrit, Petboonchu FA Group, Pakorn Sakyotin, Yodwicha Por Boonsit (Deux fois), Chanajon PK Saenchai Gym.

Le jeune Jimmy Vienot a fait une année 2016 exceptionnelle en remportant pratiquement tous ses combats. La seule défaite qu'il a concédée a été face à la terreur thaïlandaise Yodwicha contre lequel il a perdu aux points dans un match très serré.

Jimmy Vienot a battu les champions Yasid Boussaha, Johane Beausejour, Gaétan Dambo, Mustapha Yasar (KO), Mohamed Souane, il a vaincu Yodpayak Sitsongpeenong (Champion du Lumpinee en 147 lbs en 2016), et surtout, en octobre, au Best Of Siam 9, il a battu l’épouvantail de la catégorie des – 72 Kg, le puncheur Super X. Enfin, Jimmy Vienot a terminé l'année 2016 en apothéose en remportant la ceinture de champion du Monde WPMF à Bangkok. Le 4 décembre, lors de la fête du Roi, il a terrassé le brésilien José Neto au deuxième round.

En 2017, en janvier, en Italie, il a battu la star Sudsakorn, en février, au stadium du Radja, à Bangkok, il a battu par KO le thaïlandais Denpanom et accroché à sa taille une nouvelle ceinture de champion du monde, la ceinture WBC en – 72 Kg 500.

En mars, à La Nuit des Titans, il a fait un combat remarquable contre le grand champion Rungravee mais s'est incliné aux points. Au mois de mai, au gala Warriors Night, Jimmy Vienot a retrouvé le redoutable thaïlandais Chanajon qui l'avait battu aux points en 2015 au Best Of Siam 7. Chanajon a battu de nouveau le français. Suite à ce dur combat, Jimmy Vienot s'est blessé au genou, une blessure qu'il l'a malheureusement éloigné des rings pendant trois mois.

Pour son retour, Jimmy Vienot a fait deux combats en K1, une discipline qui n'est pas la sienne, il a perdu ses combats contre Mohamed Hendouf et Alim Nabiev. En novembre 2017, il a affronté le géant Hamza Ngoto et s'est incliné aux points après un match spectaculaire. Au gala Kerner Thai, en janvier 2018, Jimmy Vienot a fait un festival sur le ring en battant le puncheur Hollandais Serginio Kanters. En février, il a remporté le tournoi All Star au gala Prestige Fight de Djamel Yacouben en battant le portugais Adelino Boa Morte et l'espagnol Eddy Ruiz. En mars, dans la fameuse organisation Glory en style K1 il a perdu aux points contre le hollandais Eyevan Danenberg, une défaite dans une discipline qui n'est pas la sienne. En Muay Thai, Jimmy Vienot aura à cœur de montrer qu'il fait bien partie des N° 1 mondiaux de cette catégorie. Détenteur des ceintures WBC et WPMF, il ne lui manque plus que la WMC à son palmarès, un beau challenge pour ce grand champion !

Sorgraw Petchyindee (Champion du Lumpinee en 147 lbs, champion de Thaïlande en 147 lbs, champion du Monde WMC en 160 lbs, Vainqueur du Tournoi Toyotha Marathon en 154 lbs, champion Tru4U en 160 lbs) a 25 ans, il s’entraîne dans le camp réputé Petchyindee Academy, une véritable usine à champion. Sorgraw a été champion du Lumpinee et de Thaïlande en 147 lbs. Il est actuellement classé N° 1 au Radja en 154 lbs et champion en titre WMC en 160 lbs.

En 2016, il a remporté le célèbre tournoi Toyota Marathon en finale contre Rafael Fefe du Kirghizistan. Le 27 août 2016, il a battu par KO au 1er round le français Mohamed Souane au Top King World Series en Chine.

En 2017, il a remporté sa ceinture de champion du monde WMC en 160 lbs qu'il a défendu contre l’Ouzbékistan Mansur Tolipov en juin 2017, il a aussi battu un biélorusse par KO pour une autre défense de la ceinture en 2018.

Le 24 février 2017, il a gagné la ceinture True4U (True For You) en 154 lbs, contre le redoutable Dejrit Poptheeratam. En mai 2017, il a perdu contre l'anglais Jordan Watson pour la ceinture mondial Yokkao.

Sorgraw a battu des champions comme Chamuangthong Fighter Muay Thai, Yodpayak Sitsongpeenong, Nutakiat Thor Pran26.

Le 29 juin 2018, en Birmanie, en règle Full Muay Thai mais avec des gants de MMA, le Thaïlandais a rencontré, dans une cage de MMA, le grand champion français Samy Sana. Sorgraw a gagné aux points après un match acharné dans lequel beaucoup de spécialistes voyaient le français vainqueur...

Ce champion Thaïlandais est un sacré client pour le jeune Jimmy Vienot. Sorgraw ne va pas lâcher sa ceinture facilement, le français est prévenu !

 

 

ANTHONY FORD VS MANAOWAN SITSONGPEENONG

CHAMPIONNAT DU MONDE WBC EN – 70 Kg

 

Anthony Ford (Champion du monde WKL, Champion du monde WKF, Champion du monde WMC/MAD, Champion du monde USMTA) est un boxeur d'expérience qui possède 108 combats à son compteur pour 80 victoires dont 41 par KO, un gros puncheur.

Le Canadien vit et s’entraîne en Thaïlande, il a combattu pendant des années sous le nom d'Anthony Sitpholek du fameux Sitpholek Gym de Pattaya. Il détient actuellement la ceinture WKL en – 75 Kg, une ceinture qu'il a défendu victorieusement en décembre 2017, il a battu par KO au 1er round Nongboek Shothongsalai.

Anthony Ford a été également champion dans les fédérations WKF, WMC et USMTA. Ce solide combattant évolue maintenant dans la catégorie des – 75 Kg, le Canadien va devoir perdre du poids pour rencontrer Manaowan en – 70 Kg. La puissance sera du côté du Canadien dans ce match de frappeur ! 

Manaowan Sitsongpeenong (Champion du Radja, champion du monde WBC, Vainqueur du Tournoi Muay Thai 4 Man) est un jeune champion de 21 ans qui s’entraîne au célébre camp Sitsongpeenong Gym, le camp de la star Sittichai. Manaowan a été champion du stadium du Radja en 147 lbs (- 67 Kg), une ceinture qu'il a remporté le 27 mai 2016 dans le cadre du gala Best Of Siam 8 à Bangkok où il a battu le Français Azize Hlali aux points. Mais il a ensuite perdu sa ceinture contre la star française Fabio Pinca, le 23 février 2017 durant le Best Of Siam 10 au Radja. Le 5 mars 2016, à Pattaya, il avait remporté aussi la ceinture du tournoi Muay Thai 4 Man en - 70 Kg en battant le champion Chok Eminentair en finale. Manaowan a également combattu en 2015, au Lumpinee, pour les ceintures vacantes du Lumpinee et de Thaïlande en 147 lb contre Mangkonphet Sor Kaitwat qui l'a battu aux points.

Le 22 octobre 2016, Manaowan est venu pour la première fois combattre en France dans le gala Nuit des Challenges 16 à Lyon, il s'est incliné aux points face au redoutable champion Français Dylan Salvador. Le 28 janvier 2017, au gala Burning Series 6, Manaowan a conquis la ceinture de champion du monde WBC en – 67 Kg face au destroyer Morgan Adrar. Aujourd'hui, le Thaïlandais est classé N° 6 au ranking mondial WBC en – 70 Kg. Il va tenter de conquérir une deuxième ceintures WBC dans la catégorie des 154 lbs, un gros challenge face à l’expérimenté Canadien !

 

 

TOM WALLACE VS JANJAO SITSONGPEENONG – 62 Kg

 

Tom Wallace (Champion du monde A1, Champion d'Europe WFC, Champion de France), surnommé Cyborg, est un gros encaisseur et un sacré puncheur. Ses poings ont atomisé bon nombres de ses adversaires, ses larges crochets et sa boxe imprévisible font de lui un boxeur très dangereux. Il possède un palmarès de 56 combats pour 41 victoires dont 21 par KO. En 2013, il a remporté une ceinture de champion d'Europe en battant l'italien Alex Avogadro.

Ce combattant aime faire le show avant et pendant le combat. Lorsqu'il monte sur le ring, masqué, le « Cyborg » effectue souvent une danse robotique, c'est une manière de montrer au public son autre Art, celui du Hip Hop. Car Tom Wallace est aussi un rappeur médiatique qui exerce son talent de chanteur en France depuis de nombreuses années.

Tom Wallace a vaincu des combattants tels que Yannick Reine (KO), Alfredo Foglia (KO), Sohanne Bengana (KO), Jose Varela (KO), Cyril Jacques (KO), Kitee Nawakon (KO), Joel Ferreira (KO), Pietro Bello (KO), Dej Sitgumrang, Haydar Slama.

Pour ses deux derniers combats, le fantasque Tom Wallace a battu le redoutable français Célestin Mendes par KO au 1er round lors du Capital Fight et l'Algérien Yuba Amazigh par KO au gala A1 World Grand Prix en Algérie empochant ainsi une ceinture mondiale. Le Cyborg est en forme ! 

Janjao Sitsongpeenong a 22 ans, il vient de Samut Prakarn, une ville à 30 Km de Bangkok. Formé au fameux camp Fairtex, Janjao a commencé la boxe très tôt à l'age de 5 ans. Son père est l'ancien champion Jarkit Fairtex, actuellement entraîneur au camp Sitsongpeenong. A 15 ans, Janjao avait déjà effectué 100 combats pour 80 victoires, il compte maintenant 260 combats pour 194 victoires. A 12 ans, il a remporté la ceinture spéciale du tournoi Champta Pattaya organisé au stadium de Pattaya, une ceinture qui est en terme de prestige, pour les boxeurs enfants Thaïlandais, presque l'équivalent de la ceinture du Lumpinee. Mais Janjao a dû arrêter sa carrière professionnelle pendant quelques années afin de continuer correctement ses études.

Aujourd'hui, Janjao combat pour le camp Sitsongpeenong Gym, il s'entraîne avec la star Sittichai ainsi que les grands champions Thongchaï, Manaowan et Yodpayak. Ce technicien a battu des combattants tels que Mongkutpetch Sit Muang, Kumanrpet Jitmuangnont, Chokmeechaï Por Chakuncheua, Por 3 Eksidikorngym, Peneung Por Satanmuang. En 2017, au stadium Rangsit, il a vaincu le solide Jack Nondeanggym. Le 29 juin 2017, Janjao était venu combattre pour la première fois en France. Au Best Of Siam 11, il avait affronté le jeune Brice Delval dans un match intense et s'était incliné aux points. En 2018, Janjao a combattu dans un tournoi important en Chine ainsi qu'à Macao avec plus ou moins de réussite. Un match qui sent la poudre face au puncheur Tom Wallace !

 

 

RAYAN MEKKI VS RAKSOMMAI SOR SOMMAI – 65 Kg

 

Rayan Mekki (Champion de France FFSCDA) est un jeune de 20 ans qui possède une trentaine de combats à son actif, c'est la relève des champions de la fameuse Team Nasser K. Rayan Mekki se forge une expérience en affrontant de bons combattants, il a déjà battu des champions thaïlandais tels que Pongsaklek Sasiprapa (Arrêt arbitre), Monsasiam Lukmeangpet, Sirimongkol Sitanupap, Phetrung Sudsakorn et Khomkirin Chakkit (KO). Ce combattant fougueux a également fait un très bon combat contre la terreur thaïlandaise Pakorn PK Saenchai en 2016.

En 2017, il a fait un superbe combat pour une ceinture de champion du monde Yokkao contre le grand champion anglais Liam Harrison, au troisième round, le français a ouvert durement avec ses coudes le front de Liam Harrison. L'anglais avec le visage ensanglanté a fait parler ses poings en faisant compter deux fois le jeune Rayan Mekki qui fut finalement stoppé, un peu vite, par l'arbitre.

Rayan Mekki a également combattu pour une ceinture à Dubaï contre l'immense champion thaïlandais Singdam Kiatmuu9, il s'est incliné honorablement aux points face à la pointure thaïlandaise qui comptabilise près de 300 combats. Ensuite, il a perdu aux points contre le thaïlandais Phetkraikeo lors de la Nuit des Challenges à Saint Fons. Puis, en février 2018, il a été battu par le technicien Aiman Al Radhi lors du show All Star 2. Rayan Mekki avait déjà combattu au premier gala All Star en 2017, il avait battu par KO le thaïlandais Khomkirin Chakkit.

Pour son dernier combat, en mai, au Muay Thai Fighting Championship à Lyon, Rayan Mekki a battu l'Italien Lorenzo Rossetti.

Rayan Mekki va devoir aller à la guerre pour terrasser ce Thaïlandais coriace, et tout le monde sait que la « guerre » sur le ring c'est la grande spécialité de la Team Nasser K. !

Raksommai Sor Sommai est un jeune Muay Khao (Fort en genoux) de 19 ans du sud de la Thaïlande de Rayong, il s’entraîne dans le camp du célèbre promoteur Mr Sommai, le Sor Sommai Gym, un camp de tueur des rings que sont Seksun, Phet Utong, Sakmongkol et Phetaksin.

Raksommai a déjà battu des champions tels que Kunhan Chor Hapayak, Ratanaphon Kiatphontip, Fahkriangkrai Fahkhamin (KO), Piyakpanum Por Pasuk, Phanpet Sit Kruhat, Chonlatan Kiatpoonphon, Kaosod PhuketDragon (KO), Chalermkiat Sitsampayak (KO).

C'est un dangereux Muay Khao qui va poser des problèmes avec son allonge au fougueux Rayan Mekki. Raksommai vient de subir trois défaites d'affilées. Chez lui, le Thaïlandais va vouloir renouer avec la victoire face à un champion étranger !

 



PHET UTONG OR KWANMUANG VS GAONAR PK SAENCHAI

COMBAT MAIN EVENT – 60 Kg

 

Phet Utong Or Kwanmuang (Champion du Radja, champion du monde IBF) est un combattant qui fait parti actuellement des « Yod » du circuit thaïlandais, sa bourse est proche des 200 000 bahts. Formé au fameux camp Sor Sommai Gym, ce jeune de 23 ans est l'actuel champion du Radja en 130 lbs. Ces derniers années, il a battu des grands champions tels que Luknimit Singklongsi, Jatujak Sakhomsin, Mongkolchai Kwaytonggym, Phetmorakot Wor Sangprapai, Nongbeer Chokngarmwong, Superbank Mor Ratanabandit, Songkom Srisuriyanyothin, Singtongnoi Por Telakoon (KO), Superlek Kiatmuu 9 (Arrêt sur blessure), Thaksinlek Kiatniwat, Samingdej Dekfaifa (KO), Phanpayak Sitjatik, Saen Parunchai (KO), Bangpleenoi 96 Peenang, Kaewkangwan Prewayo (Arrêt arbitre), Kaimukkao Por Thairungruangkamai (KO), Phanpayak Jitmuangnon (KO), Theppabuth Sit Ubon !

Le 22 décembre 2016, au stadium du Radja, Phet Utong a battu la super star Superlek Kiatmuu 9 et remporté la ceinture du Radja en 130 lbs, une ceinture qu'il a conservé en 2017 et 2018.

En avril 2017, Phet Utong a été élu « Meilleur boxeur de l'année 2016 » par la prestigieuse institution « The Sport Writers Association of Thailand ».

Les juges ont estimé que Phet Utong méritait le suprême trophée de « Meilleur boxeur de l'année » grâce à une succession de belles victoires sur les meilleurs champions actuels de sa catégorie que sont Saen Parunchai, Bangpleenoi 96 Peenang, Kaewkangwan Prewayo, Superlek Kiatmuu 9, Kaimukkao Por Thairungruangkamai et Phanpayak Jitmuangnon.

Le 2 mars 2017, au stadium du Radja, Phet Utong a remporté une superbe victoire sur la star Phanpayak Jitmuangnon (Meilleur boxeur de l'année en 2013, 2014 et 2015). Au premier round, Phet Utong a électrocuté Phanpayak avec un terrible crochet droit, il a gagné une prime de 10 000 bahts pour ce KO fulgurant. Phet Utong est l'un des rares combattants à avoir battu par KO le phénoménal Phanpayak.

Pour ses trois derniers combats en 2018, Phet Utong a battu Phetwason Aunsukumvit aux points, Extra Sitworaphat par TKO en lui brisant le bras avec ses puissants middles et fait match nul contre la star Superlek Kiatmuu9. Phet Utong est en forme !

Gaonar PK Saenchai (Champion du Lumpinee, champion du monde Phoenix) a 28 ans, il est de Nakhon Si Thamarat dans le sud, anciennement Nongbeer Chokngamwong, il combat aujourd'hui pour le camp PK Saenchai gym à Bangkok. Gaonar a été champion du Lumpinee, il y a quelques années déjà. Gaonar est actuellement classé N° 3 au stadium du Lumpinee et N° 4 au stadium du Radja.

Ce grand champion a battu des terreurs telles que Superbank Sakchaichote (KO), Detnongek Sitjepi (KO), Songkom Srisuriyanyothin, Phetmorakot Teded99, Superlek Mor Ratanabandit, Saen Parunchai et Jamsak Sakburiram (KO).

Le 26 février 2018, au stadium du Radja, Gaonar a battu la star Superbank Sakchaichote aux points et remporté la ceinture de champion du monde Phoenix en – 60 Kg.

Pour son dernier combat, le 25 juillet 2018 au stadium du Radja, Ganonar a vaincu le terrible Seksun Or Kwanmuang.

Gaonar et Phet Utong se sont déjà affrontés plusieurs fois avec deux victoires chacun. Gaonar a perdu notamment contre Phet Utong pour la ceinture IBF, le 21 décembre 2017. Ce combat va déterminer de nouveau qui sera le meilleur, un énorme choc en perspective !

 

 

CHADD COLLINS VS SAKMONGKOL SOR SOMMAI – 67 Kg

 

Sakmongkol Sor Sommai (Champion du Radja) est un jeune Muay Khao (Fort en genoux) de 19 ans, longiligne et très grand (1m85) pour sa catégorie, ses coups de genoux sont dévastateurs, il a terrassé bons nombres de ses adversaires avec ses rotules de l’enfer. C'est l'actuel champion du Radja en – 67 Kg, une ceinture qu'il a remporté le 17 mai 2017, en battant le japonais Genji Umeno. Le Thaïlandais a défendu ensuite plusieurs fois son titre dont la dernière fois le 27 juin 2018 contre Phet Ubon Sitchefboonthum. Sakmongol s’entraîne avec Phet Utong et Seksun dans le camp réputé Sor Sommai Gym.

Sakmongol a battu des champions comme Dieselnoi Or Sakawrath (KO), Lerthchay N & P Boxing Gym (KO), Fasang Por Prakit Gym (KO), Petchsaket Namyamonamkunphoen, Phetnarin Athikomgym (KO), Korphet Sor Thor Thanombangpoo, Jaknaronglek Sor Julsen (KO), Taksila Chor Hapayak.

Sakmongol a déjà combattu au Best Of Siam, au stadium du Radja, lors du Best Of Siam 10, il avait battu aux points Changsuk Kiatsongrit.

Sakmongkol avait perdu par KO contre Chadd Collins en septembre 2017, le Thaïlandais aura à cœur de battre l'Australien pour effacer cette vilaine défaite, un match sous haute tension !

Chadd Collins surnommé Chalam Khao (Le requin blanc) est un jeune Australien de 23 ans installé en Thaïlande qui combat maintenant dans les plus grands stadiums de Bangkok. Ce phénomène a déjà battu des grosses pointures Thaïlandaises telles que Seksan et Pakorn, il a également affronté la légende Saenchai dans un combat épique. Chadd Collins s’entraîne au camp du légendaire Sangtiennoi Sor Runroj.

Son style agressif et encaisseur plaît énormément aux fans de Muay Thai Thaïlandais. Ce jeune guerrier a pour ambition de conquérir une ceinture du Radja ou du Lumpinee, et pour l'instant rien ne semble arrêter son but. Le 11 septembre 2017, au stadium du Radja, le requin blanc a mis KO Sakmongkol au troisième rounds avec un fulgurant coup de coude. La revanche penche en faveur du combattant Australien !

 

 

ANDREA SERRA VS PAYATOR OR KWANMUANG – 61 Kg

 

Andrea Serra (Champion du monde S1, champion HF, champion d'Italie) surnommé « Scarface » possède une quarantaine de combats dans les poings, deux titres de Champion d'Italie et une ceinture S1. Ce valeureux boxeur combat souvent en Thaïlande. En 2017, au Super Muay Thai, il a atomisé le Thaïlandais Petpakchong Sudsakorn Muay Thai Gym avec un superbe crochet gauche. Il a mis KO également le solide Montien Sitmonchai pour la ceinture Hearts on Fire Fight Night. L'Italien a une très bonne anglaise qui peut faire mal au Thaïlandais Payator !

Payator Or Kwanmuang a 20 ans, il s’entraîne dans le camp Sor Sommai Gym. C'est un boxeur Fimeuu (Technique) qui a battu des combattants tels que Nongben Sak Rajasitong, Petchwinit Sor Kitichaï (KO), Yodbualuang Aoodrachada, Famaï Sityodsian (KO), Samingyok Lukmichumpon, Singphuphan Sor Tor Tanonsinbangpu, Yokvittaya Phetsimean. Pour son dernier combat, le 25 juillet 2018 au Radja, il a battu par KO au deuxième rounds Suntos Jedsakda !

 



KONGTHORANEE SOR SOMMAI (CHAMPION DU RADJA) VS PUENKOL CHUMNINABON

 

 

PHETNAMNGAM OR KWANMUANG VS SAKCHAINOI MU-DEN