PRESTIGE FIGHT PRÉSENTE

ALL STAR MUAY THAI III

VENDREDI 12 OCTOBRE 2018

DOCKS DE PARIS

special report by Serge TRÉFEU

 

 

 

 

Pour ce troisième opus du All Star Muay Thai, l'organisation Prestige Fight a réalisé un show grandiose. Sous l'égide de la fédération FFKMDA, le spectacle a eu lieu dans l'une des plus belles salles de Paris, la salle Pullman aux Docks de Paris.

La pesée c'est déroulée la veille dans le restaurant Lao Lan Xang dans le 13ème arrondissement de Paris. Tous les protagonistes de la soirée étaient aux poids, il n'y a eu qu'un seul changement d'adversaire pour le combat entre Bobo Sacko et Kriengkrai Sor Pongamorn. C'est un jeune thaïlandais surnommé « The Winner » qui a remplacé son compatriote Kriengkrai.

 

PESÉE DU ALL STAR III

 

Surnommé «  Kamronoi », le petit prodige Kamron Dimata (Champion d'Europe, champion de France, champion Intercontinental), n'a malheureusement pas pu affronté le valeureux Mohammed Nahyan. La soirée a pris un peu de retard, le direct TV devait commencer à une heure bien précise, le spectacle d'ouverture et le combat d'enfant ont dû être annulé.

Le promoteur M. Djamel Yacouben et son équipe du Prestige Fight ont fait très fort avec cet événement exceptionnel qui a ravi les nombreux convives de la soirée.

Beaucoup de grands noms du Muay Thai se sont déplacés pour le jubilé de Farid Villaume et Daniel Allouche The Voice. On a pu apercevoir les anciens champions Morad Sari, Guillaume Kerner, Dany Bill, Aurélien Duarte, Damien Alamos, Dida Diafat, Jaid Seddak, Rachid El Herdmi, Krongsak Boranrat, Lamkong, Gabriel Lamy, Lahcene Brigui, Eddy Muniz, Samir Lotfi, Hadj Mekedem, Raouf Beliouz, Sofiane Derdega, Francis Kitoko, les champions Samy Sana, Jimmy Vienot, Karim Bezzouh, Célestin Mendes, Vatsana Sedone, Elias Mahmoudi, les entraîneurs M. Roger Paschy, Jean-Marie Merchet, Kouider Abdelmoumeni, Antoine Desjardins, Léon Mendy, les frères Mahmoudi ainsi que des personnalités du Show-biz telles que le rappeur Kool Shen, l'acteur et ancien boxeur Stéphane Ferrara, le réalisateur et photographe de star Richard Aujard, le sportif et comédien Elia Seri, fils du réalisateur Julien Seri !

 

M. DJAMEL YACOUBEN (PROMOTEUR ET ORGANISATEUR DE LA SOIRÉE), LE SPEAKER DANIEL ALLOUCHE THE VOICE, HADJ BETAHAR (RESPONSABLE WBC EUROPE)

 

LES DEUX OFFICIERS COLONELS REPRÉSENTANT LE STADIUM DU LUMPINEE, LE PROMOTEUR DU LUMPINEE M. SOMNUEK PHATBURI SURNOMMÉ "NUMNOI" (PROPRIÉTAIRE DU CAMP SINGPATONG), LE SPEAKER DANIEL ALLOUCHE THE VOICE

 

LA GRANDE CHAMPIONNE SANDRA SEVILLA AVEC SON MARI ET DANIEL ALLOUCHE

 

LE RÉALISATEUR ET PHOTOGRAPHE RICHARD AUJARD AVEC SA FEMME ET L'ACTEUR STÉPHANE FERRARA

 

LE CHAMPION DU MONDE WBA DE BOXE ANGLAISE JULIEN LORCY AVEC UN AMI

 

UN TRIO DE LÉGENDE DU MUAY THAI, DAMIEN ALAMOS, DANY BILL, AURÉLIEN DUARTE

 

CATHY PASCHY, LE LÉGENDAIRE ROGER PASCHY, MME PAULETTE PASCHY

 

MAHMOUDI BROTHERS, SOR MAHMOUDI GYM

 

LE GRAND ENTRAÎNEUR DE MUAY THAI KOUIDER ABDELMOUMENI ET L'ANCIEN BOXEUR/ACTEUR STÉPHANE FERRARA

 

M. WICHAI RACHANON (MÉDAILLE DE BRONZE DE BOXE ANGLAISE AUX JEUX OLYMPIQUE EN 1996, PROPRIÉTAIRE DU CAMP RACHANON GYM) ET KRONGSAK BORANRAT (SIX FOIS CHAMPION DU MONDE DE BOXE THAI, CHAMPION DU LUMPINEE)

 

LE GRAND CHAMPION MORAD SARI, LE PREMIER BOXEUR ÉTRANGER QUI A REMPORTÉ LA CEINTURE DU STADIUM DU LUMPINEE

 

LE CHAMPION DU MONDE WMC, WBC, WPMF JIMMY VIENOT

 

Le show fut présenté par notre Daniel Allouche national, une soirée pleine d'émotion pour The Voice car elle lui était aussi un peu dédié ainsi qu'à l'immense champion Farid Villaume. Un hommage bien mérité pour leur fabuleuse carrière de speaker pour l'un et de boxeur pour l'autre, sur les rings du monde entier.

 

DEUX LÉGENDES DU MILIEU DU MUAY THAI, FARID VILLAUME ET DANIEL ALLOUCHE

 

Le All Star était diffusé en live sur la chaîne RMC Sport commenté par les fameux doubles K, Kamel Khemili et Kamel Jemel. 

 

LES FIGHTS :

 

ANOUAR EL KARKOURI VS MEHDI ZEGHDANE – 63KG500

 

Anouar El Karkouri, coaché par le champion Samy Sana, est très offensif dès le premier round. Il réussi notamment un beau coup de genoux sauté. Dans le deuxième round, Mehdi Zeghdane revient dans le match et met la pression avec ses dangereuses séries en poing. Dans les rounds suivants, Mehdi Zeghdane travail en force avec de puissants low kicks et des coups de poing, alors qu'Anouar marque plus ses points, il passe encore des coups de genoux et des middles bien placés. Dans le dernier round, Anouar El Karkouri est un peu moins frais que son adversaire, Mehdi Zeghdane, du club Le Mée Sports Muay Thaï, termine le round très fort, en donnant tout. Au terme de ce combat intense, les juges donneront vainqueur aux points le sociétaire du Phénix Gym, Anouar El Karkouri.

 

  • IMG_6620 []
  • IMG_6624 []
  • IMG_6650 []
  • IMG_6657 []
  • IMG_6663 []
  • IMG_6670 []

 

ADAM LARFI VS AIMAN EL RADHI – 63 KG500

 

 

Très beau combat entre le jeune qui monte Adam Larfi du Team Alamos et le talentueux Aiman El Radhi du Phénix Gym. Au premier round, Adam Larfi impose sa marque de fabrique, ses redoutables projections. Quand à Aiman El Radhi, il feinte beaucoup, les deux boxeurs se testent. Dans le deuxième round, Adam Larfi bloque, esquive, les middles et high kicks d'Aiman El Radhi qui enchaîne plus les coups. C'est un match tactique entre deux boxeurs techniques. Le troisième round est serré, Aiman El Radhi est toujours offensif, il avance sur Adam Larfi. Ensuite, Aiman El Radhi débite plus de coups. Mais il est de nouveau projeté au sol par Adam Larfi qui contrôle parfaitement les attaques de son adversaire. Le protégé de Rodrigo Alamos finit le dernier round avec panache et s'adjuge la victoire aux points. C'est une belle performance car Aiman El Radhi est un sacré client !

 

  • IMG_6689 []
  • IMG_6692 []
  • IMG_6693 []
  • IMG_6696 []
  • IMG_6705 []
  • IMG_6732 []
  • IMG_6736 []

 

MOHAMED SOUANE VS VALENTIN THIBAUD – 70 KG

 

Magnifique combat du jeune Valentin Thibaud face à l'expérimenté Mohamed Souane du Team Alamos. Ce soir là, Mohamed Souane ne semblait pas dans son combat, on n'a vu dans d'autres affrontements ce grand champion plus technique et offensif sur le ring. Durant ce match, la rage et l'envie étaient vraiment du côté de Valentin Thibaud. Ce fut tout de même un combat très serré à la décision indécise jusqu'au dernier round.

A l'entame du premier round, Valentin Thibaud, sans complexe, attaque durement Mohamed Souane, il le projette au sol et le touche bien. Mohamed Souane réplique par des puissants directs qui font saigner du nez Valentin Thibaud. Dans le deuxième round, Valentin Thibaud est plus agressif, ses séries en poing font mal. Mohamed Souane attend le contre. Au troisième round, les deux boxeurs nous offrent une terrible bataille en coup de coude, c'est à toi à moi. Le round suivant, Mohamed Souane cherche le coup dur, il veut mettre KO son adversaire. Bien qu'il soit marqué au visage, Valentin Thibaud encaisse sans broncher et fait face avec bravoure. Dans la dernière reprise, les deux adversaires ne faiblissent pas, ils engagent une lutte où chacun veut terminer le round en beauté.

La décision pour les juges ne va pas être facile pour ce match. Le verdict tombe, victoire à la majorité de Valentin Thibaud qui exulte dans les bras de son père Adam Thibaud, entraîneur et propriétaire du camp Max Sport Gym à Bangkok !

 

  • IMG_6764 []
  • IMG_6782 []
  • IMG_6784 []
  • IMG_6800 []
  • IMG_6824 []

 

ARTHUR MEYER (FRANCE) VS CHORFA THOR SANGTIENNOI (THAILANDE) – 59 KG

 

L'un des plus beaux combats de la soirée, une guerre électrique sur le ring, du début à la fin du combat.

Le match démarre doucement, à la thaï. Les deux boxeurs se jaugent, se chauffent, Arthur Meyer passe quelques low kicks. Au deuxième round, Arthur Meyer durci l'affrontement, il projette le thaïlandais, le touche en poing. Chorfa sort ses coups de coude et percute le français, le match est lancé. Le round suivant est hallucinant, chacun son tour, les boxeurs encaissent et se rendent coup pour coup. Au quatrième round, le thaïlandais est ouvert au front, les coups de coude du français ont fait mouche. Chorfa réussi plusieurs belles projections sur le français. Arthur envoi un magnifique Tip qui touche le thaïlandais en plein visage. Le combat se termine avec des échanges très durs, les deux boxeurs sont ensanglantés, fatigués. Ils se sont biens donnés sur le ring pour le plus grand bien du public.

Alors que beaucoup de gens ont vu le français sortir gagnant de cette joute infernale, les juges donnent Chorfa Thor Sangtiennoi vainqueur aux points. Gloire au vainqueur, honneur au vaincu !

 

  • IMG_6837 []
  • IMG_6842 []
  • IMG_6852 []
  • IMG_6865 []
  • IMG_6876 []
  • IMG_6884 []
  • IMG_6896 []

 

BOBO SACKO (FRANCE) VS THE WINNER (THAILANDE) – 67 KG

 

The winner est un jeune thaï qui est entré tout de suite dans le vif du sujet, il n'y a pas eu de round d'observation. Bobo Sacko a du calmer les ardeurs du thaïlandais avec des front kicks. Le français manque de ring, il n'a pas boxé depuis cinq mois. Mais sa boxe est toujours aussi élégante et agréable à voir. Au deuxième round, Bobo Sacko met la pression sur le thaïlandais avec ses poings. Les rounds suivant sont très serrés entre les deux boxeurs. Middles pour le français, projections et coups de poing pour le thaï. Dans le dernier round, c'est du Tit o Tit, un coup pour un coup. Le français balance un low kick, le thaïlandais réplique aussitôt avec un middle, les deux boxeurs nous gratifient d'une fin de combat éclatante. Ce combat aurait presque pu se terminer par un match nul. Finalement, c'est Bobo Sacko qui remporte la décision avec deux juges contre un !

 

  • IMG_6951 []
  • IMG_6958 []
  • IMG_6974 []
  • IMG_6985 []
  • IMG_6996 []

 

NORA CORNOLLE (FRANCE) VS MARIYA VALENT (RUSSIE) – 63 Kg 500

 

La française bouscule tout de suite la russe qui est un peu débordée au premier round. Ensuite, Mariya Valent fait front et accepte l'épreuve de force imposée par Nora Cornolle. Le troisième round est serré avec un corps à corps qui s’éternise un peu trop. Dans ce match, la français est un ton au dessus de son adversaire. Elle termine d’ailleurs le round final avec de beaux coups de coude retourné. Nora Cornolle marque l'esprit des juges et remporte une belle victoire aux points !

 

  • IMG_7033 []
  • IMG_7035 []
  • IMG_7039 []
  • IMG_7042 []

 

RAFI BOHIC (FRANCE) VS THANANCHAI (THAILANDE) – 67 KG

COMBAT MAIN EVENT

CEINTURE DU LUMPINEE EN 147 LBS

 

L’événement phare de la soirée est prêt à être consommé par un public impatient. Organiser un championnat avec une ceinture du Lumpinee à l'étranger n'est vraiment pas une chose facile. Le promoteur Djamel Yacouben a vraiment réussi un tour de force. Car c'est grâce à des longs mois de négociations avec les hauts responsables du stadium du Lumpinee, que la défense de cette prestigieuse ceinture a pu se réaliser en France !

 

PRÉSENTATION PAR THE VOICE DES OFFICIELS DU STADIUM DU LUMPINEE

 

DANIEL ALLOUCHE A TENU A FAIRE MONTER ET HONORER SUR LE RING LES DEUX PREMIERS ÉTRANGERS AU MONDE QUI ONT GAGNÉ LA CEINTURE DU LUMPINEE, MORAD SARI EN 1999 (POLO BLEU FONCÉ) ET DAMIEN ALAMOS EN 2012 (CASQUETTE NOIRE)

 

L'ARBITRE OFFICIEL DU STADIUM DU LUMPINEE 

 

 

L'ENTRÉE DE THANANCHAI RACHANON (CHAMPION DE THAÏLANDE, CHAMPION DU STADIUM OMNOÏ, CHAMPION DU MONDE WMC, CHAMPION DU MONDE PHOENIX), LE CHALLENGER NUMÉRO 1 DU LUMPINEE

 

 

L'ANCIEN GRAND CHAMPION THAÏLANDAIS LAMKONG A COACHÉ THANANCHAI

 

 

LE TENANT DU TITRE DE CHAMPION DU LUMPINEE EN – 67 KG (CEINTURE CONQUISE EN 2017), RAFI BOHIC (QUATRE FOIS CHAMPION DU LUMPINEE, CHAMPION DU MONDE WBC, CHAMPION DU MONDE WMC)

 

 

GRANDE COMPLICITÉ ENTRE LE CHAMPION RAFI BOHIC ET SON MANAGEUR NUMNOÏ

 

 

Rafi Bohic marque d'entrée ses points face à un thaïlandais très passif. Le français durci son travail de poing et de low kick dans le deuxième round. Le thaïlandais n'arrive pas à stopper la marche en avant de Rafi Bohic, il essaye de placer ses redoutables coups de genoux.

Avec sa grande taille, Thananchai sait que la solution pour lui est de boxer à distance et de sortir ses coups de genoux dévastateurs. Plus facile à dire qu'a faire. En effet, Rafi Bohic a maintenant beaucoup d'expériences du ring, il a tout de suite perçu le point faible du thaïlandais, sa jambe gauche. Le thaïlandais ne bloque pas les puissants low kicks du français. Alors, Rafi s'en donne à cœur joie et au troisième round, sur un énième shoote du français, le thaïlandais s'écroule de douleur. Son genou a vrillé, il ne peut plus se relever et souffre terriblement. Victoire grandiose de « l'impassible Broyeur » qui bat par KO le numéro 1 du stadium du Lumpinee !

Rafi Bohic marque une nouvelle fois l'histoire du Muay Thai en remportant pour la cinquième fois le titre de champion du Lumpinee. Aucun étranger au monde n'a réussi une telle performance. Aussi, ils ne sont qu'une poignée de champions thaïlandais à avoir défendu autant de fois ce titre mythique. C'est dire l'exploit que ce garçon est en train de réaliser dans sa carrière exceptionnelle. La famille Bohic était présente pour encourager le champion du Singpatong. Après cette victoire historique, ses parents et son frère peuvent être encore plus fier du phénomène du Muay Thai français, Rafi Singpatong !

 

  • IMG_7098 []
  • IMG_7100 []
  • IMG_7119 []
  • IMG_7126 []
  • IMG_7128 []
  • IMG_7140 []
  • IMG_7141 []
  • IMG_7151 []
  • IMG_7158 []
  • IMG_7163 []
  • IMG_7167 []
  • IMG_7178 []

 

FARID VILLAUME (FRANCE) VS PARINYA SASIPRAPA (THAILANDE) – 77 Kg

JUBILÉ DU CHAMPION FARID VILLAUME

 

 

Le come back de Farid Villaume sur le ring est un pur délice, autant pour les anciens que pour la nouvelle génération qui découvre cet immense champion.

Dans les années 2000, Farid Villaume faisait figure d’épouvantail dans sa catégorie. Son fameux crochet du gauche a électrocuté bon nombre de ses adversaires aux quatre coins de la planète.

Une fois de plus, Farid Villaume n'a pas fait dans la dentelle face au fantasque Parinya. Même si celui-ci a chambré le français sur le ring et sorti des coups de poing à assommer un bœuf, il n'a pas tenu plus de deux rounds contre la technique précise de Farid Villaume. Un coup de genoux chirurgicale au foie a plié pour plus du compte le solide thaïlandais. Malgré la prise de poids, le puncheur des années 2000 est toujours aussi flamboyant. Le jubilé de ce grand champion se finit en apothéose. Le public lui a rendu hommage en le portant en triomphe !

 

  • IMG_7212 []
  • IMG_7216 []
  • IMG_7227 []
  • IMG_7235 []
  • IMG_7239 []
  • IMG_7245 []
  • IMG_7247 []
  • IMG_7256 []