SPECIAL FIGHT CARD ALL STAR III

PRESTIGE FIGHT PRÉSENTE

AUX DOCKS DE PARIS

VENDREDI 12 OCTOBRE 2018

By Serge TREFEU

 



Le premier gala ALL STAR a eu lieu en janvier 2017 dans la célèbre salle Wagram à Paris. Une belle soirée de pur Muay Thai qui c'est déroulée avec des champions comme la star Fabio Pinca, les jeunes prometteurs Mohamed Souane, Valentin Thibault et Rayan Mekki ainsi que les champions Gaétan Dambo, Kevin Renahy et Anthony Defretin.

Le 1er février 2018, l’ancien champion Djamel Yacouben a remis le couvert avec un gros plateau pour un ALL STAR II de choc, le clou de la soirée était un tournoi dont la jeune star Jimmy Vienot a remporté haut la main, le gala fut complété par des affrontements spectaculaires tels que Mohamed Souane vs Serginio Kanters, Bobo Sacko vs Changpuek, Antar Kacem vs Yodsiam, Aiman El Radhi vs Rayan Mekki et Arthur Meyer vs Kohei Kodera !

Le ALL STAR MUAY THAI III va frapper encore plus fort, le promoteur Djamel Yacouben nous promet une soirée exceptionnelle, un show digne des plus gros galas de l'année.

Djamel Yacouben s'est reconvertie dans la promotion de combat de boxe depuis quelques années. Mais auparavant, il fut un grand champion qui a marqué l'histoire du Muay Thai français.

Djamel Yacouben a affronté ce qui se fait de mieux dans sa catégorie, les champions Ali Oubaali, Kamel Jemel, Mustapha Totof Youcef, Krim Hamitech, Christophe Levêque, Da Silva, et il est l'un des rares étrangers a avoir rencontré la terreur thaïlandaise Wangchaïnoï Sor Palangchai. Djamel Yacouben a combattu contre Wangchaïnoï (5 fois champion du Lumpinee) à Clermont-Ferrand en 1999. Une semaine avant ce match, il avait effectué une bataille titanesque face au puncheur Krim Hamitech avec une défaite honorable aux points. Prévenu au pied levé, Djamel Yacouben a remplacé son partenaire d’entraînement Karim Saada, blessé, qui devait affronter Wangchaïnoï. Le français a perdu aux points devant la légende thaïlandaise...

Fort de son expérience de boxeur professionnel, Djamel Yacouben est devenu aujourd'hui un promoteur reconnu dans le milieu du Muay Thai.

Après avoir collaboré avec le promoteur Ali Ouagueni dans plusieurs galas durant les années 2000, Djamel Yacouben a monté ses propres réunions de boxe dans les années 2010.

 

LE PROMOTEUR DJAMEL YACOUBEN

 

En 2013, il fonde l’association Prestige Fight, une association qui a pour but de promouvoir le Muay Thai au travers de divers projets tels que l'Organisation de gala de boxe, la production de reportages sportifs professionnels, l'animation de stages d’entraînement en Thaïlande et la formation de boxeurs ainsi que le match-making.

Le Prestige Fight a déjà monté des galas prestigieux comme « La Ligue des Gladiateurs » en France et en Thaïlande en 2014, le « Partouche Kick Boxing Tour » en 2016 et le « All Star Muay Thai » en 2017 et 2018. Entouré d'une équipe professionnelle de qualité, aidé par son ami l'ancien champion Hadj Bettahar (Responsable WBC Europe), Djamel Yacouben gère son entreprise avec passion, sa dextérité et son savoir faire l'ont mené au plus haut niveau du monde de la boxe Thai.

Le ALL STAR est aujourd'hui retransmis par la plus importante chaîne française de sport de combat, RMC Sport avec les deux célèbres commentateurs Kamel Khemili et Kamel Jemel et des chaînes TV étrangères internationales, une belle réussite pour Djamel Yacouben, cet ancien champion ne doit son succès qu'a son mental d'acier acquis sur les rings du monde entier.

Ce ALL STAR III sera un peu spécial car il marquera le jubilé de deux grandes personnalités du Muay Thai français. Le premier fut l'un des meilleurs champions de sa génération, j'ai nommé M. Farid Villaume, le Prince des rings des années 2000 et le deuxième personnage n'est autre que notre The Voice national, M. Daniel Allouche, le King des speakers !

 

THE VOICE DANIEL ALLOUCHE

 

Surnommé « The Voice » (La voix), il a été le speaker attitré de Canal+ pendant plus de 20 ans. Daniel Allouche est une véritable référence dans le monde de la boxe. Ce spécialiste incontournable maîtrise les différents styles de boxe que sont la boxe anglaise et les boxes pieds-poings. Daniel Allouche a présenté plus de 2 000 galas de boxe, près de 600 championnats du monde et 500 championnats d'Europe, un véritable record !

The Voice a le don de créer une atmosphère électrique dans les soirées de boxe, une soirée moyenne il va réussir à l'embellir. Pour un grand gala, Daniel va le transformer en superbe show. Il fait toujours participer les spectateurs, il transmet son enthousiasme au public qui le lui rend bien. Les jeunes boxeurs comme les anciens sont fiers d’être présentés par "The Voice" qui a présenté les plus grands noms de l'histoire de la boxe en France. On ne compte plus les salles combles qu'il a fait lever pour accueillir un champion, champion qui garde souvent un souvenir mémorable de son entrée sur le ring grâce à M. Allouche.

Tous les champions l'adorent, parce qu'il les valorise, les respecte énormément, les met en lumière pour qu'ils se donnent à fond sur le ring. Le présentateur c'est un peu la cerise sur le gâteau d'un gala de boxe, avoir un speaker renommé c'est la garantie d'une belle soirée animée. Daniel est sollicité partout pour présenter et animer les galas de boxe, aussi bien en boxe anglaise que dans les grandes soirées de boxe pieds et poings. The Voice est parfois même obligé de refuser beaucoup de galas pour garder sa motivation intacte. Car c'est un vrai passionné, un perfectionniste, et lorsqu'il monte sur le ring pour présenter, il est comme un boxeur, il a "la rage", le désir de bien faire, de faire plaisir aux publics et aux boxeurs qu'il va annoncer !

Depuis 30 ans, The Voice est sur les rings de France et de Navarre, sa voix a résonné dans tous les grands galas de boxe et boostée la plupart des champions. Il est donc normal que les boxeurs et les promoteurs lui offrent aujourd’hui une soirée en son honneur. C'est son ami de longue date, Djamel Yacouben qui a décidé d'organiser le jubilé de ce grand Monsieur de la boxe. Djamel Yacouben n'a pas oublié qu'il y a vingt ans, lorsqu'il était un tout jeune boxeur sans un sous pour se payer l'entrée des gros shows de boxe, The Voice qui a un cœur d'or le faisait entrer gratuitement pour assister au spectacle...

 

 

De nombreux champions actuels, aussi des anciens champions ainsi que des personnalités du show-biz seront présent pour soutenir leurs amis Daniel Allouche et Farid Villaume, un jubilé ne se fait qu'une fois dans la vie !

 

Aussi, un événement historique pour le Muay Thai français aura lieu lors de cette grande soirée, le championnat pour la ceinture du mythique stadium du Lumpinee de Bangkok. C'est la première fois qu'un promoteur réussi à organiser une ceinture du Lumpinee en Europe, seule la fédération FFSCDA de M. Cintura avait fait un match pour la ceinture du Lumpinee en France, en 2010. Avec le combat entre Saiyok Pumpanmuang contre Abdellah Mabel à Paris, victoire de Saiyok, alors tenant du titre du Lumpinee. Cette fois-ci, c'est le grand champion français Rafi Bohic qui va mette en jeu son prestigieux titre du Lumpinee acquis durement en Thaïlande !

Situés au sein des historiques entrepôts et magasins généraux de la ville de Paris, classés patrimoine culturel national, Les Docks de Paris offre un lieu exceptionnel pour les grands rendez-vous événementiels. C'est dans cet antre ultra branché que se déroulera le ALL STAR III, un événement à ne manquer sous aucun prétexte !

 

LES FIGHTS

 

Surnommé « Kamronoi », le petit prodige Kamron Dimata (Champion d'Europe, champion de France, champion Intercontinental), âgé de 9 ans, fera le combat d'ouverture de cette grosse soirée de Muay Thai !

 

 

FARID VILLAUME VS PARINYA SASIPRAPA – 77 Kg

JUBILÉ DU CHAMPION FARID VILLAUME

 

 

Farid Villaume (Champion du monde WAKO, WFKB, A1, WMC, MTA, WMTC, Champion d'Europe EMF, Champion de France) fait partie des champions français qui ont marqué l'histoire du Muay Thai français. Son palmarès est remarquable, 112 combats, 102 victoires (80 KO), 8 défaites et 2 nuls, en professionnel il a été six fois Champion du Monde dans les fédérations WAKO, WFKB, A1, WMC, MTA, WMTC, Champion d'Europe EMF, deux fois Champion de France et en amateur Champion du Monde IFMA !

Son punch était foudroyant, Farid Villaume a électrocuté plus d'un combattant avec son fameux crochet du gauche, il possède à son actif 80 victoires par KO, c'est un record !

Farid Villaume a commencé la boxe au club Star Boxing qui est devenu ensuite le Phénix Muay Thai. Puis, il a terminé sa carrière au club Le Mée Sports Muay Thai, le club du fameux entraîneur Nicolas Subileau dit « Bilos ».

Farid Villaume a boxé aux quatre coins de la planète. En Thaïlande, il est l'un des rares étrangers à avoir combattu pour une ceinture du Lumpinee, à Bangkok en 2010, contre le redoutable Sayok Pumpanmuang avec une défaite aux points. Il a combattu plusieurs fois au stadium du Lumpinee, en 2001, il a été classé N° 5 de ce prestigieux stadium. A l'anniversaire du Roi, en 2003, Farid Villaume est arrivé en finale du grand tournoi S1 où il s'est incliné face à Suriya Sor Ploenchit qui était alors champion en titre du Lumpinee. Farid Villaume a combattu également avec succès en Hollande, au Japon, en Turquie, en Jamaïque et au Maroc.

Farid Villaume qui a gagné sa ceinture de champion du monde en Thaïlande contre Orono Por Muang Ubon était surnommé « Khotmuay Muang Namhom », « Le coté de la ville aux parfums ». Parce que le champion français était de Paris et la capitale de la France est connue dans le monde entier pour ses boutiques de parfums de luxe.

 

KHOTMUAY MUANG NAMHOM (LE COTÉ DE LA VILLE AUX PARFUMS)

 

Le champion du monde Farid Villaume durant sa carrière a terrassé bons nombres de champions Thaïlandais tels que Wihoknoi Chor Malithong (N° 3 Lumpinee) (KO), Nonthanan Por Pramuk (N° 1 Lumpinee), Orono Por Muang Ubon (Champion du Lumpinee), Saïmaï Chor Suen (Champion du Lumpinee) (KO), Sakmongkol Sitchuchok (Champion du Lumpinee), Nuengtrakarn Por Muang Ubon (Champion du Lumpinee) (KO), Mangkong Kietsomkoum (Champion du Radja) (KO), Wanlop Sitpholek (Champion de Thaïlande), Samkor Kietmontep (Champion du Lumpinee) (TKO).

Et on se souvient tous de ses terribles affrontements qu'il a fait face aux deux terreurs Thaïlandaises Yodseanklai Fairtex (1 match nul et 1 défaite) et Lamsongkram Chuwatana (2 défaites).

Aussi, il a battu des grands champions étrangers comme Youssef Akhnih (KO), Sofiane Allouache (KO), Olé Laursen( KO), José Reis, Abdellah Mabel (KO), Yohan Lidon, Johan Fauveau, Fabio Siciliani, Moussa Konaté !

Le dernier combat de Farid Villaume a été en 2012 au gala Best Of Siam 2, il y a six ans. Deux ans auparavant, il avait battu le multiple champion du monde Moussa Konaté dans un gala à La Réunion. Farid Villaume avait stoppé sa carrière après ce combat contre Moussa Konaté. Mais il était revenu pour un dernier challenge au Best of Siam en affrontant la jeune star Antoine Pinto contre laquelle il s'était incliné aux points.

Pour son jubilé, le champion français, âgé de 43 ans, n'a pas choisi un adversaire facile, le Thaïlandais Parinya Sasiprapa est encore actuellement très actif sur les rings et un redoutable combattant.

Parinya Sasiprapa (Vainqueur du Tournoi The Fighter) a 33 ans, il comptabilise 152 combats pour 107 victoires, 43 défaites et 2 nuls. Il vient de Khon Kaen dans la région de l'Isaan et s’entraîne parfois au camp PK Saenchai Gym qui est une usine à champion. Ses meilleurs faits d'arme, au début de sa carrière, sont d'avoir été finaliste dans le célèbre tournoi du stadium d'Omnoï en 2008 et d'être classé N° 3 dans ce même stadium, lorsqu'il combattait pour le camp mythique, le Jocky Gym.

C'est un combattant qui aime faire le show sur le ring, un peu trop parfois, il chambre beaucoup ses adversaires. Mais sa technique et son punch sont très efficaces.

En 2013, il avait affronté le grand champion Australien Toby Smith dans un terrible combat où il a été mis KO durement.

En 2016, Parinya fut le grand vainqueur du tournoi « The Fighter » en - 77 Kg en s'imposant en finale par KO, un tournoi qui a lieu au stadium William de Krabi dans le sud du pays.

En 2017, pour le tournoi Toyota Ligue, il a terrassé le géant français Adrien Rubis avec une série de droite fulgurante. Ensuite, il a perdu aux points contre Kongjak Sor Tuantong qui est bien connu en France car il a battu des champions français tels que Yohan Lidon, Djimé Coulibaly et Ibrahim Kanouté.

Lors du fameux show thaïlandais Muay Xtreme, en 2017 et 2018, Parinya a battu, entres autres, le Brésilien Renato Martins par arrêt de l’arbitre et le biélorusse Dzmitry Filipau par KO au 1er round.

Le 14 mars 2018, au stadium de Bangla à Phuket, Parinya a combattu pour la ceinture de champion du monde WMC en 175 lbs contre l'Australien Eddie Farell. Au deuxième rounds, l'Australien a balayé le Thaïlandais qui s'est mal réceptionné et a terminé assommé, victoire d'Eddie Farell par KO.

Pour son dernier combat, au Muay Xtreme, en avril 2018, il a battu par KO au deuxième rounds le Grec Andronikos Evripidou avec un terrible crochet droit à la mâchoire. Farid Villaume devra vraiment se méfier du crochet droit du Thaïlandais, peut être en répliquant avec son spécial « Hook Say » (Crochet gauche), le français déstabilisera le solide Parinya !

 

 

RAFI BOHIC VS THANANCHAI RACHANON – 67 KG

COMBAT MAIN EVENT

CEINTURE DU LUMPINEE EN 147 LBS

 

Rafi « Singpatong » Bohic (Champion du Lumpinee, Champion du Monde WBC et WMC, Vainqueur du Tournoi Muay Thai Fury, Vainqueur du Tournoi Max Muay Thai ceinture Argent ) fait partie des derniers baroudeurs des rings, devenus très rares, qui font leur carrière au Royaume du Siam en affrontant les meilleurs combattants thaïlandais du moment. Pas à pas, il fait son chemin en s'imposant durement dans le circuit thaïlandais et depuis 2014 son ascension est fulgurante. A 27 ans, il compte 56 combats pour 46 victoires et 10 défaites.

Aujourd'hui, il commence à être très coté en Thaïlande car son style combatif et agressif plaît énormément aux parieurs. Lorsque la machine se met en marche, ce boxeur au visage imperturbable, impassible, est comme un rouleau compresseur qui broie ses adversaires, son surnom de combattant pourrait être "Yeuakyen Bot" (L'impassible Broyeur) !

Rafi Bohic a déjà battu des champions thaïlandais tels que Saen Parunchai (Champion du Lumpinee) victoire par KO, Nawee Eagle Muay Thai (Champion du Radja) victoire par KO, Jaknalonglek Tor Silachaï (Champion du Lumpinee) victoire aux points, Sangfah Silalaï (Champion du Radja) victoire par KO, Simanut Sor Surinya (Champion du Radja) victoire aux points, Chalamtong Sitpanont victoire par KO, Senkeng Kiatjaroenchai victoire par KO, Dejtheevada Sitikul victoire par KO, Aranchai Pran 26 victoire aux points !

Avec Youssef Boughanem (Champion Lumpinee, champion Radja, champion Omnoi) Rafi Bohic est l'un des rares "Farang" (Étranger) à pouvoir rivaliser aujourd’hui avec l'élite des champions thaïlandais chez eux. Pour preuve, les thaïlandais lui ont déjà donné six fois l'occasion de remporter une ceinture importante en Thaïlande.

La première fois, pour le fameux tournoi Fooktien Group où il a perdu en finale, la deuxième fois pour une ceinture du stadium Omnoi, il a perdu par arrêt sur blessure après avoir effectué un match de folie, la troisième fois pour le titre suprême au stadium du Lumpinee qu'il a perdu aux points de justesse, la quatrième fois de nouveau pour la ceinture du Lumpinee qu'il a remporté victorieusement, la cinquième fois pour une ceinture de champion de Thaïlande, il a perdu par KO et la sixième fois, encore pour une ceinture du Lumpinee qu'il a gagné.

Le 3 septembre 2016, Rafi Bohic a eu l'honneur de disputer une ceinture du stadium Lumpinee en 147 lbs (- 67 Kg), c'est un rare privilège que les thaïlandais ont offert jusqu'à maintenant à seulement une poignée de combattants étrangers. Juste onze étrangers ont combattu pour la ceinture du Lumpinee, Ramon Dekkers en 1992 (Défaite), Mourad Sari (Victoire) et Stéphane Nikiéma (Défaite) en 1999, Farid Villaume (Défaite) et Kamel Jemel (Défaite) en 2010, Abdellah Mabel (Défaite) en France en 2010, Damien Alamos (Victoire) en 2012, Kunitaka Fujiwara (Défaite) et Ito Nakatake (Défaite) au Japon en 2014, Dylan Salvador (Défaite) en 2018 et Youssef Boughanem (Victoire) en 2018.

Pour la ceinture du Lumpinee en 147 lbs face à Pongsiri Por Siripong (Champion du stadium TV7) Rafi s'est incliné aux points après une terrible bataille dans laquelle son adversaire a terminé la tête ensanglantée, ouvert de plusieurs centimètres sur le dessus du crane. Le Thaïlandais a eu 15 points de sutures après son match contre le français.

Huit mois après, le 20 juin 2017, les deux boxeurs se sont retrouvés pour disputer de nouveau un titre du stadium du Lumpinee, la ceinture du Lumpinee en 147 lbs (- 67 Kg). Rafi a effectué un combat épique et battu Pongsiri aux points. Le Français est entré dans l'histoire du Muay Thai en devenant le troisième étrangers au monde à remporter une ceinture du stadium mythique !

Le 18 juillet 2017, au stadium du Lumpinee, pour la première fois dans l'histoire du Muay Thai, un étranger a pu disputer une ceinture de champion de Thaïlande et c'est Rafi Singpatong qui a encore eu cet honneur. Le Français a défié le Thaïlandais Nontakit Tor Morsi, malheureusement il n'a pas réussi l'exploit de remporter une ceinture du Lumpinee et de Thaïlande, Rafi Singpatong est battu par KO par Nontakit Tor Morsi.

Bien que la ceinture du Lumpinee n'a pas été mise en jeu, le français est destitué de son bien. Car un règlement stipule que si un champion du Lumpinee perd par KO au stadium du Lumpinee dans l'année, il perd sa ceinture du stadium Lumpinee...

Le 26 décembre 2017, au stadium du Lumpinee, Rafi Singpatong retrouve Simanut Sor Surinya qu'il avait battu un an auparavant. La ceinture du Lumpinee en 147 lbs devenue vacante est mise en jeu. Le Français fait un somptueux combat et bat le Thaïlandais aux points. Rafi Singpatong récupère son bien et entre de nouveau dans l'histoire du Muay Thaï en étant le seul étranger au monde à avoir récupéré le prestigieux titre du Lumpinee !

Le 27 février 2018, lors du Best Of Siam 12, au stadium du Lumpinee, Rafi Bohic met en jeu sa ceinture du Lumpinee en 147 lbs (- 67 Kg) contre le Français Dylan Salvador. C'est la première fois dans l'histoire du Muay Thaï qu'une ceinture du Lumpinee se dispute avec deux étrangers.

Après un match très serré entre deux combattants de même niveau, Rafi Bohic décroche un coup de coude vicieux qui électrocute Dylan Salvador au quatrième rounds. Rafi Bohic garde sa précieuse ceinture qu'il détient toujours aujourd’hui. 

En avril 2018, Rafi Bohic est venu combattre en France dans le gala Duel à Paris, il s'est incliné aux points contre le talentueux Bobo Sacko. En mai, au stadium du Lumpinee, Rafi Bohic a retrouvé son vieil adversaire Pongsiri pour la ceinture de champion du monde Phoenix, il a perdu aux points.

Le 29 juillet 2018, au stadium Blue Arena à Samut Prakan (30 Km de Bangkok), Rafi Bohic a battu par KO au quatrième rounds Tuksila Chor Hapayak avec un coup de coude en sorti de corps à corps. Les Sok de « L'impassible Broyeur » sont toujours aussi dangereux !

Pour son dernier combat, le 28 août 2018, Rafi Singpatong avec brio a conservé son trophée du Lumpinee face à Petchkankat Mor Uden. Le 12 octobre, en  France, il mettra en jeu ce titre unique du Lumpinee pour la cinquième fois !

Thananchai Rachanon (Champion de Thaïlande, champion d'Omnoï, champion du monde WMC, champion du monde Phoenix) est le futur jeune espoir de la catégorie des 147 lbs, à tout juste 18 ans il est déjà champion de Thaïlande, champion d'Omnoi, champion du monde WMC et champion du monde Phoenix. Actuellement, il est classé N° 1 au stadium du Lumpinee dans la catégorie 147 lbs et challenger officiel pour la ceinture du Lumpinee.

Ce longiligne combattant est très fort avec ses techniques de genoux, il a remporté plusieurs victoires par KO grâce à ses redoutables coups de genoux. En 2017, il a battu par KO Navi J-Powerroofpuket, Simanut Sor Sarinya, Palangchai Lukmuangphet, Monsiam Lukmuangphet et Vinailek Sor Jor Vichitpadriew (Arrêt sur blessure coup de coude) !

En janvier, Thananchai a perdu aux points contre Yodpanumrung Jitmuangnont (Champion TV7) à Yala dans le sud.

En février, à Bangkok, il a battu aux points le français Brayan Matias pour la ceinture de champion du monde WMC en 147 lb.

En mars, à Ayuthaya, il a gagné la ceinture de champion de Thaïlande en 147 lbs en battant Rambo Phet Por Tor Aor (Champion TV7).

En mai, au stadium du Lumpinee, il a battu de nouveau Rambo Phet Por Tor Aor et remporté la ceinture de champion du monde Phoenix en 147 lbs.

En juillet, au stadium du Lumpinee, il a battu aux points le grand champion Chujaroen Dabransarakarm (Champion du Lumpinee, vainqueur du tournoi Footkien Group).

Il a effectué son dernier combat le 25 août, au stadium d'Omnoï, il a battu aux points Ponek Aor Kwanmuang (Champion d'Omnoï) pour la ceinture d'Omnoï en 147 lbs.

Thananchai est en très grande forme, pour sa première sortie de Thaïlande, le champion va vouloir briller sur le ring français et ramener la ceinture du Lumpinee chez lui, en Thaïlande. Les deux adversaires de cet affrontement sont prêts pour un combat épique sur le sol français !

 

 

BOBO SACKO VS KIENKRAI SOR PONGAMORN – 67 KG

 

Bobo Sacko « La Panthère » (Champion du Monde WPMF, Champion d'Europe WPMF, Champion d'Europe WBC, Champion de France FMDA, Champion de France FFSCDA, Champion de France WBC) a battu des pointures thaïlandaises telles que la superstar Petchboonchu FA Group, Manasak Sor Jor Lekmuangnont, Kongfah Sitmonchai, Singmanee Kaewsamrit.

Cet élégant boxeur, bien connu du public français, a également vaincu des bons champions français comme Jimmy Vienot, Charles François, Morgan Adrar, Lahoucine Idouche, Amadou Ba, Olivier Tchetche et Bagdad Karbouchi.

Bobo Sacko a aussi fait de terrible guerre contre les meilleurs mondiaux de sa catégorie tels que Fabio Pinca, Aziz Lhali et Yodwicha Por Boonsit.

L'année 2017 a été splendide pour le protégé de Nicolas Subileau, il a remporté une ceinture de champion du monde WPMF en battant le grand champion Singmanee Kaewsamrit, battu avant la limite l'ancien champion du Lumpinee Kongfah Sitmonchai et vaincu aux points la star anglaise Liam Harrison.

Le 1er février 2018, au ALL STAR II, Bobo Sacko a battu le solide champion Thaïlandais Changpuek MuaythaiAcademy. Ensuite, à Bangkok, au stadium du Lumpinee, lors du fameux gala Best Of Siam 12, fin février, il a perdu aux quatrièmes rounds face à l'actuel champion du Lumpinee en 154 lbs, Buakiew Sitsongpeenong. Mais deux mois après, en avril, au gala Duel 3 à Paris, il a fait une grosse performance en battant le tenant de la ceinture du Lumpinee en 147 lbs, Rafi Bohic !

Bobo Sacko a atteint une grosse maturité du ring et il est respecté par la communauté du Muay Thai. Son adversaire Thaïlandais va goûter aux griffes de la panthère !

Kienkrai Sor Pongamorn (Champion Max Muay Thai) est un jeune de 22 ans avec dans les poings environ 80 combats. Il a remporté la ceinture argent Max Muay Thai en 2018 et fait la plupart de ses combats en province. Ce n'est pas un combattant du circuit des grands stadiums de Bangkok. Mais il faut se méfier des boxeurs de provinces moins connus, ils sont parfois plus dangereux que certains grands champions. Bobo Sacko ne devra pas prendre cet adversaire à la légère...

 

 

MOHAMED SOUANE VS VALENTIN THIBAUD – 70 KG

 

Mohamed Souane (Champion du Monde Phoenix, Vainqueur du Tournoi Max Muay Thai ceinture Or, Vainqueur du Tournoi Max Muay Thai ceinture Argent, Champion de La Nuit des Titans) est un jeune boxeur de 22 ans qui est aujourd'hui classé parmi les meilleurs mondiaux de la catégorie des 70 Kg. Cette panthère des rings a une boxe féline, posée, sans déchet, il ne se précipite jamais lorsqu'il effectue ses enchaînements, c'est un combattant technique et intelligent.

Mohamed Souane a battu, en Thaïlande, en 2015, le champion Lahoucine Idouche pour la finale du tournoi Max Muay Thai ceinture argent et le multiple champion Charles François pour la finale du tournoi Max Muay Thai ceinture Or.

En Thaïlande, il a aussi affronté des pointures telles que la star Sakeddao Phetpayathai (Défaite aux points) et l'ancien champion du Lumpinee Keaw Fairtex (Défaite par KO).

Mohamed Souane a battu le belge Omar Senhaji (KO), l’Ouzbékistan Armin Favilov (KO), les français Mathieu Floch (KO), Sebastien Billard (Abandon), Tommy Compere, Dany Njiba.

L'année 2017 a bien commencé pour le protégé de Rodrigo Alamos puisqu'il a battu en janvier l'espagnol Imanol Rodriguez par KO avec un superbe coup de genoux sauté. Puis, en mars, au tournoi de la Nuit des Titans à Tours, Mohamed Souane a battu le marocain Tayebi par arrêt de l'arbitre et aux points le Thaïlandais Noppakrit. Une énorme performance car le Thaïlandais Noppakrit est un véritable tueur de la discipline (Champion du Radja, champion TV7), Noppakrit était classé N°1 du fameux stadium du Radja quand le français l'a battu.

Ensuite, au Thai Fight Paris, en avril, Mohamed Souane a battu une autre pointure thaïlandaise, Payak Samui (Vainqueur du Tournoi Max Muay Thai ceinture Argent). Au mois de mai, au Warriors Night, il a battu Numa Decagny. Puis, Mohamed Souane a effectué un combat dans la grande organisation de K1, le Glory 47, à Lyon. Face au champion d'Europe ISKA K1 Fares Ziam, Mohamed Souane a fait un match nul.

En novembre, de nouveau au gala Warriors Night de Jo Prestia, il a battu le fougueux Johane Beausejour.

Le 1er février 2018, lors du All Star 2, la panthère Saï Saï a fait un magnifique combat contre le puncheur Hollandais Serginio Kanters et l'a vaincu aux points. Trois semaines après, à Bangkok, au stadium du Radja, Mohamed Souane a gagné la ceinture de champion du Monde Phoenix face au Thaïlandais Singsuriya Mor Ratanabandit, un combattant Thaï des plus cotés du circuit des grands stadiums de Bangkok.

Le 17 mars, à Tours, lors du show La Nuit des Titans, en règle K1, il a défait au deuxième rounds le solide Yannick Mertens et remporté pour la cinquième fois la ceinture de champion « Nuit des Titans ».

En avril, en Thaïlande, durant l'organisation Phoenix Muay Thai, Mohamed Souane a affronté l'un des plus redoutables champions Thaïlandais actuel, Phetmorakot Wor Sangprapaï, il a perdu par arrêt de l'arbitre suite à une grosse ouverture au cuir chevelu.

Mohamed Souane a effectué son dernier combat le 22 juin au gala A1 World Grand Prix en Algérie, organisé par le promoteur Kader Marouf, il a battu aux points le champion du monde Mohamed Houmer. Le guerrier Saï Saï est en grande forme !

Valentin Thibaut (Vainqueur du Tournoi Max Muay Thai ceinture Or, champion Starz War) a 25 ans, il réside et ne combat pratiquement qu'en Thaïlande, il compte 36 combats pour 26 victoires (19 KO), 6 défaites et deux matchs nuls.

Le jeune Valentin Thibaut est le fils de l'un des plus célèbres entraîneurs Français, Adam Thibaut. Propriétaire du camp Max Sport Gym à Bangkok et formateur de grands champions tels que Farid Villaume, Karim Saada où le promoteur du All Star M. Djamel Yacouben.

En Thaïlande, Valentin Thibaut commence à se faire un nom, notamment dans le circuit du Max Muay Thai dans lequel il a beaucoup combattu avec une impressionnante liste de victoires par KO. Il a vaincu les Thaïlandais Fasaï Chantagym (KO), Chanasuk Nayhuarotichachak (KO), Sayfah Burapastarnation (KO), Chocknumchaï Sor Jor Surapoj (KO), Moses Lookaodindeang (KO), Yoktap Nayhuarotichachak et fait match nul contre l'ancien grand champion du Radja Orono Muangsima.

En 2016, à Hong Kong, il a conquis la ceinture de champion Starz War en gagnant face au Thaïlandais Champ Fairtex.

En août 2017, Valentin Thibaut a remporté le tournoi Max Muay Thai ceinture Or en – 68 Kg en battant en demi finale le français Fabrice Delannon (Vainqueur du tournoi Max Muay Thai Or en – 65 Kg) et en finale le Thaïlandais Mahasan Popteeratham.

Lors du premier gala All Star, en janvier 2017, Valentin Thibaut avait battu par KO au quatrième rounds Yunes Benabdelouahed.

Valentin Thibaut a fait son dernier combat, le 12 août 2018, au stadium Max Muay Thai à Pattaya, contre le Thaïlandais Roilaan WarriorMuaythai, au terme de trois rounds engagés les juges ont donné un match nul.

C'est un très gros challenge pour Valentin Thibaut d'affronter l’expérimenté Mohamed Souane qui est donné légèrement favoris. Mais en boxe rien n'est joué avant le son de la cloche final et le protégé d'Adam Thibaut va tout faire sur le ring pour le démontrer. Un match qui nous promet pleins de rebondissements !

 

 

ARTHUR MEYER VS CHORFA THOR SANGTIENNOI – 59 KG

 

Arthur Meyer (Champion de France, vainqueur du tournoi Super Muay Thai, vainqueur du tournoi Kuala Lumpur) a 27 ans, il a effectué 55 combats pour 39 victoires (17 KO), 15 défaites et 1 match nul. Il a été Champion de France classe C FFKMDA en 2012, Vice champion de France classe B FFKMDA en 2013, vainqueur d'un tournois à 4 en Malaisie (Kuala Lumpur) en 2015, vainqueur d'un tournois à 4 à Bangkok (Super Muaythai) en 2016.

Arthur Meyer est resté quasi invaincu en France dans ses débuts professionnel (5 combats gagnés aux points : Xavier Bastard, Rustam Vintu, Amhed Moufti, Tom Wallace et Brandon Viera). Il a seulement perdu contre le champion Celestin Mendes, lors du gala Duel 2, à Japy le 28 octobre 2017, dans un combat très serré, les juges ont accordé la victoire au sociétaire du Gennevilliers Boxing club, Celestin Mendes.

Arthur Meyer est un baroudeur des rings qui s'est installé en Thaïlande depuis plusieurs années, il vit et combat pour son camp d'adoption, le Singpatong Gym à Phuket.

En Asie, il a battu Naka Kaewsamrit (Classé au stadium d'Omnoi) en 2014 dans un super fight à Macao. En Malaisie, il a battu le thaïlandais Sakaï qui combat souvent au fameux stadium TV7.

Arthur Meyer n'a jamais combattu au stadium du Radja mais il a fait 8 combats au célèbre stadium du Lumpinee.

En Thaïlande, il a battu plusieurs combattants thaïs qui évoluent dans le circuit thaïlandais tels que Pornetwa Kelasport, Petchsupan Sorjorlek Meaungnon (Victoire par KO avec un superbe ciseaux sauté), Sittisak Kelasport, Yodajariya Fairtex, Inseenoi Sharkyboxing gym.

En janvier 2018, lors du gala Kerner Thai, il a effectué un grand combat face à la star thaïlandaise Superbank, le français s'est incliné aux points mais n'a pas démérité contre l'un des meilleurs technicien du circuit thaïlandais. Puis, un mois après, au All Star 2, il a battu aux points le japonais Kohei Kodera. Le 24 février, au Fighting Edition, il a retrouvé le rugueux Brandon Viera pour une revanche et a perdu aux points après un combat âpre.

De retour en Thaïlande, en mars, à Phuket, il a battu par KO un Thaïlandais au stadium Say Nam Yen. Puis, en avril, toujours à Phuket, lors de l'organisation Phoenix 7, il a mis KO un combattant Chinois.

Le 22 mai, au stadium du Lumpinee, durant le show Phoenix 8, Arthur Meyer a fait un match magnifique contre le Thaïlandais Tabongpetch Tor Pornchaidi. Mais suite à un compte sur un coup de coude, il a perdu le combat aux points après une terrible bataille.

Avant de combattre au All Star 3, le Français a affronté un adversaire Thaïlandais au stadium Blue Arena à Samut Prakan (30 Km de Bangkok), le champion Senanoi Muaythai Feta Gym qu'il a battu. Autant dire que quatre de ses derniers adversaires sont des boxeurs Thaïs, Arthur Meyer à maintenant l'habitude de rencontrer l'élite du Muay Thai thaïlandais, il sera comme d'habitude au top de sa forme pour le show All Star 3 !

Chorfa Thor Sangtiennoi (Champion du Monde S1) a 24 ans, il vient de Buriram dans le nord-est, c'est un Fimeuu (Technicien), il est technique mais c'est aussi un solide encaisseur qui ne recule pas. Il s’entraîne dans le camp du légendaire Sangtiennoi Sor Rungroj avec notamment le fils de Sangtiennoi, Moses qui est un champion poids mi-lourds.

Chorfa est un combattant Thaïlandais de très haut niveau qui évolue dans les circuits des grands stadiums de Bangkok depuis plusieurs années, il a déjà battu des bons combattants tels que Wanchana Or Boonchuay, Fonphet Chuwattana (KO), Khunsueklek Aikbangsai (KO), Parkalek Tor Laksong, Chalamsuk Sor Khor Wanitsangrod, Ployvittaya Phetsimean, Morakot Komsaimai (KO).

Chorfa Thor Sangtiennoi a remporté une ceinture S1 dans la catégorie des 120 lbs (55 Kg).

Le Thaïlandais est déjà venu combattre en France, le 3 mai 2018, au gala Muay Thai Fighting Champion 7, à Saint Priest, il avait battu par TKO le jeune Yassine Hamlaoui.

Son dernier combat a eu lieu le 6 août 2018 au stadium du Radja. En « main event » (Combat principal), Chorfa a battu pour la quatrième fois l'ancien grand champion Luknimit Singklongsi (Champion du Radja, champion du monde WMC).

Pour son retour en terre française le 12 octobre au All Star, le Thaïlandais va vouloir de nouveau faire une grosse prestation. Le match s'annonce électrique contre le sociétaire du Singpatong Gym !

 

 

NORA CORNOLLE VS MARIYA VALENT – 63 Kg 500

 

Nora Cornolle (Championne de France pro FFKMDA, championne de France pro AFMT, Médaille de Bronze aux championnats d'Europe IFMA, Vainqueur de l'Enfusion à Koh Samui) a déjà une quarantaine de combats dans les poings avec plus d'une trentaine de victoires. Pensionnaire du club Puteaux Scorp Thaï et managée par l'expérimenté entraîneur Xavier Severin, Nora Cornolle fait partie des grandes championnes françaises actuelles qui domine sa catégorie avec panache. Sa boxe propre et technique plaît aux aficionados du pur Muay Thai.

Nora Cornolle a conquis le titre de championne de France professionnelle AFMT en janvier 2017 contre la redoutable Ielo Page, titre qu'elle avait gagné aussi en classe B en 2015 et 2016. En 2017, elle s'est fait remarquée en remportant le fameux tournoi Enfusion Reality en Thaïlande à Koh Samui.

Le 8 avril 2018, Nora Cornolle a gagné la ceinture de Championne de France Pro FFKMDA face à la championne Anealle Angerville qu'elle avait déjà battu deux fois.

Nora Cornolle a déjà vaincu des championnes telles que Sana Belhouari, Valentina Simanikhina, Mallaury Kalasnikoff, Clara Ricignuolo, l'Italienne Barbara Ruffolo, l'Anglaise Niamh Kinehan, l'Australienne Samy Lee Brown.

Pour sa première apparition au All Star, la protégée de Xavier Severin va vouloir briller sur le ring !

Mariya Valent (Médaille de Bronze aux championnats du monde amateur IFMA 2018, médaille d'Argent aux championnats du monde amateur IFMA 2015 et 2014, championne d'Europe Amateur) a fait une longue carrière en amateur avec 112 combats pour environ 70 victoires, elle a participé plusieurs fois aux championnats du monde IFMA où elle a décroché trois médailles.

Mariya Valent combat aussi en professionnelle à travers le monde, elle a battu entres autres des championnes comme Kristin Carlos, Taylor MacClatchie, Yuer Zhao (KO), Anaëlle Angerville, Hong Nga Truong Thi (KO).

Son mari Dmitry Valent est tout simplement l’un des plus grands athlètes du Muay Thai Biélorusse, le couple a le Muay Thai dans le sang et s’entraînent ensemble pour la préparation de leurs combats.

C'est une grande combattante qui rencontrera la Française mais la championne Bielorusse aura fort à faire contre la fougueuse Nora Cornolle !

 

 

ADAM LARFI VS NASRO MOKHTARI – 63 KG

 

Adam Larfi (Champion du Monde IFMA, Champion d’Europe WMF, champion d'Europe WBC, champion de France) est un jeune prometteur de 20 ans qui a déjà combattu plusieurs fois en Thaïlande au Lumpinee, au Radja et au stadium Max Muay Thai. Il a battu notamment Petchsaimoon Kaaisansukgym par KO et fait match nul avec Suadam Kongsitha (Le frère de la star Singdam).

Avec 42 combats pour 38 victoires, 3 défaites et un match nul, Adam Larfi est un boxeur qui adore les techniques de balayage et qui pratique une boxe pur Muay.

Le 27 novembre 2016, Adam Larfi a décroché la ceinture WBC pour le titre de champion d'Europe en - 63 kilos durant le gala Warriors Night 6, il a battu l'italien Isteri Pullumb. Cinq mois avant il a été sacré champion du monde amateur IFMA en Suède. En 2017, Adam Larfi est devenu champion d'Europe amateur WMF en Biélorussie.

Formé au club Lumpinee de Saint-Denis, tenu par le célèbre entraîneur Sam Berrandou, Adam Larfi s’entraîne maintenant au club Team Alamos dirigé par l’entraîneur de renom Rodrigo Alamos.

Le 5 mai 2018, au Warriors Night 9, à Nanterre, Adam Larfi surnommé « Adam Noy » a battu aux points le Thaïlandais Phetkaieko 13 coins Gym.

Le 28 août, Adam Noy sera à l'affiche d'une grosse soirée au stadium du Lumpinee, il affrontera le Thaïlandais Petchburapa Sor Sanumpong, il se prépare actuellement au camp Max Sport Gym à Bangkok et au Singpatong Gym à Phuket. Ce jeune doué du ring fait parti des futurs grands espoirs du Muay Thai français. Son combat au All Star 3 face au talentueux Nasro Mokhtari va être à coup sûr mémorable !

Nasro Mokhtari (Champion de France FFKMDA 2018) a 26 combats pour 24 victoires. Ce jeune de 23 ans s’entraîne dans le club Royal Boxing à Toulouse, l'un des meilleurs clubs de compétiteurs de la région sud-ouest tenu par l'ancien champion d'Europe Gaffari Boussari. Nasro Mokhtari a déjà combattu en Thaïlande, notamment au tournoi Super Muay Thai à Bangkok en 2016, il avait perdu aux points contre le vainqueur du tournoi, le Chinois Yuankun Gong. Nasro Mokhtari s'est préparé en Thaïlande dans le camp Look Yamo situé à Nakhon Ratchassima et qui appartient au français Khru Charlton.

Nasro Mokhtari est un excellent technicien qui a battu des boxeurs tels que Gabriel Moréno (KO), Nicolas Parlanti, Damien Cartier, Hafed Romdhane, Aziz Rafai (KO). En mai 2018, il a gagné la ceinture de champion de France professionnel FFKMDA contre Anouar El Karkouri. Ce jeune pétri de talent est invaincu en France et compte bien le rester face à Adam Larfi. Un match indécis en perspective !

 

 

ANOUAR EL KARKOURI VS MEHDI ZEGHDANE – 63KG500

 

Anouar El Karkouri du Team Phénix Muay Thai, un club renommé de la région parisienne, possède une trentaine de combats et a battu dernièrement des bons champions comme Guillaume Pascal et Sofiane Bougossa (Arrêt arbitre), ainsi que Maxime Pinchon, Mathieu Floche,Valentin Clark.

En janvier 2018, au gala Kerner Thai, il avait fait une belle prestation face à Ludovic Hoareau où la décision c'est terminée par un match nul.

Le 6 mai 2018, Anouar El Karkouri est arrivé en finale des championnats de France Pro FFKMDA, il s'est incliné aux points face à Nasro Mokhtari. Le jeune Anouar El Karkouri se doit de faire un grand combat pour honorer le Phénix Muay Thai, le club de l'ancienne star des rings Farid Villaume qui fête son jubilé dans la même soirée !

Mehdi Zeghdane (Champion de France AFMT) du Team Le Mée Sports Muay Thaï est actuellement sur une bonne lancé avec des victoires sur le Thaïlandais Nitikorn Sor Petchwichien (KO), David Pinto (KO) et Loic Cahuzac (Victoire par abandon).

Le 2 juin 2018, il a remporté la ceinture de champion de France Pro AFMT contre Loic Cahuzac.

Le protégé du célèbre entraîneur Nicolas Subileau va combattre dans l'un des plus gros shows de Muay Thai de l'année, il sera prêt pour une belle bataille sur le ring du All Star !

 

 

LES DOCKS DE PARIS

87 Avenue des Magasins Généraux

93300 AUBERVILLIERS BÂTIMENT 137

BILLETERIE :

https://prestigefight.placeminute.com/muay-thai/all_star_muay-thai_aux_docks_de_paris,1,25790.html