SPECIAL FIGHT CARD

CREDISSIMMO GOLDEN FIGHT VII

LE 1ER DÉCEMBRE 2018

PALAIS DES SPORTS MARCEL-CERDAN

LEVALLOIS PERRET

By Serge TRÉFEU

 



Le GOLDEN FIGHT rebaptisé pour cette nouvelle édition CREDISSIMMO GOLDEN FIGHT résultant de la fusion d’un solide partenariat entre le courtier en prêt immobilier CREDISSIMMO et l’organisation GOLDEN FIGHT PROMOTION se déroulera au Palais des Sports Marcel Cerdan à Levallois, le samedi 1er décembre 2018. Une salle mythique qui accueille, depuis trente ans, les plus grandes réunions de boxe de l’hexagone.

 

WEB SITE DU CREDISSIMMO GOLDEN FIGHT

 

LA SOMPTUEUSE SALLE DES SPORTS DE LEVALLOIS



Les organisateurs, Lahcene Brigui (Entraîneur au Derek Boxing, ancien champion), Léon Mendy (Entraîneur au Derek Boxing, ancien champion), Antoine Desjardins (Entraîneur au Derek Boxing, ancien champion, fondateur avec son frère René Desjardins du club Derek Boxing), Arnold Mansilla (Ancien compétiteur du Derek Boxing, DJ Arman alias DJ Nono, DJ Officiel de gala de boxe), ainsi que la team du Credissimmo Golden Fight nous ont concocté un plateau de boxe thaïlandaise de très haut niveau.

 

LES PROMOTEURS DU CREDISSIMMO GOLDEN FIGHT, ANTOINE DESJARDINS, LAHCENE BRIGUI, LÉON MENDY, ARNOLD MANSILLA EN COMPAGNIE DE THE VOICE DANIEL ALLOUCHE ET DU GRAND CHAMPION CHRISTOPHE DE BUSILLET



Ce grand show de Muay Thai va présenter des confrontations internationales spectaculaires avec les meilleurs français du moment face aux meilleurs champions étrangers de la planète !

Cette soirée nous promet des chocs électriques, elle sera présentée et animée par le plus célèbre des speakers, The Voice Daniel Allouche. L’événement va aussi être diffusé en live sur la chaîne RMC Sport, la chaîne de télévision N°1 des sports de combat avec les deux commentateurs de renom Kamel Khemili et Kamel Jemel. Beaucoup de personnalités du monde du show-biz seront également présentes pour assister à ce rendez-vous incontournable du Muay Thai en France. Le célèbre et grand acteur Ramzy Bedia sera le parrain officiel de la soirée. Ramzy est un fan inconditionnel de la boxe Thaï, une discipline qu'il a d’ailleurs pratiqué durant ses jeunes années.

 

THE VOICE DANIEL ALLOUCHE PRÊT POUR UN GALA SHOW ET CHAUD



KAMEL JEMEL ET KAMEL KHEMILI, DES COMMENTATEURS PRÉSENTS DANS TOUTES LES GRANDES ORGANISATIONS DE LA BOXE PIEDS ET POINGS EN FRANCE



RAMZY BEDIA ALIAS REZA LE CHAMPION DE BOXE THAI DANS LE FILM CULTE PATTAYA



CREDISSIMMO GOLDEN FIGHT 7 TEASER

 

 

PLATEAUX COMPLET DE LA SOIRÉE CREDISSIMMO GOLDEN FIGHT VII

 

RED DEVILS CARD

 

CHAMPIONNAT DU MONDE WMC – 72 KG 500

JIMMY VIENOT (FRANCE) VS ILYA GRAD (ISRAËL)

 

Jimmy Vienot (Champion du monde WMC, Champion du monde WBC, Champion du monde WPMF, Champion Thai Tournament, Champion de France) est le champion en titre WMC en – 72 Kg 500. Une ceinture qu'il a conquis le jeudi 23 août 2018 lors du gala Best Of Siam 13. Une soirée qui c'est déroulée dans le célèbre stadium du Radja de Bangkok. Jimmy Vienot a battu aux points le dangereux champion Sorgraw Petchyindee (Champion du Lumpinee en 147 lbs, champion de Thaïlande en 147 lbs, champion du Monde WMC en 160 lbs, Vainqueur du Tournoi Toyotha Marathon en 154 lbs, champion Tru4U en 160 lbs).

En 2018, Jimmy Vienot a battu le puncheur Hollandais Serginio Kanters, remporté le tournoi All Star au gala Prestige Fight en battant le portugais Adelino Boa Morte et l'espagnol Eddy Ruiz. En style K1, il a perdu aux points contre le hollandais Eyevan Danenberg. Puis, il a gagné la ceinture WMC contre le thaïlandais Sorgraw Petchyindee. En septembre, au gala Trophée des Étoiles, en style K1, il a remporté un tournoi en battant l'italien Ivan Naccari et le français Wilson Varela, deux gros clients du Kick Boxing.

Jimmy Vienot a effectué son dernier combat le 20 octobre 2018 dans la fameuse organisation Glory à Lyon. Dans un style de combat qui n'est pas le sien, en K1, dans une catégorie plus lourde, en 77 Kg, il a rencontré le meilleur de la catégorie actuelle, le champion du Glory Cédric Doumbé. Après un combat de folie où il a été compté deux fois. Mais dans lequel il a aussi cassé deux côtes à son adversaire, le jeune Jimmy Vienot s'est incliné aux points...

En Muay Thai face au champion israélien, Jimmy Vienot va nous montrer toute sa panoplie technique qu'il maîtrise à merveille. Ce combat sent la poudre !

Ilya Grad (Champion du monde WMC, Champion du monde I-1 WMC, vainqueur du tournoi Real Hero, champion d’Israël) surnommé « Achilles » est considéré comme un combattant exceptionnel dans la catégorie des 70-75 kg, il s'entraîne et combat régulièrement en Thaïlande. Il possède 61 combats professionnels pour 45 victoires et 16 défaites. Ilya Grad est un combattant longiligne (1m92) extrêmement dangereux avec ses techniques de genoux. Il a toujours fait des matchs très engagés face à des grands champions comme Super X, Jordan Watson ou Antoine Pinto.

En 2013, il a remporté deux ceintures de champion du monde contre le même adversaire le Malaisien Faizal Ramli, la ceinture WMC et la ceinture I-1 WMC. En 2015, il a stoppé sa carrière pendant trois ans. Mais le 21 mai 2018, il a fait un retour fracassant en remportant le dur tournoi Real Hero à Bangkok. Un tournoi particulier en Muay Thai dans un ring octogonal avec seulement un round de cinq minutes pour chaque combat. L’israélien a battu le portugais Ricardo Braga par KO avec un magnifique coup de genoux au plexus, le champion du Lumpinee Yodpayak Sitsongpeenong aux points et le grand champion Chanchaï Sittisukato (Vainqueur du tournoi Max Muay Thai, N° 1 du stadium Radja) par KO avec une terrible série aux poings. Achilles est en grande forme, cela nous promet une terrible guerre sur le ring de Levallois pour la ceinture WMC !

 

COMBAT INTERNATIONAL

AZIZE HLALI (FRANCE) VS CHADD COLLINS (AUSTRALIE) – 67 KG

 

Azize Hlali « Le Magicien » (Champion d'Europe WPMF, vainqueur The Grand Prix King Mohammed VI, champion de France) fait partie des meilleurs champions français, ce superbe technicien a battu des tueurs de la disciplines telles que Singdam Kiatmuu9 (Champion du Lumpinee, Meilleur boxeur de l'année 2002 en Thaïlande), Kongsak Sitbonmee (Champion du Lumpinee, Meilleur boxeur de l'année 2010 en Thaïlande), Singmanee Kaewsamrit (Champion du Radja, champion du monde WMC et WPMF, vainqueur du tournoi Thai Fight), Fahmongkol Sor Jor Danrayong (Champion Omnoi, vainqueur du tournoi Isuzu, vainqueur du tournoi Thai Fight) et Noppakit Kor Kampanart (Champion du Radja, champion TV7) ainsi que des champions français de haut niveau comme Bobo Sacko, Morgan Adrar et Modibo Diarra. Il a remporté en 2010 la ceinture de champion de France Pro, en 2011, la ceinture de champion d'Europe WPMF, en 2012, la ceinture du Time Fight contre le jeune prodige Bobo Sacko et en 2016 le Grand Prix King Mohamed VI.

Avec près de 100 combats à son compteur, Azize Hlali a déjà beaucoup d’expériences, il a également affronté des pointures thaïlandaises comme Saenchai Sor Kingstar, Buakaw Banchamek, Rungrawee Kietphataraphan, Yodwicha Por Boonsit, Kaoponglek Luksuratham, Phetmorakot Wor Sangprapai et Super X !

Azize Hlali est un boxeur « Fimeuu » (Technique) qui sait tous faire sur le ring, il a une boxe propre qui plaît au public.

Pour son retour sur les rings, son dernier combat fut en octobre 2017 en style K1 avec une défaite aux points face à Abdellah Ezbiri, Azize Hlali n'a pas choisi la facilité en affrontant le terrible encaisseur australien. C'est un nouveau gros challenge que le « Magicien » se doit de remporter devant son public français !

Chadd Collins (Champion d'Australie WKN) surnommé « Chalam Khao » (Le requin blanc) est un jeune Australien de 23 ans installé en Thaïlande qui combat maintenant dans les plus grands stadiums de Bangkok. Il est classé N° 8 au stadium du Radja de Bangkok.

Ce phénomène a déjà battu des grosses stars Thaïlandaises chez eux telles que Seksan Sor Sommai (Champion TV7) et Pakorn PK Saenchai (Champion du Lumpinee, champion du Radja, champion du monde WMC). Chadd Collins s’entraînait au camp du légendaire Sangtiennoi Sor Runroj, il est aujourd'hui dans le fameux camp Sitsongpeenong de Phuket.

Son style agressif et encaisseur plaît énormément aux fans de Muay Thai Thaïlandais. Ce jeune guerrier a pour ambition de conquérir une ceinture du Radja ou du Lumpinee, et pour l'instant rien ne semble arrêter son but. En février 2017, il a terrassé avec un superbe uppercut le thaïlandais Lampard Sor Jor Piekuthai. Le 15 juillet, dans le sud de la Thaïlande à Yala au show Thai Fight, devant 50 000 personnes, il a affronté la légende Saenchai dans un combat épique avec une défaite honorable aux points. En août, au stadium du Radja, il a vaincu la terreur thaïlandaise Seksan Sor Sommai.

Le 11 septembre 2017, au stadium du Radja, le requin blanc a mis KO le tenant du titre du Radja, Sakmongkol Sor Sommai (Actuel champion du Radja en 147 lbs), au troisième round avec un fulgurant coup de coude. Le 23 août 2018, au stadium du Radja, lors du Best Of Siam, l'australien a retrouvé Sakmongkol. Chadd Collins a de nouveau mis KO le champion thaïlandais au troisième round avec une terrible série aux poings.

Chadd Collins a effectué son dernier combat le 27 septembre 2018 au stadium du Radja, il a affronté l'actuel champion du stadium d'Omnoi en 147 lbs, le solide Ponaik Or Kwanmuang, contre lequel il s'est incliné aux points.

L'australien va venir pour la première fois combattre en France. Au Credissimmo Golden Fight, la mâchoire du requin blanc va faire mal. Ce match entre le Muay Bouk Chadd Collins et le Fimeuu Azize Hlali sera sûrement une bataille de folie pour le plus grand bien des aficionados français du Muay Thai !

 

GAËTAN DAMBO (FRANCE) VS BEN HODGE (ANGLETERRE) – 73 KG

 

Gaëtan Dambo (Champion d’Europe WMC, champion de France, champion du stadium Patong, champion Capital Fight) a fait 52 combats pour 41 victoires dont 27 par KO, c'est un combattant dur au mal, un très gros encaisseur qui fait toujours de grosse bataille physique sur le ring. C'est l'homme fort en ce moment en France dans la catégorie des 72 Kg.

Surnommé « Kirikou », Gaëtan Dambo a déjà vaincu des grands champions comme Kevin Renahy et Jimmy Vienot. Il aussi battu Guimba Coulibaly, Kaïss Najim (Arrêt arbitre), Romain Lefebvre (KO), Nauzet Trujillo, Aurélien Roméo, Numa Decagny. Gaëtan Dambo a déjà participé au Thai Fight en Thaïlande où il a combattu contre le puncheur Super X qui l'a battu aux points et le grand champion Chanajon contre lequel il a perdu aux points.

Au Thai Fight Paris, en avril 2017, Gaëtan Dambo a fait un superbe combat face au phénoménal Youssef Boughanem, un match dans lequel il s'est incliné aux points.

En 2018, en janvier, au gala Kerner Thai, il a battu par KO au premier round Mohamed Soumah. Puis, il a terrassé deux champions Thaïlandais. Lors du gala Duel 3 au mois d'avril 2018, il a remporté une victoire contre le redoutable Thaïlandais Sinsamut Sor Klinmee qu'il a battu par KO avec un magnifique coup de genoux au foie au deuxième round.

Le 5 mai 2018, au gala Capital Fight 3, il a battu aux points le coriace Jenrob Pumpanmuang accrochant au passage la ceinture Capital Fight. Le 23 juin, au Burning Series 7, il a perdu aux points contre le champion Mickael Palandre. Mais beaucoup d'observateurs présents dans la salle l'ont vu gagnant face au champion de France. Aux arènes de Fréjus, le 21 juillet, Gaétan Dambo s'est imposé contre le coriace ukrainien Vasyl Sorokin (Champion du monde amateur IFMA) pour la ceinture de champion d'Europe WMC Pro en – 72 Kg 500.

Avant d'affronter l'anglais au Credissimmo Golden Fight en décembre, Kirikou le vaillant se prépare pour un énorme challenge, il s’entraîne actuellement au camp Max Sport Gym à Bangkok. Le 4 novembre, à Pattaya, au All Star Fight Thailand, il rencontrera la légende vivante Buakaw Banchamek. Gaétan Dambo est vraiment bien affûté et peut créer la surprise face au seigneur des rings. Mais quelques soit la décision pour son match contre Buakaw, Gaétan Dambo attend de pied ferme Ben Hodge, le champion anglais est prévenu !

Ben Hodge (Champion du monde WMC, champion du monde MTGP, champion d'Europe WPMF, champion d'Angleterre) est un combattant de 30 ans qui fait partie des meilleurs champions anglais du moment. Son palmarès est de 54 combats pour 44 victoires et un match nul. Surnommé « Mister Cool » ce guerrier des rings a fait de grosse performance en battant notamment des stars du Muay Thai comme le thaïlandais Saiyok Pumpanmuang au Thai Fight de Londres en 2016 et le grand champion Yohan Lidon en 2013.

Ben Hodge a remporté sa ceinture mondiale le 21 septembre 2013. Lors du gala La Nuit Des Challenges 12 à Saint Fons, l'anglais a battu le multiple champions Yohan Lidon par arrêt sur blessure (Coup de coude) au quatrième round. Il est devenu champion du monde WMC en – 76 Kg face à l'un des plus durs combattants de la planète. Le champion français a ensuite pris sa revanche en battant aux points Ben Hodge durant le MFC3 en 2016.

Le 1er février 2014, en France, au gala Shock Muay, Ben Hodge a rencontré le français Djimé Coulibaly pour la ceinture de champion du monde WMC en – 72 Kg 500. L'anglais s'est incliné aux points après une belle bataille.

En octobre 2016, Ben Hodge est encore descendu de catégorie pour aller défier le puissant champion Jordan Watson (Champion du monde ISKA, champion du monde Yokkao) détenteur alors de la ceinture de champion du monde Yokkao en – 70 Kg. Jordan Watson a conservé son titre contre Ben Hodge qui a perdu ce championnat aux points.

Mais en juillet 2017 à Londres, Ben Hodge a ravi à son compatriote Jake Purdy la ceinture de champion du monde Muay Thai Grand Prix en – 72 Kg 500.

Le solide anglais a déjà battu aussi des champions tels que le français Wendy Annonay, le franco-turc Aydin Tuncay, l'anglais Christian Baya, l'italien Fabio Siciliani.

Ce duel entre « Mister Cool » et « Kirikou », deux gros frappeurs, risque de ne pas aller jusqu'au bout des cinq reprises, cela sent le KO !

 

BLUE MAGIC CARD

 

COMBAT INTERNATIONAL

AIMAN AL RADHI (FRANCE) VS DMITRY VARATS (BIÉLORUSSIE) – 65 KG

 

Aiman Al Radhi (Champion du Monde WMO de boxe thaï, Vainqueur du Tournoi Konaté Team, Champion de France IFMA, champion de France de K1) est un jeune de 20 ans en pleine ascension qui totalise 38 combats pour 33 victoires et 5 défaites. Surnommé «  Le nettoyeur » ce combattant à la boxe parfois acrobatique a battu des bons boxeurs comme Tommy Compere, Amir Lalaoui, Fabien Baldacchino et Guillaume Pascal. Aiman Al Radhi a remporté une ceinture de champion du Monde WMO à Bangkok, en mars 2016, en battant le portugais Francisco Tamagnini.

Au Best Of Siam 9, Aiman Al Radhi avait gagné face au solide Quentin Honoré du Team Konaté. En 2017, il a vaincu Kamal Aousti et battu de nouveau Quentin Honoré. Au Best Of Siam 11, il a battu Youssouf Binaté pour le match revanche. En octobre, au Duel 2, il a perdu aux points face au solide russe Alaverdi Ramazanov. Mais, en décembre, au gala Golden Fight 6, il a fait très fort en battant par KO au 1er round le grand champion Yetkin Ozkul.

Le 1er février 2018, au All Star, il a battu par arrêt sur blessure le jeune Rayan Mekki. En juin, en style K1, lors de La Nuit De l'Impact IV, il a vaincu le champion Vang Moua spécialiste de la discipline. En juillet, au tournoi Partouche Kick Boxing à La Grande Motte, en style K1, il a battu en demi-finale le roumain Daniel Cordeanu et ensuite perdu en finale contre Yassine Hamlaoui de la Team Nasser K.

Aiman Al Radhi a fait son dernier combat le 12 octobre au All Star 3 aux Docks de Paris. En Full Muay Thai, il s'est incliné aux points face au jeune surdoué Adam Larfi.

« Le nettoyeur » va vouloir renouer avec la victoire sur le ring du Credissimmo Golden Fight, le 1er décembre !

Dmitry Varats (Vainqueur du Tournoi Top King World Series, champion d'Europe WMC, champion du monde amateur IFMA, champion d'Europe amateur EMF) est un boxeur qui combat énormément dans le circuit amateur (Médaille d'argent en 2009 aux championnats du monde IFMA, médaille de bronze en 2010, 2011 et 2012 aux championnats du monde IFMA, médaille d'or en 2017 et 2018 aux championnats du monde IFMA). Il est également très fort dans le circuit professionnel. En 2011, Dmitry Varats a gagné une ceinture professionnelle de champion d'Europe WMC.

En 2014, au gala W5, en Russie, il a battu l'immense champion Rudolf Durica et au Top King World Series de Minsk, il a terrassé au premier round le grand champion Rungrawee Sasiprapa.

En 2015, le biélorusse a réalisé une petit exploit en remportant le tournoi Top King World Series à Pattaya. En effet, il a d'abord battu en demi-finale, par KO au premier round, la superstar Kem Sitsongpeenong. Puis, en finale, aux points, le russe Khayal Dzhaniev qui venait de battre le légendaire Buakaw Banchamek. La même année, il a battu le redoutable champion Dejrit Poptheeratham au Laos durant le show Top King World Series. Ainsi que le champion ukrainien Sergey Kulyaba au show W5 en Russie.

En 2016, le biélorusse a gagné la médaille d'Or aux championnats d'Europe amateur EMF en – 67 Kg, il a battu en finale l'ukrainien Vasyl Sorokin.

En 2017, Dmitry Varats est devenu champion du monde amateur IFMA en – 67 Kg contre le thaïlandais Mana Samchaiyaphum qu'il a battu par KO.

En mai 2018, Dmitry Varats a de nouveau remporté la médaille d'or aux championnats du monde IFMA en – 67 Kg en battant le Hongrois Norbert Speth en finale.

Dmitry Varats a déjà affronté des terreurs thaïlandaises comme Yodwicha Kemmuaythaigym, Petchboonchu FA Group, Pakorn Sakyothin. Le biélorusse a beaucoup d’expériences, c'est un gros challenge pour Aiman Al Radhi d'affronter Dmitry Varats. Le biélorusse a déjà été battu par un champion français, un certain Jimmy Vienot. Mais Dmitry Varats qui combattra pour la première fois au Credissimmo Golden Fight va sûrement vouloir briller sur le ring face au français !

 

MYRIAME DJEDIDI (FRANCE) VS ILENIA PERUGINI (SUISSE) – 53 KG 500

 

Myriam Djedidi (Championne d'Europe Pro WMC, vainqueur du tournoi Golden Fight, championne de France Pro, championne d'Europe amateur IFMA). Cette étudiante sportive de haut niveau est aujourd'hui l'une des meilleurs combattantes mondiales dans la catégorie des 53 Kg.

En janvier 2017, au gala Muaythai Attitude V, Myriam Djedidi est devenue championne d’Europe professionnelle WMC en – 53 Kg 500 contre la belge Vanessa De Waele. En octobre, à Paris, elle a remporté la médaille d'Or aux championnats d'Europe amateur IFMA en battant en finale la polonaise Gabriela Kuzawinska.

Le samedi 6 décembre 2017, au Golden Fight 6, elle a gagné le tournoi Golden Fight en battant la championne portugaise Maria Lobo et la slovaque Monika Chochlikova.

Le 3 février 2018, au gala Muaythai Attitude VI, la Française a conservé sa ceinture de championne d’Europe professionnelle des - 53,500 Kg en battant aux points la Russe Polina Petrova.

En mai 2018, Myriam Djedidi a décroché la médaille de bronze aux championnats du monde amateur IFMA à Cancun au Mexique.

Myriam Djedidi est une boxeuse teigneuse qui aime les combats durs. Un beau combat féminin en perspective sur le ring du Credissimmo Golden Fight 7 !

Ilenia Perugini (Championne du monde AFSO en K1, championne d'Europe WTFF de Kick Boxing, championne du Trophy AFSO en Muay Thai) est une charmante boxeuse italienne qui vit en Suisse, elle combat aussi bien en Full Muay Thai qu'en style K1 et également en Kick Boxing. Ilenia Perugini a battu des combattantes telles que Lou-Anne Pimentel, Rosolene Feddak, Yolande Alonso, Laura Torre, Daniela Vari.

En 2016, en Allemagne, elle a remporté le Muay Thai Trophy AFSO contre l'allemande Laura Torre. Puis, en Suisse, elle a gagné le titre intercontinental AFSO en K1 face à l'italienne Laura Messerli.

Le 2 décembre 2017, au gala Fight Night Suisse, Ilenia Perugini est devenue championne du monde AFSO contre l'italienne Daniela Vari.

C'est la première apparition de l'italienne au Credissimmo Golden Fight !

 

KARIM BEZZOUH (FRANCE) VS DANY NJIBA (FRANCE) – 71 KG

 

Karim Bezzouh (Champion de France classe A, médaille d'argent aux championnats du Monde amateur IFMA) fleuron de l'écurie Derek Boxing, invaincu à l'échelle nationale, a battu des grands noms du Muay Thai comme Samy Sana, Mohamed Souane, Kevin Renahy.

Ce champion fait vraiment figure d'exception dans le Muay Thai. En effet, très peu de boxeur ont réussi ce qu'il a accompli jusqu'à maintenant. Le sociétaire du Derek Boxing a stoppé sa carrière après sa participation aux championnats du monde amateur IFMA, un événement qui avait eu lieu à Bangkok en juin 2006. Karim Bezzouh avait réussi à décrocher une belle médaille d'argent lors de ces championnats du monde. Il s'est hissé jusqu'en finale où il devait affronter l'ukrainien Artur Kyshenko (Qui est devenu ensuite une super star du K1 Max au Japon). Mais durant son combat en demi-finale, Karim a eu une grosse blessure au nez, sa blessure l'a trop handicapée pour combattre ensuite face à l'ukrainien...

Un mois auparavant, en mai 2006, Karim Bezzouh avait remporté la ceinture de champion de France FMDA en classe A en battant le solide Nicolas Germain.

Pendant six ans, Karim Bezzouh n'est pas remonté sur un ring, il a effectué juste un combat. En 2012, à 33 ans, il est revenu au plus haut niveau dans le circuit professionnel et il a battu les meilleurs combattants actuels de sa catégorie !

Karim Bezzouh est un boxeur complet qui est très à l'aise sur le ring, il a une grande expérience de la compétition. A 39 ans, il est encore au top de sa forme car il a une parfaite condition physique et s’entraîne comme à ses 20 ans. Ce « vétéran » des rings a déjà battu des champions tels que Victor Pinon, Mohamed Mourouane, Gaffary Boussari, Philippe Fall.

En 2014, il est parvenu jusqu'en finale des championnats de France FMDA classe A, il avait battu en demi-finale Victor Pinon et devait affronter en finale le jeune Jimmy Vienot mais la finale ne c'est jamais faite...

En 2015, Karim Bezzouh a combattu au fameux gala Best Of Siam 5, il a fait un gros combat contre le rugueux Moussa Dembélé qu'il a battu aux points après un match acharné.

Lors du gala Best Of Siam 9, en octobre 2016, il a remporté son combat face à l'un des meilleurs français actuels, le jeune Mohamed Souane.

Au gala Golden Fight, Karim Bezzouh a toujours fait des grands combats. Pour sa première participation au Golden Fight 1, en 2012, Karim Bezzouh avait frappé très fort en battant aux points le grand champion Samy Sana.

En 2014, au Golden Fight 2, il avait ensuite battu Kaiss Najim. Pour le Golden Fight 3, en 2015, il s'était incliné aux points face au thaïlandais Payakdam Mor Phuvana qui fut le grand vainqueur du tournoi Golden Fight 4 en 2016. En 2017, pour l'édition du Golden Fight 5, Karim Bezzouh a effectué un superbe combat et battu le rude Kevin Renahy. Karim Bezzouh avait encore prouvé qu'il était toujours présent parmi l'élite du Muay Thai français.

Karim Bezzouh fera son grand retour face au jeune Dany Njiba, le vieux lion du Muay face au jeune loup qui monte, qui l'emportera, verdict le 1er décembre entre les quatre cordes du ring du Palais des Sports de Levallois !

Dany Njiba (Champion d'Europe EMC, champion de France classe A, médaille d'or aux championnats du Monde Amateur IFMA, médaille d'or aux championnats d'Europe WMF) est un boxeur aux enchaînements rapides qui aime mettre la pression sur ses adversaires, c'est un combattant qui a un très bon cardio, il débite ses coups du premier au dernier round, sans temps mort.

Dany Njiba a effectué 57 combats pour 48 victoires, 6 défaites et 3 matchs nuls, il a remporté la ceinture de champion de France Pro en 2015 contre le rugueux Kevin Renahy.

Dany Njiba a battu des bons combattants tels que Numa Decagny, Jérémy Antonio, Andrea Bosseti (KO), Ali Nahaye, Nabil Boujenan (KO), Moussa Dembélé, Cédric Do.

En 2017, en mai, au gala Boxing Event, à Sarcelles, il a battu le champion thaïlandais Reebon Sitjephaï. Le 10 juin, au gala Hurricane Fighting, il a vaincu par abandon le grand champion Lahoucine Idouche.

La même année, en Russie, il a décroché la ceinture de champion d’Europe Pro EMC.

Dany Njiba a aussi rencontré l’imprévisible Mohamed Souane (Défaite aux points) au Warriors Night 5 et le phénoménal thaïlandais PTT Petchrungruang (Défaite par KO) lors du Thai Fight Kard Chuek en janvier 2018 (Combat sans les gants), une défaite qu'il a encore en travers de la gorge. Pour son retour sur les rings, en avril 2018, Dany Njiba a battu aux points Richard Kpadonou. Puis, en mai, au show Warriors Night 9, à Nanterre, il a vaincu le thaïlandais Jojo 13 Coins. En juin, au gala Hurricane Fighting 5, il a battu l'italien Michele Antonio.

Le 5 octobre, le sociétaire du PST Gym de Xavier Severin a remporté la médaille d'or aux championnats d'Europe WMF (Combat semi-pro) en Roumanie. Il a battu le russe Abdulvadud Eldarhanov par KO !

 

HOT MUSTARD CARD



CREDISSIMMO GOLDEN FIGHT 7 TEASER 4 MEN TOURNAMENT

 

 

TOURNOI INTERNATIONAL CREDISSIMMO GOLDEN FIGHT EN – 63 KG

 

ARTHUR MEYER (FRANCE)

 

Arthur Meyer (Champion de France, vainqueur du tournoi Super Muay Thai, vainqueur du tournoi Kuala Lumpur) a 27 ans, il a effectué 56 combats pour 39 victoires (17 KO), 16 défaites et 1 match nul. Il a été Champion de France classe C FFKMDA en 2012, Vice champion de France classe B FFKMDA en 2013, vainqueur d'un tournois à 4 en Malaisie (Kuala Lumpur) en 2015, vainqueur d'un tournois à 4 à Bangkok (Super Muaythai) en 2016.

Arthur Meyer est resté quasi invaincu en France dans ses débuts professionnel (5 combats gagnés aux points : Xavier Bastard, Rustam Vintu, Amhed Moufti, Tom Wallace et Brandon Viera). Il a seulement perdu contre le champion Celestin Mendes, lors du gala Duel 2, à Japy le 28 octobre 2017, dans un combat très serré, les juges ont accordé la victoire au sociétaire du Gennevilliers Boxing club, Celestin Mendes.

Arthur Meyer est un baroudeur des rings qui s'est installé en Thaïlande depuis plusieurs années, il vit et combat pour son camp d'adoption, le Singpatong Gym à Phuket. Le français «  Singnoi » (Le petit lion) marche sur les traces de ses compatriotes du Singpatong, Damien Alamos « Sing Khao » et Rafi Bohic « Yeuakyen Bot ».

En janvier 2018, lors du gala Kerner Thai, il a effectué un grand combat face à la star thaïlandaise Superbank, le français s'est incliné aux points mais n'a pas démérité contre l'un des meilleurs techniciens du circuit thaïlandais. Puis, un mois après, au All Star 2, il a battu aux points le japonais Kohei Kodera. Le 24 février, au Fighting Edition, il a retrouvé le rugueux Brandon Viera pour une revanche, il a perdu aux points après un combat âpre.

De retour en Thaïlande, en mars, à Phuket, il a battu par KO un Thaïlandais au stadium Say Nam Yen. En avril, toujours à Phuket, lors de l'organisation Phoenix 7, il a mis KO un combattant Chinois.

Le 22 mai, au stadium du Lumpinee, durant le show Phoenix 8, Arthur Meyer a fait un match magnifique contre le Thaïlandais Tabongpetch Tor Pornchaidi. Mais suite à un compte sur un coup de coude, il a perdu le combat aux points après une terrible bataille.

Ensuite, il a battu le champion Senanoi Muaythai Feta Gym au stadium Blue Arena à Samut Prakan (30 Km de Bangkok).

Le 9 septembre 2018 à Bangkok, Arthur Meyer a réalisé une grosse performance en battant l'immense champion Wanchalong PK Saenchai Gym.

Pour son dernier combat, au All Star 3 aux Docks de Paris, le 12 octobre, il a rencontré le thaïlandais Chorfa Thor Sangtiennoi. Après une belle guerre, dans laquelle il a bien ouvert au front son opposant, il s'est incliné aux points. Un combat où beaucoup de gens l'avaient vu sortir gagnant contre ce champion thaïlandais...

Arthur Meyer à maintenant l'habitude de rencontrer l'élite du Muay Thai thaïlandais. Pour ce tournoi, il fait partie des favoris malgré qu'il ne soit pas dans sa catégorie. Il combat normalement en 61 Kg...

 

YOUSSOUF BINATÉ (CÔTE D'IVOIRE)

 

Youssouf Binaté (Champion de France FFKMDA, Vainqueur de la coupe de France AFMT, Médaille de bronze aux championnats du monde amateur IFMA) a 21 ans, il fait partie de la Team ESN du célèbre coach Kouider Abdelmoumeni. Youssouf Binaté a fait 38 combats pour 34 victoires (11 KO), un match nul et 3 défaites. C'est un longiligne boxeur qui utilise à merveille ses techniques de genoux, son corps à corps est aussi redoutable. Aux championnats du monde IFMA, il avait battu notamment le grand champion Sarawut Lukbanyaï (Champion du Radja) avant de perdre aux points contre le Russe Vladimur Kuzmin.

Ce jeune prometteur a battu en mars 2017 Aiman Al Radhi au gala Konaté Team ainsi que les thaïlandais Inseenoi Sharkboxinggym au stadium Max Muay Thai et Sualaï (KO) dans le sud-Est de la Thaïlande. En avril, dans le tournoi Partouche de Kader Marouf, il a battu le grec Stauros Exakoustidis et le marocain Yassin Cheddi (KO). Youssouf Binaté a aussi battu des boxeurs comme Yassin Cheddi (KO) et Muslim Dzhanaraliev (Arrêt arbitre).

En juin 2017, au Best Of Siam 11, Youssouf Binaté a perdu le match revanche contre le talentueux Aiman Al Radhi. Mais en janvier 2018, au gala GBC Night à Gennevilliers, il a battu le champion d’Europe Mathieu Guevara. Puis, en février, au gala The Diamond 2, il a dominé l'espagnol Pedro Ruiz. Le 24 mars, au Fight and Furious, il a gagné face à Jim Brazzale.

Ensuite, Youssouf Binaté n'est remonté sur le ring qu'au mois d'octobre. Après s’être préparé au célèbre camp Max Sport Gym de Bangkok, le 21 octobre, il a rencontré le thaïlandais Nuengsiam Kiatnakorchorn lors du Muay Thai Super Champ Show. Le combat c'est terminé par un match nul. Le français avait pourtant placé de magnifiques coups de coude et touché le thaïlandais avec un méchant coup de genoux au ventre qui l'a mis a terre. Nuengsiam fut compté mais il est ensuite bien revenu dans le fight...

 

ALAVERDI RAMAZANOV (RUSSIE)

 

Alaverdi Ramazanov (Médaille d'or aux championnats du monde amateur IFMA, médaille d'or aux championnats d'Europe amateur IFMA, champion de Russie) est un jeune russe de 24 ans qui vit et combat en Thaïlande depuis quelques années, il s’entraîne au camp Venum à Pattaya, le célèbre camp géré par le champion français Mehdi Zatout.

Alaverdi Ramazanov mesure 1m80, ce qui est grand pour sa catégorie, ses coups de genoux sont dévastateurs. Surnommé « The Dagger » (La dague), il affiche au compteur 62 combats professionnels pour seulement trois défaites. Alaverdi Ramazanov a remporté 12 fois le titre national en Russie !

Ce jeune prodige des rings est venu pour la première fois en France, le 18 mai 2017 au gala Boxing Event à Sarcelles, il a affronté Kamal Aousti en style K1 avec une victoire aux points. Alaverdi Ramazanov est revenu en France le 28 octobre, au show Duel 2 où il a battu le fantasque Aiman Al Radhi.

Au stadium Max Muay Thai, à Pattaya, le 3 décembre, il a battu par KO Tungngerg Or Bor Tor Tasala. 13 jours après, il s'est envolé pour la France pour combattre au gala La Nuit Des Challenges 2K17 contre Islem Hamech qu'il a battu aux points. Dans l'organisation Max Muay Thai, le russe avait déjà battu notamment Jimmy Sitmonchaï et Wuttichai Sor Jor Piaktapong.

En 2018, en janvier, au stadium Max Muay Thai, Alaverdi Ramazanov a perdu aux points contre le thaïlandais Beerthai Por Yutthapom. Le russe a combattu ensuite de nouveau en France dans l'organisation Duel 3, le 9 avril à la Halle Carpentier. Il s'est incliné aux points face au champion Celestin Mendes. Une décision un peu controversée. Même son adversaire français a reconnu qu'il pensait être donné perdant à l'issu de ce match...

Pour son dernier combat, le 6 octobre, le russe a réalisé une énorme performance. Au Show One Championship Kingdom Of Heroes à l'Impact Arena de Bangkok, il a vaincu l'immense champion Phetmorakot Wor Sangprapai (Champion du Lumpinee en 105 lbs et 130 lbs, champion de Thaïlande en 120 lbs et 130 lbs, vainqueur du tournoi Toyota, champion du monde WMC, champion du monde Phoenix) !

 

KHUNPON SKARBOWSKY GYM (THAÏLANDE)

 

Khunpon Skarbowsky Gym a 21 ans, il vient de Saraburi, une région dans le centre de la Thaïlande. Il a été formé au camp Sitkaewpraphon comme ses partenaires d’entraînements Khundio et Khunponnoi qui représentent maintenant le Skarbowsky Gym de Bangkok.

Khunpon mesure 1m69 et combat dans la catégorie des 140 lbs (63 Kg 500) en Thaïlande. Il est actuellement classé N° 9 au fameux stadium TV7. Khunpon a effectué 92 combats pour 71 victoires, 20 défaites et un match nul. Khunpon combat régulièrement dans les plus grands stadiums de Bangkok. Il a déjà battu des combattants tels que Monggonpeth Or Sabaitae, Yodseanklai Por Pratueng, Hachalam Sitpupantoo, Tong Sor Yingjaroenkanchang, Petchkantas M.U.DEN., Wuthichai Kiatmuu 9 (KO).

En 2018, au stadium TV7, il a battu Revo Bangkokalayon par KO et Fanamchaï Por Mongkonsap aux points. Au stadium du Lumpinee, il a fait match nul face au féroce Padseanlek Rachanont et perdu aux points contre Fanamchaï Por Mongkonsap.

Khunpon est venu combattre pour la première fois en France le 16 juin 2018. Au gala Best Of Bretagne, il a battu le jeune champion de France Anouar El Karkouri. Ce boxeur thaïlandais a un mental d'acier à toute épreuve. Dans ce match, au premier round, Khunpon s'est fait casser le nez par le champion français. Malgré la douleur énorme, il a continué son combat jusqu'au bout des cinq reprises pour l'emporter finalement aux points !

 

CREDISSIMMO GOLDEN FIGHT VII

PALAIS DES SPORTS MARCEL-CERDAN

141 Rue Danton

92300 Levallois-Perret

Métro : Pont de Levallois

Ouverture des portes à 18 H 

Billetterie disponible sur fnacspectacles.com et Credissimmo Golden Fight :