FABRICE ALLOUCHE ET L'ASSOCIATION SENEVALLOIS DANS LE SOCIAL AVEC UN DON DE 5000 LIVRES AU SÉNÉGAL !

 

PHOTO : PASCAL LE COSSEC 


Fabrice Allouche et l'association Sénévallois dans le social avec un don de 5000 livres aux établissements scolaire dans le besoin au Sénégal .

Après la lutte où il a coaché avec succès l’école de lutte Ndakaru durant une saison en 2010/11, avec des résultats probants, Fabrice Allouche, l’ancien triple champion du Monde de Kick Boxing fait son retour au Sénégal dans le social. Membre d’une Association faisant dans le bénévolat, le préparateur physique et mental de renommée mondiale a pensé aux établissements du Sénégal. Il va faire un don de 5000 livres scolaires dans quelques jours accompagné de 6 membres de Sénévallois.

Fabrice Allouche:

«C'est un projet qui me tenait à cœur depuis longtemps, je voulais m'investir dans des projets humanitaires au Sénégal. Je fais partie d'une association de bénévoles Sénévallois existant depuis un an, dont la présidente est Fabienne Bech. Cette association se trouve dans la ville où je vis, Levallois, près de Paris. C'est mon ami Yacouba Niang qui m'a fait rejoindre cette association. Nous sommes 19 personnes très actives pour promouvoir, organiser, partager les liens entre les personnes d’origine sénégalaise, les Levalloisiens et sympathisants à travers différents types de manifestions culturelles, sociales et sportives. Cette association a avant tout, un objectif humanitaire, c’est aider les plus pauvres et les gens dans le besoin».

Ainsi, cinq mille (5000) livres scolaires seront partagés comme suit : 2000 livres à l’école Agnès Thérèse Ndour de Mbour, 1000 livres à l’école Bamol Sow à Barkédji (Linguère), 1000 livres à l’école les Dauphins à Fass Mbao, et 1000 livres au CIF (Centre International Féminin) qui se chargera de la distribution en brousse. 
La cérémonie du don se tiendra à l'école Sœur Thérèse Agnès Ndour à Mbour, le vendredi 4 janvier 2013. Un lot de 5 000 livres scolaires sera remis aux établissements cités.

Fabrice Allouche :

«Le Sénégal est classé parmi les pays les plus pauvres du monde. Environ 34 % de ses habitants subsistent avec moins de 1,25 $US par jour. En 2011, il occupait le 155ème rang sur 187 pays pour ce qui est de l'indice du développement humain établi par le Programme des Nations Unies pour le développement. La distribution de la richesse y est très inégale, le taux de pauvreté étant relativement plus élevé en milieu rural. J'aimerais aussi aider des orphelinats à travers différentes actions dans tout le Sénégal.»

Ce geste n’est qu’un début plusieurs actions sociales sont prévues et Fabrice Allouche veut continuer. 

Fabrice Allouche :

«On agira dans divers autres secteurs comme par exemple, la malnutrition des enfants qui continue d’être un problème de santé publique au Sénégal. Intervenir aussi dans les régions comme Ziguinchor et Kolda, confrontées, pendant plusieurs années, à la crise casamançaise et à l’enclavement. Ces régions enregistrent les taux les plus élevés de pauvreté. Il y a bien sûr d'autres régions du Sénégal où j'aimerais faire des actions et aider des orphelinats aussi. D'ailleurs j'ai eu une conversation ce mercredi 2 janvier avec l'espagnol Juan le lion blanc très populaire au Sénégal qui est en contact avec l'orphelinat de la Médina à Dakar pour qu'on fasse une autre action humanitaire avec lui pour février après son combat contre Boy Nar ».


 

PHOTO : LAURENT GUDIN

 

 


MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium