SOMRAK KHAMSING

« RING GENIUS »

 



Somrak est né le 16 janvier 1973. Il est le deuxième enfants de la famille Khamsing qui compte trois enfants, deux garçons et une fille. La famille Khamsing était très pauvre, le père de Somrak conduisait des bus dans la région de Khon Kaen. Somrak a grandi dans le village de Non Somboon près de Ban Phai. Un petit village de campagne de la province de Khon Kaen dans la région du Nord-Est de la Thaïlande.

Son père, Daeng, était un ancien boxeur professionnel qui se nommait "Sornphet Petcharoen". C'est lui qui a apprit les bases de la boxe à ses deux fils Somrak et son grand frère Somrot.

Somrot était surnommé « Rot » (Véhicule, prononcé Lote) car il était né dans un bus qui le conduisait à la maternité. Les parents de Somrak l'ont surnommé « Bus » (Prononcé Beusse) pour que ce nom rime avec celui de son grand frère « Rot Bus » (Le bus).

Mais Somrak s'est fiancée très tôt avec une basketteuse qui se nommait Oi Saowanee. Elle est toujours aujourd'hui l'épouse de Somrak. Somrak Khamsing et Saowanee Khamsing ont deux enfants, l'aîné est une fille nommée Rakwanee Khamsing et le plus jeune est un garçon qui s’appelle Phuwarak Khamsing. Rakwanee Khamsing est devenue une star thaïlandaise des médias sociaux, elle est considérée comme l'une des influenceuses les plus populaires en Thaïlande.

A l’époque, les journalistes ont déformé le surnom de Somrak « Bus » en « Bas » (Prononcé Basse qui veut dire basket-ball) à cause de sa relation avec la basketteuse Saowanee. Somrak est encore maintenant surnommé « Bas ».

Somrak a eu beaucoup de surnoms, il était aussi appelé « Jom Achariya » (Le génie du ring). Et à l’apogée de sa carrière, les médias l'avaient surnommé ironiquement « Mai Daï Mo Amata » (Ne pas se vanter immortel). Car Somrak répétait souvent qu'il n'était pas un vantard mais que c'était lui le plus fort et le meilleur sur le ring...

Le slogan « Ne vous vantez pas », surtout à l'époque glorieuse de Somrak, était utilisé couramment comme terme par les adolescents thaïlandais.

Le père de Somrak et Somrot, Khru Daeng, était un passionné de boxe, il entraînait les enfants de son village. Mais son fils, Somrak, au début, ne voulait pas devenir boxeur comme son grand frère. Il ne s’entraînait jamais et la boxe ne l’intéressait pas tellement...

M. Daeng Khamsing voulait absolument que ses deux progénitures deviennent des grands boxeurs. Alors, un jour, il est venu chercher son fils à l'école, il l'a bousculé, grondé, et l'a amené de force dans une réunion de boxe entre enfant. A sept ans, sans préparation, Somrak a effectué son premier combat qu'il a remporté aux points pour la modique somme de 30 bahts. Il était destiné à devenir une légende des rings !

Somrak et son frère Somrot ont d'abord combattu sous les noms de Somrak Phetcharoen et Somrot Phetcharoen. Leur manager était leur père.

Ils ont ensuite intégré le camp Narong Gym. Le camp Narong Gym se trouvait dans le village de Ban Phai et appartenait à Khru Narong Kongnarong et Somwang Khamtun. Le camp s'appelait aussi le Sor King Star. Somrak a combattu avec le nom de Somrak Narong Gym et Somrak Sor King Star. Plus tard, ce camp a également produit une autre légende des rings, Saenchai Sor King Star !

Somrak est rapidement devenu un boxeur célèbre dans la région du nord-est, sur le ring, sa dextérité et sa technique innée déstabilisaient tous ses adversaires. Ses fantastiques esquives et ses coups imprévisibles ont été sa grande force pour la suite de sa longue carrière. Son spécial « Jorakhè Fad Hang » (Crocodile qui balaie sa queue), un coup de pied circulaire retourné à la tête qu'il faisait souvent lors de ses combats, impressionnait les juges et le publique.

Somrak fait partie des plus grands techniciens de l'histoire du Muay Thai !

Lorsqu'il avait 12 ans, son père a transféré Somrak et son frère dans un grand camp de Bangkok, le Sit Aran Gym. Le camp de Khru Aran Mitsaman. Somrak et Somrot ont changé de prénom et de nom de combattant. Ils ont adopté le nom de Phim Aran Sit Aran (Le disciple de Aran pour Somrot) et Phim Aranlek Sit Aran (Le petit disciple de Aran pour Somrak). Le Sit Aran Gym comprenait les champions Soming, Pimthong, Tamrawee et le légendaire Jocky Sitkanpai.

Le Sit Aran Gym se trouvait dans le quartier de Bangseu, le même quartier que le prestigieux camp Jocky Gym. Le propriétaire du camp Jocky Gym, Master Somat Hongsakoul, a également pris sous son aile le jeune Somrak. Phim Aranlek s'est entraîné plusieurs années dans les deux camps, il a combattu pour le Sit Aran Gym et le Jocky Gym.

A Bangkok, les frères Khamsing étudiaient dans l'école Padungsitpittaya, une école qui enseignait les deux formes de boxe, le Muay Thai et la boxe anglaise en amateur. Le père de Somrak est décédé peu de temps après les débuts scolaires de ses fils à Bangkok...

Somrak a ensuite combattu pour le camp Kietpetch, le camp du fameux promoteur Chun Kietpetch, un camp qui est situé dans le quartier de Huaykwang à Bangkok.

En 1985, Somrak a battu des bons combattants comme Soraphong Por Pongsawang à Khon Kaen, Pichit Charoenphak à Chonburi, Singnoi Luksamroong, Saylamlek Muangrainou, Chalong Silpakorn, Lukrokthong Petchriracha, Rungroj Sor Ploenchit, Dejrit Sor Ploenchit, Majurat Sitkrupop (KO) au stadium de Samrong, Prasathong Singkhumpha (KO), Suthipong Sitsaenma au stadium de Rangsit, la future star des rings Sakmongkol Sitchuchoke à Bo Raï, Kheowannoi Sor Kanokrat (KO), Ruangruang Kiatanan au stadium d'Omnoi.

La même année, il a fait son premier combat dans le grand stadium de Bangkok, le Rajadamnern Stadium où il a battu Superneng Luksamrong. Au stadium du Radja, il a vaincu Lukdjit Sitlongyou et Boby Chor Wigo.

Somrak a commencé à combattre aussi dans les règles de la boxe anglaise en amateur pour son école dans la catégorie de poids des - de 52 Kg. Lorsque Somrak a obtenu son diplôme d'études secondaires, il a été recruté par le Royal Navy Gym, un club de boxe dirigé par la Marine Nationale militaire. Somrak a remporté les championnats amateurs de Thaïlande et la médaille d'or des Jeux nationaux en boxe anglaise.

En 1986, il a surtout combattu en boxe anglaise amateur et fait quelques combats en Muay Thai dans la région du nord-est.

En 1987, il a effectué son premier combat dans le prestigieux stadium du Lumpinee où il a battu Rungroj Sor Sakpaï.

Au stadium du Lumpinee, il a vaincu Phanomrung Sit Sor Wor Por, Samart Witthayakonsong et deux fois Sananchai Lukmongchol, il a perdu aux points contre Noppadet Narumon et Phanomrung Sit Sor Wor Por. Au stadium du Radja, il a battu Pankao Sor Thanikul.

Le 22 mars 1988, au stadium du Lumpinee, Somrak a fait le match revanche face à Phanomrung Sit Sor Wor Por qu'il a battu aux points. Les deux combattants se sont affrontés cinq fois, Somrak a remporté trois matchs et il a perdu deux matchs aux points.

Les mois suivant, au stadium du Lumpinee, il a affronté et battu aux points trois des meilleurs combattants du fameux camp Sor Ploenchit Gym de Bangkok. Le 10 mai, il a battu Wuttichai Sor Ploenchit, le 20 septembre, Warunee Sor Ploenchit et le 30 décembre, King Sor Ploenchit.

En 1989, au stadium du Lumpinee, Somrak a rencontré des terreurs des rings telles que Samernoi Tor Boonlert (Champion du Radja en 112 lbs en 1987, Champion du Radja en 115 lbs en 1990 contre Thanongdet Kiatphayathai) et Denneua Denmolee (Champion du Lumpinee en 105 lbs en 1984 à 18 ans, champion du Radja en 112 lbs en 1989, champion du Radja en 115 lbs en 1990). Il a battu Samernoi le 15 septembre et Denneua le 29 décembre.

Somrak a remporté aussi des grands matchs face à Thanongdet Kiatpayathai, Chatchainoi Chawraiaoy, Sakchai Wongwianyai et Sukkasem Detchaowit.

Durant l'année 1989, il n'a perdu que deux matchs aux points face à Rungroj Singhlanthong, en février, et le 23 juin contre le puncheur Chainoi Muengsurin (Champion du Lumpinee en 115 lbs contre la star Karuhat, victoire par KO).

Le 20 mars 1990, au stadium du Lumpinee, Somrak a rencontré le rugueux Pimaï Or Yuttanakon et a gagné son match aux points.

Le 15 juin 1990, le choc entre les deux étoiles montantes du pays a conquis le public du stadium du Lumpinee. Somrak (17 ans) a défié Namkabuan Nongkee Phahuyuth (17 ans). Namkabuan était un superbe technicien des rings qui a remporté la ceinture du Lumpinee en 130 lbs un an après. Il a battu la star Cherry Sor Wanich et conservé ensuite sa ceinture du Lumpinee durant six ans. Somrak et Namkabuan ont fait un magnifique combat qui s'est terminé par la victoire aux points de Phim Aranlek !

Deux mois plus tard, au stadium du Lumpinee, Somrak a rencontré l'autre star des rings du moment, le fantastique Boonlay Sor Thanikul. Boonlay était surnommé « Fedlek » (Le jumeau d'acier) par les fans de Muay Thai. Auteur de nombreux matches d'anthologies, il a effectué durant sa longue carrière professionnelle 400 combats pour 300 victoires. Il a remporté la ceinture du Lumpinee en 115 lbs contre Langsuan Phanyuthapum en 1990 et la ceinture du Lumpinee en 122 lbs face à Wangchannoi Sor Palangchai en 1992.

Boonlay avait 19 ans lorsqu'il a affronté Somrak pour la première fois. Il avait remporté la ceinture du stadium du Lumpinee en 115 lbs en battant le légendaire Langsuan Phanyuthapum en janvier 1990. Somrak et Boonlay ont fait un combat magnifique, ces deux techniciens se sont maîtrisés tour à tour durant les cinq reprises d'un match très technique et tactique. La décision pour les juges fut difficile et c'est Boonlay qui a été déclaré vainqueur de ce superbe combat !

Somrak et Boonlay se sont affrontés quatre fois, toujours dans des matchs techniques et passionnants, Boonlay a battu Somrak une fois, Somrak a gagné deux fois et ils ont fait un match nul.

Le mois suivant, Somrak a retrouvé Phanomrung Sit Sor Wor Por qui l'a vaincu aux points.

Le 26 octobre, au stadium du Lumpinee, Somrak a prit une éclatante revanche sur Boonlay Sor Thanikul !

Au début de l'année 1991, au stadium du Lumpinee, Somrak a battu le solide Kukrit Sor Nayayam qui était l'un des plus forts Muay Khao (Combattant fort en genoux) du circuit.

Le 26 mars, au stadium du Lumpinee, Somrak a battu de nouveau Kukrit Sor Nayayam.

Le 17 mai, au stadium du Lumpinee, Somrak et Boonlay Sor Thanikul ont fait un match nul. Les deux éternels rivaux se sont retrouvés un mois après, le 11 juin, au stadium du Lumpinee, pour une quatrième confrontation. Somrak a remporté le dernier match entre ces deux seigneurs des rings !

Le 27 août, au stadium du Lumpinee, Somrak a de nouveau défié Panomrung Sit Sor Wor Por pour un quatrième affrontement. Panomrung avait battu Phim Aran, le grand frère de Somrak. Phim Aranlek était plus que motivé pour gagner ce match. Il a battu aux points Phanomrung et vengé son grand frère.

En 1992, Somrak n'a effectué que deux grands combats en Muay Thai car il combattait surtout en boxe anglaise amateur. Il a participé aux Jeux Olympique de Barcelone en Espagne avec une victoire et une défaite aux points.

Le lundi 27 janvier 1992, au stadium du Ratchadamnoen, un combat de titan à eu lieu. Le génie des rings Phim Aranlek (19 ans) a défié le légendaire Chamophet Ha Phalang (29 ans).

Chamophet a longtemps détenu le record du champion le plus titré avec neuf ceintures remportées (5 ceintures du Radja, 4 ceintures du Lumpinee). Il était surnommé « Le coup de genoux ordinateur » et a été élu « Meilleur boxeur de l'année » en 1985.

Ce jour-là, Somrak a fait une énorme performance. Car le matin, il a combattu en boxe anglaise amateur pour le titre de champion de Thaïlande. Il a fait deux combats et remporté le titre national. Le soir même, Somrak est remonté sur le ring du stadium du Ratchadamnoen pour combattre en Muay Thai contre le puissant Chamophet. Phim Aranlek a fini le combat épuisé, au bord de l'évanouissement. Mais il a vaincu aux points son aîné des rings !

Le 27 octobre, au stadium du Lumpinee, il a affronté le redoutable Buakaw Por Pisichet. Buakaw était le petit frère de Phanomrung. Somrak avait vaincu Phanomrung un an auparavant. Buakaw était bien décidé à venger son grand frère, il était tellement déterminé qu'il a infligé une sévère défaite au prodige des rings. Au quatrième round, Somrak s'est écroulé KO après avoir reçu plusieurs coups de genoux au corps. Ce fut sa première défaite par KO...

En 1993 et en 1994, Somrak n'a combattu qu'en boxe anglaise amateur.

Le 31 mars 1995, Somrak est remonté sur le ring du stadium du Lumpinee pour affronter le solide Changnoi Srimongkol qu'il a battu aux points.

Le 2 mai, au stadium du Lumpinee, Somrak (22 ans) a battu le jeune qui montait, Suwittlek Sor Sakowarat (23 ans). Suwittlek qui est devenu ensuite champion du monde WMC et vainqueur du fameux tournoi Isuzu en 1996. Somrak a infligé un dur KO à Suwittlek au quatrième round avec un superbe High Kick de la jambe arrière.

Somrak n'a jamais conquis une ceinture des grands stadiums de Bangkok. Mais il a été longtemps classé N°1 du stadium du Lumpinee en battant tous les meilleurs de sa catégorie. Sa plus grosse bourse en Muay Thaï a été de 180 000 bahts. Il a fait près de 300 combats en Muay Thai pour seulement une douzaine de défaites, un record !

En boxe anglaise, il a effectué 200 combats amateurs pour 150 victoires.

Durant cinq ans, Somrak n'a combattu qu'en boxe anglaise.

Somrak est devenu célèbre en boxe anglaise pour la première fois en 1994. Il a été le seul athlète thaïlandais médaillé d'or aux 12ème Jeux Asiatiques à Hiroshima au Japon.

En 1995, Somrak a gagné la médaille d'or des SEA Games à Chiang Maï. Il s'est qualifié pour la finale des Jeux Olympiques d'Atlanta aux États-Unis.

Dans cette compétition des Jeux Olympiques, Somrak avait changé son nom thaïlandais par un nom à consonance plus anglophone. Il s'est nommé « Somluck » (Luck = chance en anglais) afin que ce nom lui porte chance dans ses combats. La chance lui a été favorable car il a remporté tous ses matchs. Aux Jeux Olympiques d'Atlanta, en 1996, Somrak a remporté la médaille d'Or Olympique en – 54 Kg en battant en finale le Bulgare Seraphim Todorov avec un score de 8 à 5.

Somrak a été le premier thaïlandais de l'histoire à décrocher une médaille d'Or aux Jeux Olympiques en boxe anglaise !

Après avoir reçu sa médaille d'or Somrak est devenu une superstar. A son retour d’Atlanta, le peuple de Thaïlande lui a réservé un accueil triomphal. Il fut la fierté de son pays. Le premier héros médaillé d'or de tout un peuple. Le Roi Rama IX Bhumibol Adulyadej lui a fait les honneurs en le recevant dans son palais pour le féliciter de sa victoire historique !

Somrak Khamsing a reçu le trophée du Boxing Award 1996 du meilleur athlète amateur masculin par les Autorités Sportives de Thaïlande !

L’athlète préféré des thaïlandais a commencé à travailler dans l'industrie du divertissement, il a joué dans une douzaine de films et de séries télévisés, aussi dans plusieurs films étrangers. Il est devenu commentateur sportif sur différentes chaînes TV.

Somrak a gagné beaucoup d'argents. Il a ouvert un restaurant dans la région de Kaset Nawamin, un restaurant qui est appelé "Somrak Korean BBQ" dont la spécialité est le porc grillé. Et il a créé son propre camp de boxe à Bangkok qu'il a nommé le "Sor Khamsing Gym" (Aujourd’hui appelé le Thor Thepsuthin Gym).

Somrak a eu des grands combattants qui ont représenté son camp. Le plus illustre fut sans conteste, l'extraterrestre des rings, Saenchai Sor Kingstar. Saenchai a combattu plusieurs années sous le nom de combattant de Saenchai Sor Khamsing.

Son grand frère Somrot Khamsing a également fait une belle carrière en boxe anglaise. En - 51 Kg, il était parmi les meilleurs mondiaux de sa catégorie. Somrot a été champion d’Asie et quart de finaliste aux Jeux Olympiques d’Atlanta en 1996.

En Muay Thai, Somrot alias Phim Aran, a souvent combattu en main event au stadium du Lumpinee, il a longtemps été classé dans le top 5 du ranking du Lumpinee. Phim Aran a d'ailleurs affronté des champions que son petit frère avait combattu comme Darathong Kiatmuangtran, Chatchainoi Chawraiaoy, Phanomrung Sit Sor Wor Por, Thanongdet Kiatphayathai, Sukkasem Detchaowit !

Les deux frères Khamsing ont eu le même grade militaire, lieutenant-colonel Somrot Khamsing et lieutenant-colonel Somrak Khamsing.

Somrak Khamsing a participé quatre fois aux Jeux Olympiques en boxe anglaise. Une victoire et une défaite en 1992 à Barcelone, cinq victoires et médaille d'or en 1996 à Atlanta, deux victoires et une défaite en 2000 à Sydney et une défaite en 2004 à Athènes.

A 27 ans, en 2000, Somrak est revenu combattre dans les règles du Muay Thai. Le 5 décembre, au show de l'Anniversaire du Roi, il a rencontré le champion français Kamel Jemel qu'il a battu aux points (A noter que Somrak avait 5 kg de plus que Kamel Jemel).

Somrak a fait ensuite plusieurs combats contre des étrangers, il a battu le canadien Jowan Stringer (KO), le hollandais Ajay Balgobind, le géorgien Davit Kiria et fait match nul face au japonais Hiroki Ishii.

Le 4 octobre 2012, au stadium du Radja, Somrak Khamsing (40 ans) a rencontré l'ancien champion du Radja et du Lumpinee, Wanpadet Sakhroumay (51 ans). Pour ce match, un pari Dumpan de deux millions huit cent mille baht était en jeu. Somrak a battu Wanpadet par TKO au troisième rounds.

Le 7 décembre 2012, au stadium du Lumpinee, Somrak (40 ans) a défié le multiple champions Jomhod Kiatadisak (40 ans) pour un Dumpan de trois millions de baht, Somrak était coaché par la star de cinéma Jean-Claude Vandamme. Jomhod a gagné le match aux points. Le match revanche a eu lieu le 7 février 2013, au stadium du Radja, avec un Dumpan de 6 millions de baht et Somrak a battu Jomhod aux points !

Somrak a encore fait trois combats en 2013. En mars, aux États-Unis, il a perdu aux points face à Chike Lindsay.

Le 30 août 2013, dans la province de Chonburi, il a participé au fameux tournoi Toyota Marathon. Somrak a battu l'américain Warren Stawon et en finale, le redoutable australien Victor Nagbe. A 41 ans, Somrak est devenu le grand vainqueur du tournoi Toyota Marathon 2013 en – 67 Kg  !

Somrak Khamsing est une véritable légende des rings qui a marqué son époque. Ce technicien imprévisible est le champion de boxe le plus connu en Thaïlande avec les légendaires Khaosaï Galaxy, Samart Payakaroon et Buakaw Por Pramuk !

 

BY SERGE TRÉFEU

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium