Interview de HESDY GERGES par Serge TREFEU (2012)

 

 

 

Serge TREFEU : Bonjour Hesdy, merci de m'accordez cette interview, tu vas bientôt rencontrer Daniel Ghita pour le titre de Champion du Monde It's Showtime, comment vois tu cette affrontement face à Ghita et que penses tu de ton adversaire ?

HESDY GERGES : Je m'attends à un combat rapide et dur. Ghita est un combattant très fort et son style correspond à mon style. Donc les fans verront probablement un bon combat. Je me suis entraîné durement ces derniers mois et je suis en pleine forme. Donc je m'attends à ce que mon titre mondial reste avec moi à Amsterdam...

Tu as déjà gagné ce titre It's Showtime en 2010 contre le redoutable Badr Hari, quel souvenir tu gardes de ton combat contre lui et que penses tu du « dernier » combat qu'il va faire face à Gokhan Saki ?

J'ai gagné aussi un autre titre mondial contre Ruslan Karaev en 2009. En 2010 j'étais très bien préparé pour le combat contre Hari. Dans ce combat j'ai pu montrer au monde mon talent et mes compétences, jusqu'à la faute dans le 2ème rounds (victoire de Gerges par disqualification). Pour ce combat qui arrive avec le titre de champion du Monde, je montrerai de nouveau que je suis présent et peut être le combat fera 5 rounds complet. Pour Hari contre Saki j'espère vraiment que les gens viendrons pour voir un autre grand combat cette nuit à Leeuwarden !

 

 

L'année 2011 t'a plutôt réussi car à part une défaite contre Rico Verhoeven, tu as battu Daniel Ghita et Chris Knowles, deux très bons combattant, que retiens tu de cette année 2011 ?

2011 a été une bonne année pour moi, mais comme beaucoup d'autres combattants j'ai été très déçu que le K-1 au Japon n'a pas eu lieu. J'attends avec impatience 2012, où je défendrai mon titre mondial contre Ghita. Et j'espère vraiment faire beaucoup de matchs en 2012 et obtenir un titre au K-1 au Japon

 

 

Tu as rencontrés plusieurs fois le quadruple vainqueur du K1 World Grand Prix, Semmy Schilt, quel est pour toi ton meilleur combat face à lui et que penses tu de ce grand combattant ?

Mon combat contre Schilt au K-1 World Grand Prix à Séoul en 2010 c'était un bon combat. Le publique en Corée était de mon côté et il a pensé que j'avais gagné ce combat. Je me suis attendu à un round supplémentaire et j'ai été étonné que Schilt gagne le combat après 3 rounds. Schilt a une grande expérience et un grand palmarès, c'est pourquoi il est beaucoup respecté par tous les combattants

 

 

En 2009 tu as gagné le titre de Champion du Monde WFCA contre le solide russe Ruslan Karaew, c'est un bon souvenir ce titre et ce combat face à Karaew ?

Karaev était à ce moment un combattant plus expérimenté que moi. Il a aussi très bien marché dans le K-1. Dans ce combat j'étais léger, rapide, cogneur et la facilité avec laquelle j'ai gagné a étonné beaucoup de personnes. Ce combat m'a mis au sommet et cela a été une étape importante dans ma carrière...

 

 

Tu as affronté des bons combattants comme Aswin Balrak, Paul Slowinski, Rustemi Kreshnik, Mourad Bouzidi, Anderson Silva, Brian Douwes, que retiens tu de tes combats contre ces adversaires ?

J'ai combattu avec eux au printemps de ma carrière. Balrak est un grand combattant c'est quelqu’un qui a éprouvé beaucoup de combattants. Ils sont tous des combattants très différents qui m'ont aidé à gagner de l'expérience dont j'ai besoin aujourd'hui...

Ton premier combat pour un titre important c'est fait en 2006, c'était pour le titre de champion du monde WAKO, en Italie contre Daniele Petroni, tu as perdu aux points, que gardes tu de cette expérience en Italie ?

Depuis ce combat j'ai commencé à m’entraîner d'une façon différente, à m’entraîner beaucoup plus durement. J'estime qu'un combattant devrait apprendre d'une défaite et l'utiliser pour devenir de mieux en mieux

Le premier titre important que tu as gagné a été contre Jan Muller, Champion d'Europe WFCA, en 2008, quel souvenir tu as de ce premier titre important ?

Gagner un titre, peu importe lequel, est très important pour n'importe quel combattant et pour moi particulièrement. Après une longue carrière, les gens se rappelleront aussi d'un combattant par le nombre de titres qu'il a gagnés. Et ils sont confiant que je pourrai ajouter encore plus de titres à ma liste

 

 

Tu as eu l'occasion de combattre au K1 au Japon, malheureusement le K1 est pratiquement fini, que penses tu de la fin du K1 ?

La fin du K-1 en 2011 a été très décevante pour moi, puisque j'étais qualifié et j'attendais avec impatience le tournoi Grand Prix. Pour tout le kick boxing dans le monde entier et pour les meilleurs combattants, j'espère que le K-1 sera de retour en 2012...

 

 

Le seul combattant français que tu as rencontré c'est le champion Brice Guidon, tu as perdu aux points contre lui, que penses tu de ce combattant et aimerais tu le rencontrer de nouveau ?

Guidon est un combattant expérimenté qui peut être surprenant contre des combattants forts. J'aime combattre, contre Brice ou un autre grand combattant, je me préparerai très bien !

Actuellement tu es au célèbre club Chakuriki de Thom Harinck, il y a plusieurs grands combattants dans ce club notamment le grand champion Jérôme Le Banner, est ce que tu fais du sparring avec lui ? Quels sont tes sparring partener ?

Pour moi Jérôme Le Banner et Peter Aerts ont toujours été des grands exemples de combattants très durs et spectaculaires. Jérôme et moi nous nous sommes entraînés plusieurs fois ici au Chakuriki, quand mon Sensei Thom Harinck entraînait Jérôme. En plus d'un combattant très respecté, Jérôme est aussi devenu un ami.

Jérôme et aussi Peter Aerts se sont entraînés avec Sensei Thom Harinck. Avec des grands sparring-partners expérimentés et très durs comme Peter Aerts, Jérôme Le Banner, Anderson Braddock Silva, Frank Munoz, Amir Zeyada, Atma Smit, Sander Duivis et d'autres, mes compétences et mon endurance ce sont beaucoup améliorés ces deux dernières années. Avoir des grands combattants comme sparring est l'une des choses les plus importantes pour un champion...

 

 

Comment c'est passé ta rencontre avec ce grand entraîneur qu'est Thom Harinck ?

Sensei Thom Harinck est une légende et je suis très fier qu'il soit mon entraîneur. Où je suis aujourd'hui, c'est principalement grâce à la confiance que Sensei Harinck a toujours eu en moi. Pour lequel je suis extrêmement reconnaissant. Mais le reste de mon équipe est aussi extrêmement important pour moi : Mon entraîneur pour l'endurance, Rayen Bindraban, mon entraîneur aux paos Paul Lamoth, mon entraîneur en anglaise Martin Jansen, PR le manager et l'ami Igor Beuker et Remon Daalder du Black Label Fighting !

Tu as débuté la boxe au Chakuriki Gym ?

Oui c'est là que j'ai commencé le Kick Boxing

Au début de ta carrière est ce qu'il y a des champions dont tu aimais leur boxe et qui t'ont inspiré pour la suite de ta carrière ?

Peter Aerts a toujours été un exemple pour moi, c'est un grand combattant, quelqu'un qui m'a vraiment inspiré pour devenir un kick boxeur professionnel

 

 

Comment tu as découvert ce sport ?

J'aimais déjà le kick boxing quand j'étais adolescent. J'ai été dans le club avec des amis plus vieux que moi qui pratiquaient le kick boxing à cette époque, et j'ai sus que je deviendrais un kick boxeur aussi...

Tu as grandi dans un quartier assez difficile d'Amsterdam, tu as eu une jeunesse mouvementé, est ce que c'est la boxe qui t'a un peu « sauvé » de la délinquance ?

Je le dois à Sensei Harinck, qui a reconnu mon talent et m'a inspiré pour avoir un entraînement très dur. Je lui dois beaucoup ainsi qu'au kick boxing...

 

 

Jusqu'à maintenant quel a été ton combat le plus dur ?

C'est une très bonne question. Je pense que contre Semmy Schilt à Séoul c'était un combat assez dur pour les deux combattants...

Quelles sont les techniques que tu préfères en combat ?

J'ai perdu du poids donc je peux être plus rapide que dans mes combats contre Karaev et Hari. Et je n'ai jamais été si en forme comme maintenant. Mes coups de pied peuvent démolir quelqu'un dans le 1er et le 2ème rounds, aussi bien en haut qu'en bas. Je me déplace plus rapidement et j'ai beaucoup travaillé mes techniques de genoux et de poings

Ton meilleur souvenir de boxe ?

Chaque combat est un point culminant pour moi, j'aime combattre. Les 2 titres mondiaux sont un grand souvenir et aussi ma sélection pour le Grand Prix K-1 2010. Les meilleures souvenir sont encore à venir, ce sera le combat du 28 janvier !

Et le pire ?

De ne pas avoir eu de place au dernier moment au K1 GP 2010...

Quels sont tes projets pour 2012 ?

Mon titre de Champion du Monde contre Ghita le 28 janvier. D'autres gala It's Show Time à travers le monde et bien sûr j’espère que le K1 Grand Prix reviendra et que j'aurais ma place...

Tu veux ajouter quelque chose ?

Je donne rendez vous aux lecteurs pour le grand combat le 28 janvier et pour d'autres combats spectaculaires en 2012. Osu !

 

 

Merci beaucoup pour cette interview et GOOD LUCK pour ton combat du 28 !

Merci

 

Hesdy Gerges est un pur produit du Chakuriki Gym. Le célèbre entraîneur Thom Harinck, l'un des tout meilleur de Hollande, a façonné son élève pour en faire aujourd'hui un super combattant, l'un des meilleurs au monde. Gerges, si le K1 revient cette année, mérite sa place dans le carré final de cet événement planétaire. Le 28 janvier au It's Showe Time, face au redoutable Daniel Ghita, autre grande figure des poids lourds actuels, le combat s'annonce titanesque !

 

 

HESDY GERGES

 

 

Date de naissance : 20 février 1984

Poids : 108 Kg
Taille :
2 m

Nombre de combat : 50. 39 victoires (18 KO). 10 défaites. 1 nul.

Titre : Champion du Monde It's Show Time (2011, 2010), Champion du Monde WFCA (2009), Champion d’Europe WFCA (2008), Champion du Benelux (2008), Champion de Hollande (2007)

Team : CHAKURIKI GYM

 

162616_156177434428643_127427080637012_280164_5318917_n
163723_156177537761966_127427080637012_280169_7222035_n
164584_156177327761987_127427080637012_280160_6029249_n
166391_167163333330053_127427080637012_342649_4468753_n
167307_167162503330136_127427080637012_342629_6611802_n
179377_167162636663456_127427080637012_342631_4482914_n
183362_190470547659743_100000903984956_464187_4882639_n
183729_190471384326326_100000903984956_464229_263740_n
188359_134552276615036_100001807929541_222059_5489101_n
189949_136321803104750_100001807929541_233905_8347252_n
190124_1891337445623_1307127874_32236636_5690144_n
190640_190471354326329_100000903984956_464227_1706387_n
198867_190471337659664_100000903984956_464226_1375403_n
200135_190471094326355_100000903984956_464212_4288953_n
226395_2031742081322_1477230996_2364683_3331511_n
247551_125920820820997_124572960955783_203970_6132141_n
308289_247082785342662_100001228272929_776960_1310138224_n
321543_2241649355301_1070076194_2609404_1691088211_n
389869_298747070170674_229812310397484_942620_105244342_n
39982_107013189354999_100001389551639_58255_783764_n
40526_107013176021667_100001389551639_58254_6259931_n
406658_2872699459060_1307127874_33153234_637716777_n
406658_2872699499061_1307127874_33153235_1090733392_n
41108_107013496021635_100001389551639_58260_6742278_n
41277_107013532688298_100001389551639_58261_2868791_n
41277_107013536021631_100001389551639_58262_365565_n
45266_107013946021590_100001389551639_58270_6770006_n
58918_1586083773282_1271428391_31584943_6439451_n
63215_156177554428631_127427080637012_280170_2865482_n
63442_156177491095304_127427080637012_280167_3895854_n
72239_173651625981017_171715302841316_567827_2963644_n
01/31 
start stop bwd fwd

 

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium